Auteur Sujet: [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!  (Lu 1622 fois)

Sou

  • Pages et Domestiques
  • Messages: 144
    • Voir le profil
  • Fiche: Suivre la voleuse
  • Âge: 11 ans
  • Langues: Valdemaran
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #15 le: 25 novembre 2020, 22:00:56 »
Sou rit avec la jeune femme. Après tout c'était la fête, il fallait être joyeux. Sou se sentait légère et d'humeur à rire avec n'importe qui aujourd'hui.

"Il y a des histoires plus abracadabrante que la vie de chaussure. Cela pourrait être assez drôle. Tenez imaginez si deux chaussures étaient amoureuses l'une de l'autre. Mais comme leur porteur marche beaucoup elles ne peuvent se voir que le soir quand il va se coucher. Ou l'histoire d'une paire de soulier toujours cachée sous les robes et découvrant soudain le monde différemment, un jour ou la robe est un peu plus courte."

Une nouvelle fois, un tintement joyeux sorti de la bouche de l'enfant. Cette fois à propos de chat. Minet n'avait jamais l'air de chasser la moindre souris même quand elle vivait chez ses parents. Alors que pourtant elle pouvait les entendre musarder sous le toit ou dans les murs. Le long grignotage du bois âgé et s’effritant sous des dents invisibles, parfois interrompu pour une mystérieuse raison, avait bercé ses nuits pendant longtemps. Autrefois elle s'en accommodait, mais désormais il la gênait quand elle retournait chez ses parents.

"Moi j'aime bien les chats."

Il y avait bien des choses à apprendre des chats. La souplesse de leurs gestes, leur art de l'équilibre, leurs sens affûtés. Tant qu'on n'en prenait pas la paresse et l'indolence, on pouvait les admirer.

Leur sens de l'observation aussi. Ce que la fillette, en caressant le dos de l'animal, fit en cet instant. Habituée à repérer les choses elle vit le... était-ce du mécontentement ? Ou une inquiétude ? Cela passe fugitivement sur le visage de Kate et Sou le remarque. Mais on en revient aux chaussures. Voilà bien une étrange obsession. Est-ce que c'est cela qui dérange la jeune femme se demande la petite.

Elle secoue doucement la tête avant de répondre. 

"Non, madame, c'est gentil de vous en inquiéter, je vous assure. J'ai choisis de ne pas en mettre aujourd'hui. Je suis à l'aise comme cela. Est-ce que tout va bien ? Vous êtes pâle. Vous voulez que j'aille vous chercher à boire ou à manger ?"

Au palais, les jeunes nobles se laissaient parfois mourir de faim pour rester fines et certaines en faisaient des malaises. Elle avait apprit à en lire les signes.

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 661
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #16 le: 27 décembre 2020, 22:04:23 »
Enora ne savait pas trop pourquoi elle se sentait si timide tout à coup. Bon, oui elle le savait, mais il était marié ! Elle n'avait pas le droit de se l'admettre. Elle sentait bien aussi, dans son esprit que Jorel se retenait, pour la première fois depuis longtemps, de dire quoi que se soit. Elle comprenait, on lui avait expliqué et elle en était reconnaissante, que les compagnons ne se mêlaient jamais de la vie privé de leur Élue, sauf quelque exception, il y en avait toujours. La jeune femme était cependant reconnaissante de se fait, mais aussi de la présence de son ami dans son esprit. Elle n'était pas seule avec tous ça maintenant. Et contrairement à avant, elle pouvait demander conseil si elle le voulait. Et elle n'était plus une jeune adolescente, même si elle savait être encore trop naïve et romantique pour son bien.

