Auteur Sujet: Le choc des lames [Keryne / Méra]  (Lu 202 fois)

Héraut Keryne

Le choc des lames [Keryne / Méra]
« le: 22 mars 2021, 15:04:02 »
1er jour de la 1ère décade de Printemps 1486, le matin

Plus d'une saison s'était écoulée depuis la fête de la victoire. Keryne avait passé l'hiver à finir de se remettre de sa blessure à la cuisse, à prendre soin de Kaya et à se rapprocher de Matt, à continuer de tisser des liens. Petit à petit, elle avait repris l'entraînement physique, son corps ayant perdu en musculature avec le repos forcé. Mais la jeune femme avait été heureuse de retrouver enfin du mouvement et malgré la fraîcheur de la saison, elle avait passé beaucoup de temps dehors.

Horatio l'avait sollicitée pour qu'elle puisse continuer sa probation malgré la coupure due aux évènements passés et plus le temps avançait, plus elle se sentait à l'aise dans son rôle de Héraut. Dire qu'elle avait confiance en elle était encore exagéré, mais on était loin de la servante qui osait à peine parler quelques années auparavant. La fin de sa probation approchait et elle commençait à se demander ce qui l'attendrait après. Kaya la rassurait souvent à ce sujet et lui conseillait de prendre son mal en patience, mais la blonde était un peu curieuse finalement, elle avait hâte de savoir.

Si elle allait mieux depuis la bataille, elle gardait en tête son manque d'expérience qui aurait pu lui être fatal lors des combats d'automne. Keryne n'avait pas oublié les conseils de Matt et quand elle avait senti son corps prêt, la jeune femme avait sollicité Méra pour un cours particulier de combat à l'épée. La Héraut avait accepté bien entendu et lui avait donné rendez-vous au matin, dans le froid sec de ce début de printemps. Mais maintenant qu'elle y était, l'ancienne servante appréhendait un peu. D'abord parce que ses derniers mouvements avec des lames remontaient... au moment où elle avait été blessée. Donc plus d'une saison. Et dans des circonstances plus que moyennes. Et puis parce que, comme d'habitude, Keryne avait peur de décevoir et de ne pas être à la hauteur.

:Tu devrais arrêter de te voir de manière aussi négative. Ce serait vraiment plus reposant pour toi, tu sais.:
:Je sais, j'essaie. Mais je n'y arrive pas toujours.:
:Tu vas voir, ça se passera bien. Je pense que Méra sera un bon professeur pour toi.:
:Elle m'impressionne quand même.:
:Hum. Keryne. Tout le monde, ou presque t'impressionne.:
:Nianiania:


Très mature. Un rire moqueur lui répondit et Keryne continua les échauffements commencés. Elle était arrivée un peu plus tôt exprès pour pouvoir déjà être un peu en forme pour commencer le cours. Et finalement ça l'aidait à faire le vide et se concentrer, essayant de chasser l'appréhension qui l'avait gagnée au réveil.

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #1 le: 23 mars 2021, 07:15:12 »
Méra n'avait pas vu l'hiver passer. Entre le mariage de Mina, la rencontre entre Jarhindel et ses parents, l'aide qu'elle avait fournie pour la rééducation des blessés, elle avait été bien occupée. Même s'il lui arrivait encore de trépigner d'impatience à l'idée de reprendre la route, elle s'habituait à sa vie en ville. Qui aurait pu prévoir qu'elle prendrait aussi facilement goût aux soirées calmes en bonne compagnie? En tout cas pas ses frères et sœurs de Cercle qui ne semblaient toujours pas devoir s'y faire. Mais y pouvait-elle quelque chose si elle était dotée d'une personnalité complexe aux multiples facettes?

:Aussi multiples que les aspérités d'un caillou.:
:Ça peut être très beau, un caillou!:
:Je dis pas, mais ça reste pas très subtil.:
:Du moment qu'il ouvre des crânes, ça me va.:

Elle entendit le rire mental de Shirryl tandis qu'elle rejoignait le salle d'armes directement depuis les appartements de Jarhindel. C'était quand même diablement pratique de vivre juste à côté de son lieu de travail. Si elle n'avait pas envie de discuter au réveil, elle pouvait simplement prendre son petit-déjeuner ici plutôt que de se rendre au réfectoire. Et cela lui épargnait un trajet.

