Auteur Sujet: Espion royal à ton service, Mina!  (Lu 8816 fois)

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Espion royal à ton service, Mina!
« le: 02 juillet 2016, 21:28:03 »
1er jour de la 5e décade d'automne 1481

Alors qu'il aurait dû repartir à Rethwellan pour retrouver sa pupille Shandara, Wylan avait été réquisitionné pour résoudre divers problèmes. Du coup, un autre Héraut avait dû prendre le relais avec la jeune femme. C'était un des anciens pupilles de Wylan, alors il connaissait ses méthodes. Il saura lui apprendre le nécessaire en attendant que Wylan puisse revenir.

Les Hérauts, comme lors de chaque crise, étaient en sous-effectif, et il avait dû remplir des missions qui n'avaient rien avoir avec ses fonctions habituelles. L'une d'entre elle l'avait par hasard conduite dans le Nord, ce qui lui avait permis de remplir la "promesse" qu'il avait faites à la belle de Bibi. On aurait pu penser qu'en temps de guerre, il aurait mieux à faire que de s'informer sur l'hypothétique famille d'une Grise, mais ladite famille avait attiré l'attention d'un Héraut en circuit par des propos légèrement séditieux. Du genre qu'on pouvait remercier Rethwellan de faire le ménage chez les Hérauts. Ou bien qu'il était peut-être temps que la noblesse reprenne le pouvoir. Du coup, Wylan avait été envoyé pour espionner et agir si cela s'avérait nécessaire. Cette courte mission lui avait néanmoins permis d'en apprendre plus sur cette famille affiliée aux de Girier. Et qui était donc peut-être la famille maternelle de la petite flammèche.

Une fois rentré à Haven, Wylan avait pris le temps de se laver, d'enfiler son uniforme blanc et d'aller saluer sa fille avant de contacter Irmingarde par l'entremise de son Compagnon.

:(à Ezarell) Nous vous attendons au Champs. Wylan a des infos pour ton Élue.:
:J'espère qu'elle n'est pas en plein rendez-vous avec Beltran... quoique je ne sais pas où il est ces jours. J'ai un peu perdu le fil.:
:On n'a pas beaucoup dormi ces jours, faut dire.:
:Toi encore moins que moi, ma belle. J'ai au moins pu somnoler sur ton dos.:


Wylan flatta l'encolure de Kyra avant de l'enlacer avec tendresse. Il lui passa ensuite tendrement les doigts dans la crinière pour la démêler. Il lui était exceptionnel de se laisser aller ainsi au Palais. Irmingarde tardant à arriver, il finit d'ailleurs par s'endormir étroitement serré contre son Compagnon. Il avait cependant vérifié qu'il était seul avant de se laisser aller à tant d'effusions. Il avait une réputation à tenir et il aurait été mortifié qu'on le découvre dans cette position.
« Modifié: 18 septembre 2016, 13:51:34 par Héraut Wylan »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #1 le: 03 juillet 2016, 19:30:51 »
:Mon élue?:
:Oui?:
:J'ai un message de Kyra, le Compagnon de...:
:... Wylan? Je croyais qu'il était dans le Nord?:
:Il est revenu ce matin, il dit qu'il a des informations pour toi?:


Cette information déclencha chez Mina un frisson d'anticipation puissant, du genre à lui tordre le ventre.
Wylan, le nord, des informations... Il avait donc rempli ses engagements et s'était renseigné sur sa potentielle famille. Quelque soit les informations, il fallait qu'elle les ai, et vite. Si ce n'était pas eux, elle se remettrait aux recherches avec Isabeau. Si c'était eux en revanche...

:Je n'aime pas sentir en toi un besoin de vengeance, ce n'est pas digne de toi"
:Pas de la vengeance, juste un besoin de justice...:
:Tu joues avec les mots, mon élue!:
:Je ne crois pas, de toute façon, tu es la gardienne de ma moralité, non?:
:C'est pour ça que je t'alerte. Ton besoin de savoir est plus que légitime, mais ne laisse pas le passé faire dégénérer les choses...:
:Wylan a donc des informations que tu penses capitales?:
:Il ne t'aurais pas appeler le jour même de son retour juste pour te dire que tu fais fausses route, à mon avis:
:Et bien, allons donc le vérifier!:


Mina se recoiffa légèrement histoire d'être présentable et sorti du Collegium où elle étudiait le Karse. Fébrile, elle arriva à se perdre dans les couloirs.

Elle chercha un moment Wylan, pour la simple et bonne raison que son regard ne s'était pas attardé sur cet élu qui enlaçait son Compagnon, ce n'était tellement pas le genre de l'Espion! De plus, Irmingarde n'aimait pas trop observer ce genre d'échange, qu'elle considérait comme privé, intime.
Mais l'absence d'autre Héraut dans le champs, et le ricanement mental d'Ezarel la contraint à poser à nouveau ses yeux sur ce couple héraldique. Et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu'il s'agissait bien de Wylan, endormi contre Kyra. Jamais elle ne l'avait vu ainsi, si... vulnérable. Ce qu'il dégageait alors était radicalement différent du trublion brut de décoffrage qu'il était en temps normal. Elle le trouva attendrissant, touchant, et s'approcha lentement. Qu'il devait être épuisé pour ne pas se montrer plus prudent! En un sens, c'était aussi comprométant pour lui que quand le Sénéchal l'avait surprise elle sous les mains mouillées de Beltran!

Néanmoins, il l'avait appelé, et même si cela lui faisait mal au coeur, elle devait le réveiller!

Alors qu'Ezarel la rejoignait, elle s'accroupi auprès de Wylan et lui souffla:

"Tu m'as appelé pour que j'allume la chandelle que je dois tenir?"

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #2 le: 03 juillet 2016, 21:12:56 »
Wylan avait vaguement senti que quelqu'un approchait. Sauf qu'il était sur les routes, planqué dans une grotte, endormi contre Kyra pour avoir chaud. Il n'était donc pas possible que quelqu'un approche. Il devenait parano sur ses vieux jours. Et Kyra elle aussi dormait. Si un ennemi approchait, elle se serait réveillée pour le prévenir.

Puis on lui parla. Les mots se frayèrent sans peine un chemin jusqu'à sa conscience et il se réveilla en sursaut.

« Bordel... tu m'as fait peur. »

Il se redressa précipitamment.

«Tenir la chandelle? Qu'est-ce que tu sous-entends là?»

Le sort s'acharnait sur lui ces temps. Déjà il se découvrait une fille - l'histoire avait faire le tour du cercle en moins de deux marques - et maintenant il était surpris en position de faiblesse par la copine de son cousin. Qu'avait-il fait aux Dieux? Ne les avait-il pas bien servis? Enfin... il n'avait jamais vraiment servi les Dieux. Mais il avait toujours bien servi son Roi, et donc à travers lui, les Dieux?

