Auteur Sujet: Banal quotidien [Ouvert]  (Lu 5804 fois)

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Banal quotidien [Ouvert]
« le: 09 mars 2014, 06:19:27 »
[justify:1m0fv8p1]7e jour de la 8e décade d'hiver 1481

L'air matinal était frisquet, mais rien qui ne dérangeait vraiment la grise, elle s'était bien vêtue, mais pas trop puisqu'elle voulait faire de l'exercice physique. En fait, elle voulait plus particulièrement se changer les idées. Il y a quelques jours, elle venait d'avoir ses 17 ans et comme à chaque année, elle avait reçu une lettre de son père qui se faisait de plus en plus rares, avec raison comme il était toujours de plus en plus loin, ça ne la dérangeait pas vraiment au début, oui, mais elle s'était habituée à son absence et puis, Abdias compensait amplement. En fait, ce qui la dérangeait c'était plutôt que maintenant qu'elle venait d'avoir ses 17 ans, cela faisait quatre ans et demi qu'elle était au Collegium et il ne semblait pas y avoir de signes que quoi que ce soit change. Oui, bien sûr, quand elle était arrivée ici, elle ne parlait pas vraiment le valdemaran et ne savait pas lire, ni écrire, mais elle avait travaillé fort pour remédier à tout ça et rattraper les autres gris de son âge. Sauf que son don la faisait stagner et elle n'en pouvait plus de rester à Haven. Jusqu'à ses douze ans, elle avait vécu sur la route toujours en déplacement, la vie sédentaire l'ennuyait, elle avait besoin de changement et elle voulait servir Valdemar. Bien sûr, elle était au service des princes de Rethwellan et ça lui faisait incroyablement plaisir de pouvoir aider de la sorte, mais ce qu'elle voulait surtout c'était de sortir et aller sur la route! Pas rester coincée au palais, entre des murs et des couloirs avec toujours le même paysage.

C'est pourquoi Shandara se retrouvait dans le champ des Compagnons, la présence réconfortante d'Abdias à ses côtés. Elle était monté à cru sur le dos de l'étalon et prenait des profondes inspirations. Aujourd'hui, la grise voulait essayer un nouveau tour d'acrobatie sur le dos de son Compagnon. Elle portait des souliers chauds sans semelles rigides pour ne pas blesser Abdias. Sans qu'un mot soit échangé, le compagnon se mit à avancer au pas tandis que Shan' de redressait sur ses pieds pour se tenir debout sur le dos de l'étalon. La maneouvre était facile, le pas du compagnon était sûr, constant et égal, contrairement à celui d'un cheval qui pouvait être irrégulier. Entièrement concentrée sur la tâche, Shan' commença quelques exercices faciles pour s'échauffer tout en maintenant son équilibre. Puis le compagnon passa au trop, puis au galop, il y a déjà longtemps que la jeune fille avait maîtriser ses acrobaties à toutes les allures possibles sur le dos d'Abdias, du moins, toutes ses acrobaties impliquant son équilibre sur ses pieds. Ce qu'elle voulait essayer de nouveau aujourd'hui, c'était de se tenir sur ses mains. Du coup, quand elle eut fini sa pratique, elle remit pied au sol et fit de nouveaux exercices. Ceux-ci impliquant ses bras, elle déposa ses mains au sol et se souleva, se retrouvant droite comme une chandelle, mais la tête vers le bas. La grise s'assura ensuite de sa force et marcha sur ses mains avant de revenir en position normale, c'est-à-dire les pieds au sol, la tête vers le ciel. Elle s'étira un peu puis se tourna vers Abdias, un grand sourire pendu aux lèvres.

« Alors, Abe, prêt à essayer? » Pour la première fois depuis sa fête, elle était réellement enthousiaste et son sourire était complètement sincère.

Le grand compagnon secoua la tête et gratta le sol du pied, sa queue s'agitant de tout côté.

« Ah, ne t'inquiète pas, ça va très bien aller gros bêta, » dit-elle à l'attitude négative de son compagnon, c'était drôle comment l'étalon pouvait redouter plus qu'elle-même les nouvelles acrobaties qu'elle essayait. Pourtant elle ne s'était que très rarement blessée. Son père lui avait appris très tôt comment bien tomber, c'était nécessaire quand on faisait des acrobaties pour gagner son pain. Bien sûr, elle avait eu son lot d'os cassés quand elle était plus jeune, mais ce n'était plus le cas, elle était maintenant une jeune femme grande et agile. Ouais, plus grande que la moyenne de femmes, grâce à son père qui était aussi particulièrement grand. « Aller peureux! Arrête de rouspéter et approche, tu sais que tu ne gagneras pas cet argument, comme aucun autre, les acrobaties c'est mon domaine pas le tien. »

Finalement, le compagnon s'approcha d'elle et la jeune fille grimpa sur son dos une nouvelle fois. Elle se plaça sur ses genoux, les mains à plat commença par soulever une jambe, puis l'autre. Et voilà, elle se tenait sur ses mains, sur le dos d'un compagnon! Bon, le centre d'équilibre n'était vraiment pas le même et c'était beaucoup plus difficile que lorsqu'elle était au sol, mais elle y arrivait!

« Bon, aller, avance lentement maintenant, » encouragea-t-elle le compagnon qui répondit en renâclant, Shan' savait très bien que l'idée ne lui plaisait pas, mais il s'exécuta tout de même. Tout en douceur, lentement. Par contre, comme plus tôt, l'équilibre ne se gérait pas du tout de la même façon et le sol était droit la plupart du temps, pas en courbe comme le dos de l'étalon. Abdias avançait tranquillement pour que son élue têtue s'habitue à la nouvelle position quand il commença à gravir une petite colline, la dénivellation n'était pas énorme, mais assez présente pour qu'elle déséquilibre Shandara qui ne s'y en attendait pas. Une de ses mains glissa et elle se retrouva au sol, s'étant instinctivement retourné pour éviter de gros dégâts. Elle atterrit avec un 'ouf' sonore et cligna des yeux plusieurs fois en direction du ciel pour chasser les étoiles qui tournaient dans sa vision. Le ciel bleu fut remplacer par le doux museau inquiet d'Abdias qui caressait sa joue.

« Je vais bien, » dit-elle dans un souffle, « je dois, juste, reprendre, mon, souffle. » La chute lui avait effectivement coupé le souffle, mais il n'y avait rien de grave et elle avait un grand sourire affiché sur les lèvres. « J'ai réussi. Maintenant je dois pratiqué pour rester aussi longtemps que je le veux. »

Eh non, au grand dam de son compagnon, Shandara était trop têtue pour simplement arrêter après une simple chute.[/justify:1m0fv8p1]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #1 le: 10 mars 2014, 20:21:51 »
Wylan venait de sortir de la Maison de Guérison. Cela faisait maintenant plus d'une journée qu'Alemdar de Firyngde était inconscient. Les Guérisseurs avaient assurés que c'était parfaitement normal, au vu du choc qu'il venait de vivre, et de l'énergie que lui avait coûté sa guérison.
Mais Wylan était frustré. Il voulait comprendre. Or, pour comprendre, il devait parler avec le jeune homme. Mais tant qu'il ne serait pas réveillé, il serait très difficile de résoudre le mystère.

C'était un espion fort contrarié qui se dirigeait vers le Champs des Compagnons pour y rejoindre Kyra. Il avait besoin de se défouler, et pour cela rien de mieux qu'un parcours d'entraînement traversé à pleine vitesse. Il avisa une Grise, tête en bas, en équilibre sur ses mains, à côté de son Compagnon.

: Kyra, dis-moi…:

: Oui, ô mon bel Élu? :

: C'est qui cette petite?:

: Shandara, élue de Abdias… et avant que tu poses la question, elle a grandi dans un cirque.:

: Ah… je comprends.:

La scène avait enfin du sens. Elle s'entraînait… sans doute voulait-elle tenter quelque chose avec son Compagnon. Wylan s'approcha tranquillement. Il eut tout loisir de la voir grimper sur le dos d'Abdias et se casser lamentablement la figure. C'était visiblement la première fois qu'elle tentait cette acrobatie.

