Auteur Sujet: L'intermédiaire  (Lu 602 fois)

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
L'intermédiaire
« le: 12 mai 2020, 20:39:40 »
8ème jour 6ème décade d'Été

Mina
Si ses souvenirs étaient bons, Mina n'était venu qu'une seule fois dans la chambre de Wylan, en son absence, mais avec sa permission, pour chercher une bouteille d'alcool. C'est avec un peu de gêne qu'elle tapa à sa porte. D'après Kyra, via Ezarell, c'est là que se trouvait le Héraut.

«Wylan?»

Wylan
Wylan, coincé à Haven pour le moment, profitait pour accomplir quelques tâches qu'il avait repoussées jusque là. Il s'était donc installé dans son fauteuil pour repriser ses vêtements habituels, ceux qu'il mettait au quotidien pour son travail de Héraut.

Quand on frappa à la porte, il haussa un sourcil, surpris. Puis il reconnut la voix de Mina.

«Tu peux entrer... je suis décent, il me semble.»

Même s'il ne portait qu'un pantalon blanc, élément d'un uniforme ayant connu des jours meilleurs.

Mina
Mina ouvrit la porte, se glissa dans la chambre de Wylan puis se retourna. Une espèce de glapissement se coinça dans sa gorge quand elle vit qu'il était à moitié nu. Même si a coup sûr, lui se considérait à moitié habillé.

Elle en oublia le but de sa venue, et, les yeux au sol, elle balbutia, pour se donner contenance :

«Je crois bien que c'est la première fois que je te vois porter le blanc.» *Enfin la moitié*

Wylan
Wylan leva à peine le nez de sa couture. Il était en train de rapiécer une zone particulièrement malpratique.

«Hmm? Oui, ça m'arrive rarement. Et encore moins depuis la fin de la guerre.» Il jeta un bref coup d'oeil à son pantalon. «Encore que celui-ci puisse tout juste être qualifié de blanc.»

Il posa les deux derniers points, noua son fil, le coupa et leva la tête.

«Je t'en prie. Prends une chaise, mets-toi à l'aise. J'imagine que tu es là pour parler de Beltran?»

Mina
Mina fronça le nez, mais pris une chaise sur laquelle elle se laissa tomber.

«Je n'ai pas le droit de passer te voir pour prendre des nouvelles?»

Wylan
«Si si, bien sûr.» Il eut un sourire ironique. «Juste que personne ne vient jamais me voir "juste pour prendre des nouvelles". Mais si vraiment ça t'intéresse, je vais bien. J'en ai juste un peu marre d'être coincé ici.»

Il lança un regard amusé à la jeune femme.

«Et toi?»

Mina
Elle avait beau s'être déjà mise en garde contre la tentation de lui faire une blague de ce genre, ce fut plus fort qu'elle.

«Ah oui? Même pas Alem?»

Wylan
«Surtout pas Alemdar. Il me convoque dans son bureau, c'est beaucoup moins suspect.»

Pensait-elle vraiment qu'il se laisserait prendre à une tentative aussi timide?

Mina
La jeune femme en fut pour ses frais pour sa tentative d'humour, mais elle avait l'habitude. Surtout face à Wylan. Elle décida sagement de s'écarter de ce chemin dangereux.

«Pour ma part, je vais plutôt bien, je te remercie. Mais tu as raison, je ne viens pas te voir sans arrière-pensées.»

Elle soupira, peu à l'aise d'aborder le sujet de Beltran avec lui:

«Et oui, cela concerne ton cousin. Mais probablement pas comme tu le sous-entendais. Je suis désolée de te déranger avec ça, mais tu me semblais le plus apte à m'aider.»

Wylan
«Pas comme je l'entends? Tant mieux. Je n'ai pas du tout envie de me mêler de ses histoires de coeur. C'est toujours beaucoup trop dramatique pour moi.» Il sourit et se leva. «Je te sers du thé? Il doit être encore chaud.»

Sur la table étaient posés un cache-théière et une tasse propre. Wylan avait demandé qu'on lui amène du thé, mais avait oublié de le boire. Pour lui, il prit un vieux gobelet d'étain qui traînait. Il revint s'asseoir, donnant au passage sa tasse à Mina.

«Et donc?»

Il attendait toujours de comprendre pourquoi elle était venue le voir.

Mina
«Et nous n'avons absolument pas besoin que tu t'en mêle, donc tout le monde est content.» Moui, façon de parler... «Du thé? Oui, merci.» Elle but une gorgée de la boisson et s'éclaircit la gorge. «Je voudrais te parler de Liane. J'ai eu l'occasion de la voir, hier. Je m'entrainais avec le Capitaine Fitz, devant la Caserne, et elle est venue me voir. Elle... m'en veut beaucoup.» Mina tripota sa tresse, gênée. «En gros, elle est venue me trouver pleine de rancœur envers ce que j'ai fait, et l'état dans lequel visiblement se trouverai son père par ma faute.» Elle se remémora la scène. «C'est une enfant, alors bien sûr, elle agit à sa guise, l'ennui, c'est qu'elle a diffusé sa tristesse. Et je te prie de me croire que je me la suis prise en pleine figure.»

Wylan
«Moui... Liane n'a pas toujours bénéficié d'une éducation très... suivie. Par contre, si vraiment elle use de ses Dons à tort et à travers, il va falloir faire quelque chose.» Wylan but une gorgée de thé. «Je croyais que son exotique nounou lui avait enseigné les bases... j'imagine que depuis qu'elle a un enfant à elle, elle a eu moins de temps à lui consacrer. Mais c'est un problème, vraiment. On ne peut pas se permettre de la laisser faire n'importe quoi.»

Il dévisagea quelques instants Mina, songeur.

«Ceci-dit.... ça ne m'explique pas pourquoi c'est moi que tu viens voir. Riannon te fait si peur?»

Mina
«Je suis soulagée de voir que tu partages mon avis. J'ignore à quel point Liane se sert inconsciemment de ses dons, et je ne voudrai pas que ça affecte Beltran plus qu'il ne l'est manifestement déjà.»

 La question de Wylan sur Riannon la fit rire jaune:

«Riannon ? Je ne dirai pas qu'elle me fait peur, mais qu'elle m'impressionne oui. Elle a été un de mes premiers contacts quand je suis arrivée à Haven, et je crois que je n'ai jamais vraiment su quelle position adopter face à elle quand Beltran et moi... Et maintenant, je ne saurai pas bien à quel titre aller la trouver et partager mes inquiétudes. Je suppose que c'est plus simple d'en parler avec toi. Liane est ta cousine, et j'ai un souvenir cuisant de ta connaissance dans les boucliers, tu es la première personne à qui j'ai pensé.»

Wylan
Affecter Beltran? Wylan doutait que cela soit possible. Son cousin était une véritable tête de mule. De plus, en théorie, les boucliers mentaux qu'il possédait empêchaient toute incursion mentale. Même de la part de Wylan, qui était bien plus discipliné que Liane.

«Beltran a une peine de cœur. Tu sais, il s'en remettra. Personnellement, j'estime qu'il mérite sa peine. D'après ce qu'on m'a rapporté, il s'est comporté comme le dernier des imbéciles et je t'ai trouvée bien charitable de ne pas lui avoir cramé les fesses pour sa conduite.»

Quelle idée de demander Mina en mariage ! Pour elle, ce mot signifiait la servitude et la mort en couche, pas l'amour et le bonheur.

«Et pour Riannon... le problème, vois-tu, c'est que je peux bien tenter d'enseigner des choses à Liane, mais je pense que Riannon le prendra plutôt mal. Enfin... je n'en sais rien. L'idéal serait qu'elle soit Élue au plus vite, mais elle est trop jeune.»

Mina
«Mph...»

Mina était mal à l'aise de parler de cette histoire avec Wylan. D'une, elle n'était pas venue pour ça, de deux, et bien c'était Wylan quoi!

«Tu me connais, je suis un Héraut, la bonté personnifiée. Mais visiblement, il s'en remet ouais.»

Elle parlait là de la rumeur au sujet de Beltran et la marchande. Elle qui s'était vantée auprès d'Yvelin de ne pas y faire trop attention, celle-ci avait bien du mal à passer.

«Liane est bien trop jeune oui. Tu ne vois jamais Riannon, pour lui en toucher un mot? Elle prendra elle-même les décisions qui s'imposent.»

Wylan
«Mmh... Riannon et moi n'avons pas la relation la plus...»

:Apaisée?:
:Tu es réveillée, toi?:
:Bah oui, Ezarel m'a réveillée.:


«Je crains un peu de m'en mêler. Et je serai surpris qu'elle ne soit pas déjà au courant.»

Il tapota distraitement sur le rebord de sa tasse.

«,Mais soit, j'irai lui parler. Ou plutôt, j'irai d'abord voir Liane. J'avoue que je ne sais pas trop comment me comporter avec elle. Cette gamine a trop souffert, et maintenant, tout le monde la chouchoute et lui passe ses caprices. Ce n'est pas sain.»

Mina
Mina ignorait tout de potentiels conflits entre la doyenne des Bardes et Wylan, et ne voulait pas savoir. Ou si. Alors elle lança un «Ha?» détaché, qui pouvait passer pour une question ou juste une réaction polie.

«Je plaide coupable pour Liane. Je sais pourtant être sévère avec les enfants, mais c'est la fille de Beltran et bon... J'ai choisi la facilité.»

Wylan
«Je... disons que j'ai flirté avec Riannon. Puis Beltran est arrivé. Et leur couple, et leur séparation. Et moi j'ai pris le parti de ne plus m'en approcher pour m'éviter les ennuis. Je le regrette, parce que si je n'avais pas été si... distant, je pense que j'aurais réalisé ce qu'il se passait. Elle et Liane n'auraient pas eu à souffrir autant.»

Il haussa les épaules.

«Personne n'attend de toi que tu remplaces sa mère. Théoriquement, ce devrait être à Bibi et Riannon de l'éduquer. Mais le soucis, c'est qu'il semblerait que ces deux-là aient un peu abdiqué leur rôle.»

Mina
Ah tient, elle ne s'attendait pas à ça.

«J'ignorais. Beltran et moi ne parlons, heu parlions pas de cette époque de sa vie.»

Elle ne put retenir un long soupir en réalisant qu'elle était une parfaite idiote de ne réaliser que maintenant à quel point ils se connaissaient mal, ce qui avait amené à cette situation. Elle sourit quand il utilisa le sobriquet dont il gratifiant son cousin.

«On verra bien où les vents nous mènent. Je tâcherai d'ouvrir les yeux de Beltran à ce sujet si...» *si je reviens, s'il revient...*

Wylan
«Oh, ne va pas t'imaginer une histoire d'amour entre elle et moi! Juste que Riannon est sacrément jolie.» Il sourit. «Bref, c'est de l'histoire ancienne.»

Et de toute manière, Riannon n'avait jamais semblé très sensible à ses charmes.

Mina
«En tout cas merci. Et désolée de te mêler à ça. J'aurai préféré éviter. On a tous d'autres soucis avec l'attaque qui arrive.»

Wylan
«Non, Irmingarde, ce n'est pas ton rôle. Vraiment, ne te mêle pas de ça. Tu n'as pas signé pour être une mère de substitution, ni pour Liane, ni pour Beltran. J'irai leur parler.» Même si cela l'emmerdait déjà de devoir le faire. «Ne t'excuse pas. Tu as eu raison de venir me voir. Et tu sais, en ce qui me concerne, je n'ai pas été aussi oisif depuis des années. D'habitude, je n'ai pas le temps de me poser. Tu réalises que là j'en viens à soigneusement rapiécer mes habits? Je ne parle pas de grossièrement refermer des trous, hein, mais de le faire dans les règles de l'art. C'est dire si j'ai du temps.» Il finit son thé. «Contrairement à toi. Je t'ai vue t'entraîner nuit et jour. Tu vas finir comme moi, si tu continues, et Charwin - non, il préférera t'envoyer sa petite favorite - et Thalyana te poursuivra pour te forcer à te reposer.»

Mina
«Tu as probablement raison. J'ai bien assez à penser, et à faire.» Elle l'écouta revenir au présent et parler de son ennui. «Je peux t'amener mon linge si tu veux. Pour la lessive je suis une championne, mais pour la couture, franchement, j'ai beau parfaitement savoir faire, je déteste ça.»

Puis il la mit en garde, et Mina éclata d'un rire un peu forcé:

«Ce serait un honneur de te ressembler un tant soit peu Wylan. Cela dit, je te rappelle qu'Alem a eu l'excellente idée de me demander de savoir tenir sur une selle sur un Griffon ! Un Griffon Wylan ! Alors si je ne suis pas morte le jour J, ce sera déjà un exploit, et Thalyana n'aura peut-être qu'à recoller les différents morceaux de moi.»

Wylan
«Si tu veux... j'aime bien la couture. Ça me détend. Et pour une fois que je dois pas le faire dans l'urgence.»

Wylan haussa un sourcil. Mina semblait vraiment sous-estimer ses capacités. Il l'avait vue s'entraîner. Franchement, c'était pas si mal compte tenu des circonstances.

« Je suis certain que tu t'en sortiras. Mais pas si tu négliges ta santé.»

:C'est toi qui dis ça? Tu manques pas d'air.:
:Bah tu sais... fais ce que je dis, pas ce que je fais:


Mina
«Je plaisantais, je me vois mal te refiler mes vêtements abimés.»

Non, franchement, ses vêtements, pour elle, c'était intime. Elle ne les imaginait pas dans les mains de Wylan.

«Je suis en parfaite santé, et ta confiance dans mes capacités m'honore, mais mon derrière me dit totalement le contraire.»
 
Elle se leva en grimaçant et posa sa tasse.

«Merci Wylan. Si tu t'ennuies trop sache qu'en dehors de mes entraînements j'ai pas mal de temps libre aussi. Je sors un peu, mais si tu veux de la compagnie, hésite pas.»

Oui, Mina s'ennuyait aussi.

Wylan
«Ton derrière s'habituera. Rappelle-toi tes premières tentatives avec Ezarel.» Wylan se leva à son tour. «Moi qui pensais que Méra te faisait visiter une à une toutes les auberges à beaux mecs de la ville, je suis surpris. Mais si tu veux boire tranquille avec un vieux con, ma porte est ouverte.»

Mina
«Méra est à l'origine de beaucoup des invitations que je reçois pour sortir ces derniers temps, et j'en honore pas mal de ma présence» pérora Mina. «,Mais tu sais, je suis une personne assez tranquille finalement. Bonne journée Wylan.»

Wylan
«Bonne journée à toi...» Il esquissa un léger sourire. «Et ne te torture pas trop, vous vous réconcilierez.»