Auteur Sujet: Apres la bataille  (Lu 7722 fois)

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : Apres la bataille
« Réponse #15 le: 25 septembre 2016, 21:58:11 »
«Ah... préparer un animal que tu viens de chasser n'est pas donné à tout le monde. Ce n'est pas si facile...»

Elle trouva l'image d'Isabeau écorchant un lapin assez drôle. Si la situation avait été différente, elle aurait probablement charrié son élève de son ton pince-sans-rire.

«Isabeau, tu es une jeune femme brillante. Tout dans la tête. Et c'est un peu le problème, je pense. Tu rationalises beaucoup trop. Dans un combat, il n'y a qu'une seule vérité. Le survivant gagne... C'est normal d'être secouée après sa première mort. Mais il n'y a rien de moral ou de philosophique là derrière. Il est mort. Tu es vivante.» Elle lui caressa les cheveux. «Si tu hésites à tuer de crainte de peut-être mal faire, tu ne survivras pas. Et si tu meurs, combien d'autres mourront ensuite? Tu n'as pas le luxe de pouvoir douter. Après une bataille, tu peux vomir tout ce que tu veux, prendre trois bains, te bourrer la gueule. Mais en combat, l'hésitation n'est pas permise. C'est ta responsabilité de Héraut. Tu dois survivre pour protéger les autres.»

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 655
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Apres la bataille
« Réponse #16 le: 02 octobre 2016, 16:01:36 »
"C'était crade. Mais je devais faire ma part du boulot."

Quoi qu'on puisse penser d'elle, Isabeau ne rechignait pas a la tache. Elle ne savait pas plein de trucs sur la campagne, souvent elle était pas douée, mais elle n'était pas bégueule. Elle faisait les choses de son mieux, même si ça la dégoûtait.

Blottit contre sa mentor, elle écouta ses paroles, les laissant s'imprimer en elle. Elle entrèrent en résonance avec elle et la jeune femme fondit en larmes. Elle savait tout ça. Elle le savait. Mais elle avait besoin qu'on le lui dise. La crise dura quelques minutes, puis elle confessa à sa mentor:

"J'aurais voulut ne jamais avoir à tuer... Mais plus jamais je me retrouverais face a un épéiste aussi absurdement plus fort que moi. J'ai fait beaucoup de progrès en maniement des armes, depuis."

La voix était plus ferme, plus décidée.
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : Apres la bataille
« Réponse #17 le: 02 octobre 2016, 21:26:42 »
«On aurait tous voulu ne jamais avoir à tuer. Mais, si on a été Choisis, c'est qu'on est capable de le supporter...»Elle soupira. «Je suis certaine que tu t'en sortiras très bien. Isabeau, tu es un Héraut plus que décent. Tu seras très bien.»

Alyss attendit qu'Isabeau semble s'être définitivement remise pour se dégager en douceur et se lever.

«Une bonne tisane serait la bienvenue, non?»

Elle se lança dans la préparation d'une théière. Le fourneau étant encore chaud, cela ne lui prit guère de temps. Elle revint à table avec deux tasses fumantes. Elle en posa une devant Isabeau.

«Et ensuite, au lit. On a beaucoup de boulots demain.»

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 655
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Apres la bataille
« Réponse #18 le: 09 octobre 2016, 00:41:52 »
Isabeau finit de se calmer contre sa Mentor. Mine de rien, elle avait pas eu de câlins humains depuis un bail. Elle n'était pas très contact, surtout avec les étrangers. Et Alyss n'était pas quelqu’un de facile d’accès. Elle profita de ce contact humain tant qu'il dura, et quand Alyss se dégagea, elle était prete à repartir. Elle accepta volontiers une tisane et bientôt cette interminable journée fut finie.

[RP Clos]
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!