Il arriva à temps pour lui tendre une main secourable.

" Pas trop de casse? En tout cas, on voit que tu sais tomber… Par contre… c'est pas encore au point ton petit numéro."

Il l'aida à se mettre debout.

" Je ne savais pas qu'on avait une telle perle parmi les Gris… pourquoi personne ne m'a rien dit?"

Wylan était réellement outré. On avait osé lui cacher qu'une grise savait déjà faire tout ce qu'il s'épuisait à inculquer à quelques "agents" triés sur le volet!

Kyra arriva derrière lui, narguant Abdias.

: Alors, mon vieux, tu as tellement peur qu'elle se casse, ta petite équilibriste? Tu te rends compte qu'avec Wylan, on a fait mille fois pire.:

Oui, Kyra était aussi fanfaronne que son Héraut. Qui se ressemble…
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #2 le: 10 mars 2014, 22:03:28 »
[justify:1quzfcm0]Le sol était froid et ça faisait du bien après les efforts physiques soutenus qu'elle avait donné jusque là, alors elle ne releva pas tout de suite, profitant simplement du moment et de s'être enfin libéré l'esprit de tous ses soucis, même si ce n'était que pour un temps. La grise pouvait bien sentir l'agacement de son compagnon qui n'aimait pas qu'elle joue à la 'casse-cou', mais Shandara aimait ça. Se sentir au-dessus du sol, travailler ses sens et son équilibre comme d'une façon unique et peut-être un peu excentrique, mais elle s'en fichait. Ça lui rappelait de bons souvenirs. Elle ouvrit les yeux qu'elle avait fermés quand l'ombre d'Abdias se déplaça et que le soleil frappa de nouveau son visage.

Une main se trouvait devant elle et rattachée à celle-ci la silhouette d'un homme avec un visage inconnu, vêtu de blanc. Aussitôt, une alarme s'alluma dans son esprit. Elle venait de se ridiculiser, en quelque sorte, devant un héraut. Elle prit tout de même la main tendue, plus par politesse qu'autre chose, car son orgueil lui disait de se mettre sur la défensive. D'ailleurs au commentaire de l'homme, elle n'hésita à pas froncer les sourcils et croiser les bras. Est-ce qu'il se moquait d'elle?

« Bien sûr que je sais atterrir, » c'était une évidence pour elle, « et 'mon petit numéro' n'était qu'une pratique. Je vous mets au défi de trouver un autre étudiant capable de le faire. » Son ton de voix était assez mordant, mais  même parmi les bardes, les acrobaties n'étaient pas le fort des chanteurs et des musiciens. Le Talent, la Créativité et le Don Bardique n'avaient rien à voir avec les acrobaties, ils pouvaient bien y en avoir quelques-uns, mais Shan aimait penser qu'elle était meilleure qu'eux, naturellement.

Par contre, c'était sa fierté froissée qui parlait et Abdias la ramena à la réalité d'un coup de queue. Rapidement, Shandara se calma et prit un air désolé, mais ne s'excusa pas pour autant. Surtout avec le commentaire qui suivit.

« Ah euh, merci. Je n'aime pas faire le fanfaron, contrairement aux élèves bardes. » Ouais, elle avait quelques élèves en tête avec qui elle partageait des cours, autant qu'elle aimait être la meilleure, Shan' n'avait pas besoin de le montrer au monde entier. «  Alors je ne crois pas que beaucoup de gens savent ce que je sais faire. » Elle se passa une main sur la nuque, ne sachant pas trop quoi faire ou dire face au héraut. « Heum... Je suis Shandara, élue d'Abdias, » dit-elle finalement en saluant la Compagnon présente d'un signe de la main. « Et vous êtes? »

À côté d'elle, Abdias secouait la tête avant de se tourner vers Kyra, malgré le fait que le grand Compagnon la surplombait facilement, il baissait la tête docile.

: Excusez-là, elle a un peu de difficultés à passer par-dessus sa fierté, : dit-il de sa voix grave, mais douce à Kyra, prenant sur lui d'excuser le comportement de Shandara. : Je sais que vous faites bien pire et tu vois dans quel état vous revenez parfois aussi? Je ne veux simplement pas qu'elle se fasse mal inutilement. :

Il gratta le sol d'une patte avant de regarder affectueusement son élue. Il savait qu'être héraut signifiait bien des blessures et il ne pouvait s'empêcher de vouloir lui éviter des douleurs inutiles, même si c'était Shandara qui les cherchait.[/justify:1quzfcm0]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #3 le: 11 mars 2014, 11:24:30 »
Wylan savait reconnaître un égo malmené quand il est croisait un. Il avait peut-être manqué de tact sur le coup. Mais effectivement, peu de gens réussissaient ce genre de choses à l'âge adulte. A partir du moment où ils entraient dans le monde "des grands", ils renonçaient à bien des jeux qui pourtant pouvaient se révéler d'excellents exercices.

Par contre, pourquoi cacher un tel talent? Les Hérauts agiles trouvaient toujours à être employés à des missions intéressantes. Ils y avait déjà bien trop de rats de bibliothèque et de gratte-papiers parmi eux. Tout ceux qui étaient doués en équitation, en combat ou dans n'importe quelle compétence de terrain étaient très appréciés des mentors en charge des Circuits de probation.

Kyra, de son côté, rit doucement aux excuses puis aux inquiétudes d'Abdias.

:On se fait rarement mal inutilement tu sais... Et il vaut mieux qu'elle se fasse un peu mal ici que beaucoup dehors. Et à cette saison, le sol est encore meuble.:

Wylan esquissa un sourire en coin, avant de se présenter à son tour.

“Héraut Wylan, élu de Kyra ici présente.”

Il désigna Kyra du menton. Puis il sourit largement, avec l'air d'un prof agréablement surpris que le cancre de la classe se révèle être un génie.

“Ce n'est pas bien de jouer les cachottières...”

: Avoue que ça t'énerve de ne pas tout savoir, pour une fois. :

: C'est vrai... je devrais davantage m'intéresser à nos élèves. En même temps, ma présence prolongée de ces jours est une exception.:

Pendant son bref échange avec Kyra, il jaugea la jeune fille du regard.

“Tu sais qu'il y a ici des gens qui pourraient te superviser pour ce genre d'exercices? Si tu n'es pas en cours en ce moment, j'imagine que c'est parce que tu es à la fin de ton cursus... Posséder de telles compétences pourrait accélérer l'obtention de ton uniforme. Après tout, il y a déjà bien assez de Hérauts grosses têtes... et on apprend aussi très bien sur le tas.”

Voire mieux, d'après l'expérience de Wylan.

Il désigna Abdias.

“Tu devrais le seller. Nos selles sont peut-être moches, mais elles sont très stables. Très pratique pour trouver son équilibre... Tu parviens déjà à tenir debout sur Abdias au trot j'imagine? Au petit galop?”

La question était purement rhétorique dans l'esprit du Héraut.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #4 le: 12 mars 2014, 07:31:01 »
[justify:2mfhngvw]Abdias savait bien qu'il pouvait être un gros paquet de nerf un peu trop protecteur parfois, mais bon, il n'y pouvait pas grand chose. Il était fait ainsi.

: Dans sa première année ici, elle s'est brisée le poignet droit en 's'amusant' à grimper au toit de l'écurie des Compagnons. Elle a dû apprendre à tout faire de la main gauche pendant trois mois avant de finalement recommencer à grimper partout dès que les guérisseurs l'ont déclarée guérie. Et je ne parlerai de toutes les autres blessures qu'elle a frôlé. : Sa voix mental était complètement exaspérée, même s'il y avait peut-être une petite touche d'amusement bien dissimulée. Autant que Abdias pouvait se montrer protecteur, son élue se montrait casse-cou.