:Tu n'es toujours pas allé chercher cette huile pour le cuir...:
:Tu n'oublies donc jamais rien?:
:Jamais, ma chère.:


Elle repéra immédiatement son élève du jour, une Héraut en probation qu'elle connaissait uniquement de vue. Elle avait demandé spécifiquement à avoir Méra comme professeure, ce qui n'arrivait pas souvent. Malgré ses exploits martiaux lors de l'attaque de la capitale, elle restait bien moins sollicitée que Jarhindel. Une bataille ne défaisait pas des générations d'à-priori.

Méra s'approcha de la jeune femme, un large sourire aux lèvres. Elle avait déjà revêtu sa tenue de protection et avait hâte de se mettre au travail.

«Salut! Je suis Méra et du coup, c'est de ma lame qui proviendront tes bleus, demain.» Elle jaugea rapidement Keryne. «Bonne idée, l'échauffement. Mais à ta place, je ferai aussi trois-quatre tours de salle. Tu as tes propres protections? Sinon c'est là-bas.» Elle désigna un coin de la salle occupé par un râtelier et quelques coffres. «J'ai cru comprendre que tu voulais t'entraîner à l'épée. Tu as la tienne? Bon, de toute manière, au début, ça sera lame d'entraînement. Je n'ai pas envie que tu m'esquintes par erreur.» Elle attendit que la jeune fille termine sa série de mouvements avant d'ajouter: «Je te préviens déjà, j'ai l'air sympa et douce et délicate...» (:Dans quel univers?:) «...mais faut pas t'y fier. Je suis aussi intransigeante que Jarhindel. En combat, il n'y a pas de place pour l'échec. Une erreur, et c'est la mort qui t'attend. Et mon travail à moi, c'est de tout faire pour éviter que tu en commettes. Quitte à te laisser quelques bleus.» Elle ponctua sa déclaration d'un sourire qui se voulait encourageant. «Bon, on s'y met?»

Héraut Keryne

Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #2 le: 25 mars 2021, 22:03:00 »
Décidément, quelle prestance dégageait cette femme ! Elle l'avait vue arriver de loin, avec son pas sûr et décidé. Tout ce que Keryne n'était pas, clairement. Cet entraînement lui ferait sans doute du bien au-delà de l'aspect physique et endurant.

-Keryne, enchantée...

La Blanche sourit, un peu tendue à l'idée d'être déjà recouverte de bleus, mais bon, l'apprentissage, l'expérience, les erreurs, tout ça... Elle finissait sa série de mouvements du poignets et sur les conseils de sa professeur du jour, enchaîna avec quelques tours de salle. Elle se sentait relativement en forme, les séances de préparation physique des dernières décades payaient. Puis elle alla s'équiper pendant que Méra terminait de parler. Elle essaya de répondre dans l'ordre en revenant dans l'ordre.

-Non je n'ai pas encore ma lame, on m'en avait prêté une pour la bataille de Haven... Mais je comptais bien ne pas la reprendre tout de suite.

Elle afficha un sourire penaud, sa lame d'entraînement dans la main.

-Je compte bien sur le fait que v... tu ne m'épargnes pas. Ma cuisse me rappelle assez souvent qu'un mouvement trop lent ou pas assez précis peut être très dangereux. Ou un manque d'anticipation sur l'adversaire. Bref, j'ai encore beaucoup à apprendre et je suis là pour ça. Les bleus ne me font pas peur. Enfin, pas trop.

Oui elle avait failli vouvoyer Méra, avant de se rappeler qu'entre frères et soeurs de cercle, a priori ça ne se faisait pas. Et puis elle l'avait tutoyée directement, alors Keryne s'était dit qu'elle pouvait faire de même finalement. Vieux réflexes encore. Sur ces mots, la blonde se plaça en position de garde, l'air décidé et concentré. Elle répondit au sourire de la Héraut et opina du chef :

-Quand tu veux, je suis prête.