Elle devait reprendre sur elle. Si ça se trouvait, il n'était même pas intéressé par elle, après tout, il était marié. Elle devait reprendre le contrôle de ses émotions. Déjà, elle était certaine d'avoir rosi. Sa peau ne cachait absolument rien. Elle avait appris à contrôler ses réactions physiologiques la plupart du temps, pour éviter de se trahir ainsi, mais en ce moment, elle n'avait pas réussi. Une part d'elle voulait se sentir femme, se sentir plus qu'une simple héraut, plus qu'un agent du Roi. C'était pour ça qu'elle s'était faite belle, pour se faire plaisir, se sentir femme, se donner le droit d'aimer son apparence. Mais l'envers de la médaille, c'était que maintenant, elle se sentait vulnérable, mise à nue et qu'une part d'elle voulait être admiré. Si ce n'avait pas été du fait qu'il était MARIÉ merde. Elle ne sut quoi dire sur ce qu'il dit en premier, il y avait peu à dire, elle était encore en convalescence, et si elle s'en donnait le droit, elle n'aimait toujours pas l'oisiveté, encore moins quand c'était forcé.

"Je... Oui, merci pour la bière." Elle la prit d'une main, qui heureusement était ferme. Elle n'était plus si maladroite au moins. Elle devait se reprendre, se focaliser sur les paroles et la conversation au lieu de sa timidité. Elle était adulte maintenant, plus une jeune fille. "Et pour mes blessures, on me dit que cela prendre encore du temps avant que je ne puisse reprendre complètement du service actif, et comme vous le savez sans doute déjà, on m'a affecté à un des palais de justice en ville. Ainsi, je pourrai malgré tout reprendre du service, même si voyager par monts et par veau sera hors de questions pour plusieurs mois encore."

Elle n'était pas vraiment triste de cet état des choses. Elle aurait pensé que oui, mais aux finales, en fait, elle était heureuse de pouvoir servir malgré ses blessures, et surtout heureuse de pouvoir utilisé ses compétences intellectuelles tous les jours, et pas seulement pour gagner un peu de temps sur les routes ou éviter les rares pépins qui se présentaient à Jorel et elle. La route, le grand air et les paysages allaient lui manquer, bien sûr, et possiblement la solitude aussi dans quelque temps, mais en même temps, c'était un soulagement de ne plus avoir à courir tous les jours, pour elle comme pour Jorel.

"Le discours du Héraut Attitré était... Inspirant, plus que je ne l'aurais cru étant donné les circonstances et le moment de son Élection. Il a fait un récapitulatif court, mais exact de tout ce qu'il sait passé. Je pense qu'il a su être précis, mais avec suffiraient d'émotions pour donner au gens la fermeture que méritaient les sacrifices que beaucoup, on fait."

Elle ne put s'empêcher de repenser à tout ce que ses frères et sœur du cercle avait vécu, les morts, ses morts aussi, ses propres deuils et ses propres difficultés. Oui, c'était une sorte de fermeture aujourd'hui. Les gens en avaient besoin, elle en avait besoin aussi.

Elle sentit de nouveau l'esprit de Jorel, sa présence silencieuse en elle. Il ne dit rien, n'ajouta rien, il n'en avait pas besoin.

"Sommes toutes, j'ai trouvé que c'était vraiment un bon discourt, il s'est bien intégré dans le cercle et dans la société Valdemaran, je suis contente de voir qu'il a semblé trouver les mots dont la foule avait besoin. Je suis consente aussi à voir qu'il semble avoir trouvé sa place avec nous. Ça n'a pas du être facile de prendre la suite d'Aranel. Je..."

Elle ne savait trop pas quoi dire de plus sans raviver de vieux souvenir. Raimon n'était pas encore un membre du cercle au début, elle non plus d'ailleurs, mais elle avait été la deuxième élue après la Reine, une des rares à l'avoir été durant la maladie des compagnons. Elle se souvenait aussi de la mort du Roi et d'Aranel, de tout ce que ça avait causé comme émotions et détresse dans le cercle. Des missions de cette année-là, et de tous le restes. Elle n'était qu'une apprentie à cette époque, elle n'avait pas vécu tous ça aussi vivement que les plus âgés, mais elle se souvenait de l'impuissance d'aider son amie, d'aider les membres plus âgés du cercle, d'aider ses frères et sœurs. De sa propre détresse devant cette maladie qui les décimaient tous.