En attendant, Shandara observait attentivement le héraut devant elle. Il n'avait rien de particulier, rien pour le distinguer clairement d'un autre héraut si elle devait le décrire, mais elle lui trouvait un petit quelque chose sans mettre le doigt dessus. La grise se souvenait de ce que son père lui avait appris, très jeune, et classa le héraut dans la catégorie dont l'apparence ne révélait nullement la vraie personne. Par contre, son comportement était plutôt familier, même s'ils venaient tout juste de se rencontrer, ce qui le distinguait de biens des hérauts qu'elle avait rencontré, ce qui en tout et partout, n'était pas une mauvaise chose dans son opinion.

Elle salua Kyra d'un signe de tête en même temps de la détailler un moment du regard, ce qui marquait surtout c'était sa grandeur qui faisait contraste à Abdias et pourtant, elle semblait prendre beaucoup plus de place que le grand compagnon. Elle se tourna légèrement vers lui justement, lui déposant une main sur le garrot.

« Tu devrais te tenir plus droit, toi, Kyra est plus petite, mais elle semble presque plus imposante que toi. »  Piqué légèrement au vif, Abdias releva la tête et frappa doucement l'épaule de Shandara, lui envoyant une onde mentale amusée avant de reprendre exactement sa position de départ ce qui fit sourire l'adolescente.

Puis elle ramena son attention à Wylan.

« Je ne suis pas cachottière. Je pense bien que la plupart des hérauts du Collegium le savent, mais je n'ai pas non plus envie de faire la frimeuse les autres. Je suis douée à ça, pas besoin de l'étaler devant tout le monde. Je le sais, c'est bien en masse pour moi. »

Shan' n'avait pas besoin de l'approbation des autres pour se prouver sa valeur à elle-même et elle pensait sincèrement que la majorité des hérauts en poste au Collegium, du moins, savait ce dont elle était capable. Elle avait montré au maître d'arme qu'elle savait se déplacer, mieux que la plupart des autres jeunes nouvellement Choisis et elle avait besoin de refaire sans cesse ses tours d'acrobaties ou d'adresse, elle avait même pratiqué ses techniques de pickpocket, celles-là par contre elle ne les avaient vraiment pas étaler, rendant les objets au propriétaire en prétextant qu'ils les avaient échappé. Alors, soit elle s'était révélée plus discrète qu'elle ne le pensait, soit Wylan n'était pas un héraut qui passait beaucoup de temps au palais. Un signe de tête d'Abdias lui révéla que c'était la deuxième option, même si cela n'excluait pas nécessairement la première possibilité.

« Il y a vraiment des gens qui s'y connaissent aussi en acrobatie ici? » Ça, ça l'intéressait, si elle pouvait se mesurer à d'autres personnes, tant mieux, elle pourrait voir son niveau et s'améliorer. Shan' sourit à cette idée. « J'aimerais bien voir de quoi ils sont capables. » Peut-être une touche d'arrogance dans sa voix, la jeune fille était vraiment confiante en ses capacités. Par contre, la suite des paroles lui fit tout de suite perdre, obtenir plus rapidement son uniforme? C'était vraiment intéressant. « Ça fait plus de 4 ans que je suis ici déjà. Alors, oui, je tire plus qu'à la fin de mon cours, j'ai même pris quelques supplémentaires avec les bardes. Mon don me cause des problèmes encore par exemple, » même si la pierre-coeur y est pour quelque chose apparemment, ajouta-t-elle pour elle-même. « J'ai vraiment hâte d'obtenir mon uniforme maintenant... »

Cette fois-ci, c'était plutôt une touche de découragement qui teintait sa voix, elle n'avait pas désespérer, mais parfois elle se demandait combien de temps cela pourrait prendre avant qu'elle ne soit considéré 'prête' selon le Cercle Héraldique pour aller en mission de probation. Puis elle regarda le héraut désigner son Compagnon.

« Le seller? Ce n'est pas une vieille bourrique de cheval qui ne sait pas marcher, » eh, il y avait un peu de hargne dans sa voix, expression de sa peur incontrôlée des chevaux. « J'ai envie de me garder un peu de défi et puis, j'aime beaucoup sentir ses muscles sous mes pieds, ou mes mains comme tantôt. » C'était grisant pour elle de faire ses tours en étant directement sur le dos d'Abdias. « Sur mes pieds, je peux faire toutes les allures, c'est pour ça que je commence à pratiquer sur les mains. » Bon, le grand galop à pleine vitesse d'un Compagnon restait très très rapide, donc elle ne s'était jamais réellement essayé à pleine vitesse, mais autrement, elle n'avait plus aucun problème si elle se tenait sur les pieds.

À côté d'elle, l'étalon secouait la tête, découragé.

: Elle n'aime pas prendre les méthodes faciles, j'ai bien essayé de la convaincre de prendre la selle, mais elle ne veut pas. Shan' peut être plus bornée que la  statue d'une mule... : dit-il.[/justify:2mfhngvw]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #5 le: 12 mars 2014, 11:22:40 »
Kyra agita la tête d'un air amusé.

: C'est à ça que servent les Guérisseurs, à nous rafistoler pour qu'on reparte au plus vite se faire amocher…:

Kyra ne s'était jamais vraiment soucié de sa sécurité et de sa santé. Et elle était devenue encore plus casse-cou depuis qu'elle avait des capacités de régénération bien supérieur à celles d'un humain.

Wylan prit un air blasé.

"Il y a des gens qui s'y connaissent en tout ici… On est bien obligé, vu qu'on a des jeunes qui viennent de partout. Après, je ne peux pas te promettre que ces personnes auront ton niveau. L'entraînement ne fait pas tout, il y a aussi le talent naturel."

Wylan était persuadé qu'elle était bien plus douée que lui. Il avait dû apprendre la plupart de ces acrobaties à l'adolescence, et bien qu'il se soient révélé plutôt doué, il n'avait pas l'aisance d'un acrobate né.

Il s'exaspéra par contre de son entêtement à travailler sans selle. Comme si on pouvait confondre la selle d'un Compagnon avec celle d'une vulgaire carne.

"Non, mais sur la selle tu peux mieux te tenir, t'accrocher. Pour débuter sur les mains, c'est plus facile. Et quand tu tiens bien sur la selle, tu peux l'enlever et le monter à cru. Ça peut être frustrant et te donner l'impression de recommencer au début. Mais la selle des Hérauts est très bien conçue, y compris pour les acrobaties. J'ai connu quelqu'un qui s'attachait les lanières autour des genoux plutôt qu'autour de la taille. Ça lui permettait de se redresser en pleine course sur sa selle… Bon, il l'a fait au début, pour se rassurer. Ensuite, il a simplement abandonné l'usage des lanières, sauf quand il est vraiment blessé."

: Wylan qui parle de Wylan… tout un programme.:

: na na na... :

: Vieux frimeur! :

: Vieille emmerdeuse! :


"D'ailleurs, ce n'est pas très utile de savoir aller sur les mains, même si c'est amusant. Ce n'est pas très utile non plus de travailler des acrobaties à cru. Abdias aura toujours sa selle en mission. Toujours."
Kyra par contre ne l'avait pas souvent. Mais elle était rarement avec lui. Elle le surveillait de loin. "C'est plus utile d'être capable de changer de position en pleine vitesse, et même de sauter de selle. Ou de sauter en selle. Bon… je dis ça, mais je n'ai aucune idée de ton niveau en équitation et en combat… si ça se trouve, tu maîtrises déjà tout ça.  Après tout, je ne suis pas prof, et je passe vraiment peu de temps ici."

: Kyra?:

Kyra s'approcha de son Héraut. Celui-ci plaça ses deux mains à l'avant de la selle. Il balança la jambe droite, fléchit la jambe gauche et s'élança à hauteur de croupe. Par un mouvement de traction, il se retrouva en selle.