Il tenta de retrouver une contenance. Il ne devait pas se laisser atteindre. Il devait contrattaquer. Sauf qu'il avait la tête dans du coton. Quelle idée de s'endormir en milieu de journée!

:Il n'y a rien de honteux à t'être endormi Wylan.:
:Sauf que je me suis endormi serré contre toi.:
:C'est plus confortable.:
:C'est surtout honteux. On dirait un Gris qui vient de découvrir son Compagnon.:
:Tu as honte de moi?:
:Mais non Kyra. J'ai honte qu'on m'ait vu comme ça... mon amour pour toi ne regarde personne!:
:Quel macho tu fais.:

Kyra avait toujours été farouchement indépendante, mais elle n'avait jamais eu honte de ses sentiments comme Wylan. Elle avait travaillé le Héraut au corps depuis le premier jour, mais celui-ci n'avait jamais pu se laisser aller à montrer des sentiments qu'il considérait comme "honteux". Et finalement, elle aimait bien être la seule à savoir que Wylan pouvait être autre chose qu'un sale crétin insensible. Ça rendait leur relation encore plus unique.

Wylan dut se faire violence pour ne pas s'enfuir. Ou insulter Mina. Ou les deux. À la place, il tenta de respecter un minimum les convenances.

«Comment vas-tu? Je ne t'ai pas dérangée, j'espère.»

:desserre les dents Wylan... On dirait que tu vas lui en coller une.:

Il s'efforça d'accrocher son sourire en coin sur son visage et de prendre un air un peu plus wylanesque et un peu moins menaçant. Ce n'était pas la faute d'Irmingarde si elle l'avait découvert dans cette position. Ou pas uniquement sa faute en tout cas. Il aurait dû faire plus attention. Maintenant la gamine avait de quoi le faire chanter... ce qui était plutôt gênant pour lui. Habituellement, c'était lui qui faisait chanter les gens.

«Je suis désolé. Je suis crevé. J'ai pas beaucoup dormi depuis... Bah j'arrive même pas à me souvenir de ma dernière vraie nuit de sommeil.»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #3 le: 04 juillet 2016, 12:14:24 »
Ce fut soudain, et Mina ne put s'en empêcher. Elle éclata de rire, et cette manifestation d'hilarité fut suivi par un véritable fou-rire, le genre de chose qui n'arrivait jamais chez une personne aussi sérieuse qu'elle!
D'ailleurs, il lui fallut bien une minute pour essayer de s'en remettre, et c'était difficile, tant Wylan paraissait mortifié de d'être laissé surprendre dans une telle position.
En temps normal, il n'aurait pas du être si vexé d'ailleurs. Ses câlineries avec son Compagnon n'avait rien d’exceptionnelles pour un Héraut. Cependant, venant de lui, si exposé, c'était déjà plus surprenant, mais c'est irrésistiblement drôle quand on avait un tel passif avec Wylan, basé sur des blagues douteuses à propos de son histoire d'amour avec son cousin.

La surprise du Héraut été telle qu'il en devenait presque agressif.

"Je sous-entends que Kyra et toi formait un duo charmant et que je ne vois pas ce que je ferai entre vous, sauf tenir la chandelle!"


Mina se redressa sur ses jambes et enlaça Ezarel qui l'avait rejointe. Elle, elle ne voyait aucun problème à laisser transparaître son affection pour Ezarel, ce qui était beaucoup dire sur la pudeur de Wylan.

"Oh, non, tu ne m'as absolument pas dérangé, contrairement à moi. Je vois bien que tu es éreinté, c'est d'autant plus gentil à toi de me consacrer du temps..."

Evidemment, via son cercle, et surtout via Beltran, Mina avait appris la nouvelle tonitruante de la paternité de Wylan. La nouvelle l'avait laissé interdite, puis surprise, et enfin très amusée.
Jamais elle n'avait imaginé, quand elle avait parlé de Beltran et de Liane avec lui, lui demandant d'imaginer ce qu'il ferait s'il avait un enfant caché, que ce fut la réalité!

Difficile dans ces conditions de ne pas s'accorder le plaisir de lui rendre la monnaie de sa pièce.

"Mais je me porte à merveille. Ce n'est peut-être pas ton cas, je sais que tu es allé... régulièrement au Collegium des Guérisseurs?"

Elle ponctua sa remarque d'un fin sourire sarcastique, cependant qu'Ezarel hénissait sans retenue.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #4 le: 04 juillet 2016, 15:38:07 »
Son esprit s'éclaircissait petit à petit et malgré sa gêne, il répondit d'une voix plus lasse qu'énervée:

« En fait, ça fait des mois que je suis éreinté et que je tire sur la corde...»

Réellement, il ne parvenait pas à se souvenir de sa dernière vraie nuit de sommeil; par vraie nuit, comprenez une nuit de plus de six heures dans un vrai lit. D'ailleurs il s'était fait quasiment engueuler par Charwin tout à l'heure, quand il était passé prendre des nouvelles de sa fille. Visiblement, sa fatigue chronique commençait à se voir sur son visage. Il avait vraiment trop de travail, mais bientôt, espérait-il, sa pupille pourrait le soulager un peu et il aurait alors plus de temps pour prendre soin de lui. Ou dormir au moins.

Comme tout le monde, Irmingarde avait évidemment entendu parler de sa fille. Wylan doutait qu'à Haven on pût encore trouver quelqu'un le connaissant qui n'était pas courant.

Wylan avait plus ou moins fini par digérer sa paternité, et maintenant il ne se laissait plus faire quand on le taquinait avec ça. Sa période d'abattement avait tout de même duré une bonne décade. À chaque fois qu'il rentrait au Palais, il ne pouvait s'empêcher d'avoir l'air perdu et malheureux. À tel point qu'il avait fini par s'attirer la pitié plutôt des moqueries. C'était ça qui l'avait fait réagir. Il préférait encore qu'on se moque de lui!

Plutôt que de se foutre ouvertement de lui, Mina préféra user de sous-entendus. Elle voulait jouer à ce jeu-là? Pas de problème, il était prêt.

«C'est gentil de t'inquiéter pour ma santé! Mais rassure-toi, ce n'était pas pour moi. C'est bien connu, je suis le spécialiste pour me recoudre sur le dos de Kyra. C'est de là que je tiens mes superbes cicatrices. Elles plaisent d'ailleurs beaucoup aux femmes. Tu veux voir?»

Certes, l'attaquer sur son point faible (la célèbre pudeur de la jeune fille) était assez lâche, mais Wylan n'était pas réputé pour sa délicatesse. Et il avait besoin de lui rappeler que même si elle l'avait vu dans une position de faiblesse, il restait une brute.

:Crétin...:
« Modifié: 04 juillet 2016, 17:04:29 par Héraut Wylan »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #5 le: 04 juillet 2016, 19:29:19 »
Wylan lui fit, réellement, de la peine. Sa fatigue se lisait en effet sur son visage. Pourtant, s'il y avait bien un homme, un Héraut capable de maitriser les traits de son visage, c'était bien lui. Quoique... C'était un ressenti qu'il faisait passer, une impression qui modifiait ses traits aux yeux de ses interlocuteurs, mais pas forcément ses cernes.

:Kyra ne l'oblige pas à dormir de temps en temps?: s'inquiéta Mina.
:Kyra ressemble à son élu, elle en fait trop aussi.: répondit Ezarel avec une note de désapprobation dans la voix.

Mina s'inquiétait pour Wylan, son Compagnon pour Kyra, logique.

Cependant, ça ne l'empêcha pas de le taquiner au sujet de son nouveau rôle de papa. Ah ça, il fallait bien dire que c'était un sujet de plaisanterie savoureux.
Bien sûr, Wylan ne se laissa pas faire et en profita pour la taquiner, elle. Touchée! Sans surprise, chercher la jeune femme au sujet de la nudité était une façon imparable de la mettre mal à l'aise. Mina rougit furieusement, se balança d'un pied sur l'autre, puis finit par la répondre sur le même ton, même s'il manquait légèrement d'assurance:

"Ah? Qu'est-ce que tu veux savoir Wylan, que je les compare à celles de ton cousin? Qui aurait... qui aurait la plus grande?"

Cette tentative d'humour grivois de Mina se solda par un nouveau rougissement mais elle na baissa pas les yeux, et réussit à garder un sourire moqueur.
Ezarel applaudit mentalement le trait d'humour:

:Joli! Ca fait du bien de t'entendre plaisanter de cette façon!:
:Je te fréquentes trop...:
répondit son élue.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #6 le: 05 juillet 2016, 12:37:53 »
Si même Mina tentait de faire des sous-entendus cochons! Le monde marchait sur la tête! Pas étonnant que tout semble si flou à Wylan. Il avait dû se réveiller dans un monde parallèle. Ou un rêve!

:Idiot!:

Cessant de se moquer intérieurement, Wylan enchaîna sur la réponse tant attendue par Irmingarde.

« C'est pas la taille qui compte...»

:Mais la manière dont on s'en sert!:/:Mais la manière dont on s'en sert!:, récitèrent en chœur le Héraut et son Compagnon, suffisamment fort pour diffuser partout autour d'eux.

Ils éclatèrent ensuite de rire, trop heureux d'avoir pu placer cette petite blague qui les amusaient tant l'un que l'autre. Une fois rentré à Haven, Wylan redevenait vraiment l'adolescent qu'il n'avait jamais totalement cessé d'être. Pour le plus grand plaisir de Kyra qui aimait voir son Élu se détendre. À la base, c'était 'Ranel qui lui avait répété ça encore et encore, quand il se vantait de ses attributs. Après sa mort, il avait fallu plusieurs décades à Wylan pour supporter d'entendre à nouveau cette phrase. Puis elle avait fini par devenir une sorte de slogan qu'ils plaçaient dès que possible, un moto pour ne pas oublier 'Ranel, qui avant d'être le Héraut du Roi, avait surtout été une amie d'études pour Wylan. Avec elle d'ailleurs, il n'avait pas fait qu'étudier. Il avait aussi bu, ri, expérimenté, grandi...

Chassant la nostalgie qui semblait vouloir le prendre, il reprit la conversation.

«Petites blagues mises à part... oui, je passe souvent chez les Verts, sérieusement, je ne sais pas trop pourquoi je le fais. Je comprends pas comment vous marchez, vous les gamines. Une fois sur deux, elle m'engueule sans raison. »

:Sans raison... tu ne peux pas lui demander de pardonner ton absence si vite!:
:Mais je ne suis pas responsable si sa mère a préféré l'élever dans son coin.:


Kyra semblait comprendre beaucoup mieux que son Élu les sautes d'humeur d'Isibeal. Sans doute parce qu'elle était elle-même une femme. Ou l'avait été. Enfin, parce qu'elle avait un utérus et pas de testicules.

Ne souhaitant pas aborder la question de sa paternité davantage, Wylan prit un ton beaucoup plus sérieux, qui lui était assez peu coutumier en public. C'était celui sur lequel il faisait ses rapports de mission, rapportait de mauvaises nouvelles et débattait sur la guerre.

«Enfin, on n’est pas là pour disserter sur ma vie familiale. J'ai quelques infos sur ta potentielle famille. Maintenant j'ai besoin de savoir si tu es vraiment prêt à avoir tes réponses... Déjà, ta motivation. La dernière fois tu m'as dit que ce n'est pas pour avoir une famille. J'ai cru comprendre que tes raisons étaient beaucoup moins nobles. Ont-elles évolué?»
« Modifié: 05 juillet 2016, 12:40:30 par Héraut Wylan »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #7 le: 06 juillet 2016, 23:42:53 »
:Ils sont vraiment trop fatigués, je vais en tenir informé le Compagnon d'Alem, il n'y a bien que le Héraut du Roi, et le Roi, pour mettre au repos forcé Wylan!:

Nul doute que ça promettrai une confrontation musclé si l'Espion était forcé à l'inaction!

Mina roula des yeux devant la réponse de Wylan qui semblait l'amuser beaucoup.

:Rien n'empêche d'avoir les deux!: plaisanta Ezarel en communiquant sa pensée à Kyra.

Son élue rougit encore une fois.

"Serait-ce un aveu?"
demanda-t-elle toutefois.

Il finit par devenir plus sérieux pour évoquer rapidement sa fille, mais la mention gamine ne plut pas vraiment à Mina qui plissa les lèvres:

"Hey, je suis pas une gamine, j'ai 21 ans! Je sais que ça parait jeune quand on a ton âge, mais faut pas pousser!"


Elle se rendit compte trop tard que le traiter de vieux alors qu'elle fréquentait son noble cousin de 40ans n'était pas vraiment une bonne idée...

"Mais je ne peux pas tellement t'aider, je ne résonne pas vraiment comme les autres filles de mon âge!"
conclue-t-elle sur ce chapitre sur lequel Wylan ne souhait visiblement pas s'étendre.

Ce n'était pas avec elle, en effet, qu'il pourrait en parler efficacement. Elle ne serait d'aucune aide et n'aurait aucun conseil pertinent. Beltran lui en avait donné quelques uns, elle le savait, même si là encore, leur situation différait. L'un devait gérer une enfant avec des dons impressionnants, l'autre une jeune femme ayant grandit sans lui.
Quant à se confier à elle, il ne le ferait, et n'était pas non plus la bonne personne. Elle aimait beaucoup Wylan, en tant qu'homme (ce qui était déjà beaucoup pour elle), en tant que Héraut, et en tant que personne apparentée à Beltran, mais elle n'était pas assez proche pour être sa confidente, il avait des tas, sinon d'amis, de connaissances bien plus qualifiées qu'elle pour jouer ce rôle.

Le ton de la conversation devint encore plus sérieux quand Wylan aborda le sujet qu'elle avait soupçonnait, à savoir sa possible famille dans le nord. Irmingarde tordit sa bouche et maugréa:

"On dirait Eza tient, elle a eu la même reflexion!"

Elle soupira, passa la main dans la crinière d'Ezarel et expliqua:

"Wylan, je veux pas me venger d'eux, c'est pas dans ma nature. J'ai pas besoin d'eux, dans le sens je n'ai pas besoin d'eux dans ma vie. Mais j'ai besoin de savoir qui ils sont, besoin de savoir où sont mes racines. Comment je pourrais pousser droit sinon? Je veux une certaine justice, je veux qu'ils fassent face à leur responsabilité. Je suis certaine, au fond, qu'il n'ont pas oublié le nourrisson qu'ils ont envoyé au fin fond des Holds, ils ne pensent pas à moi, mais ils doivent se douter que j'existe. Je veux qu'ils me voient, et qu'ils se sentent coupable, au moins"

Mina finit sa tirade avec un air presque malheureux, et Ezarel frotta son naseau contre sa joue.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #8 le: 08 juillet 2016, 10:00:38 »
Mais c'est qu'elle allait finir par avoir un peu de répartie, cette petite! Même si pour le moment ses réponses étaient encore celles attendues, au moins était-elle capable de répondre.

«Tu aimerais bien le savoir, n'est-ce pas?»

Mina n'apprécia pas de se faire traiter de gamine... typique d'une gamine d'ailleurs. En vieillissant, on arrêtait de s'offusquer pour si peu. Ou alors on arrêtait de fréquenter Wylan.

«C'est pas ton âge qui fait de toi une gamine... Tant que tu seras pas revenue de la mission de Probation, tu resteras une gamine.»

:Tu dis ça... mais t'appelle toujours Alem "le gamin".:
:Ça, c'est différent. Il sera toujours "le gamin" pour moi. Et objectivement, c'est un gamin, en tant que Héraut.:


Wylan écouta attentivement la Grise lui faire part de ses intentions et motivations à l'égard de son hypothétique famille. Elle semblait affectée par cette histoire, bien plus que ce qu'il aurait pensé. Le Héraut songea que, malgré son détachement apparent, elle voulait vraiment qu'ils regrettent leur geste. Sans doute ne cherchait-elle pas la vengeance au sens propre, elle n'allait pas chercher à leur nuire. Mais il était évident qu'elle avait envie qu'ils souffrent, un peu au moins, et que cette douleur compense en partie toutes les peines qu'Irmingarde avait endurées chez les Holds.

«Mmhhhh. Tu penses vraiment qu'ils ne se sentent pas déjà coupables?»

Elle avait l'air de penser qu'abandonner un nourrisson leur avait été facile, et qu'ils avaient repris le cours de leur vie facilement.

« Et je doute qu'ils se sentent beaucoup plus coupables en te voyant. Il se sentiront sans doute gênés. Mais avant tout, je pense qu'ils seront rassurés. Tu as bien grandi, tu es en pleine forme (en tout cas autant qu'il est possible de l'être après avoir grandi chez les Holds), et tu es Héraut.»

Wylan se rassit dans l'herbe et s'appuya contre Kyra qui n'avait pas bougé.

«Bon, assieds-toi. De toute manière, je ne suis pas le garant de ta conscience. Tu as un Compagnon pour ça.»

:Qui est sans doute bien meilleur pour cet aspect-là du job que moi.:
:Une conscience serait plutôt encombrante pour nous, tu ne crois pas?:
:C'est certain, très cher. On est très bien comme on est: vieux, cons, rusés et sans scrupule!:


Kyra poussa un hennissement qui ressemblait à un rire et Wylan ne put s'empêcher de sourire.

« Les Sadare sont plutôt dans une mauvaise passe actuellement. Aspar Sadare a fait quelques mauvais choix et ils ne sont pas loin de la ruine. Il a dû passer la main à Orderic, mais malgré ses efforts, le domaine est presque ruiné.» Il fit un geste pour ne pas se faire interrompre. «Oui, je sais, ce n'est pas ce qui t'intéresse. Je te pose juste le décor. Bon... Concernant Kylbeth... pour tout le monde, elle est morte d'une vilaine grippe. La famille a porté le deuil longtemps et dame Liobbe ne s'est jamais totalement remise du chagrin. Ça, c'est ce qui se sait de la famille. Après, les plus jeunes serviteurs employés sur le domaine ne connaissent que cette version. Mais la vieille cuisinière était là à l'époque de la mort de Kylbeth et elle se souvient parfaitement avoir remarqué que la jeune femme avait pris du poids et qu'elle mangeait pour quatre. Selon sa propre expérience, m'a-t-elle dit, il n'y a que deux raisons qui poussent une femme à se goinfrer de la sorte: un chagrin d'amour ou une grossesse. Quoi qu'il en soit, la petite Kylberth a rapidement été consignée dans ses quartiers et la cuisinière ne l'a plus revue en vie. Quand on lui a dit qu'elle était morte des fièvres, elle n'en a pas cru un mot. Elle est persuadée que la petite était enceinte, qu'on l'a cachée jusqu'à la naissance et qu'elle en est morte. Ta présence devant moi aurait plutôt tendance à confirmer ses dires.»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #9 le: 10 juillet 2016, 11:58:00 »
:Est-ce que tu crois que son attirail change aussi pour mettre en confiance son... interlocuteur?:

Là, la plaisanterie était si osée que Mina vira rouge carmin.

:Je ne lui poserai jamais cette question, même pas humour!:
:Tant pis... Eh Kyra, j'ai une question pour toi!:
:Ezarel!:
:Quoi? Je n'ai pas le droit de rire, moi aussi?:


Et elle posa sa question au compagnon de Wylan tandis que Mina enfouissait son visage dans ses mains.
Puis l'Espion enfonça le clou en la traitant à nouveau de gamine, et objectivement, elle n'avait pas vraiment d'argument à opposer à ça. Elle pouvait bien le traiter à nouveau de vieux, mais prendre de l'âge, quand on portait le blanc, était assez rare pour que ce soit respecté. Mina se contenta donc de lever le menton en l'air, genre fierté blessée, geste extrêmement mature s'il en est.

La suite ne fut pas très agréable à entendre, parce que Wylan remettait en cause ses sentiments vis à vis de son hypothétique famille. Mais franchement, qu'en savait-il? Il avait grandit dans une famille soudée, dans un vaste clan, les Greenhaven?

"Franchement, je doute que leur sentiment atteigne ne serait-ce qu'un dixième de la détresse que j'ai ressenti moi, élevée par une famille qui ne voulait pas de moi. Je doute qu'il se soit fait du soucis pour mon avenir, en m'envoyant chez mon père."

Il n'y avait peut-être d'envie de vengeance chez la jeune femme, mais clairement beaucoup de ressentiment. Et même son Compagnon ne pouvait rien faire contre seize ans de maltraitance affective - et physique, sur la fin. Ca avait laissé des traces indélébiles.

Elle s'assied sagement, pour écouter ce que Wylan avait découvert. C'était comme... comme si le Héraut soulevait un rideau derrière lequel se jouait une pièce de théâtre, sans elle, la vie qu'elle aurait pu avoir si on avait décidé qu'elle pourrait en être une actrice.
Elle enregistra tous les noms, les lieux, et se sentit envahi par un sentiment difficilement identifiable. Ca ne pouvait être de la nostalgie, bien sûr, ni du regret c'était... elle ne savait pas.
Wylan anticipa sa réaction au sujet de l'argent, car en effet, Mina n'en avait absolument rien  à faire. Par contre, malgré ce qu'elle avait dit et supputer, imaginer un membre de cette famille triste de la mort de sa mère supposée, cela remuait quelque chose en Mina, comme de la peine, par empathie.
La suite de l'histoire la captiva, comme un conte chanté par un barde, et quand Wylan finit son récit, Irmingarde avait la bouche entrouverte, pendue à ses lèvres.

Si tout ça se confirmait, si Isabeau avait raison, Mina aurait un nom. Pas officiellement, mais un nom, un arbre généalogique, une histoire. C'était comme deux pièces de puzzles qui s'emboitaient.
Mais elle ne voulait pas s'enflammer - la comparaison se tenait - si elle n'était pas sure.

"Et toi Wylan? Qu'est-ce que tu en penses?"

Elle avait toute confiance en lui. En tant qu'espion royal, plus encore qu'Héraut, Wylan savait repérer les mensonges de la vérité. S'il lui disait qu'elle était une Sadare, elle le croirait, et s'il lui disait qu'elle faisait fausse route, elle le croirait aussi.
Mais sa dernière phrase tendait à lui prouver le contraire.


Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #10 le: 10 juillet 2016, 21:52:39 »
Ce fut une Kyra hilare qui intervint dans l'esprit de Wylan.

: Ces deux... Dames... se demandent... si ton Don... fonctionne aussi... sur ton engin.:

Elle riait tellement que son articulation mentale en était affectée. Wylan fronça les sourcils d'incompréhension un instant avant d'éclater de rire lui aussi.

«Ah ça! C'est bien la première fois qu'on me pose la question. Sincèrement, je n'en sais rien. Tu veux voir pour vérifier si ça te rappelle Beltran?»

Wylan n'avait absolument aucune limite et aucune gêne sur le sujet. Il n'éprouvait d'ailleurs aucune pudeur et n'aurait eu aucun problème à se déshabiller devant Mina. Enfin, si celle-ci n'avait pas été la copine de son cousin. Il n'avait pas beaucoup de limites, mais la famille, c'était sacré pour lui. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait accepté d'aider la jeune fille et qu'il se tenait maintenant en face d'elle sur le Champs.

Elle réagit d'ailleurs plutôt mal à son commentaire sur l'état d'esprit des Sadare.

«Je n'ai jamais prétendu cela. Tu interprètes mal mes paroles. Jamais je n'oserais minimiser tes souffrances et ta douleur (enfin... pas sur un sujet aussi important). Je disais juste que ces gens ne sont pas tout noirs. Ils ont agi bêtement, mais je pense qu'ils le regrettent aussi.»

La question était visiblement très sensible, et Wylan ne voulait pas s'engager dans cette conversation. Ce n'était pas son rôle. Et il avait toujours soigneusement évité toute implication émotionnelle dans sa vie, il n'était donc pas le mieux placé pour parler de sentiments. Encore moins avec une fille qui avait été abandonnée à sa naissance, car lui avait vécu dans une famille particulièrement heureuse et soudée.

Irmingarde écouta très attentivement le récit. Il fut surpris de la voir aussi subjuguée par ses paroles. Il avait toujours été plutôt bon conteur, mais il ne s'attendait pas à cela. Il réalisait cependant que c'était plus le sujet que le conteur qui fascinait ainsi la jeune fille. À la fin de son récit, il attendit que la jeune fille réagisse, espérant qu'elle serait heureuse de voir ses soupçons confirmés. Mais à la place des remerciements tant attendus, elle lui demanda son opinion.

«Ce que j'en pense?» Il eut l'air un peu surpris par la question. «Je n'ai pas été assez clair dans mes paroles visiblement.» Son sourire parut pour une fois dénué de moqueries. «Je suis d'accord avec la cuisinière. La petite Sadare était enceinte, et tu es indubitablement son enfant. Les dates concordent, ton apparence aussi. Bref, je suis à peu près sûr que tu es bien l'enfant dont a accouché Kylbeth.»

Il laissa à la Grise un peu de temps pour digérer l'information. Il ne voulait pas la brusquer. S'être découvert une fille récemment l'avait rendu un peu plus sensible en ce qui concernait les affaires familiales.

« J'imagine que tu veux en apprendre davantage?»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #11 le: 11 juillet 2016, 15:22:09 »
Et Ezarel posa donc sa question tordue, ce qui amusa énormément ET le Compagnon, ET le Héraut. Le soucis, c'est que Wylan répondit à voix haute, comme si Mina se posait la question, et franchement, ce n'est pas quelque chose qui lui avait déjà traversé l'esprit avant que son propre Compagnon ne le lui suggère.  D'autant qu'à présent, elle imaginait Beltran et Wylan tout nus côté à côté, passé au crible par elle-même, ridicule!

"Non merci, sans façon..."


Est-ce que Beltran savait à quel point son cousin pouvait être aussi... déconcertant?

Il tenta ensuite de lui expliquer qu'elle avait mal compris sa façon de présenter le passé de sa prétendue famille, mais là encore, Irmingarde tempéra:

"Peut-être... Mais il y a erreur, et erreur. Agir bêtement, pour moi, c'est... je ne sais pas, mettre dans le même enclos une jument en chaleur et un étalon, par exemple... Pas envoyer un bébé à l'autre bout du pays!"

:Tu joues sur les mots. Wylan ne veut pas dire ça tu sais. Il t'as rendu un fier service et toi, tu le reprends sur chaque tournure de phrase.:
:Je serai ingrate?:
:Un peu... Je comprends ta peine et ta colère, mon élue, mais rend plutôt justice au service que t'a rendu Wylan, et il n'était pas obligé de se donner tout ce mal pour toi vu la somme de travail qu'il abat au lieu de... tient dormir tout simplement! D'autant que lui-même est en ce moment plongé en plein dans une histoire d'enfant non reconnue, ce qui ne doit pas être simple à vivre. Ton histoire est différente de celle de sa fille, mais que crois-tu qu'il voit quand il te regardes, toi, jeune femme qui n'a jamais connu la moitié de sa famille? Ca provoque forcément des echos en lui! Garde au mieux ton ressentiment et tes regrets pour moi, ou même Isabeau, nous sommes bien plus qualifiées pour le gérer. Ce n'est pas le rôle de Wylan.:


Ca, c'est ce qu'on appelait se faire faire la leçon, et Mina admit qu'elle l'avait bien mérité. Elle ne voulait pas qu'on la traite de gamine et pourtant, elle agissait comme telle en se braquant et en ergotant, au lieu de voir la situation dans son ensemble. C'était compréhensible, excusable, mais pas vraiment charitable en remerciement du service que lui rendait Wylan.

:C'est pénible d'avoir une conscience si envahissante!:
:Hey, tu sais ce qu'elle te dis ta conscience à quatre pattes?:
:De  me décoincer?:
:Surtout de ne pas te laisser guider par le ressentiment. Il est très mauvais conseiller!:
:Tu es là pour m'en empêcher.:
:C'est précisément ce que je suis en train de faire. Mais je ne suis pas ton garde-fou éternel. Je ne peux pas agir à ta place, penser à ta place. Sans compter que tes sentiments m’atteignent aussi, et ce n'est pas simple à vivre pour moi non plus. Et je ne parle même pas de ton don instable qui s'agite un peu trop à mon goût et que tu devrais surveiller!:


Mina se rendit compte alors qu'effectivement, sa température corporelle avait légèrement grimpée. Il fallait qu'elle se calme, qu'elle respire.
Elle cola son visage contre une des grandes pattes d'Ezarel pour puiser dans son odeur équine du réconfort, et du calme. Cela fonctionna parfaitement.

"Pardon je... je suis désolée de te parler ainsi."
finit-elle par dire à l'Espion.

Elle n'ajouta rien d'autre pour le moment, et en tant que Héraut, Wylan avait du comprendre qu'elle s'était mentalement fait tirer les oreilles.

Son histoire la captiva, et elle lui demanda plus de certitude. Irmingarde était mauvaise - pour ne pas dire calamiteuse - pour comprendre le second degré, et donc également les sous-entendu, ou l'évidence non formulée. C'était d'ailleurs une chose qu'elle travaillait beaucoup, en marge des leçons sur l'enchantement de vérité, car ça pourrait être son rôle, plus tard, que de démêler le vrai du faux, quand elle serait une Héraut, une représentante de la Justice du Roi.
Fort heureusement, elle pouvait sans problème clairement demander plus de précision à Wylan sans se compromettre.

Quand il confirma ses soupçons, cela la pétrifia un moment. C'était un bouleversement émotionnel très puissant. Elle devait aussi gérer son don par dessus le marché, et celui-ci lui échappa momentanément *. Une des clôtures proches prit soudainement feu, des flammes ridiculement grandes, sortie de nulles part. Assez près pour en sentir l'intense chaleur.
Elle tenta de rattraper sa bêtise et y arriva plus ou moins**. Les flammes rétrécirent de deux tiers, Ezarel l'aida en y ajoutant sa force mentale. Mina retira le haut de son uniforme - elle portait une chemise de corps en dessous - et étouffa le reste des flammes, morte de honte.

"Désolée..." s'excusa-t-elle en revenant, espérant que Wylan n'ait pas eu trop peur.

Elle tritura son uniforme noirci et répondit à sa question:

"Je veux bien savoir ce que tu as appris en plus".

S'il lui proposait d'en apprendre d'avantage, c'est qu'il avait des choses à dire. Et elle avait des tas de questions.

Spoiler: montrer
* 1D10: 1
** 1D10: 6
« Modifié: 11 juillet 2016, 23:45:36 par Irmingarde »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #12 le: 12 juillet 2016, 12:16:34 »
Irmingarde resta silencieuse un bon moment. Elle semblait être en pleine conversation avec son Compagnon, et Wylan attendit patiemment le résultat de ce dialogue. Il haussa un sourcil quand la jeune fille s'excusa pour ses paroles.

«Pas besoin de t'excuser, gamine. Je me doute bien que le sujet est sensible.»

La Grise digérait lentement ce qu'elle venait d'apprendre. Puis, sans prévenir, un feu se déclara non loin. Wylan, qui ne se laissait pas facilement surprendre, resta impassible. Il attendit que la jeune fille récupère son contrôle et éteigne ses bêtises. Quand elle s'excusa d'avoir ainsi perdu le contrôle, le visage du Héraut se crispa de manière d'abord imperceptible.

« Qui est ton professeur de Dons? Jalena? Faut que j'aille lui botter le derrière. Comment peut-elle te laisser dans la nature alors que tu es manifestement mal entraînée? Que tu aies de la peine à ne pas interagir avec un feu existant, c'est normal pour une Boutefeu. Mais ça, non!»

Wylan s'énervait rarement, vraiment rarement. Ce n'était pas dans sa nature. Mais il était en colère contre la personne qui n'avait pas su prendre ses responsabilités et avait laissé cette pauvre fille sans entraînement avec un Don pareil. À présent, ses yeux avaient virés au gris glacé et lançaient presque des éclairs.

« De mon temps, tu aurais eu autant de cours supplémentaires que nécessaire pour t'apprendre à ne plus être dangereuse pour toi et ton entourage! Et je ne parle pas seulement de la dangerosité intrinsèque du feu. Tu peux totalement te vider de ton énergie de cette manière! Tu pourrais y rester!»

: Wylan, calme-toi.:
:Je suis calme.:
:Tu cries sur cette pauvre fille.:

Il réalisa soudain qu'il avait nettement haussé le ton et s'en trouva un peu gêné.

«... Désolé. Tu n'es pas responsable, ce n'est pas toi qui devrais subir ma colère.» Il secoua la tête, profondément irrité. « Je te jure que Joald va m'entendre. Et s'il ne m'écoute pas, j'irai voir Adam.»

: Voilà qui me semble plus constructif.:

Il semblait avoir totalement oublié qu'il était là pour informer Mina sur ses découvertes, et que celle-ci attendait qu'il en dise plus. Il n'avait pas entendu qu'elle était prête à en apprendre davantage. Il était bien trop alerté par ce dont il avait été témoin.

«Tu as juste suivi le cours de base? Jamais de cours supplémentaire? Tu as visiblement du mal à gérer tes émotions, personne ne t'a proposé des méthodes de relaxation? Comment te centres-tu? Es-tu bien ancrée?»

:Wylan.:
:C'est important, Kyra. Je ne peux pas la laisser comme ça. Je peux pas la laisser approcher ... non rien.:
:La laisser approcher Beltran? Ça t'écorcherait d'admettre que tu te fais du soucis pour lui?:
:Non, ce n'est pas ça. C'est injuste pour elle. Oui, j'ai peur pour Beltran, mais là n'est pas le principal. Je... Beltran ne risque rien. Je suis à peu près certain qu'elle parviendrait à se maîtriser assez pour lui permettre de s'en sortir. Mais elle... :


Après tout, Mina était un Héraut, elle avait un Compagnon pour limiter les dégâts au besoin. Le problème n'était pas tant le feu que l'énergie considérable qu'il demandait. Jamais Ezarel ne pourrait l'empêcher de se consumer elle-même, si elle perdait le contrôle.

« Montre-moi. Maintenant. Centrage, ancrage. Je veux un bouclier propre et parfait. Je te préviens, je suis spécialement entraîné pour passer les boucliers...»

:Kyra, protège-nous, et demande à Ezarel de ne pas intervenir. Je ne vais pas lui faire de mal, juste lui crier dans la tête.:

Kyra, un peu surprise par l'attitude de son Héraut, transmit le message et ajouta.

:/Ezarel/ Désolée... je ne sais pas trop quelle mouche l'a piqué.:
« Modifié: 12 juillet 2016, 12:22:09 par Héraut Wylan »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #13 le: 13 juillet 2016, 00:17:25 »
Wylan comprit qu'elle débattait intensément avec son Compagnon et se montra compréhensif avec elle, ce que Mina apprécia à sa juste valeur.
En revanche, elle n'avait pas du tout prévu que la suite de leur conversation dégénère à ce point. Ce fut la première fois qu'elle vit Wylan sa fâcher. Et cela lui fit froid dans le dos. Elle balbutia, impressionnée, vexée:

"Oui, c'est Jalena..."

Ce n'était vraiment pas la première fois qu'elle perdait le contrôle de ses flammes. Elle en avait tristement l'habitude en fait, et rien que ça aurait du l’inquiéter.
En fait, le don de Mina n'avait jamais été vraiment correctement pris en main. Depuis le départ, cela avait été compliqué. Débarquée au Collegium des Hérauts, elle n'avait pas eu que son nouveau pouvoir à apprendre, mais absolument tout, n'ayant aucune éducation. Ca n'aurait en général pas posé problème, le Collegium avait l'habitude de Compagnon élisant de jeunes apprentis dans des coins reculés de Haven, qui n'avait jamais vu ne serait-ce que la couverture d'un livre. Mais elle, elle avait été élue à l'âge avancé de 17 ans, à l'époque où l'épidémie magique avait bouleversé le déroulement habituel des choses, et sa formation héraldique avait toujours été chaotique. Entre les missions, la guerre, la mort du Roi, l'avènement de Arthon, la naissance d'un héritier, le changement de Héraut du Roi, la maîtrise de son don avait été négligé. Irmingarde avait suivi quantité de cours généraux et magistraux, mais les plus spécifiques concernant son don avaient été assez peu fréquents. Sans compter que le Bouttefeu était un don relativement rare, et son enseignement plutôt... aléatoire. Et elle n'avait pas osé en réclamer plus, ni avouer quoique ce soit, elle ne voulait déranger personne. Rien que l'idée d'aller réclamer auprès d'un Héraut alors que le pays était débordé, c'était inimaginable!

Alors elle avait géré toute seule, à la hauteur de ses connaissances très minces, et avec l'aide d'Ezarel, et elle, comme son Compagnon qui lui ressemblait bien sur ce point, s'étaient bercées de l'illusion que cela était suffisant et qu'elles se débrouillaient très bien toutes seules. La plupart du temps, Mina contrôlait son don, et Ezarel l'aidait quand celui-ci lui échappait un peu.

Au fond, elles savaient bien toutes les deux que ça ne durerait pas éternellement, et la leçon de Wylan les rendit penaudes, comme des gamines prises en faute. La plus touchée était Ezarel, que sa nature de Compagnon prédisposait à guider son élue, et éviter ce genre de situation. Mais Ezarel était faillible, comme Irmingarde, et voilà où ça les avait mené. Et ce n'était pas plus mal que cela se passe maintenant et pas dans une situation plus délicate, mettant en cause des habitants innocents, par exemple.

Cela dit, admettre ses torts ne voulait pas dire que Mina supportait sans broncher la remontrance musclée. Elle croisa ses bras, et se tendit, sur la défensive. Elle voulait faire la fière, mais sa lèvre inférieure tremblait. Ezarel se tenait à sa gauche, protectrice.
Wylan s'excusa, et Mina paniqua quand elle l'entendit promettre d'en référer à qui de droit, tout ce qu'elle craignait. Pour quoi allait-elle passer aux yeux des Hérauts les plus haut placés? Il avait beau dire que ce n'était pas a faute, qu'en penseraient-ils, eux?
Mina avait 21 ans, elle n'attendait qu'une chose, partir en probation, et faire savoir qu'elle ne maitrisait pas son don allait tout bouleverser.

:On ne peux pas mettre les autres en danger sous prétexte de vouloir faire illusion:
admit mentalement Ezarel, et bien sûr, Mina partageait son avis.

Elle pensait s'en sortir à bon compte, et apprendre la suite de son histoire familiale, mais c'était sans compter la colère de Wylan face à son cas, qui fit passer ses informations au second plan.

"J'ai... j'ai eu un cours avec Jalena. Et... Thalyana m'a suggérer la relaxation, j'ai lu quelques livres, et j'en fais de temps en temps..."


Inutile de préciser qu'elle s'était mise à la méditation pour éviter de mettre le feu au lit de son cousin! Bien qu'elle en caressa l'idée en pensant le faire tellement rire qu'il oublierai l'origine de sa colère.
Mais au vu de la suite des évènements, rien n'aurait pu faire dévier Wylan de son nouvel objectif. Quand il lui ordonna de se centrer et de s'ancrer, Irmingarde paniqua pour de bon. Elle présentait que l'Espion ne serait pas aussi précautionneux que Jalena en cas d'échec.

Ezarel se vit confirmer ce soupçon par Kyra qui lui transmit les ordres de son élu en s'excusant. Le Compagnon de la Boutefeu lui fit mentalement comprendre qu'elle comprenait. Même si la créature détestait l'idée de devoir rester passive alors que son élue risquait de souffrir, il était temps de prendre les choses en main. Elle n'aurait pas choisi Wylan, dont les méthodes seraient un peu plus brutales que la moyenne, mais impossible de reculer.

Mina, quant à elle, angoissait mais se sentait toujours vexée. Sa fierté en avait pris un coup, et son orgueil se rebellait. Elle allait lui prouver que si elle n''avait pas eu de formation correcte, elle connaissait les bases!

Elle ferma les yeux un bref instant pour chercher son centre. Elle savait où il était. Ce qu'elle ne réalisait pas, en revanche, c’était que le temps qu'elle mettait à le chercher pour se centrer était déjà une erreur, car cela aurait du être automatique, instinctif. Elle se centra, mais mal*. Elle ne se rendit pas compte, trop occupée à vouloir faire ses preuves rapidement. Elle s'ancra en revanche très bien**, mais sur un centrage défaillant, malheureusement, le bouclier qu'elle leva avec adresse*** ne tiendrait pas longtemps!
Stupidement, face à une tête de mule comme Wylan, elle le fixa dans les yeux avec défi.
Ezarel soupira d'anticipation.

Spoiler: montrer
*Centrage: 1D10 - 4
**Ancrage: 1D10 - 9
*** Bouclier: 1D10 - 8



Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Espion royal à ton service, Mina!
« Réponse #14 le: 13 juillet 2016, 11:20:34 »
Irmingarde mit un temps considérable à dresser un bouclier, ce qui ne fit qu'exaspérer davantage Wylan. Ne possédait-elle pas le Don de Paroles par l'Esprit? Ne devrait-elle pas toujours avoir un bouclier minimal dressé? Personne ne lui avait donc dit ce qui pouvait advenir des imprudents? Wylan allait y remédier très vite.

Quand il fut certain qu'elle ne pourrait pas ériger un meilleur bouclier, il commença. Il lança d'abord une petite sonde mentale pour jauger de la qualité de la barrière. Elle était certes sans faille, mais absolument pas stable. Pour Wylan, c'était comme toucher de la gelée. Certes, un bouclier se devait d'être souple et malléable, mais pas à ce point-là! Il n'eut même pas besoin de forcer son talent pour le traverser sans peine. Il doutait même que la jeune fille ait senti quoi que ce soit. Ce qui était aussi un problème. Il put ensuite sans peine lire les pensées superficielles de la jeune fille. Alors comme ça elle était pressée? Mauvaise idée!

: /Mina/ Si tu ne te protèges pas mieux que ça, je vais pouvoir aller lire tes pensées les plus intimes.:

Jamais il ne ferait une chose pareille en temps normal, évidemment. Mais dans le cadre de ce test, si la honte pouvait motiver Mina à mieux travailler, il n'allait pas se gêner.

Il lança ensuite un bref assaut mental, l'équivalent d'un croche-pied, et le bouclier vola en éclats. Ce fut fait sans violence, rapidement, efficacement. Il était de nouveau calme.

: Je parie que c'est Ezarel qui te sert de bouclier en temps normal. Ai-je tort? :
Il haussa un sourcil, l'air interrogateur.: Répond-moi mentalement. Sais-tu ce qui peut arriver à une personne aussi puissante que toi, si elle gère mal son Don? Et je ne parle pas du Boutefeu. Elle peut perdre l'esprit, aussi simplement que cela. Ou pire, se faire posséder. Je ne sais pas quelles rumeurs circulent ou non chez les Gris, mais j'imagine que tu as entendu parler du Héraut du Roi et de ses frères? Bien, le plus jeune possède un Don de la Terre extrêmement puissant et un peu de Paroles par l'Esprit. N'ayant jamais appris à dresser des barrières, il a été très facile de le posséder. Quand je dis très facile, je veux dire qu'il n'a même pas pu opposer de résistance. Alors oui, toi tu as Ezarel. Mais Ezarel ne peut te protéger à distance. Que se passerait-il si tu étais capturée par l'ennemi? Il pourrait te posséder et te renvoyer ici. Le temps qu'on réalise le problème, il serait sans doute trop tard! Et s'il n'arrivait pas à te posséder, il pourrait au moins récupérer toutes les informations intéressantes que ton esprit contient. Je suis capable de le faire, sans magie, alors imagine ce qu'un mage prêt à tout peut faire.: Il secoua la tête, résigné.:Ton incapacité à gérer ton Don, l'autre, la pyrokinésie, vient de ton incapacité à être correctement centrée, ancrée et protégée! Un Don, c'est comme un chiot. Tu dois l'éduquer fermement, dès le départ, sinon il sautera à la gorge du premier venu.:

Avec un soupir résigné, il sortit de sa sacoche une bouteille de jus de pomme, qu'il avait emmenée en prévision de la longue conversation qu'il avait prévu d'avoir avec la jeune fille.

: Bois un peu. Et centre-toi. Juste ça. Visiblement, tu n'as jamais trouvé ton vrai point de centrage. Si tu le connaissais, il te suffirait d'y penser pour être ancrée. C'est sans doute le désavantage que tu as d'avoir grandi loin de tout. Tu serais rapidement devenue folle, sans bouclier digne de ce nom, dans une grande ville, et donc tu aurais déjà un bouclier naturel fort. :

On aurait pu être surpris de voir Wylan connaître ce genre de choses. S'il ne connaissait que la base relative aux Dons en général — en savoir plus ne lui servait pas — il était très calé dans tout ce qui concernait les barrières. Avec son Don de Lecture de l'Esprit, qui était activé en permanence et suffisamment puissant pour entendre tout ce qui se pensait sur des dizaines de mètres à la ronde, avoir un bouclier parfait s'était révélé indispensable. Il serait rapidement devenu fou sans cela. De plus, il lui arrivait de dénicher des enfants Doués lors de ses missions. Pour leur sécurité et pour la sienne, il leur apprenait immédiatement comment se barricader avant de les envoyer vers quelqu'un qui pourrait les conduire à Haven. Il apprenait aussi à ceux qui possédaient la moindre bribe de Don parmi ses sources  comment se protéger des incursions mentales. Et évidemment, il aidé Fitz à appréhender son Don lors d'une séance mémorable où le soldat en avait appris beaucoup trop sur le Héraut.

Il observa attentivement la jeune fille pendant que celle-ci tentait l'exercice.

: Tu devrais sentir comme...: Il n'arrivait pas à exprimer le sentiment via des mots, il lui communiqua donc l'image d'une pièce de bois qui entre dans un trou juste adapté pour elle.
« Modifié: 13 juillet 2016, 13:22:01 par Héraut Wylan »