Auteur Sujet: Par les couilles du Dieu Soleil!  (Lu 183 fois)

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 653
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Par les couilles du Dieu Soleil!
« le: 05 mai 2021, 21:07:09 »
8ème jour 8e décade Hiver 1486

Ce jour-là, Isabeau avait congé, son fils était calme, elle devait recevoir ses amies Thalyana et Mina pour le thé, tout allait pour le mieux.

Elle était descendue aux cuisines pour négocier quelques biscuits avec le cuisinier. Celui-ci l'avait invité a les faire elle-même et devant son air de complète détresse, il avait eu un grand éclat de rire et lui avait désigné une aide pour l'aider a les faire. Ça avait été une matinée très marrante et la Chroniqueuse en second avait demandé à la cuisinière de se revoir. Avec elle, elle comprenait la cuisine. Et c'était marrant.

Ses biscuits sous le bras, elle était retournée chercher son fils chez sa nourrice et puis elle avait entrepris de bien ranger ses appartements pour bien les recevoir.

À la quatrième heure, tout était prêt. Les invités étaient au bout du couloir et Isabeau sur le pas de la porte quand soudain, un grand bruit suivit d'une longue plainte se fit entendre.

"Montaro!"


Évidemment, elle avait laissé l'enfant, qui faisait ses premiers pas, sans surveillance une demi-seconde. Et il en avait profité pour se renverser le contenu d'une étagère sur la tête. Rien de grave, juste un peu de linge sale. Des chemises sales a son père. mais il avait été surpris.

"Entrez, les filles! Oui, mon grand, ce n'est rien, là, là..."

Elle attrapa une chemise et soudain, sans qu'elle ne s'y attende, son don se déclencha comme il aimait bien le faire de temps en temps.

Elle était clairement Raimon. Elle était en ville. Elle marchait. Puis elle se tournait vers la droite. Il y avait une femme blonde. Blanche. Enora. Et Raimon... ressentait... Des choses. Des choses puissantes. Du désir. De l'affection. De... non, il ne pouvait quand même pas être amoureux?

Elle lâcha la chemise et se mit à jurer:

"Par les couilles du Dieu Soleil!"

Presque aussi pâle que sa rivale, elle dévisagea ses amies, alors que Montaro hurlait toujours.
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #1 le: 05 mai 2021, 22:37:55 »
Ca faisait un moment que Mina n'avait pas vu Isa.
A peine s'étaient-elles croisées depuis son retour de voyage de noce, il y avait de cela bien deux bonnes décades. Chacune avaient ses occupations, de plus, l'archiviste avait une vie de famille bien remplie. Mina vivait à présent totalement à la Caserne, les chances de se voir dans les couloirs étaient donc minces.

Irmingarde fut contente de recroiser Thalyana, qu'elle n'avait pas plus depuis plus longtemps encore, et lui fit un sourire engageant - sur l'échelle de chaleur humaine de Mina. Elle ouvrit la bouche pour la saluer verbalement, mais ce fut un cri d'enfant qui couvrit sa tentative de politesse. Elle se tourna alors vers l'origine du tumulte, probablement Montaro, à en juger par la réaction de sa mère.
Là encore, sa tentative de salut fut balayée par l'exclamation pour le moins triviale de son amie. Pas qu'elle fut choquée par le langage fleurit d'Isa, elle en avait l'habitude, et elle entendait pire, même si elle-même disait peu, mais c'est son expression qui la stupéfia.

La Boutefeu regarda Thalyana, cherchant ce qui pouvait provoquer un tel choc, puis constatant que la Guérisseuse était on ne pouvait plus normale, se jaugea pour vérifier qu'elle n'avait pas quelque chose qui clochait, mais non.
Elle jeta un oeil au bambin hurlant qui repartait toutefois déjà vers d'autres aventures, et semblait aussi aller très bien.

"Isa, ça va ? On dirait que tu as vu un fantôme ?"

Ce qui était plus le domaine du Héraut Keryne.

Thalyana

Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #2 le: 06 mai 2021, 09:50:54 »
Pour Thalyana, venir au Palais, et plus précisément dans l'aile des Hérauts, ça avait toujours quelque chose d'un peu exceptionnel. Elle n'y avait pour ainsi dire jamais mis les pieds du temps de ses études, et elle ne le faisait guère plus maintenant qu'elle était pleinement formée. Ses patients à elle n'étaient pas du genre qu'il fallait aller cajôler dans leur lit. Et avec deux enfants, elle n'avait que rarement le temps de prendre le thé avec des gens bien nés ou bien mariés.

Arrivée devant les appartements d'Isabeau, elle croisa Mina. Celle-ci n'avait pas changé, malgré son mariage avec un des meilleurs partis de la ville. Et d'après ce qu'elle voyait, la jeune femme n'était pas enceinte. Voulait-elle des enfants, d'ailleurs? Thalyana en doutait, sans trop savoir sur quoi se basait cette intuition.

Elle salua Irmingarde d'un signe de tête, puis un cri d'enfant se fit entendre. Blasée comme tous les parents, elle n'afficha aucune surprise et pénétra dans l'appartement, comme Isa les avait invité à le faire.

Un second cri, un juron plutôt, succéda bien vite au premier. Mais celui-ci émanait d'Isabeau. Et d'après son expression, elle l'avait lâché sous le coup d'une intense surprise. Qu'avait-elle trouvé dans la chemise de son époux?

«Plus qu'un fantôme, on dirait que…» Thalyana hésita un instant. «Est-ce du sang ou du rouge?»

Autant se montrer pragmatique dès le début. Ça n'en serait que plus simple pour Isabeau, non?

«Assied-toi. On dirait que tu vas t'effondrer.» Thalyana se dirigea vers la table basse et servit une tasse de thé qu'elle sucra généreusement. Elle la tendit à Isabeau. «Bois. Et raconte.»

Prendre les choses en main, elle savait faire.


Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 653
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #3 le: 06 mai 2021, 10:06:19 »
Très vite Montaro arrêta de hurler et repartit vers d'autres bêtises. Ok. Un souci de moins.

"Un... Un fantôme? P'tet bien."

Elle ne savait pas trop si elle parlait de la pâleur fantomatique d'Enora ou de ce qui resterait de Raimon après qu'il lui ait caché un truc pareil.

"Non. Pas de sang. Pour le moment..."

Comme si elle avait la moindre chance de blesser son mari, entrainé aux armes depuis sa plus tendre enfance, elle qui avait péniblement commencé l'entrainement à la fin de l'adolescence.

Elle se laissa entrainer vers son fauteuil par Thalyana et pris la tasse que celle-ci lui tendait.

"J'ai... Ce n’est pas quelque chose que j'ai vu. C'est quelque chose que j'ai vu. Je maitrise à peu près mon don, mais parfois il m'échappe et je lis des trucs que je ne voulais pas lire. J'ai lu la chemise de Raimon. Et manifestement, la dernière fois qu'il l'a porté il était... ben il était en rendez-vous galant. Pas avec moi, bien sûr."
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #4 le: 06 mai 2021, 10:29:04 »
Thalyana sembla gérer l'urgence avec une habitude toute professionnelle. Tant mieux, car Mina n'avait toujours pas compris ce qui arrivait. Pas plus qu'elle ne voyait la différence entre du rouge et du sang sur une chemise d'ailleurs.
Elle s'assit également et se servit un thé sans sucre qu'elle touilla machinalement, attendant des explications. Son amie balbutiait, cherchant à expliquer.
Irmingarde mit quelques secondes à comprendre qu'Isa parlait de son Don. Mais quand la lumière fut, elle laissa tomber bruyamment sa cuillère dans sa tasse et s'exclama:

"Quoi ?! Ne me dit pas que...Par... Je... Raimon serait capable de... C'est révoltant !"

Et ça l'était vraiment à ses yeux. La fidélité, c'était une valeur essentielle au yeux de la jeune femme. Et ça n'avait rien à voir avec ses vœux de mariage. Elle avait toujours été ainsi.

"Oh Isa, je suis désolée..."

Elle ne pensa même pas à demander avec qui Raimon avait osé tromper son amie.

Thalyana

Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #5 le: 06 mai 2021, 11:26:32 »
Contrairement à Irmingarde, Thalyana prenait la situation avec flegme. Des gens qui en trompaient d'autres, c'était assez fréquent. Elle s'assit calmement, lissa soigneusement sa jupe et se servit une tasse. Elle attendit ensuite que Mina ait fini de s'indigner pour prendre la parole.

«Je vois...» Thalyana jeta un coup d'oeil à Mina puis à Isa. «Je ne sais pas trop comment dire ça, mais... Est-ce que c'est un problème? Je veux dire...» Elle se sentit rougir. «Tu es Héraut... et lui aussi. Enfin...je ne parle évidemment pas du fait qu'il l'ait caché. Mais...»

Comment dire à une amie qu'on s'était toujours interrogée sur sa relation avec son époux? Thalyana avait toujours eu l'impression qu'Isabeau n'était pas réellement amoureuse de Raimon. Certes, elle avait conscience de sa propre expérience faussait sans doute ses perceptions. Mais Mina, par exemple, malgré sa pudeur, montrait des signes assez clairs de son affection pour Beltran. Isa, par contre...

«Et on peut savoir qui est la malheureuse demoiselle qui va subir tes foudres?»

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 653
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #6 le: 06 mai 2021, 11:43:34 »
Elle sursauta quand la cuillère de Mina tomba dans sa tasse. Et ce sursaut la sortit de son hébétude. Révoltant. Était-ce révoltant? Oui, sans doute, ça devait l'être. La preuve, Mina était désolée pour elle.

Isa posa le regard sur Montaro qui titubait vers une malle. Elle se leva, l'attrapa et, malgré ses protestations, le remit dans son parc. Hurlement. Le parc, c'était pas drôle, à côté de la pièce entière. Elle attrapa un hochet et l'agita devant lui. Ah. Le hochet c'était rigolo.

Avait-elle espéré plus de Raimon que de lui donner Montaro? Oui, elle l'avait aimé parce qu'il respectait ses choix et ses décisions. Avait-elle besoin de lui? Non. Elle était indépendante. Avait-elle envie de lui? Sexuellement, non. Ils n'avaient presque rien fait depuis qu'elle était tombée enceinte. Affectueusement? Oui, sans doute. C'était son meilleur ami.

Un problème? Thalyana posait le doigt sur quelque chose, là.

"C'est un problème qu'il me l'ait caché, oui. Pour le reste... Je ne sais pas. Tu as raison, Mina, je devrais être révoltée."

Elle devrait, mais, une fois la surprise passée, elle ne l'était pas... pas tant que ça.

Thalyana demanda des noms. Distraitement, Isabeau lui répondit:

"Hein? Euh... C'était Enora. Tu sais, la héraut albinos. Mais je suis pas sure de lui faire subir mes foudres, comme tu dis. Elle y est pour rien, non? Enfin... Elle savait pas forcément qu'il était marié? Je sais pas."
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #7 le: 06 mai 2021, 12:57:15 »
Mina haussa un sourcil quand Thalyana demanda si l'infidélité de Raimon était un problème. C'était une évidence non ? Ils étaient mariés !
Mais à sa grande surprise, Isa ne sembla pas bien savoir quoi répondre, s'en tenant aux propos de chacune de ses amies. Mina intervint:

"Comment ça tu sais pas ? Tu trouves ça plus grave qu'il te cache le fait qu'il voit une autre femme que l'idée même qu'il aille voir ailleurs ?"

Elle regarda Thalyana avec effarement, comme pour l'appeler à sa rescousse.

Avec un peu plus d'ouverture d'esprit, et de connaissance également, Mina aurait pu comprendre la nuance. Mais elle lui échappait totalement.
Et heureusement qu'elle n'avait pas de thé dans la bouche quand Isa révéla le nom de la femme qui lui volait son mari.

"ENORA?! Tu plaisantes ? Enora ?!!"

Elle n'arrivait pas à imaginer une personne aussi droite qu'Enora, aussi délicate et honorable, se vautrer dans la fange de l'infidélité. Ca ne collait pas dans son esprit.

"Je n'en reviens pas... Enora et Raimon..."

Elle finit par boire du thé, l'esprit troublé.
Raimon était plus que le mari de son amie et cousine, il était surtout son supérieur. C'est à lui qu'elle rendait des comptes sur le Front, c'est de lui qu'elle prenait ses ordres. Il était auréolé de son statut de supérieur, et le voir chuter de son piédestal était étrange. D'autant plus pour s'associer à la si sage Enora.

"Enora sait bien qu'il est ton mari, elle connait tout le monde!"

Enora... Qui l'avait aidé à connaitre l'identité de la femme qui était venu tenter Beltran le jour même de son mariage. Elle n'y repensais pas sans jalousie extrême. Jalousie qu'elle prêtait nauturellement à Isa.

Thalyana

Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #8 le: 06 mai 2021, 14:40:06 »
Thalyana était presque désolée de ne pas pouvoir soutenir Mina dans son effarement. Mais elle-même avait une vision assez pragmatique des choses. Elle avait entendu bien trop d'histoires aux issues toutes très différentes pour croire qu'il existait une vérité unique. Elle-même ne pouvait imaginer ce qu'elle ressentirait si Kalaid la trompait…ce qui était quasiment impossible, vu leur Lien. Et même s'il le faisait, leur relation ne pourrait guère en souffrir, tant elle était absolue et parfaite.

«Il me semble que le problème en général dans ce genre d'histoires, c'est surtout la rupture de confiance. Et en plus… Mina, je sais que c'est pas ton cas, mais en général, les Hérauts sont plutôt à l'aise avec ses choses là et ils ne s'embarrassent pas trop de morale rigide. Et ils ne sont pas les seuls. Tu sais qu'en moyenne, un enfant sur dix n'est pas de son père déclaré?»

Elle avait sorti ce nombre sans réfléchir à l'impact qu'il pourrait avoir sur la très puritaine Mina ou la très digne Isa. Dans les classes populaires, pourtant, c'était un secret de polichinelle.

Thalyana profita pour boire une gorgée de thé et grignotter un biscuit. Elle était toute prête à soutenir Isa, mais encore fallait-il que cette dernière soit au clair sur ses sentiments à elle. Or on en était loin.

Quand elle obtint par contre la réponse à sa question précédente, ce fut Mina à nouveau qui manifesta la plus grande indignation. Mais par contre, cette fois, elle était d'accord avec la boutefeu.

«Par contre je rejoins Mina concerant Enora. Elle était forcément au courant. Ce qui me fait me questionner sur ce que tu as vu. Car je connais mal Enora, mais assez pour savoir qu'elle est bien trop honorable pour son propre bien. J'ai cru que ta vision était assez graphique pour ne pas te laisser de doutes. Mais t'a-t-il "trompé"…» Elle mima les guillemets.«Ou ne parle-t-on ici que d'émotions et non d'actes? Que ce soit des tiennes ou les siennes, d'ailleurs.»
« Modifié: 10 mai 2021, 05:56:37 par Thalyana »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 653
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #9 le: 07 mai 2021, 20:29:59 »
Hésitante, elle se tourna vers Mina. Elle réfléchit quelques instants avant de planter son regard dans le sien:

"Et bien... Oui."

Elle examina sa tasse de thé en détail.

"Thalyana a raison... Et tort. Oui, c'est la rupture de confiance le problème. Mais non, ce n’est pas une question de morale moins rigide. C'est... Je... Je ne suis pas vraiment... Amoureuse de Raimon. Pas comme toi de Beltran. Je l'aime, mais je n'ai pas envie de lui. Et je ne me sens pas jalouse. Je comprends qu'il ait envie et besoin de... Plus. Et s'il m'en avait seulement parlé avant d'aller voir ailleurs... J'aurais pu... Ne pas le découvrir... Comme ça."

Elle réfléchit.

"Oui. J'aurais voulu qu'il me le dise."

Non, elle ne plaisantait pas. Enora était particulièrement reconnaissable. Et ses amies semblaient unanimes sur le fait qu'elle savait.

"Alors oui, peut être que je lui en veux aussi. C'est dur de se faire mettre des cornes par deux frères et soeurs de cercle..."

Elle se passa la main dans les cheveux.

"Non. Je ne suis pas tombée en plein actes privé. Juste une ballade en amoureux. Et elle je sais pas, mais Raimon était clairement amoureux."
« Modifié: 07 mai 2021, 20:39:55 par Isabeau d'Armentières »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #10 le: 07 mai 2021, 21:34:50 »
Quand Thalyana lui expliqua doctement comment vivaient les Héraut, Mina se permit de lever les yeux au plafond

"Je sais comment sont les Hérauts, tu penses bien. Et ceux qui passent du bon temps entre plusieurs amants font ce qu'ils veulent, mais ils ne sont pas mariés. Chacun pense ce qu'il veut de la fidélité, mais il me semblait que ça faisait parti du contrat quand on se liait devant les Dieux, et je suis bien placée pour le savoir. A moins qu'il existe des religions où se partager est la règle, je n'en sais rien, mais ce n'est pas tellement le sujet.."

:Sauf pour Mera, si ça existe, faudrait que je lui en parle: transmit-elle à Ezarell.

Au sujet des enfants, elle leva un sourcil mais ne fut pas surprise du chiffre annoncé. Voilà une décade, elle avait fait un cauchemar au sujet de Wilfried et elle, d'une grossesse inattendue. Et elle avait réfléchi. Ca aurait pu arriver, si ils avaient couchés ensemble, puisqu'à cette époque, elle ne se protégeait plus. Elle en avait eu des sueurs froides rien que d'y penser.
Alors qu'un enfant sur dix n'ait pas le même sang que son père, finalement....

En revanche, la confession d'Isa au sujet de la réalité de sa vie conjugale la stupéfia et elle en resta muette plusieurs seconde, l'air probablement tout à fait débile, le regard perdu.

"Mais je... je me souviens de toi, quand il t'a demandé de l'épouser. Tu as toujours été pragmatique à ce sujet mais je pensais qu'il y avait... un minimum d'alchimie ?"

:Moi je ne suis pas surprise, les De Girier se marient, c'est la tradition. Et ils sont très forts, je te rappelle que c'est la remarque de la mère d'Isabeau qui a lancé Beltran, au final. C'était ancré chez Isabeau.:

L'explication lui semblait bonne, mais n'empêchait pas la jeune mariée d'être désolée pour Isa. Elle, elle aimait en effet Beltran, et de toutes les façons possibles, même si les Dieux savaient combien ça avait prit du temps. Elle avait voulu essayer le sexe sans amour d'ailleurs, et, couplé à sa vision de la fidélité, elle n'avait pas pu.

"Tu veux dire que... que ça ne te fais rien quand tu es avec lui ? Quand Raimon te touche ?"

Elle rougit en posant cette question. Pas en raison de Thalyana, elle avait été bien plus mal à l'aise en sa présence, mais parce qu'elle n'avait jamais vraiment parlé en détail de ça avec Isabeau. Ca avait plutôt été des échanges vagues à grands renforts de périphrases.
Elle ne sous-entendait pas que tous les couples se sautaient dessus dès qu'ils étaient seuls dans une pièce, bien entendu, elle la première, mais si on pouvait désirer sans s'Aimer, le contraire était impensable.

:Tu m'aimes. Pourtant tu me désires pas:

Mina s'étouffa avec sa gorgée de thé.

:CA N'A RIEN A VOIR!:

Elle toussa pour reprendre contenance.

"Est-ce que toi tu tu vas voir ailleurs ?" demanda-t-elle également, toujours sous le choc de cette façon de se marier. "Et vous en parlez ?"

Difficile de conjecturer sur le reste tant qu'elle n'avait pas de réponses claires à ses questions.


Thalyana

Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #11 le: 10 mai 2021, 06:23:22 »
«Je pense plutôt que chaque mariage est régi par des règles qui lui sont propres. Car la notion de fidélité, 'c'est assez flou. Pour certains, ce sera une fidélité du corps, d'autres du cœur, pour les derniers, de l'esprit. Du moment que personne ne se sent lésé... ce qui n'est évidemment pas le cas ici. Même si visiblement, Isa se sent plus flouée par le fait que Raimon ne l'ait pas avertie, plutôt que par le fait qu'il aille possiblement voir ailleurs.»

D'une certaine manière, la stupéfaction de Mina amusait Thalyana. Était-elle aveugle au point de ne jamais avoir compris la situation d'Isabeau? Visiblement oui. Pourtant, malgré sa propre inexpérience en la matière, il avait toujours été clair pour la Guérisseuse qu'Isa et Raimon s'étaient mariés avant tout pour des raisons familiales. Et que s'il y avait de l'amour dans cette histoire, ce n'était assurément pas de la passion. Mais évidemment, Thalyana n'avait jamais pu confirmer ses pressentiments. Et son manque de connaissances et surtout d'expérience sur les questions d'amour la rendait plutôt inapte à juger et aider les autres.

Thalyana manqua de s'étrangler avec son thé quand Mina, choquée, s'interrogea sur l'absence de désir d'Isa. Elle la dévisagea, mi-hilare mi-choquée. On n'avait pas idée de poser ce genre de questions! Pourtant, elle s'empressa de donner une réponse toute médicale pour éviter l'embarras à Isa.

«Tu sais, Mina, des gens qui n'ont pas envie, il y a en a plein. Le nombre de femmes, mais aussi d'hommes, qui viennent tout penauds trouver un Guérisseur pour lui demander de l'aide là-dessus... Ou juste pour être rassuré d'ailleurs. Si chez certains cette absence de désir est due des causes extérieures, chez beaucoup, c'est simplement leur manière d'être.»

D'ailleurs, Thalyana ne voyait guère le problème. On ne forçait pas à chanter des gens qui n'en avaient pas envie. Alors pourquoi en irait-il différemment avec le sexe?

Après cette réflexion interne pleine de bon sens, Thalyana tenta de revenir au sujet initiale de la conversation.

«Après, je comprends que tu le vives comme une trahison, mais une balade en amoureux, c'est... pas tout à fait te mettre des cornes, non? Et d'ailleurs, si ça se trouve - et bouché comme il est - il n'a aucune idée de ses propres sentiments, et dans sa tête, il passait simplement un moment avec une sœur de Cercle?»

C'était peu probable, mais certains étaient suffisamment bouchés pour ne pas réaliser leurs propres sentiments. Et ça arrivait bien plus souvent qu'on ne le pense d'être amoureux et de ne s'en rendre compte que trop tard.

Mina, par contre, ne semblait pas devoir se remettre des révélations du jour et posa une question qui amusa autant qu'elle gêna Thalyana. Et même si elle connaissait déjà la réponse à cette question, elle ne put s'empêcher de se demander ce qu'Isa répondrait.

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 653
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #12 le: 27 mai 2021, 20:36:49 »
"Je sais, Mina. Je sais que je devrais être choquée, déçue. Je sais que je ne suis pas normale!"

Isabeau se frottait les mains, gênée. Elle savait ce qui se passait. Elle le sentait. Elle perdait de nouveau le contrôle de son don et ses mains cherchaient quelque chose à lire. Mais elle ne voulait plus rien lire. Plus rien. Surtout pas... Elle regarda ses mains. Surtout pas son alliance. Elle se précipita vers un vide-poche et ôta tous les bijoux qu'elle avait sur les mains ou les poignets, puis du bout des doigts, essayant de repousser les images de l'atelier de tissage de ses vêtements, elle remonta ses manches, puis elle se passa les mains sous l'eau, longuement. Puis elle revint vers ses amies, ses mains mouillées en l'air.

"Pardon, les filles. Mes mains... veulent encore lire des choses. C'est... Désagréable."

Elle soupira.

"J'aime qu'il me touche... Je n'aime pas... Toucher des choses. Et les gens sont des choses. Je vois des trucs. Des souvenirs d'enfance, d'adolescences. Des souvenirs de joie et de douleur. Perdre le contrôle de mon don est moins dramatique que pour toi,  Mina, mais tout aussi désagréable. Et les quelques fois ou je me suis... laissé allé... J'ai tout senti. L'atelier de tissage des draps, Raimon... Tout. Je déteste ça. Il le sait. Donc tu te doute bien que je ne vais pas voir ailleurs. Et non, on ne parle pas de ça. On aurait du."

Elle réfléchit quelques instants.

"Non, c'est pire. Enfin... P'tet pas pire. Mais au moins pareil. Je me fiche de ce qu'il fait de son cul. Mais s'il est amoureux... Que devient notre mariage? Va-t-il m'abandonner? Divorcer? Que va devenir son fils?"
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #13 le: 06 juin 2021, 10:20:07 »
Mina comprit assez rapidement que Thalyana et Isa l'avaient compris un peu de travers. Quand elle parlait de toucher, elle ne parlait pas de caresses intimes - elle rougit - non, elle évoquait plutôt le désir qui pouvait naitre quand l'autre vous effleurait avec tendresse.

"Ce n'est pas ce que je voulais dire, enfin pas vraiment, je... bref, c'était plutôt déplacé, désolée. Isa, jamais je ne dirai que tu n'es pas normale. Je ne juge pas."

Du moins pas sévèrement.
Son amie se confia sur les difficultés de gestion de son Don dans l'intimité, et Mina n'avait jamais pensé que cela pu engendrer de telles difficultés. Elle tenta de désamorcer la situation

"Moins dramatique je ne sais pas. Moi je ne risque que de mettre le feu au drap..."

Et à la lumière des révélations d'Isabeau, elle préférait clairement ses problèmes aux siens. Surtout que ce soucis de maîtrise de ses flammes datait du début de sa vie intime avec Beltran. Les années avaient effacé ce risque. Même si elle savait que c'était une blague commune chez les Soldat de penser que la femme du Commandant mettait le feu au lit. Diantre...

"Il va falloir en parler avec lui, et je ne t'envie pas..."

:Tu n'es d'aucun réconfort, ma Liée:
:Tu ne dis pas que mon pragmatisme est une qualité?:
:Pas toujours...:

Thalyana

Re : Par les couilles du Dieu Soleil!
« Réponse #14 le: 10 juin 2021, 11:12:22 »
«Tu me sembles aussi tout à fait normal, Isabeau, si ça peut te rassurer. Après tout, la jalousie, ça n'est pas obligatoire. C'est même mieux sans.»

Sans doute Thalyana avait-elle plus l'occasion que les deux autres de parler d'histoires de cœur et de couple. Et même si elle s'estimait mauvaise conseillère, les gens insistaient pour se confier à elle.

«On en est au concours de celle qui a le Don le plus chiant? Je vous ai parlé des problèmes d'une mère quand elle ressent, au milieu de la nuit, de l'humidité sur ses fesses, et qu'en fait, c'est la couche de son bébé? C'est un peu perturbant. Et je parle même pas de la gêne quand ça vous prend au milieu de certaines activités.
»

Elle aimait bien baisser ses boucliers quand elle profitait de son mari. Malheureusement, pour faire ça, elle devait s'assurer que ses deux enfants soient profondément endormis, voire absents de la pièce. Sinon, le moindre changement d'humeur de leur côté la sortait totalement de son activité du moment.

Si Thalyana comprenait les craintes d'Isabeau, elle voyait très mal Raimon tout plaquer pour une autre. Si vraiment il désirait mettre fin à leur union, il ferait les choses proprement. C'était un Héraut, après tout. Il était censé posséder une morale supérieure. Et si celle-ci lui faisait défaut, son Compagnon se chargerait de le rappeler à l'ordre.

«Et avec Enora, aussi, peut-être? La pauvre doit être mortifiée, si elle est amoureuse de Raimon. Même si je me doute que ça ne doit pas être ton soucis principal, là.»

Thalyana ne pouvait s'empêcher de penser à la pauvre jeune femme. Vu son caractère, ça devait être difficile pour elle. Elle était tellement honorable.

«Veux-tu que je prenne Montaro pour la soirée? Ça sera plus simple pour... mettre les choses à plat.»

S'engueuler avec un petit enfant n'était pas la meilleure des idées. Ni pour les parents, ni pour l'enfant.