Il se tourna vers Shandara et lui fit un clin d'oeil.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #6 le: 13 mars 2014, 04:04:09 »
[justify:3cw4uzfk]Shandara écouta attentivement les paroles du héraut, c'était logique de dire que les capacités étaient diverses au Collegium, il est vrai que chaque héraut avait un passé différent et était employé de façon bien différente, selon leurs forces. Cela fit réfléchir la grise, si elle pouvait rencontrer ses autres personnes qui étaient doué en acrobatie comme elle, voir en escalade et tout ça, elle pourrait se comparer à eux et tenter de faire mieux s'ils s'avéraient meilleurs qu'elle.

Abdias l'observait attentivement, autant le cheminement de ses pensées que son état d'esprit.

: Tu peux dire ça, Kyra, si tu veux, mais les Guérisseurs ont les mains bien assez pleines, à mon avis. Je n'aimerais pas leur ajouter du travail simplement parce qu'elle a voulu s'amuser, même si je n'arrive pas à la dissuader, : répondit-il avant de se mettre à rire tandis qu'il suivait les pensées de son élue. : J'ai l'impression que Wylan va se trouver une rivale acrobate et que Shan' commence à l'apprécier, même si elle n'est pas d'accord avec tout ce qu'il dit. :

D'ailleurs, elle n'hésita pas à répondre et dire sa pensée à Wylan.

« Eh, Abdias aura toujours sa selle? Même la nuit? Si des brigands attaquent en plein milieu de la nuit, ça m'étonnerait que je prenne le temps de le seller avant de les combattre. Et toujours avoir une selle, ce serait comme toujours avoir un sac à dos, à la longue, ça causerait des blessures, non? » Shan affichait un petit sourire triomphant, elle avait voulu marquer son point qu'Abdias n'aurait pas tout le temps sa selle. « Alors, ça pourrait être utile. Les bardes et les bleus apprennent à se battre alors qu'ils pourraient ne jamais voir l'ombre d'une bataille, c'est la même chose. »

Mieux vaut prévenir que guérir, comme disait les Guérisseurs.

« Je sais déjà me débrouiller en selle, » continua-t-elle. « Quand mes classes d'équitation se sont terminés, j'ai continué à pratiquer seule. Avec la selle en premier, puis sans selle, mais là, je ne voulais pas de selle parce que j'avais envie d'un défi, quelque chose de difficile. » Pour me changer les idées, finit-elle pour elle-même dans sa tête. « Et comme vous l'avez si bien dit, aller sur les mains est complètement inutile, alors autant le faire pour s'amuser. Pour ce qui est du combat, je sais faire ce que le maître d'arme m'a enseigné, mais je n'ai pas souvent de partenaire pour pratiquer en dehors des cours. » Le défaut d'être plus solitaire que la plupart des élèves hérauts, Shan' ne connaissait pas d'autres personnes à qui demander et ce n'était pas son genre d'aller vers les autres, du coup, elle avait pratiqué seule, mais ça n'était pas très concluant et à la longue le mannequin de pratique devenait lassant.

Quand Wylan monta en selle, Shandara remarqua tout de suite son aisance et à son clin d'oeil, elle n'hésita à faire de même et posa une main sur le garrot de son Compagnon et, d'un bond, elle monta souplement sur le dos de celui-ci, après l'avoir sellé avec la selle qu'elle avait apporté tout près.

« Ce héraut dont vous avez parlé, s'il est doué, j'aimerais bien le rencontrer pour me comparer à lui. » Quelque chose lui disait que cette personne était probablement Wylan, de ce fait, elle avait un petit sourire en coin qui s'était créé quand elle avait préciser 's'il est doué'. Shan' soupçonnait Abdias de lui avoir passé l'information, comme il le faisait parfois quand ils passaient du temps ensemble, elle savait des chose qu'elle n'aurait pas dû savoir. « Je me doutais que vous n'étiez pas professeur, je ne vous ai jamais vu ici et pourtant j'aime bien observé les hérauts qui passent et je connais la plupart des professeurs. » Après quatre ans et demi, avoir dû apprendre à lire et écrire, tout le travail supplémentaire qu'elle avait fait et demandé pour rattraper les autres élèves de son année et les problèmes avec son don, Shan avait passé la majorité des professeurs du Collegium, si ce n'était pas tous les professeurs. « Vous ne devez pas venir souvent non plus, j'imagine? »[/justify:3cw4uzfk]
« Modifié: 23 mars 2014, 16:34:20 par Héraut Shandara »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #7 le: 13 mars 2014, 08:22:13 »
Wylan regarda la jeune fille monter en selle et approuva d'un signe de tête. Kyra se mit doucement en marche. Elle devait se chauffer un peu les muscles pour qu'ils puissent faire une démonstration de leur talent.

: Wylan sait bien qu'il ne sera jamais aussi doué que quelqu'un qui a ça dans le sang… D'autant qu'on ne rajeunit pas… :


L'espion se tourna vers Shandara, l'air sarcastique.

«Pour en revenir à ce que tu disais…Ton premier réflexe quand tu te fais attaquer la nuit dans un Relais - chose plus qu'improbable, d'ailleurs - c'est d'aller monter Abdias plutôt que d'attraper ton épée et te battre? Je te rappelle qui si on vous apprend essentiellement le combat au sol, c'est parce que tu n'es pas censé te battre à dos de Compagnon si tu peux l'éviter. Vous êtes tous les deux bien plus efficaces en combattant côte-à-côte… Et te faire attaquer dans un Relais est plus qu'improbable. » Son ton, d'abord mordant, s'adoucit. « Et si tu es dans une situation critique, oui, Abdias gardera sa selle. Tu sais, elles sont spécialement conçues ces selles, pour être confortables à la fois pour toi et pour lui. »

Il fit une courte pause, et reprit avant que la Grise puisse lui répondre.

« Mais laissons ça… On ne gagnera rien à débattre d'un tel sujet. Le terrain nous départagera, quand tu sortiras. »

Il fit quelques étirements des bras, laissant Kyra choisir leur parcours. Il sentait qu’il regretterait bientôt de ne pas être rentré directement… Il n’était pas préparé à affronter une gamine très - trop - sûre d’elle-même dans un concours d’acrobatie. Tout en s’étirant la nuque, il répondit à la question de la jeune fille.

« Disons que je suis surpris moi-même d'être encore là. Normalement je ne repasse ici que le temps de me changer et me soigner si c'est nécessaire, avant de repartir. Mais mes talents seront plus utiles ici, pour quelques jours… »

: Plus utile… c'est toi qui a réclamé pour t'occuper du gamin!:

: Je sais… mais bizarrement, je suis certain de pouvoir l'aider. Attribue ça à une inspiration divine, ou à un coup de tête, comme tu préfères.:

Kyra s’ébroua doucement la tête. Elle n’était pas vraiment certaine de comprendre pourquoi Wylan se sentait obligé d’aider un gamin qu’il ne connaissait absolument pas. Elle se demandait si c’était pour guérir son égo blessé de n’avoir pas sur voir ce qui se tramait en secret.

« Bon, changeons-nous un peu les idées" lança Wylan d'un air entendu à la Grise. "Toi qui as grandi dans un cirque, tu connais les techniques de voltige équestre? »

Wylan était très très fier de ses techniques de voltige. Il les avait d'abord apprise car il était convaincu qu'elles lui serviraient un jour. Ce jour n'étant toujours pas arrivé, l'espion se consolait en se racontant que cela constituait un excellent exercice physique à la fois pour lui et pour Kyra, et une très bonne occasion de passer du temps ensemble. Malheureusement, malgré une forme physique que certains jeunes Hérauts lui enviait, il commençait à vieillir, et certaines figures devenaient plus difficiles à réaliser.