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #3 le: 30 mars 2021, 07:51:17 »
Méra classa immédiatement Keryne dans la catégorie "trop sérieuse et trop timide". Comme Dyalwen. Comme Enora. Même, dans une certaine mesure, comme Mina. Décidément, cette catégorie était bien représentée au sein des jeunes Hérauts. À croire que les Compagnons ne choisissaient que des gens effacés.

:Ne tire pas telles généralités. C'est un hasard. Et c'est l'âge aussi. Beaucoup de jeunes sont timides. Ça se calme après.:
:Moui... je sais pas, j'ai l'impression qu'on en a une sacrée collection. Enfin...:


Elle n'avait rien contre les gens timides, mais il aurait été rafraîchissant de tomber pour une fois sur quelqu'un d'un peu plus détendu. De toute manière, elle ferait ce qu'on attendait d'elle, c'est-à-dire martyriser sans relâche la pauvre jeune fille. 

Keryne termina son échauffement et alla s'équiper. Mera en avait profité pour réaliser à son tour quelques étirements. Elle n'aurait pas besoin de s'échauffer davantage, si se fiait à son jugement. Puis Keryne termina son échauffement, revint vers elle, et se mit directement en garde. Méra sourit.

«Comme ça? Directement? À froid et sans préliminaire? Je ne t'imaginais pas aussi entreprenante, Keryne.» Elle sortit elle aussi sa lame, mais la garda baissée. «On peut commencer directement par faire quelques passes, si vraiment c'est ce que tu veux.»

Elle se mit elle aussi en garde et attendit que Keryne prenne l'initiative.

Héraut Keryne

Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #4 le: 09 mai 2021, 20:05:14 »
Décontenancée par le double-sens des paroles de Méra, Keryne rougit légèrement en souriant, une légère grimace penaude sur le visage :

-Ah... oui, pardon. J'ai parfois tendance à vouloir aller trop vite, ça me joue des tours. Mais euh, si tu penses qu'il vaut mieux commencer par autre chose, pas de soucis, je te suis hein !

Bon a priori, son professeur était prête à commencer le cours ainsi. Keryne commença par un échauffement de gamme, sans mouvement des pieds pour l'instant. Elle entama une attaque à la tête, qu'elle laissa à la Héraut le soin de parer et enchaîna couronné tête droite, gauche, attaque à la jambe droit, puis la gauche. Cela lui permettait de reprendre contact avec une arme, se remettre les mouvements de base dans les bras et retrouver la positions des jambes semi-fléchies. Le pied droit devant, le pied gauche à la perpendiculaire, à l'arrière. Elle se dit que ce devait déjà être un début qui pouvait permettre à sa professeur de voir un peu ce qu'il en était. Elle était à présent en position de défense, prête à parer si le processus devait se faire à l'inverse.

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #5 le: 17 mai 2021, 15:13:53 »
Immédiatement, Méra classa Keryne dans la catégorie élève studieuse. De tous ces gestes se dégageaient une solide volonté de faire juste, bien, exactement comme enseigné. L'enseble manquait cruellement de fantaisie. Mais ça, ce n'était pas quelque chose que Méra pouvait réellement lui reprocher. Elle n'allait pas la critiquer d'appliquer trop bien les enseignements qu'elle avait reçu.

Méra répondit donc à ses attaques avec la même précision et la même application. Finalement, l'exercice était amusant… et pas si simple. Méra, entraînée depuis l'enfance à se battre, s'était totalement approprié son art. Quand elle combattait, elle utilisait indifféremment toutes les écoles qu'on lui avait enseignées. Après tout, ce qui comptait, c'était de rester en vie. Qu'importe les règles rigides de l'escrime. Et Wylan avait su cultiver cette tendance naturelle en élargissant encore sa palette.