Héraut Keryne

Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #17 le: 09 février 2021, 18:20:25 »
Keryne ne prêtait plus attention à Raimon qui de toute façon avait l'air bien occupé par sa conversation avec Enora. Elle suivait Matt du regard qui était parti chercher de nouvelles bières en grommelant se demandant comment elle allait pouvoir se sortir de cette conversation sans finir rouge écrevisse à chaque mot. Pourquoi parfois avec lui c'était si naturel et d'autres fois... Et bien elle avait l'air d'une parfaite cruche, doublée d'une potiche.

Sur ses pensées, elle entendit rire Kaya.

:Je peux savoir ce que j'ai pensé de drôle ?:
:Oh non rien ma Liée. Rien. Vous êtes... amusants tous les deux.:
:Hé ! Donne-moi plutôt des conseils, au lieu de te moquer...!:
:Moi je trouve que tu t'en sors très bien toute seule.:


Ouais, qu'elle vienne dire ça à son teint. Constatant qu'elle n'obtiendrait rien de plus, la Blanche grogna intérieurement mais se fendit d'un sourire voyant son... ami revenir avec des chopes. Elle saisit la sienne et voulut également en prendre une grande gorgée. Mais bon, Keryne n'avait pas beaucoup l'habitude de la bière. Et bien sûr ça la fit tousser. Mais heureusement, HEUREUSEMENT, le ridicule ne tue pas. Sinon elle serait morte. Trois fois. Elle se rattrapa comme elle put en répondant aux questions de Matt qui tombaient à point nommé.

-Euh... je... euh...

... ou presque. Kaya intervint.

:Combat. Compagnon. Toi. Santé. Réponds.:

-Ah oui euh Kaya... Ecoute ça va. Elle se remet maintenant, j'ai vraiment eu peur pour elle tu sais. Il lui a fallu beaucoup de repos. Mais maintenant on peut marcher toutes les deux dans le champ des Compagnons, j'évite encore simplement de la monter, on y va doucement. Et moi... moi...

La jeune femme piqua un fard, honteuse :

-En fait j'ai été blessée assez rapidement, juste avant de rejoindre les jardins du Palais, je n'ai donc pas pu accompagner Kaya au combat là-haut.

Elle regrettait clairement de ne pas avoir su faire mieux que ça. Mais c'était passé et elle se faisait une raison.

-Je crois que je ne suis pas très forte à l'épée encore. Ma cuisse en est témoin. Mais je ne boîte presque plus, je vais pouvoir reprendre l'entraînement bientôt j'espère.

Un silence passa, pendant lequel elle regarda pensivement sa bière, avant d'en reprendre une nouvelle gorgée, plus petite cette fois. Puis elle retrouva le regard de Matt :

-Et pour toi ? Comment ça s'est passé ? Avec tout ça, on n'a même pas eu le temps de se voir pour se raconter...

Elle fronça les sourcils en regardant autour d'elle.

-Dis, tu veux pas qu'on aille dans un endroit plus ... tranquille pour discuter ?

Ses lèvres esquissèrent une petite moue.

-J'ai encore du mal à rester longtemps debout.

Kateerid de Girier

  • Nobles
  • Messages: 72
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Âge: 26 ans
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #18 le: 03 mars 2021, 20:48:03 »
La gamine manquait de chaussure, mais pas d'imagination !
L'histoire qu'elle inventa en quelques secondes à peine était hilarante.

"Tu devrais proposer tes idées aux Ménestrels, cela leur donnerait matière à chanson, j'en suis certaine."

Peut-être même pourrait-elle négocier ses histoires contre une paire de chaussure ?

"Il parait que les animaux sentent quand on les aime, je suppose que ce chat ne déroge pas à cette règle ?"

Décidément, être pied nu ne semblait pas la déranger le moins du monde. Alors Kate décida de ne plus s'en inquiéter.
Mais en terme d'inquiétude, ce fut plutôt la jeune fille qui partagea la sienne quant à la santé de son interlocutrice. C'était vraiment touchant, et inattendu. Dans l'esprit très cartésien de Kate, c'était les adultes qui devaient s'inquiéter pour les enfants, pas le contraire.

"Tu es très gentille, je suis juste... j'ai l'estomac dérangé, mais je ne suis pas malade. Je suis juste enceinte..."

Le dire à haute voix l'effarait. Ca rendait la chose si réelle...

"Tu as des frères et sœurs ?"

Ayant grandit à Haven, elle avait l'habitude de voir les gamins des quartiers les moins aisés battre la campagne, seuls, sans personne pour les surveiller et les conseiller. Elle, elle avait été une enfant plutôt libre, mais jamais livrée à elle-même.

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #19 le: 06 mars 2021, 07:40:30 »

Raimon d'Armentière, Héraut

«J'imagine que ça doit être un soulagement pour toi de pouvoir te remettre au travail, malgré tout. D'après ce que j'ai cru comprendre de toi, tu n'es pas du genre à te tourner les pouces! Pourtant, tu avais là l'occasion idéal de prendre quelques jours de vacances. Enfin... j'imagine que dans ta situation, je serais comme toi. J'aime bien profiter de mes congés, mais de là à rester plusieurs semaines sans rien pour s'occuper l'esprit...»

Finalement, faire la conversation avec Enora n'était pas si difficile. Il avait craint un instant de se retrouver à bafouiller comme un imbécile, mais on en était très loin. Et heureusement, il ne tenait pas à se donner en spectacle comme Matt et Keryne!

Enora prit très à cœur de lui commenter le discours de l'Attitré, alors que Raimon, de fait, s'attendait à un résumé plus lapidaire, dans le style que Matt affectionnait. Trois phrases de cinq mots tout au plus, une analyse condensée en un "c'était court" ou "c'était bien" et une conclusion en forme de "tu n'as rien raté".

«J'aime bien Alemdar. Avec son éducation étrangère, il est capable de pointer du doigt nos incohérences et nos travers. Et ça, c'est essentiel si on veut évoluer avec le pays et les gens. En plus, il prend vraiment soin de tout le monde. Il a côté très calme et rationnel. Je veux dire, tu n'entends jamais parler de ses états d'âme ou que sais-je. C'est un soldat qui sait garder les émotions parasites pour lui.»

Et ça, c'était quelque chose que Raimon respectait. Après tout, n'était-il pas lui-même un soldat?
« Modifié: 02 avril 2021, 06:37:46 par Conteur »

Polygraphe

  • Plume de scénario
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #20 le: 06 mars 2021, 23:15:54 »

Héraut Matt

Matt était mal à l'aise, mais Keryne l'était tout autant, ce qui était, au fond, réconfortant. Il n'avait pas peur d'être ridicule, mais il préférait être accompagné !

"J'ose même pas imaginer ce que ce doit être de voir son Compagnon blessée, souffrir..."

Il partagea alors une onde affectueuse puissante avec son Compagnon, oubliant presque d'écouter la suite de la confession de sa Soeur de Cercle. Qui lui donnait pourtant matière à répondre, même pour un maladroit dans son genre.

"Je pense que j'dois pas être le premier à te dire que y'a pas de petites blessures. Tu es allée combattre pour Valdemar, comme tu le devais, en y mettant tout ton coeur et tes forces. Et, personnellement, je préfère te savoir dans cet état que dans celui de Mina, par exemple."

Bien que sa Soeur aille assez mieux pour avoir fait une apparition ce soir, il aurait détesté devoir rendre visite à une Keryne convalescente

"Si tu veux t'améliorer à l'épée, tu devrais allée voir Méra. Elle est redoutable, mais très efficace."

Amusé, Matt jeta un coup d'oeil à Raimon et Enora, repensant au quiproquo autour du béguin de son meilleur ami.
Le rappel de sa faiblesse par Keryne le consterna tant qu'il ne sut pas trop quoi faire de ses mains. L'air perdu, il finit par balbutier:

"Oh pardon, j'avais pas pensé que... Bien sûr, tient, prend mon bras."

Il lui tendit son bras libre pour l'emmener à l'écart, ou un banc occupé se libéra comme par magie quand son immense silhouette s'approcha. L'avantage d'être grand, et Héraut, parce qu'il ne devait pas ça à un air intimidant. Il était difficile de faire plus avenant.
Une fois assis à ses côtés, embarrassé, il lui dit comme une plaisanterie:

"C'est dommage que tu tiennes pas debout, je t'aurai bien fait danser."


Il fit passé cette déclaration avec une grande gorgée de bière et rajouta:

"Et si tu savais combien je sais pas danser, tu saurai que c'est une grande faveur que je te fais, enfin,pas que j'pense que je mérite une faveur, ou toi, enfin...  Tu as encore soif ? Dis-le moi, j'irai !"

Tout était tellement plus simples avec ses amantes habituels. Et Mat aimait plus que tout la simplicité.

"Si tu veux... un de ces jours, on pourrait aller faire un tour au Champ, avec nos Compagnons ? Je pourrai te monter, heu... te surveiller si tu veux re-monter, avec l'accord de ton Guérisseur ?"

Dieux quel maladroit... Cependant, derrière son épouvantable lapsus, sa proposition ressemblait bien à un rendez-vous.


Héraut Keryne

Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #21 le: 14 mars 2021, 19:14:07 »
Au moment où Matt lui répondait, Kaya envoyait une onde d'affection et de réconfort à sa Liée. Elle s'était sentie tellement impuissante quand elle avait vécu la blessure de son Compagnon, elle n'osait pas imaginer ce que ça aurait pu être si jamais elle avait été touchée plus gravement. Heureusement ce n'était pas le cas et Keryne chassa bien vite ces mauvaises pensées de son esprit pour se concentrer sur ce qu'était en train de dire le Héraut. Elle acquiesça.

-Oui, oui bien sûr que je suis soulagée de ne pas avoir été blessée aussi gravement que Mina, mais c'est juste que... je ne sais pas, il y a comme un goût d'inachevé. Comme si j'avais regardé la victoire de loin finalement. Enfin, j'imagine que c'est le lot de beaucoup de gens.

Un sourire timide éclaira enfin son visage.

-Oui ! C'est une très bonne idée pour Méra. Dès que j'aurai le feu vert des Guérisseurs, j'irai la voir. Merci Matt.

La jeune femme secoua la tête, l'air gêné que Matt se sente comme pris en faute :

-Ne t'excuse pas, tu ne pouvais pas deviner...

Elle attrapa son bras doucement et frissonna au moment où leurs mains se frolèrent. C'était la première fois qu'ils avaient un contact si proche au final. La jeune femme se sentait ... bizarre et elle voulait que ça se termine parce qu'elle se sentait rougir assez fortement, tout en souhaitant que le moment se prolonge le plus possible, parce que ma foi, ça n'était pas désagréable. Elle se sentit cependant soulagée quand ils s'assirent, sa cuisse se rappelant à son bon souvenir. La proximité de Matt n'était pas pour lui déplaire, même si elle l'intimidait. Elle ne put s'empêcher d'éclater de rire à l'invitation maladroite de son ami.

-Rassure-toi, mon niveau en danse est plutôt médiocre aussi ! Cependant, si tu me laisses quelques minutes pour récupérer, je serai ravie de t'accompagner au moins sur une petite danse. Vraiment.

La blanche sourit plus franchement taquine :

-Et je suis flattée que tu me fasses cette faveur.

Lui montrant sa choppe encore à moitié pleine, elle fit signe que pour l'instant un nouveau verre n'était pas nécessaire. Elle avait bien compris que c'était un prétexte à se sortir d'un empêtrement, elle-même usant de ce genre de stratagème quand elle était trop gênée, mais Keryne ne voulait pas qu'il parte pour l'instant.

Ou peut-être que ça aurait été mieux. Sa proposition fit tout à fait plaisir à Keryne. Jusqu'au lapsus. Que Kaya, pas loin, releva bien entendu. Et éclata de rire dans l'esprit de sa liée qui prenait la teinte du vin rouge présent dans certains verres de la salle.

:Mais... Je... Arrête enfin !
Vous êtes fantastiques tous les deux. Vous égayez ma soirée !
Kaya !
Oui, oui pardon... Dis-lui que tu serais très heureuse qu'il te monte...
KAYA
Qu'il te surveille me monter... Oui J'arrête promis.:


Grommelant intérieurement, Keryne regardait l'intérieur de sa choppe avec un intérêt soudain et accru. Elle finit par répondre d'une toute petite voix :

-Oui... Oui ça me ferait très plaisir de partager ce moment avec toi.

Elle se sentit obligée de préciser.

-De monter nos Compagnons pour une promenade. Je ne l'ai pas fait depuis longtemps.

Ceci dit, un moment seule à seul avec lui n'aurait pas été pour lui déplaire non plus, sans son canasson pour se moquer d'eux, mais elle était déjà assez rouge comme ça pour proposer autre chose. Ce serait très bien pour commencer.

-Je pense que le Guérisseur qui me suit ne s'y opposera pas.

Avoir une conversation normale, voilà qui l'aidait à retrouver contenance. Et finir sa choppe aussi.

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 661
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #22 le: 21 mars 2021, 19:33:25 »
Pour être un soulagement, s'en était un. Elle ne pouvait toujours pas reprendre aucune activité physique trop intense, comme l'escrime, mais au moins, elle se sentait utile à nouveau.

*Tu n'a pas besoin d'être utile tout le temps mon Élu. Tu as le droit aussi de prendre le temps de guérir.*

Enora se retint de rouler les yeux. Jorel comprenait très bien ce qu'elle avait voulu dire, et il ne faisait que la charrier un peu. Même s'il avait en quelques sortes raison quand même. Enora ne supportait tout simplement pas l'oisiveté. Elle avait un besoin viscérale de se sentir utile et d'aider les gens.

"Tout à fait."

Elle retourna à la conversation présente, laissant ses pensées sombre pour un autre moment. Là, elle s'était promis de simplement s'amuser et apprécié la fête. Elle sourit avec plaisir au commentaire de Raimon. Elle était heureuse de voir que les Héraut apprenaient à respecter de mieux en mieux le Héraut du Roi. C'était important pour leur cohésion, mais aussi, sa compassion naturelle en était certaine, pour l'homme lui-même. Certes, le peu de fois qu'il s'était croisé, il avait eu peu à se raconter tous les deux, mais elle avait un grand respect pour l'homme qui était derrière la fonction.

Et alors qu'elle ramenait son esprit de nouveau à l'homme qui était devant elle au lieu de celui qui avait quitté l'estrade, elle se surprit à rougir un peu. Elle ne savait pas exactement pourquoi, mais le regard de cet homme sur elle, la faisait sentir étrange, timide et forte à la fois. Elle se sentait soudainement extrêmement consciente de son corps, de son apparence physique, elle se sentait belle. C'était un sentiment extrêmement étrange, comme quand elle était adolescente autrefois et qu'elle sentait le regard d'Elryk sur elle. Mais c'était idiot. Raimon était marié et heureux de sa vie. Elle avait vu le couple ensemble, de loin, à quelques reprises. Ils avaient même des enfants.

Elle repoussa donc cette étrange impression, en souhaitant que son interlocuteur ne se soit rendu compte de rien.

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #23 le: 02 avril 2021, 06:48:29 »

Raimon d'Armentière, Héraut

Raimon eut peu à peu l'impression de parler dans le vide. Peut-être Enora s'était-elle égarée dans des pensées plus agréables que celle de sa convalescence? Peut-être était-il ennuyeux? Il n'en avait jamais eu l'impression, mais il ne pouvait en être certain.

«Et... tu aimes servir au palais de justice? Ou c'est ennuyeux? Je n'ai jamais fait ça, on m'a presque directement mis au service du maréchal, du coup, je n'y connais rien.»

Raimon se sentait un peu maladroit. À côté d'eux, Matt et Keryne discutaient sans s'interrompre, et il était hors de question que son ami fasse mieux que lui. Mais en même temps, il ne voulait pas brusquer la jeune femme.

«Y a peut-être trop de monde ici... C'est pas idéal pour discuter. Et si on allait boire un verre ensemble, un de ces quatre, tu pourras m'expliquer un peu mieux ce que tu fais maintenant?»

Sou

  • Pages et Domestiques
  • Messages: 144
    • Voir le profil
  • Fiche: Suivre la voleuse
  • Âge: 11 ans
  • Langues: Valdemaran
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #24 le: 07 avril 2021, 23:01:46 »
Sou/Kate

La fillette se contente de sourire à la proposition d'offrir ses histoires à un ménestrel. Ce n'était que des idioties d'enfants. Plus elle avançait dans son apprentissage de la musique et plus elle aimait en faire. Mais de là à se croire capable de rivaliser avec des ménestrels il y avait un monde.

Mais une chose éveille plus la curiosité de l'enfant. Faisant prestement sauter de ses genoux le chaton, et sautant avec lestement de son tonneau, elle se tient désormais devant la belle dame. Elle passe les bras dans son dos et entrelace ses doigts.

"Si vous êtes fatiguée vous pouvez vous asseoir à ma place. Vous avez des nausées ? Vous avez essayer l'infusion de graine de fenouil ? Maman dit que nous sommes des pestes et que nous ne la laissions pas en paix mais qu'au moins avec ça elle arrivait à avaler un ou deux bouillon dans la journée. J'ai deux sœur. Une vivante et une morte."

Fine observatrice Sou a repéré l’hésitation et le manque d’enthousiasme évident de la jeune femme. Elle oscille entre curiosité et forcer l'intimité de cette belle dame avec ses questions. Quand on vit dans des lieux ou l'intimité est rare et la proximité avec les autres une normalité on voit et on entend beaucoup de chose. Kate pouvait tout autant être simplement encore sous le coup de la surprise et de l’étonnement due à l'annonce de sa grossesse, qu'à la peur de mettre au monde une petite chose. Elle opta pour une approche moins agressive, quoique qu'autant intrusive.

"Vous préférez un garçon ou une fille ? A choisir, moi j'aurais préféré être un garçon."

Qui sait cela lui aurait sûrement permit de se prendre moins de taloche.

Polygraphe

  • Plume de scénario
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #25 le: 03 mai 2021, 22:33:04 »

Héraut Matt

Matt était loin d'être stupide, mais il était une personne qu'on pouvait qualifier de simple. Peu complexe. Et face à tous les doutes qui étreignait Keryne, il s'en félicitait.
Il sentit bien qu'elle fut troublée par son contact. Il se sentit fier de lui, une réaction très primaire qui amusa énormément son Compagnon. Mais la fierté fut rapidement balayée par un accès de panique quand sa soeur de Cercle accepta avec plaisir de danser. Il n'aurait pas pu se taire ?! Pas que l'idée de rapprocher son corps de celui de Keryne lui déplaise, bien au contraire, mais il n'avait aucune grâce. 
De plus, cette dernière accepta l'idée d'une promenade ensemble, et cette perspective le troubla, mais d'une agréable façon. Alors, pour se donner contenance, et du courage, il finit sa choppe, se leva, et déclara:

"Va pour une promenade dans une décade, en attendant, allons danser."


Et Matt fit ce qu'il savait faire de mieux. L'imbécile, en gesticulant plus que dansant pour faire rire l'assemblée et surtout Keryne.

Héraut Keryne

Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #26 le: 09 mai 2021, 20:18:43 »
Keryne remarqua que son trouble à l'idée d'un moment en tête à tête était partagé. Et que le jeune homme aurait peut-être préféré qu'elle décline son invitation à danser. Mince. Bon il ne sembla pas se décourager pour autant et c'est ensemble qu'ils terminèrent leur breuvage. Un franc sourire éclaira le visage de la jeune femme alors que Matt lui tendait la main pour l'aider à se relever et l'inviter à danser. Encore une fois, leurs mains en contact lui procurèrent une sensation étrange. Mais elle se remit vite dans l'ambiance de la fête de la victoire en voyant son ami ... non pas danser, enchaîner une série de mouvements désordonnés était plus juste. Plusieurs fois elle ne put s'empêcher d'éclater de rire et oublia presque sa cuisse qui lui rappelait qu'elle lui en demandait peut-être un peu trop là. Prise dans le jeu du moment, elle avait envie de s'amuser, pour une fois. Et c'est ce qu'elle fit.

Après un long moment, elle fit comprendre à Matt que la fatigue physique commençait à se faire sentir et qu'elle préférait retrouver ses appartements pour ce qu'il restait de la nuit. Mue par une impulsion soudaine, elle déposa un léger baiser sur la joue, en lui murmurant un "merci" à l'oreille, avant de tourner les talons et de fuir la salle le plus vite possible, afin que le jeune homme ne devine pas la teinte cramoisie qu'elle avait pris de nouveau en se demandant ce qui lui avait pris de faire ça encore. Elle avait hâte de passer un moment seul à seule avec lui et elle appréhendait tout autant. Etrange paradoxe que ce qui se tapissait au fond de son coeur depuis un certain temps maintenant...

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 661
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : Re : [Fête de la victoire] La fête, c'est festif!
« Réponse #27 le: 15 mai 2021, 21:47:33 »
Ne semblant rien remarquer son trouble, Raimon enchaîna sur une nouvelle question, et avec, semblait-il, un véritable désir de s'intéressé à elle et à ce qu'elle faisait. Il y avait dans sa voix une chaleur que l'on n'avait pas quand on posait une question professionnel à un collègue et à nouveau.

«Et... tu aimes servir au palais de justice ? Ou c'est ennuyeux ? Je n'ai jamais fait ça, on m'a presque directement mis au service du maréchal, du coup, je n'y connais rien.»

Enora se sentit importante, mais aussi... désirable ? Non, c'était idiot. Flatteur, certes, mais son esprit devait lui jouer des tours. Il était marié bon sens ! Ressaisis-toi. Il est un frère de cercles, possiblement un ami même, mais ça n'ira pas plus loin. Enora ne ferait jamais cela à Isabeau. Premièrement, elle était une sœur de cercle, deuxièmement, elle était une amie de Saskia, et de par ce fait, Enora la respectait autant qu'une amie, et troisièmement, ça ne se faisait tout simplement pas de convoité un homme marié. Point à la ligne ! On en parle plus, passons à autre chose.

«Y a peut-être trop de monde ici... C'est pas idéal pour discuter. Et si on allait boire un verre ensemble, un de ces quatre, tu pourras m'expliquer un peu mieux ce que tu fais maintenant?»

Il lui laissa alors une porte de sortie et Enora se dit que c'était sans doute mieux pour calmer ses ardeurs. C'était sûrement un effet secondaire de la convalescence, de la fête et d'avoir survécu à tout ça. C'était enfin terminer, tout le monde était soulagé, et Enora était une éternelle romantique. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle elle n'avait simplement jamais eu d'amant au final. Elle était trop romantique, jamais en ville, trop honorable. Et ce n'était pas plus mal... enfin c'était ce qu'elle tentait de se convaincre. Raimon ne pouvait tout simplement pas être en train de la regarder ainsi. Son imagination lui jouait des tours et c'était tout. Par contre, elle ne dirait pas non à un ami de plus. On n'avait jamais assez d'amis, et comme c'était un frère de cercles, l'idée lui plaisait.

"Avec plaisir Raimon, c'est un des nombreux avantages de mon nouveau poste, j'ai du temps pour apprendre à connaître tout le monde, aller prendre des verres et tout ça. Je dois avouer que c'est un truc que je n'ai jamais vraiment appris à faire, mais que j'apprécie beaucoup maintenant."

Elle ne serait jamais une fille très festive, ni le genre à boire plus que de raison, mais elle appréciait réellement allé prendre un verre avec d'autres Hérauts, ou bien les gardes du palais de justice ou même le juge après leur travail. Apprendre à connaître les gens avec qui elle travaillait, se faire de nouveau amis, ou simplement entretenir de bonnes relations avec des collègues. Elle appréciait se découvrir une vie sociale. Elle n'en avait jamais vraiment eu avant, ni ne s'en était vraiment permise jusqu'à maintenant. C'était vraiment un truc qui lui faisait du bien.

Jorel, lui restait étrangement silencieux dans son esprit. Enora se demandait un peu pourquoi, mais en même temps, ça arrivait parfois au compagnon, et elle ne posa pas de question.