« Tu as pensé à tenter le poirier avant la chandelle? »

Joignant l’exemple à la parole, Wylan dégagea ses pieds des étriers et s’accroupit sur la selle. Il effectua un quart de tour, s’agenouilla et se pencha. Il étendit les bras vers l’arrière et attrapa le bord de la selle. Il ferma les yeux et se souleva lentement , basculant vers la tête vers le sol et étendant les jambes. Kyra accéléra un peu. Wylan garda la position quelques instants puis se coucha à plat ventre sur la selle. Il se remit dans le sens de course, toujours à plat ventre, et en se tractant depuis le pommeau, se remit correctement en selle.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #8 le: 22 mars 2014, 20:07:25 »
[justify:1vdvmmq1]Abdias emboita le pas à Kyra pour lui aussi s'échauffer, il avait beau être plus jeune, il détestait faire de l'exercice à froid, sans aucun échauffement s'il pouvait l'éviter. Du coup, il emboita le pas à la jument.

: Vous ne rajeunissez peut-être pas, mais je crois que vous pourriez lui apprendre deux ou trois trucs. Elle n'a pas eu la chance de se mesurer à d'autres personnes depuis qu'elle a quitté le cirque, alors même si ce n'est que sur sa confiance et son ego, ça lui sera très bénéfique pour le futur. : Heureusement que le Compagnon n'avait pas le même caractère que son élue, il pouvait ainsi la ramener à la réalité quand elle s'emportait. : Et je suis certain que tu pourras m'apprendre certaines choses Kyra, je n'ai fait qu'apprendre sur le tas avec Shan', alors si ça peut améliorer notre travail d'équipe, à la clé. Je suis tout ouïe. :

Complètement ignorante de la conversation entre les deux Compagnons, la jeune grise écoutait le héraut attentivement. Et n'aimait pas ce qu'elle entendait. Pourquoi? Simplement, parce qu'elle entendait du bon sens et Shan' savait pertinemment que Wylan savait de quoi il s'agissait, c'était un héraut de terrain après tout, ce serait stupide de sa part de pensée autrement, mais elle détestait avouer qu'elle avait tort, alors c'était avec les lèvres pincées et une expression le plus neutre possible, qu'elle ne disait aucun mot. Depuis son arrivée au Collegium, elle avait découvert ses 'petits' problèmes d'orgueil et même si elle n'était pas encore très bonne pour les gérer la plupart du temps, toutefois face à un uniforme blanc, elle trouvait parfois la volonté de faire taire dans une certaine mesure ce côté d'elle. Alors, elle fût soulagée quand il décida finalement de laisser tomber le sujet en question.

« Alors vous êtes souvent sur la route? » Il y avait une étincelle qui s'était allumée dans son regard. « Voyager me manque. Avant qu'Abe ne vienne me chercher, j'étais toujours en déplacement avec le cirque. Alors ça été une adaptation d'apprendre à vivre ici. Je préfère être sur les routes que dans un même endroit tout le temps. Peu importe si la vie est plus difficile ou dangereuse. »

Bien sûr, elle comprenait la nécessité d'apprendre au Collegium, mais... Shan' avait des fourmis dans les jambes depuis le temps, elle était lasse de toujours voir le même paysage et les mêmes visages, malgré le fait qu'elle n'en connaissait pas beaucoup personnellement. Quand Wylan la questionna sur ce qu'elle connaissait des techniques de voltiges équestres, Abdias ne put s'empêcher un petit rire mentale.

: Voilà qui devrait être intéressant et même pour elle. : Il fit un clin d'oeil mentale à Kyra, sans élaborer plus, laissant son élue expliquer.

D'ailleurs, la jeune fille était légèrement mal à l'aise, mais elle faisait de son mieux pour ne pas le laisser paraître.

« Je... Je les connais de souvenirs surtout, » avoua-t-elle. « Quand j'étais dans le cirque, je n'approchais pas vraiment les animaux. Je n'aime pas vraiment les chevaux. Alors, j'ai surtout pratiqué selon mes souvenirs avec Abdias. »

Ce n'était pas facile, mais elle avait réussi à être relativement honnête, ce n'était pas son genre de mentir, loin de là et l'idée ne lui était même pas venue. Simplement, qu'elle préférait éviter les sujets de ce qu'elle était moins à l'aise avec ou de ce qui pouvait ressembler à une faiblesse.

: Oh, elle a quand même bien répondu. Sauf, qu'elle a diminué son aversion pour les chevaux. C'est une véritable phobie chez elle. Au moins, elle s'est habituée à nous, même si ça été difficile, surtout qu'on ne communique pas ensemble, comme tu le fais avec Wylan. Alors, elle ne s'approchait jamais des chevaux avant, mais elle observait ce que faisait les autres acrobates avec eux.: Le grand Compagnon décida ne pas préciser qu'encore aujourd'hui, Shandara ne pouvait pas approcher d'un cheval ordinaire.

« Non, je n'ai pas essayé le poirier, je voulais un peu plus de défi, même si je me suis pratiquée au sol avant. »

Quand la grise vit le héraut effectuer l'acrobatie, elle sourit, elle avait vu juste en se disant que Wylan était le héraut dont il parlait. Et après c'était elle qu'il traitait de cachottière?

« Je ne cache pas sciemment mes compétences, mais vous, vous les passer sous silence jusqu'à en faire la démonstration! Je me demande bien qui est le plus secret de nous deux. »

Elle observa attentivement chacun des gestes de l'homme avant de tenter à son tour de les répéter. Reprenant chaque mouvement, elle finit par se retrouver dans la même position qu'il avait été peu de temps avant. Garder son équilibre restait plus difficile que lorsqu'elle ce trouvait sur ses pieds, mais avec une selle, c'était évidemment plus facile. Elle se souleva avec aisance, son visage exprimant sa concentration élevé, comme à chaque fois qu'elle faisait un mouvement pour la première fois, puis elle reprit sa place.

« Il va me falloir de la pratique pour bien le maîtriser et trouver mon centre d'équilibre plus facilement, » dit-elle une fois de retour en position normale. Elle n'avait pas la même aisance que Wylan et elle l'avait clairement vu. Puis, elle concéda, quoique à contre-coeur, « C'est plus facile avec une selle, c'est vrai. »[/justify:1vdvmmq1]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #9 le: 23 mars 2014, 16:19:17 »
: Je veux bien t’apprendre… mais à la différence de toi, détrompe-moi si j’ai tort, j’ai toujours été casse-cou. Et je pratiquais pas mal le genre d’acrobatie qu’affectionne Wylan. Toi par contre… L’important c’est de garder le pas le plus égal possible, et d’annoncer clairement tes intentions. Comme tu ne peux pas parler avec Shandara, il fait trouver un autre moyen de lui indiquer que tu vas changer de direction, tourner, ralentir, etc.:

Kyra écoutait d’une oreille distraite la conversation de leurs Élus. Abdias aussi, et il ne put s’empêcher de préciser la réponse de Shandara.

: Ce n’est ni la première, ni la dernière à arriver ici avec la phobie des chevaux. C’est plus fréquent qu’on ne le pense. Lynn, la soeur de Wylan, est terrifiée chaque fois qu’elle me voit. Elle a beau savoir que je ne suis pas un cheval normal, elle évite de se trouver à moins de plusieurs mètres de moi. Et parmi les Hérauts, je peux t’assurer que plus d’un refuserait de monter sur un cheval normal.:

Un peu essoufflé après sa démonstration d’acrobatie, Wylan sourit au léger reproche de la jeune fille.

« Oh… c’est une déformation professionnelle (: Déformation professionnel, ma croupe, oui. Tu adores te faire mousser.:). »

Wylan admira à son tour la jeune fille réaliser avec habileté la figure qu’il venait de présenter. Ce n’était pas donné à tout le monde de réussir du premier coup une figure du genre. Cela lui avait demandé plusieurs heures d’entraînement pour parvenir à changer de position avec fluidité. Et il avait chuté plus d’une fois, causant de vives frayeurs à son public, humain et équin. Heureusement, les Compagnons en général, et Kyra en particulier, étaient plus agiles et alertes que les vrais chevaux. Ils avaient la présence d’esprit de faire un écart de côté, ou de sauter par dessus leur cavalier tombé à terre. Kyra, par sa petite taille, avait en outre une plus grande facilité à changer rapidement de direction.

Revenue vers lui, Shandara admit difficilement que la selle facilitait grandement les choses.

« Évidemment que c’est plus facile. Tu peux caler tes doigts pour bien tenir. Tu sais que les selles des Compagnons sont plutôt bien pour l’acrobatie? Celles des acrobates ont elles aussi un grand pommeau à l’avant, et des lanières un peu partout. Ça permet de faire ce genre de figure. »

Wylan lança Kyra au galop, puis il passa une jambe par dessus son cou et s’accroupit sur l’étrier. Il était à présent totalement caché à la vue de Shandara. Puis Kyra effectua un virage pour que la jeune fille puisse voir la position adoptée par le Héraut. Il était en équilibre sur un pied, l’autre jambe tendue vers l’arrière, et le haut du corps penché vers l’avant. Il se retenait à une des lanières de la selle.

: J’hésite… je passe par dessous ou je remonte?:

: Remonte… tu vas traumatiser Abdias si tu encourages Shandara à faire une telle figure.:

: Ah? C’est un pantouflard lui?:

: Onhon…:

Wylan ne put s’empêcher de faire un à terre : il dégagea le second pied de l’étrier, tapa des deux pieds au sol, puis sauta à nouveau en selle. Le tout alors que Kyra galopait toujours. Il revint vers Shandara, l’air sincèrement ravi. Il adorait ces moments de complicité avec Kyra. Et devoir pour une fois les partager ne le dérangeait nullement.

« Attention, Abdias est plus grand, surtout par rapport à ta taille. Fais donc attention si tu veux tenter le à terre… je ne suis pas certain que de le tenter pour la première fois au galop sur un Compagnon si grand soit une bonne idée. »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #10 le: 24 mars 2014, 15:45:38 »
[justify:1gap6d16]Peut-être que c'était inconscient, mais Wylan avait les bonnes réactions jusqu'à maintenant avec Shandara à chaque qu'elle avouait quelque chose qui lui était difficile, soit il laissait simplement coulé sans relever ou alors il répondait simplement en approuvant et exposant les faits. Autrement, cela aurait pu frustrer la grise et ça n'aurait pas été improbable qu'elle quitte le champ de très mauvaise humeur. Heureusement, consciemment ou non, Wylan évitait cette situation et cela rendait la grise beaucoup plus à l'aise en sa présence comme si elle n'avait pas à entretenir ce niveau de compétences élevées qu'elle exigeait d'elle-même en sa présence. Une chose que le grand Compagnon appréciait, c'était rare que la grise se permette de relaxer et arrête de sentir le besoin de se prouver, pas aux autres en général, mais à elle-même.

Quand Wylan effectua sa deuxième figure, les yeux de Shan se mirent à pétiller tandis qu'Abdias secouait plutôt la tête de découragement, il voyait très bien où les pensées de son élue se dirigeait, apparemment sa peur était toute dirigée contre les chevaux et elle oubliait d'en garder pour les autres choses dans l'opinion du Compagnon.

: J'oublie parfois qu'elle n'est pas la seule à craindre les chevaux, nous avons tellement travaillé pour arriver à la surmonter entre elle et moi et après avec les autres Compagnons aussi. : Il y avait un petit rire dans sa voix mentale tandis qu'il pensait à tout ça. : Je ne sais pas si Wylan se retient dans ses démonstrations, mais à mon grand malheur, je crois que ça ne servira à rien. Shan' va vouloir tout poussé jusqu'au bout, surtout cette technique... : Il termina sa phrase sur un suspens laissant son élue exprimer ses propres pensées.

« J'ai déjà beaucoup pratiqué cette technique, mais je n'arrivais pas à me souvenir exactement de la position, » que voulez-vous, les souvenirs ne sont pas nécessairement les meilleurs professeurs et ils sont souvent flous. « J'ai réussi à me tenir sur le côté d'Abdias, mais n'est pas la même position et je suis certaine que l'on peut me voir encore aussi. »

Sans besoin d'échange de mots, le Compagnon en question commença à s'avancer au pas, puis augmenta doucement la cadence jusqu'au galop. Le grise se souleva dans les étriers puis glissa un pied en dehors plaça ses mains sur le pommeau de la selle et se baissa au complet d'un même côté. Elle était plutôt accroupie au complet d'un côté et la position était beaucoup moins ergonomique. Elle devait s'agripper à la selle et sa tête dépassait d'un côté. C'était très difficile de se tenir de cette façon sur une période ne serait-ce qu'un peu prolongé, alors elle se releva et se remit en place dans la selle. À son tour, ses muscles demandaient un peu plus d'oxygène, alors elle prit quelques grandes respirations pour les satisfaire avant de se rapprocher de Wylan.

« Votre position semble beaucoup plus confortable et facile à faire et j'avoue que cet à terre m'intéresse beaucoup, la position que je prenais ne me permettait pas vraiment de faire ça. Aussi, est-ce que vous arrivez à passer sous Kyra? Je me souviens de mon père qui le faisait avec les vieux canassons du cirque, mais encore une fois, je n'ai jamais pu essayer. »

Malgré le fait qu'une tête équine ne soit pas très expressive, on pouvait clairement lire le dépit sur Abdias qui aurait bien aimé éviter cette technique en particulier. Shandara se releva une fois de plus dans ses étriers et se plaça entièrement du côté d'Abdias qui faisait face à Wylan et prit la position que le héraut avait peu de temps avant, le Compagnon restant patiemment immobile.

« C'est comme ça que vous vous placez? »

: Si elle se casse le cou, je vous... Oh, laisse faire, je n'arriverais même pas à vous blâmer, ce sera entièrement de sa faute à elle : Le pauvre Abdias n'avait même pas assez d'animosité en lui pour en vouloir à d'autres personnes, surtout quand il savait que ça ne serait pas leur faute.[/justify:1gap6d16]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #11 le: 24 mars 2014, 18:39:37 »
Wylan regarda Shandara effectuer un drôle de dissimulé. En effet, cette position n’était pas très pratique, et difficile à maintenir. La vraie position avait l’avantage de permettre de se remettre très rapidement en selle. Là, elle avait toutes les chances d’attraper une crampe et d’être handicapée pour revenir à sa position initiale. Et effectivement elle était encore visible, car elle ne pouvait se baisser assez.

La jeune fille revint vers Wylan, et, enthousiaste, demandait d’autres précisions au Héraut. Kyra ne put empêcher un éclat de rire mental de retentir dans les esprits de Wylan et d’Abdias. Shandara semblait décidée à tenter des choses dangereuses, malgré la volonté de son Compagnon..

« Oui, j’y arrive, bien que je trouve cette figure moins utile que d’autres. En tout cas, je ne l’ai jamais utilisée en vrai. On peut aussi passer sous l’encolure du cheval, c’est une variante. Quant au à terre, comme je t’ai dit, je ne suis pas certain que tu y arrives facilement avec Abdias. Après, c’est juste une question de coordination et de confiance en soi. Il faut dégager le second pied, et, en se tenant fermement à la lanière ou au pommeau, taper très rapidement le sol. Ça doit être bref et précis. Tu dois utiliser ensuite l’élan de ton saut pour remonter. »

Shandara tenta ensuite le dissimulé à l’arrêt, pour que Wylan puisse corriger sa position, ce qu’il fit.

« Penche toi plus en avant, pour mieux contrebalancer le poids de ta jambe. Il faut être souple sur l’étrier, ne pas te crisper. Sinon tu ne seras pas capable d’accompagner les mouvements d’Abdias. Voilà, c’est mieux là. L’important, c’est d’être à l’aise. Enfin… autant que possible.»

Kyra tança gentiment le grand Compagnon, lui lançant un coup d’œil amusé.

: Elle ne va pas se casser le cou. Tu sais, Abdias, la confiance en soi est un élément très important pour ce genre de choses. Si elle est persuadée d’y parvenir, et qu’elle n’a pas peur, il y a très peu de chances qu’elle se fasse mal. Tu es un vrai papa-poule, tu sais? Comment en es-tu venu à Choisir une vraie casse-cou?:

: C’est une question pertinente ça. :

Kyra transmit son amusement à Wylan. Imaginer qu’un tel poltron ait pu Choisir une fille si alerte et aventureuse, c’était amusant. Elle se demandait ce qui l’avait conduit à faire un tel choix. Elle-même avait choisi un garçon qui promettait de lui ressembler énormément, et le temps lui avait donné raison.

Wylan encouragea Shandara d’un sourire qui paraissait à peine sarcastique.

« Je trouve que pour quelqu’un qui n’avait jamais monté un cheval avant son élection, tu t’en sors bien. Moi j’avais un cheval bien avant d’arriver ici. Bon, c’était un vieux canasson têtu comme une mule, mais je montais déjà très bien quand je suis arrivé ici… Et j’ai appris l’essentiel de ce que je sais avec l’ancienne professeur d’équitation, qui était une acrobate accomplie… »

Il s’interrompit quelques instants.

« Je pense que la ramassade serait une figure utile à apprendre. C’est une des premières que j’ai apprise, vu qu’elle est indispensable si tu veux pouvoir te battre à dos de Compagnon sur une base régulière. Si on te désarme, cela te permet de ramasser ton arme au sol sans devoir démonter. »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #12 le: 25 mars 2014, 07:32:18 »
[justify:2h2c132k]Shan' était passée de simplement curieuse au stade d'élève assoiffée de connaissances, ceci, être dehors peu importe la température et apprendre en faisant c'était ce qu'elle aimait, plus que tout. Les cours de maniement d'arme aussi difficile et implacable que pouvait être le maître d'arme faisait partie de ses préférés à cause de cela et tout ce qui concernait la pratique et les sorties en extérieur. Par contre, rien ne pouvait être aussi intéressant que ce qui se déroulait présentement pour elle, enfant, Shandara avait souvent observé les acrobaties à cheval, espérant pouvoir faire de même, mais après sa mésaventure avec le rosse, elle n'avait plus été capable d'approcher un cheval jusqu'à ce qu'Abdias vienne la trouver et encore, il avait fallu beaucoup de travaille pour qu'elle réussisse à contrôler assez sa peur pour commencer à la combattre et finalement apprendre à travailler avec Abdias, heureusement le lien qui les unissait avait facilité la chose grandement. Puis elle avait appris à approcher les autres Compagnons et lentement sa peur avait diminué, quoique qu'elle ne serait probablement jamais vraiment à l'aise sur le dos d'un autre Compagnon que le sien.

Dès qu'elle en avait l'occasion et l'aisance, elle s'était mise à pratiquer les acrobaties équines comme elle l'avait toujours désiré et aujourd'hui elle trouvait un héraut qui s'y connaissait en plus. La cerise sur le gâteau! Du moins pour elle. La grise savait bien qu'Abe n'était pas toujours d'accord avec toutes ses simagrées et ses caprices, mais il acceptait toujours de l'aider et coopérait peu importe.

« Je réussirai l'à terre, » dit-elle avec confiance. « Ce n'est qu'une question de pratique et de force dans le saut, non? J'apprendrai à sauter plus haut s'il le faut. »

Il n'y avait pas l'ombre d'un doute dans sa voix, après tout, quand elle se mettait en tête de réussir quelque chose, Shandara le réussissait, peu importe combien de temps cela pourrait prendre. Quand Wylan lui donna des conseils pour améliorer la forme de son dissimulé, elle obtempéra sans dire un mot. Bien sûr, restée immobile dans cette position était assez difficile et travaillait beaucoup les muscles, un excellent exercice statique qui serait à répéter pour se renforcer. Le plus difficile était surtout de relaxer les muscles pour rester souple, présentement, elle devait faire un effort conscient afin de le rester. Cette position serait à pratiquer jusqu'à ce qu'elle la maîtrise comme un mouvement naturelle au galop.

Elle se releva finalement et s'assit de nouveau dans la selle et étira la jambe qui avait soutenu son poids. Heureuse d'être assez forte pour que ces nouvelles positions ne lui cause pas trop de problème. La grise aurait eu honte de manquer de force pour en effectuer une devant Wylan.

« Je vais pratiquer jusqu'à ce que ça soit une deuxième nature. » Shan' était souriante tandis qu'elle reprenait la position une nouvelle en indiquant à l'étalon qu'il pouvait commencer à se déplacer pour qu'elle puisse s'essayer en déplacement.

: Comment je suis venu à la Choisir? : Il était un peu surpris de la question, mais dans le fond, c'était logique, lui et Shandara pouvait vraiment paraître comme deux antipodes. : Avant son côté casse-cou, j'ai vu sa détermination et son dévouement, c'est ce qui m'a attiré en premier chez elle. Et puis, nous sommes plutôt complémentaires. Là où je suis trop prudent, elle est casse-cou, fonçeuse et là où elle est trop orgueilleuse et impatiente, je suis humble et patient. Je peux l'aider à tempérer son caractère et elle m'aide à prendre des risques. C'est plutôt un bon mixte au final, même si je me vois qualifier de 'papa poule' : Il ne sonnait pas offusqué le moins du monde et semblait même bien prendre sce qualificatif, le grand Compagnon se connaissait très bien et savait qu'il pouvait être très protecteur.

Abdias revint vers Kyra et Wylan au trot tandis que son élue se remettait en selle s'étirant les bras cette fois et passant les doigts dans ses cheveux pour le soulever de son cou. Elle commençait à avoir chaud. Son regard se fixa sur Wylan quand il la complimenta sur son habileté à dos de Compagnon.

« Merci, mais j'ai beaucoup travaillé pour en arriver là... » La grise marqua une pause, incertaine de se qu'elle accepterait de révéler exactement avant de continuer. « Je n'aime pas être mauvaise dans ce que je fais. Alors, je travaille jusqu'à ce que je réussisse. Dès que j'ai été capable de monter sur le dos d'Abdias, je me suis mise à pratiquer pour rattraper les autres et les dépasser si j'étais capable, ce que je pense bien avoir réussi. » Encore cette fierté, aucune honte, bien sûr, elle avait eu plus de difficulté à se démarquer dans les cours théoriques, mais dans les cours pratiques, Shan' pouvait dire qu'elle se surpassait et pouvait surpasser les autres. « J'ai plus de facilité aussi avec les tâches physiques, j'ai passé d'innombrables heures à la bibliothèque pour réussir certains cours. »

Elle sourit en coin quand il lui parla de la ramassade. C'était une figure qu'elle connaissait bien, son père l'avait souvent fait dans des spectacles et dans les pratiques, c'était quelque chose qui impressionnait habituellement beaucoup les gens.