Quand Keryne eut ostensiblement terminé sa démonstration, Méra décida qu'il était temps que cette leçon serve à quelque chose. Elle entama une série d'attaques faciles à parer, qu'elle conclut par une feinte. Mais après celle-ci, ce ne fut pas son épée qui profita de l'ouverture, mais son corps tout entier. D'un mouvement fluide, elle pénétra sous la garde de Keryne et lui faucha les jambes grâce à une technique de combat à mains nues très populaires parmi certains ordres religieux. Elle-même se releva souplement et abaissa son épée vers son élève du jour.

«Très bien, Keryne. Tes mouvements montrent que tu as beaucoup travaillé, et ça a payé. Tu es un peu raide sur tes appuis, mais c'est sans doute par volonté de bien faire.» Elle tendit une main à la jeune fille pour l'aider à se relever. «Par contre… un combat, ce n'est pas une démonstration d'escrime.»

:Je ne sais pas ce que j'admire le plus: ton aplomp ou ta mauvaise foi.:
:Moi non plus… mais je pense avoir une légère préférence pour la mauvaise foi.:


«Je sais, c'était juste pour s'échauffer, tu ne t'attendais pas à ce que je combatte sérieusement, tu pensais que j'allais juste jauger ton niveau d'escrime, tu n'étais pas prête…» Ces justifications-là, elle y avait droit tous les jours. Et ça s'entendait dans sa voix. «Tu ne seras jamais prête lors d'un vrai combat, Keryne.» Elle la jaugea un instant avant de sourire largement. «Mais sincèrement, je suis surprise en bien par ton niveau. Du coup… explique-moi ton erreur, comment j'en ai profité et que faire pour ne pas la reproduire?»

Héraut Keryne

Re : Le choc des lames [Keryne / Méra]
« Réponse #6 le: 03 juin 2021, 09:33:51 »
Jusqu'ici, Keryne avait l'impression de s'en sortir plutôt honnêtement et c'est concentrée qu'elle para toutes les attaques de son adversaire, les unes après les autres. Par contre, bête et disciplinée, Keryne ne vit pas venir la fin du combat. Elle tenta maladroitement de parer... une feinte et se retrouva à terre, sans trop avoir compris le pourquoi du comment. La jeune femme vit la pointe de l'arme de la Héraut avant qu'elle n'ait eu le temps de dire ouf.

-Et la raideur m'empêche d'être plus à l'aise dans mes mouvements j'imagine ? Il faut que je relâche davantage mes articulations ?

Elle attrapa la main tendue et d'un bond se remit sur ses pieds. Les joues un peu rosies, elle hocha la tête penaude :

-Oui je sais que j'ai tendance à être très scolaire encore dans ma façon de faire, j'ai du mal à me détacher de ce que je connais pour l'instant.

La jeune femme comprenait tout à fait où avait voulu en venir son professeur avec cette démonstration surprise. Un peu dépitée, elle confirma :

-J'ai bien vu qu'en combat réel, il faut parfois laisser l'instinct prendre le dessus, parce qu'il y a plein de composantes qui entrent en compte qu'on ne rencontre pas en exercice, comme... la volonté réelle de notre adversaire à nous tuer.

Le compliment glissé par Méra lui réchauffa un peu le coeur. Réfléchissant sérieusement, elle tenta de revisualiser la scène précédente.

-Je... Comme j'ai tenté de parer un coup que tu n'as pas donné, ça a créé une brêche dans ma défense, un trou, dans lequel tu as pu te jeter sans trop de crainte puisque mon arme ne te menaçait pas ? Quant à que faire pour ne pas que ça se reproduise...

Une moue réflexive sur les lèvres et les yeux dans le vague, la Héraut se refaisait ce passage du combat de différente manière.

-Idéalement ça aurait été de ne pas parer la feinte, mais bon si ça s'appelle feinte, c'est pas pour rien. Faire un pas de côté pour esquiver ton attaque. Tu aurais été déséquilibrée et tu serais tombée ? Du coup je me serais retrouvée en position de force...

Oui. Bon. Elle espéra ne pas avoir dit trop de bêtise.

:Aie confiance en toi...: