Auteur Sujet: [Fleur/Wylan] Pot pourri  (Lu 2057 fois)

Fleur de Trevale

[Fleur/Wylan] Pot pourri
« le: 11 avril 2020, 20:44:30 »
4eme jour de la 8 décade de printemps

Fleur devait se l'avouer, elle en avait probablement trop fait depuis son retour. De balades en pérégrinations, de visites en frénésie d'achat, elle avait un peu trop tiré sur son corps et le regrettait à cet instant où ses jambes ne la portait plus trop.
Il était heureux qu'Owen ne soit pas là, il aurait paniqué, à n'en pas douter.
Son ventre avait encore grossi, et en théorie, elle n'aurait pas du se montrer en public. Pas trop du moins. Ca ne se faisait pas. Mais Fleur n'était pas encore prête à se cloîtrer.

Affalée le plus élégamment possible sur un banc à l'extérieur du Collegium des Guérisseurs, où elle avait vu la Verte qui la suivait de près, savourant d'un peu d'air et de la vue sur un jardin de simple, Feur en profitait aussi pour regarder qui entrait et sortait, on ne se refaisait pas.

A cet instant, elle reconnu la silhouette qui passait les portes du Collegium, et même si elle était tentée de se faire discrète - elle savait combien la rumeur sur l'opportunisme de Jehane avait couru, sans compter l'entrevue qui en était la cause - elle ne put s'empêcher de héler stupidement le Héraut.

"Héraut Wylan?"

Elle lui adressa un grand sourire.
Sourire l'aidait toujours à apaiser les esprits et attendrir ses interlocuteurs.
« Modifié: 13 avril 2020, 15:48:11 par Fleur de Trevale »

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #1 le: 11 avril 2020, 23:12:56 »
Wylan cherchait sa fille, mais celle-ci semblait bénéficier d'un jour de congé. En tout cas, il ne l'avait trouvée nulle part à la Maison de Guérison. Mais il en avait profité pour discuter avec Charwin et avait découvert avec étonnement qu'ils partageaient - ou avaient partagé - un intérêt commun pour les magiciennes irascibles.

Après avoir papoté pendant une marque avec le Guérisseur, Wylan quitta enfin les lieux. Et - ô miracle - il n'avait pas été question de l'enfermer pour son bien. Alors qu'il traversait dans le jardin de simples, on le héla. Il se retourna. C'était Fleur de Trevale.

Clairement, la jeune dame de Trevale cherchait les ennuis. Avait-elle vraiment envie de se confronter à lui? Visiblement, oui. Pourtant, c'était elle qui était à l'origine des ragots qui circulaient sur la pauvre Jehanne, et Wylan n'était pas forcément ravi d'entendre qu'on la traînait dans la boue.

Et elle prenait des risques, la jeune noble. Car Wylan n'était pas dupe. Quatre ans d'un mariage improductif, et voilà qu'elle tombait enceinte alors qu'elle avait une aventure avec le Héraut Noam. Il était persuadé que ce dernier était le père. L'avait-il compris? Était-il au courant? Il lui semblait que Noam avait été envoyé en mission à Trevale, récemment. S'étaient-ils revus? Peut-être.

: Elle a intérêt à pas m'emmerder, parce que j'aurais les moyens de ruiner sa vie...:
: Je te rappelle que tu lui as assuré, dans une envolée chevaleresque, que les Hérauts protégeaient les secrets des leurs.:
: Certes, je ne révélerais pas le nom de Noam...:
: Tu sais très bien que tu ne diras rien. Mais par contre, si tu veux lui faire peur, pour lui mettre un peu de plomb dans la cervelle, tu as ma bénédiction. :
: Merci, ma belle. :


«Dame de Trevale. Mais quel plaisir de vous croiser ici. C'est que la grossesse vous va à ravir!» Il avait volontairement repris le ton mielleux qui avait tant plu à la jeune femme lors de leur première rencontre. «Vous êtes de retour en ville pour de bon?»
« Modifié: 12 avril 2020, 08:06:15 par Héraut Wylan »

Fleur de Trevale

Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #2 le: 13 avril 2020, 15:45:09 »
Fleur adorait qu'on l'appelle Dame De Trevale, même si elle n'en portait pas encore vraiment le titre. Mais les enfants qu'elle portait lui garantissait qu'elle le porterai longtemps.

"Vous êtes galant, Héraut Wylan, car bien que je sois toujours jolie, il faut bien avouer que je prends bien trop de place..."

Sa silhouette donnait du fil à retordre à Jannie, sa femme de chambre, pour adapter ses robes.

"Oui, nous avons été bloqué à Trevale à cause des pluies diluvienne, mais fort heureusement, les routes sont redevenues praticables."

Grace à l'efficacité de Noam.
Fleur n'avait pas cherché à le coincer à nouveau dans un coin du château, bien que ce ne soit pas l'envie de lui manque. Mais pour une fois, elle avait considéré avoir pris assez de risques insensés. Il n'était resté que quelques jours, et elle s'était fait porter pâle la moitié du temps pour éviter la tentation. Par dépit, elle s'était rabattu sur son époux, qui bien qu'il s'y soit refusé au départ, avait fini par capituler et accepter de nouveau de partager sa couche avec sa femme. Il s'en montrait fort satisfait, et Fleur... moins frustrée dirons-nous.
En tout cas, Owen avait même accepté de dire du bout des lèvres merci à Noam pour son efficacité. Un miracle.

"Mais je suis heureuse d'être de retour, si près du Collegium des Guérisseurs, cela me rassure."

Car Fleur commençait à avoir peur de sa délivrance. Deux enfants à sortir, coup sur coup. L'horreur.

"J'espère que ce n'est pas un problème de santé qui vous amène ici? Je serai triste de savoir qu'un de nos si précieux Héraut puisse souffrir."

Surtout lui, c'était réel. Elle n'oubliait pas qu'il avait été un intermédiaire précieux entre elle et Noam.
Ce qu'elle avait oublié par contre, c'est que se faisant, elle lui avait donné une arme contre elle.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #3 le: 14 avril 2020, 08:54:35 »
«Ah oui, les fortes pluies ont causé bien des soucis dans certaines régions. Ce brave Noam n'a pas eu une seconde à lui, depuis le début des crues.»

À ceux qui avaient douté de l'utilité de posséder une tel spécialiste au sein des Hérauts, les récents événements leur avaient donné tort. Un Héraut était bien plus mobile que n'importe quel ingénieur, et il n'avait besoin d'aucune escorte pour l'accompagner. Certes, les connaissances de Noam étaient moins poussées que celles d'un véritable spécialiste, mais elles étaient suffisantes en temps de crise. Et lui, contrairement à un ingénieur, avait des connaissances sur des domaines très différents, bien que complémentaire. Il avait étudié la statique, l'architecture et la géographie de terrain.

Wylan jeta un coup d'œil à la jeune femme. Il n'était pas expert en grossesse - il avait juste trois sœur - , mais il lui semblait que le ventre de la jeune femme était plutôt proéminent.

«Je peux comprendre que dans votre état il soit plus rassurant d'avoir les meilleurs Guérisseurs du pays à portée de main.»

Il se souvint soudain que Fleur avait une jumelle. Portait-elle des jumeaux? Sans doute. Ce qui expliquait ses craintes.

Puis la jeune femme s'inquiéta pour sa santé. Elle semblait tellement ingénue qu'un bref instant, Wylan se demanda si ce qu'il envisageait de faire était moral. Puis il se souvint des rumeurs répétées et mesquines.

«Moi? Un problème de santé? Non, non, je ne suis jamais malade. J'espérais simplement tomber sur ma fille, mais elle était absente.»

Wylan fit mine d'hésiter quelques instants avant de rejoindre la jeune femme sur le banc.

«Puis-je?» Il n'attendit pas la réponse.«J'imagine que de connaître enfin les joies de la maternité après tant d'attente doit vous combler? Votre mariage remonte à quelques années déjà? C'était inespéré, j'imagine. Avez-vous eu recours au service de quelqu'un?» Il laissa planer le doute un instant. «Une Guérisseuse, peut-être? Ou une Kestra'chern?»

Wylan lui adressa un sourire des plus innocents.

Fleur de Trevale

Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #4 le: 14 avril 2020, 16:29:28 »
Ca y était, Fleur se souvenait pourquoi elle gardait un aussi un bon souvenir de Wylan. Ils avaient eu, jadis, un échange plutôt intéressant sur la politique et les opinions totalement divergentes du couple Trevale, elle avait pu parler sans qu'on la regarde comme si elle avait dit une énormité.

"Il a représenté votre Cercle avec honneur. Je regrette que tout le monde n'ait pas conscience, comme moi, de l'importance, du sérieux et du dévouement des Hérauts de Valdemar."

Wylan l'observa rapidement, et elle comprit son regard. Elle se faisait l'effet d'un monstre de foire depuis quelques temps.

"Je me souviens fort bien de votre fille, une Guérisseuse talentueuse."

Elle aurait aimé être suivie par elle, mais Owen, persuadé que l'expérience de l'âge suppléait au talent tout court avait exigé quelqu'un de plus vieux.
Wyman vint le rejoindre, et Fleur regarda un instant autour d'elle. Il ne portait pas son uniforme blanc, fort heureusement, mais c'était tout de même un homme. Il fallait espérer que sa grossesse très avancée la mette à m'abri des rumeurs mal intentionnées.
Cependant, elle fut rapidement bien plus troublée par ses paroles. En femme du monde, même si elle manquait souvent de jugeote, Fleur savait repérer les double-sens dans les remarques les plus sibyllines, en tout cas en société. 
Elle déglutit un peu fort, espérant que cela passe inaperçu.
Ce n'était pas parce que le Héraut Wylan soupçonnait la vérité qu'elle devait en parler comme si ne rien n'était. Et ce même si elle comptait plus que jamais sur son éthique de Héraut. Et même si elle se sentait à l'aise à ses côtés, malgré elle.

"Votre fille a été de bon conseils. Et la Kestrachern Pluiechantante également."

Elle se mordilla la lèvre inférieure, mal à l'aise.

"Mais pour le moment, je ne parlerai pas vraiment de plaisir, ça n'a rien d'agréable de porter la vie. Deux fois."

Il était clair qu'il avait été nettement plus plaisant de les concevoir. Elle soupira de nostalgie.
Elle ne savait pas vraiment quoi dire d'autre à Wylan. En temps normal, elle aurait cherché à lui soutirer des informations croustillante, mais elle avait l'impression tenace qu'il valait mieux éviter.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #5 le: 16 avril 2020, 08:36:23 »
Ce qui était exaspérant, avec Fleur de Trevale, c'était que, malgré son goût immodéré pour les ragots, elle était pro-Héraut. Ce qui était plutôt rare, ces derniers temps. Wylan avait presque des scrupules à se moquer de la jeune femme. Était-ce de sa faute si la seule activité qu'il lui restait, en tant que femme noble, était la médisance?

Quant à sa fille, Wylan n'était pas certain de son niveau de compétences. Il ne doutait pas qu'elle faisait bien son travail, mais il ne lui avait jamais semblé qu'était plus compétente qu'une autre.

«Je suis ravi sa ma fille ait su vous guider. Ainsi que la kestra'chern.»

Qu'une noble attachée à une famille aussi rétrograde que les de Trevale aille chez l'exotique masseuse, voilà qui avait dû causer quelque émois au sein du cercle des commères. Certes, les activités de Pluiechantante se résumaient bien souvent à chouchouter les gens en les écoutant s'épancher. Mais dans l'esprit des plus conservateurs - et des plus frustrés - son activité se résumait à vendre son corps sous couvert d'un alibi bancal.

«Je suis surpris que vous soyez allé voir Pluiechantante. Il me semble que sur certains sujets, ses conseils sont... peu adaptés à un mode de vie typiquement valdemaran. Après tout, n'a-t-elle pas demandé à sa meilleure amie et compagne de porter un enfant pour elle? J'espère qu'elle ne vous a rien proposé qui a heurté votre honneur.»

Wylan avait été approché pour servir de père, et malgré sa longue expérience de la vie, il avait d'abord été surpris. Pourquoi ne pas adopter, simplement? Mais finalement, la solution lui avait paru plutôt pragmatique, et même s'il avait été rejeté en tant que père potentiel, il gardait une certaine admiration pour les deux femmes.

«Et vos prières au temple des Sœurs de la Consolation ont-elles sans doute énormément contribué à votre état, j'en suis certain... N'était-ce pas pour espérer concevoir que vous vous y étiez rendue?»

Ce petit jeu l'amusait. Dans une autre vie, Wylan aurait sans doute été un courtisan d'exception. Il avait le verbe facile et la malice nécessaire.

La jeune femme confirma ses soupçons. Il prit un air à la fois surpris et ravi.

«Deux fois? Des jumeaux? Quelle bénédiction! J'imagine que c'était à prévoir, ayant vous-même une jumelle. Comment se porte-t-elle, d'ailleurs?»

Fleur de Trevale

Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #6 le: 16 avril 2020, 15:58:34 »
Wylan s'étonna que Fleur soit allée voir une professionnelle de ce genre, et elle pouvait le comprendre. Elle aussi avait eu son lot d'à priori. Mais elle était allée surtout la trouver pour des conseils au sujet de fécondations... alternatives, parce qu'elle savait qu'elle avait fait appel à un homme en dehors de son couple pour que cet enfant voir le jour.
Tient, c'est drôle, maintenant qu'elle y pensait, Cielété et ses enfants seraient cousins...

"Je suis au courant de cette histoire. Mais pour ma part, je cherchais juste à... explorer d'autres compétences. Nous avons d'excellent Guérisseurs, c'est vrai" elle lui fit un sourire comme si elle complimentait sa fille à travers cette remarque "mais je crois qu'il ne faut pas se fermer toutes les portes non? Qu'en pensez-vous Héraut Wylan ? Il faut faire toutes sortes d'expériences dans sa vie, non ?"

Fleur ne pouvait pas s'empêcher de flirter, même sans arrière pensée. Jouer à l'innocente était une chose, se faire passer pour une prude en était une autre, surtout au yeux d'un Héraut qui savait très bien ce qu'il en était.
Il évoqua le temple où elle avait prétendue faire une retraite ensuite et la jeune femme comprit qu'il jouait définitivement avec ses nerfs. Ce qui n'était pas vraiment charitable, vu sa capacité à se maîtriser. Pour l'instant néanmoins, elle y arrivait, et elle soutint:

"Vous le constatez vous-même, la réputation du temple n'est absolument pas déméritée. Même si cela pourrait être plus confortable."

Elle était ravie d'y avoir passé au moins une nuit, ainsi, elle pouvait en parler sans trop affabuler.

"Mais la région est superbe."

Et pas que la région. Elle ne put s'empêcher de repenser à Noam, nu, et il n'est pas certain qu'elle réussit à s'empêcher de rougir. Oui, définitivement superbe.

"Non, je ne m'y attendais pas. A vrai dire je n'avais pas envisagé ce... problème. Mais au moins, ce sont deux héritiers que j'offre à la famille Trevale n'est-ce pas ?"

Pas que l'envie manquait, mais au moins deux enfants lui permettrait de sécuriser sa place et de ne pas devoir de nouveau aller chercher ailleurs un reproducteur.

"Ma soeur, aux dernières nouvelles, se porte à merveille. Elle donne naissance à des enfants avec une régularité qui force l'admiration. Tous dans la même décade. Quatre en tout."

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #7 le: 16 avril 2020, 19:52:07 »
«Mais tout à fait. Nous les Hérauts sommes très portés sur les découvertes. J'ai moi-même expérimenté avec un de mes collègues de Cercle, plus jeune. En une unique occasion, ma foi, car nos activités n'étaient finalement pas à mon goût. Mais je ne regrette rien. Après tout les expériences forment la jeunesse.»

Wylan n'était pas du genre à étaler sa vie privée. Mais l'occasion était trop belle de choquer la jeune noble en saisissant des deux mains la magnifique perche qu'elle lui avait tendue.

Plus la conversation avançait, plus Fleur l'impressionnait. En effet, elle supportait bravement ses sous-entendus sans trop rougir ni bafouiller. Clairement, la demoiselle aurait pu faire plus de politique. Il connaissait des conseillers qui géraient bien plus mal leur malaise.

« J'avouerai ma méconnaissance de ces Dons aux Sœurs de la Consolation. J'ignorais totalement qu'on allait les voir pour des problèmes de fertilité. D'autant que j'avais cru comprendre que le problème était plutôt de côté de votre époux. Enfin... disons que certaines familles souffrent de s'être trop... repliées sur elles-mêmes.»

La stérilité d'Owen ne faisait aucun doute à ses yeux. La famille entière - il les avait rencontrés une fois - lui paraissait souffrir d'un certain nombre de tares typiques des vieilles familles consanguines. Pour résumer les choses, ils avaient tous l'air crétins.

Décidément, Fleur jouait bien les ingénues. Quand elle lui parla des beautés du paysage, il aurait pu s'y laisser prendre... s'il avait été autre chose qu'un espion.

«La région? Moui, sans doute. J'avoue ne pas avoir eu le temps de m'y attarder. Le devoir, vous savez.»

Les paysages n'étaient pas son truc. La seule région qu'il trouvait vraiment belle, c'était sa région natale. Et sinon, il aimait les villes.

Fleur ne semblait pas ravie d'avoir à porter des jumeaux. Certes, l'accouchement serait plus difficile, mais elle bénéficierait ici des meilleurs Guérisseurs en cas de problème.

«Tout à fait, et ainsi, vous n'aurez pas à retourner au Temple des Sœurs de la Consolation... à moins que vous n'ayez pris goût au recueillement.»

Le sous-entendu était énorme, mais Wylan n'avait pas pu s'en empêcher. Il ricanait intérieurement comme un idiot.

Puis la noble parla de sa sœur, qui ne semblait pas avoir connu ses problèmes pour concevoir.

«Est-ce vraiment une chance? Trop d'enfants, ce n'était pas non plus l'idéal. Au moment de l'héritage, cela peut poser problème.»

Fleur de Trevale

Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #8 le: 17 avril 2020, 08:33:16 »
Fleur se retrouva plus rapidement qu'elle ne le pensait prise à son propre jeu et Wylan lui répondit avec un naturel confondant, lui révélant ses propres expériences.
La jeune Trevale rougit jusqu'aux oreilles.

"Héraut Wylan!"

Son ton était mondain et choqué, mais son regard prouvait qu'elle était aussi amusée.
Bien sûr qu'entendre de telles choses la choquait. La liberté de moeurs des Hérauts était tellement sujette à toutes les critiques possibles, et chez elle n'en parlons même pas. Owen était à peine moins sévère envers les Shay que les Hérauts.
Fleur, quant à elle, avait découvert ça assez tard, en tant que Bleue. C'était contraire à tout ce qu'on lui avait inculqué, et jusqu'il y a peu, elle le condamnait. Mais ses propres expériences lui avait ouvert les yeux sur les diversités et surtout les délices de la sexualité.

Toutefois, Wylan ne s'arrêta pas en si bon chemin pour provoquer Fleur, et quand il évoqua carrément les problèmes consanguins de sa famille, la future mère se sentit vexée, et chose rare, en colère. Elle se redressa un peu, chose difficile étant donné sa silhouette.

"Vous savez bien, Wylan, que ce n'est jamais la faute des hommes" rétorqua-t-elle plus froidement.

Il s'amusa encore à évoquer son bref voyage dans l'Ouest, dans un sous-entendu si énorme qu'il fut heureux que personne d'autre ne soit là pour l'entendre.
Malgré elle, Fleur lui répondit sur le même registre:

"Malheureusement, quelque soit le plaisir que j'ai plus prendre grâce à cette... retraite spirituelle, mon rang ne me laissera pas, je crois, le loisir de répéter cette activité à l'envie."


Sa brève colère était passée, son humeur taquine revenue, et finalement, elle prenait un certain plaisir à parler de ça avec quelqu'un, même à mot couvert. Parce qu'elle n'avait personne avec qui en parler, en fait.

"Les problèmes d'héritage oui... Vous êtes un Greeenfield, vous devez connaître les difficultés que cela peut poser, surtout quand il y a défaut d'héritier. Mais en effet, je n'envie pas vraiment ma soeur."

Elle voulu se lever, mais à son grand embarras, n'y arriva pas vraiment. Elle tendit alors sa main vers Wylan et demanda le plus galamment du monde - comme pour faire oublier le ridicule de la situation :

"Héraut, seriez-vous assez gentil de m'aider à me remettre sur mes pieds?"

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #9 le: 17 avril 2020, 16:30:43 »
«Jamais la faute des hommes? Chez les nobles, alors, parce que partout ailleurs, on ne se prive pas de railler les hommes qui... manquent de vigueur.»

Et Owen manquait très certainement de vigueur. Et d'intelligence. Et à peu près tout ce qui pouvait rendre un homme intéressant ou attirant. Tout l'inverse de Noam.

«Vraiment? Je pense qu'elles seront très déçues de ne pas vous revoir...»

Wylan n'était qu'à moitié surpris d'apprendre que Fleur ne comptait pas continuer son aventure avec le Héraut blond. Après tout, elle avait pris de grands risques et maintenant qu'elle avait obtenu ce qu'elle voulait, ça aurait été vraiment téméraire.

«Mais je comprends... vous vous étiez rendue dans leur temple pour concevoir, et maintenant que c''est fait, vous n'avez plus besoin de leur bénédiction. Si je passe par leur temple, soyez certaine que je les avertirais de ne point compter sur une nouvelle visite de votre part.»

:Oh... c'est méchant ça.:
:Mmhh? Un peu, oui. Mais c'est exactement ça, non? Elle a utilisé ce brave Noam comme étalon reproducteur et maintenant elle le jette.:


Fleur semblait penser que les Greenfield avaient un jour connu des problèmes d'héritiers. Or, depuis que leur grand-père avait gagné des terres pour service rendu à la Couronne, il n'y avait jamais eu le moindre problème de ce côté-là. Non, ce qui avait posé problème avait plutôt était l'absence d'héritage à transmettre.

«Dans ma famille, c'est plutôt l'inverse... enfin, heureusement que je ne suis plus en ligne pour l'héritage. Ce n'est pas comme si notre domaine pouvait vraiment nourrir les cinq enfants que nous sommes.»

La jeune femme semblait vouloir se lever. Elle tenta quelques manœuvres, en vain, et finit par demain de l'aide.

«Mais avec plaisir! Auriez-vous besoin d'une escorte jusqu'à votre carrosse?»

Fleur de Trevale

Re : [Fleur/Wylan] Pot pourri
« Réponse #10 le: 17 avril 2020, 19:07:38 »
Mieux valait ne pas se lancer sur le terrain glissant qu'était le sujet de la vigueur d'Owen De Trevale, il y aurait tant à dire, ou pas assez. Elle rougit à nouveau, et cette fois-ci ne fut pas capable de plaisanter.

Les remarques suivantes la blessèrent plus qu'elle n'aurait voulu l'admettre. Elle avait elle-même pris du recul par rapport à Noam, mais imaginer Wylan lui passer un tel message, c'était au dessus de ses forces.

"S'il vous plait ne faites pas ça. On ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, après tout."

Sa petite mine quand elle lui répondit ça satisferait peut-être le besoin de vengeance du Héraut.
Il l'aida à se retrouver à la verticale et Fleur le remercia d'un geste de la tête.

"Je vous remercie mais je devrais pouvoir retrouver ma route, et ma maison."

Dont elle soupçonnait qu'elle ne sortirait plus beaucoup jusqu'au terme.

"C'était un plaisir, Héraut Wylan"

Même si ce ne l'avait pas vraiment été.

[RP CLOS]