« Je la connais. S'il y en avait bien une que je me souvenais, c'était celle-là, l'un des tours préférés de mon père, je ne saurais dire combien de fois je l'ai vu. Par contre, du dos d'Abe, c'est un peu difficile d'atteindre le sol... » Un peu? Eh! Elle devait se pencher de beaucoup pour réussir à toucher l'herbe quand elle était longue et plus d'une fois dans ses pratiques le ballant de la selle avait été perdu et la jeune fille s'était retrouvée en boule au sol. Elle y était déjà arrivée, à toucher, ramasser un objet et retrouver son assise mais ça restait risqué. Shandara devint toutefois pensive avant de commencer lentement, « Par contre... si j'utilise le dissimulé de tantôt, il pourrait me donner les quelques pouces qui me manque pour prendre n'importe quel arme qui serait au sol. »

C'était à la fois une observation et une question, était-ce possible? Probablement, mais plus difficile, au moins ce n'était pas le travail qui l'effrayait.[/justify:2h2c132k]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #13 le: 29 mars 2014, 20:38:34 »
« Une seconde nature, ce n’est peut-être pas nécessaire. Par contre, cela demande un type de musculature différente… »

Le genre de musculature que l’on travaillait en restant en faction pendant des heures. Mais Shandara semblait décidée à l’acquérir, coûte que coûte. Après avoir tenté le dissimulé en mouvement, elle revint vers Wylan. Puis elle lui expliqua un peu son parcours scolaire. Wylan eut un petit rire.

« Ah, pour cela, je te comprends. Moi aussi, j’ai toujours préféré les activités physiques, de préférence en plein air. Et je n’étais pas non plus très… en avance, du point de vue des matières "scolaires". Il faut dire, malgré un titre de noblesse, ma famille est plus pauvre que certains paysans. Alors j’ai plutôt passé mon enfance à aider dans les vergers et à la maison qu’à étudier auprès de précepteur. Et pour être honnête, je n’utilise pas grand chose de ce qu’on a fait entrer de force dans mon crâne. Comme je ne fais pas de Circuit, je n’ai que rarement l’occasion d’user de mes connaissances juridiques. Quant aux langues que j’ai apprises… le niveau de langue enseigné ici est… très bien pour le protocole. Mais inutile dès qu’on ne s’adresse pas à des nobles… »Il soupira. « Enfin, c’est le problème de l’enseignement centralisé. Il faut tout enseigner aux élèves, qu’ils soient appelé à devenir juge ou à parcourir des Circuits. Alors on sacrifie la diversité des points de vue et angles d’approche… » Il sourit. « Je suis heureux de ne pas être professeur au Collegium. Je préfère enseigner à ma manière. »

Kyra, de son côté, ne put qu'acquiescer au raisonnement d'Abdias.

:Tu as raison. Wylan et moi, on s'encourage plutôt l'un l'autre... Mais vu ce qu'on fait, c'est tant mieux. Souvent, on doit se défier l'un l'autre pour continuer. Comme quand on est revenu de Rethwellan au milieu de l'hiver, et qu'on s'est retrouvé pris au milieu d'une tempête sur le Peigne. Sans notre propension à relever les défis les plus débiles, nous n'aurions probablement pas eu l'énergie de finir la traversée...:

Shandara paraissait très intéressée par la ramassade, et réfléchissait à un moyen de la réaliser sans se casser la figure. Wylan n’était pas très grand, mais il était probablement plus musclé, et Kyra était bien plus petite qu’Abdias. Mais il n’était pas certain que sa proposition soit faisaible… ou plutôt utilisable en situation.

«  C’est une idée… mais normalement tu es censée garder tes deux pieds dans les étriers afin d’être tout de suite capable de te défendre. Mais c’est certain que la plupart de ces figures ont été pensée pour un cheval de taille normal, pas un gigantesque Compagnon. Il faudrait travailler cela, ou trouver une moyen de contourner le problème de la sortie d’étrier. Tu vois, normalement, on fait ça comme ça…»

Wylan se laissa littéralement tomber en avant, du côté droit, en se tenant au pommeau de la selle, gardant les pieds dans les étriers. Celui de gauche, situé du côté opposé, remonta assez haut sur la selle. Le Héraut arracha une touffe d’herbes et remonta en se hissant à la force du bras gauche.

« L’intérêt de garder le second pied dans l’étrier est que si par hasard tu lâches le pommeau, tu ne tombes pas, tu te retrouves simplement dans une position ridicule. Et tu peux ensuite t’aider de cette jambe pour te remettre correctement en selle.»

Il réfléchit.

« Dis-moi, à quelle arme as-tu été plus spécifiquement formée? Non, parce que certaines armes ne s'utilisent de toute manière pas à dos de Compagnon, donc cela ne te servirait peut-être pas en situation de combat. Et alors ton alternative me semblerait faisable.»
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Shandara

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Héraut en probation
  • *
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re: Banal quotidien [Ouvert]
« Réponse #14 le: 08 avril 2014, 21:28:54 »
[justify:3t9qhkul]Mmm... Les deux pieds dans l'étrier... Ce n'était pas difficile de comprendre l'utilité de ce détail. Shan' était pensive, peut-être qu'avec bien de la pratique et en se renforçant, vu sa grandeur à elle, même si Abdias était  grand, elle pourrait y arriver, ce serait difficile, mais peut-être pas impossible, elle dépassait quand même la moyenne des filles d'une tête facilement, peut-être même plus, avec les garçons, elle pouvait parfois rivaliser en grandeur...

« Je crois que ça pourrait être difficile, mais je crois bien qu'avec de la pratique et en m'entraînant assez, je pourrais y arriver. Je suis quand même assez grande, alors ça pourrait être à mon avantage pour une fois. » Son air concentré toujours sur son visage et malgré sa précision 'pour une fois', sa grandeur lui avait aussi été utile en combat aussi, lui donnant plusieurs centimètres de plus à sa portée qui surprenait assez souvent les autres.

Ne pouvant pas résister à l'idée de s'essayer, Shan' se baissa dans la position de ramassade, les deux mains sur le pommeau. Comme elle s'y en attendait, il lui manquait encore plusieurs centimètres avant d'atteindre le sol. Les sourcils froncés, elle se força à se pencher plus loin, les muscles de sa jambe gauche, qui soutenait tout son poids dans l'étrange position qu'elle prenait, lui faisait lentement savoir que ce n'était pas facile, bien sûr, elle était forte, mais se baisser complètement et se relever restait très difficile. Finalement, elle sentit qu'elle était à sa limite et si elle ne voulait pas se prendre une nouvelle débarque devant le héraut... Afin de préserver son orgueil, elle se remonta dans sa selle, mais ne put empêcher un air agacé, elle aurait aimer avoir la réponse si elle réussissait maintenant, est-ce que c'était possible ou non maintenant. Patience... Ce n'était pas son point fort, mais la force des choses l'obligeait à la pratiquer.

« Le maître d'arme a voulu m'apprendre le maniement de l'épée en premier, mais je n'étais pas vraiment intéressée. J'ai pris quelques bases, mais après j'ai demandé pour des armes plus légères, surtout les couteaux de lancer, mais je me débrouille bien avec les dagues aussi. J'ai appris à me débrouiller avec les dagues aussi, j'aime beaucoup utiliser deux dagues en même temps. Je ne suis pas ambidextre, mais j'ai beaucoup pratiqué pour devenir habile de mes deux mains. » Elle réfléchit un moment avant d'ajouter. « Il y a aussi l'arc, mais tout le monde l'apprend pour des raisons évidentes. »

La 'raison évidente' dont elle parlait était évidemment le code secret des hérauts, les flèches codées. En fait, Shan' s'était surtout pratiquée avec les armes de distances, préférant éviter d'approcher ses ennemis si possible et les descendre à distance, mais elle n'était pas sans défense au corps à corps, même si elle préférait des armes légères et petites comme les dagues. Elle restait beaucoup agile avec de petites armes et ça lui permettait plus facilement d'éviter des coups, ce qui était de loin sa spécialité, l'agilité et la rapidité, elle avait développer sa façon de combat plus comme une danse pour éviter les coups ennemis en attendant de porter quelques coups d'une précision mortelle à ses ennemis.

« Dès que je suis au corps à corps, je ne pense pas monter sur Abdias, mais à distance, je me débrouille aussi bien sur son dos qu'au sol. » Elle marqua une pause avant de continuer. « Je préfère attatquer à distance si possible. »[/justify:3t9qhkul]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »