Auteur Sujet: Cours d'architecture dérobée  (Lu 7525 fois)

Sou

  • Pages et Domestiques
  • Messages: 145
    • Voir le profil
  • Fiche: Suivre la voleuse
  • Âge: 11 ans
  • Langues: Valdemaran
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #15 le: 25 août 2017, 21:50:34 »
Cette fois Sou hoche la tête avec un peu plus d’enthousiasme à la proposition de Wylan. Bien que sans l'intellectualiser, elle est quand même encore un peu dérangée par la conscience que Wylan tente de lui inculquer. La morale et l’éthique ne font pas parti de son bagage. Par contre le compliment de Wylan tombe dans l'oreille d'une affamée d'affection. Que ne donnerait-elle pas pour d'autres "c'est bien". Penser aux autres. La fillette se le répéte plusieurs fois. Penser aux autres. C'était important pour Wylan alors ça devait le devenir pour elle. Penser aux autres. Penser ce n'est pas faire. La fillette ressent le besoin de se préciser. Penser à voler ce n'est pas faire.

"Tu fais."

Puisque Wylan propose d'aller lui-même voir l'intendante elle aime autant éviter d'attirer trop l'attention. Et si jamais il vient à oublier sa promesse, elle sera là pour veiller à ce que se soit fait. A sa manière et tant pis pour les grands idéaux de son Héraut.

Histoire peut-être de détendre l'atmosphère Wylan lui parle des corniches. La petite sourit.

"J'ai pas osé. Je me suis dit que ça chaufferait trop fort si on m’attrapait. En général la garde aime pas trop les araignées comme moi. - Et d'ajouter non sans un brin de malice. - Mais si j'ai ta permission ça ira."

Quand Wylan lui demande ce qu'elle souhaite faire, la fillette a un instant de flottement. Elle est curieuse de voir les appartements royaux. Mais en même temps n'en a aucune envie. Pénétrer l'intimité des personnes ne la dérange pas en temps normal. Le couple royal a tout de même une aura trop intimidante pour elle.

"Non. Enfin si. Encore des passages."

La fillette a soudain une idée. Elle tend le doigt vers le plafond avec un sourire.

"Ou alors on va sur les toits. Tu as déjà fait ça ?"

Il y a un moment que Sou n'a pas joué les funambules sous le ciel.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #16 le: 29 août 2017, 08:04:27 »
« Oh, les gardes sont habitués à voir des Apprentis Hérauts se rendre visite les uns aux autres comme ça. Enfin, un certain genre d'Apprenti. »

Pour une ancienne voleuse, il trouvait Sou particulièrement respectueuse des règles. Wylan soupçonnait que la cause n'était en aucun cas l'amour de la loi. Mais plus probablement la fillette avait peur de se faire attraper et renvoyer dans les bas-quartiers. Pourtant, tout le monde savait que les pages faisaient des bêtises dès qu'ils n'étaient pas en service.

Sou confirma vouloir encore découvrir de nouveaux passages. Puis elle se ravisa et parla des toits.

« Si je connais les toits? » Il éclata de rire. « Très bien, même. Tu sais que j'y ai même traîné le Roi, plus d'une fois? J'adore les toits, encore maintenant. »

En fait, il aimait être sur les toits, car il trouvait plus simple d'y prendre du recul, de se poser et de réfléchir calmement à une situation. Vu d'en haut, n'importe quel bâtiment perdait son aura imposante.

« J'ai dû apprendre à m'y déplacer correctement. Enfin, j'ai appris quasiment seul, mais ensuite, j'ai eu le droit à des "cours" privés avec des personnes hautement compétentes. » Euphémisme pour monte-en-l'air. « Je suis sans doute aussi doué que toi. En plus lourd. Certains toits me sont interdits. » Il rit. « J'imagine que tu veux monter sur ceux du palais? On va voir si la corde y est toujours. La dernière fois, en tout cas, elle y était. »

Wylan guida la fillette à travers le dédale d'escaliers et couloirs jusqu'à s'arrêter au milieu d'un corridor, au dernier étage. Il pointa le plafond. On pouvait y voir une trappe. Il chercha aux alentours et trouva rapidement ce qu'il cherchait : la perche pour descendre la trappe. Rapidement, une échelle descendit et Wylan fit signe à la fillette de monter. Il monta à sa suite, la lanière de l'échelle dans la main. Arrivé en haut, il remonta l'échelle et referma la trappe.

Ce grenier était étonnamment propre et bien rangé et y était entreposé du matériel de petite taille : de la vaisselle supplémentaire, des coffres à linge, des piles de coussins d'extérieur — que des objets qui étaient régulièrement utilisés.

« Va voir à la lucarne si tu vois la corde. Si elle n'y est pas, tu vas devoir passer en premier. Moi, je n'arrive plus à me retourner sur la gouttière sans corde. Je suis trop grand. »

Pendant que la fillette allait voir, il chercha autour de lui une autre corde. Il savait qu'il y en avait toujours. Elles servaient normalement à attacher les pavillons d'été en toile qu'on utilisait pour les fêtes en extérieur. Il repéra enfin un bout soigneusement roulé.

« Alors, elle y est toujours?»

Sou

  • Pages et Domestiques
  • Messages: 145
    • Voir le profil
  • Fiche: Suivre la voleuse
  • Âge: 11 ans
  • Langues: Valdemaran
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #17 le: 29 août 2017, 09:41:35 »
Sou ne comprend pas de quel genre d’Apprenti Wylan parle. Enfin pas tout de suite. Le monde des adolescents et leurs trop pleins d'hormones n'est pas encore au programme. Et de toute manière, même avec la permission de Wylan, la fillette ne s'y risquerait pas tout de suite. Si en plus elle a des chances de croiser quelqu'un sur ces corniches, cela l'attire d'autant moins. Elle n'est pas de ces audacieuses qui aiment à tout risquer. Il vaut toujours mieux être prudent. Et moins elle fait parler d'elle, plus elle est discrète et mieux c'est.

Tout de même il est étonnant ce Wylan. Le voilà qui prétend marcher sur les toits aussi bien qu'elle. Elle plisse les yeux de suspicion en l'entendant. Un Héraut qui travaille avec des petites voleuses et qui apprend même à faire comme eux. Un héraut qui a un réseau. Qui sait comment donner des instructions. Qui repère quand elle ment ou tait certaines choses... Sou se dit qu'elle va devoir être extrêmement prudente en présence de Hérauts. Bien plus qu'elle ne le pensait jusqu'à présent. Wylan met la barre très haut. Et elle les jugera à cette échelle.

Après avoir repéré comment remonter jusqu'à ce grenier, la fillette jauge rapidement le grenier. Elle délaisse les objets entreposés là. Une chose l'intéresse bien plus. La petite ne se le fait pas dire deux fois et file à la fenêtre. Elle l'ouvre sans attendre et passe la tête.

"Il y a rien."

Sou n'attend pas que Wylan ait trouvé sa corde. D'une traction des bras elle est sur le rebord et passe ses jambes par dessus. Elle aperçoit la gouttière dont a parlé son Héraut. Et comprend pourquoi il ne veut pas appuyer tout son poids dessus. Ce serait la chute assurée pour lui. Sou repère aussi ou accrocher la corde. Le plus naturellement du monde elle se poste de façon à pouvoir attraper la corde tendue par Wylan et dans le même mouvement l'attacher.

Puis elle laisse l'adulte se débrouiller et file légèrement sur les tuiles. Ici rien de maladroit. Sou est comme Wylan. Elle adore cette partie de son "métier". Être au dessus de tout. Être à la merci de la malchance. Être si consciente de tout ce qui l'entoure. Sou atteint rapidement le faite du toit sans même s’essouffler. La fillette est clairement dans son élément. Elle observe la technique de Wylan. En bas les gens ne sont que des points et des bâtons. Elle est face à une forêt de pierre. Et la rivière prend des allure de collier brillant sous le soleil.

Sou se décide à poser la question qui lui trotte dans la tête depuis tout à l'heure.

"Tu avais peur de tomber ? Ou c'est pour ton travail ?"

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #18 le: 12 septembre 2017, 13:27:00 »
Sou annonça qu'aucune corde ne pendait à la fenêtre. Wylan attrapa donc le rouleau et en tendit un bout à la fillette qui s'était déjà hissée dehors. Elle attacha rapidement la corde et disparut. Un instant, le Héraut pria pour qu'elle sache faire des nœuds résistants. Il n'avait vraiment pas envie de mettre à l'épreuve la solidité de la gouttière.

Il s'assit sur le rebord de la fenêtre et utilisa la corde pour soutenir son poids. Il se dépêcha de se hisser au-dessus de la fenêtre et se releva. Il chercha la fillette du regard et la rejoignit d'un pas mesuré, mais assuré. De fait, il craignait moins de tomber que traverser simplement le toit. Il était mince, mais musclé et pesait donc lourd. Il regrettait parfois l'époque où il était jeune et pesait une dizaine de kilos de moins.

Il s'installa à côté de Sou et admira le panorama qui s'offrait à ses yeux.

: Y a Shirryl qui demande si tu n'es pas un peu vieux pour monter sur les toits. :
: Au moins je continue à me bouger. Pas comme Méra qui va s'empâter à force de ne rien faire ses journées.:
: Shirryl te met au défi de la remplacer une journée, pour voir si vraiment elle ne fait rien.:
: Et trahir ma couverture? Tu sais bien que je ne peux pas.:


Sa petite conversation avec Kyra fut interrompue par Sou, qui lui posa une question, un peu hors contexte. Wylan fronça les sourcils.

«Peur de tomber? Tu parles de la corde ou d'avoir appris à marcher sur les toits? La corde a "toujours" été là. Quand j'étais jeune, déjà. Je crois que tous les enfants sont les mêmes. Quand il est possible de faire quelque chose de très dangereux et d'amusant, ils font tous la queue. » Il sourit. «Mais je pense que tu parlais d'apprendre, non? Je savais déjà grimper sur les toits. Là où j'ai grandi, j'ai souvent dû monter pour changer des tuiles, ou reboucher un trou. Mais savoir marcher péniblement sur un toit, ce n'est pas vraiment la même chose que de savoir réellement se déplacer. J'avais besoin d'être parfaitement à l'aise, dans n'importe quelle situation.»

Il ne répondait pas totalement à la question de la fillette. Mais il l'estimait assez intelligente pour deviner le reste seule. Il n'allait tout de même pas lui révéler qu'il avait eu besoin d'apprendre à pénétrer par effraction chez les gens et à s'enfuir ensuite par les toits. Ou qu'il avait pour habitude de s'installer sur les toitures pour "écouter" les habitants.

«Tu sais, les Hérauts doivent savoir faire des tas de choses différentes. Évidemment, tous n'apprennent pas ça. Seulement ceux à qui cela peut être utile. Mais je connais un Héraut qui sait construire des ponts. Un autre qui sait quelles sont les meilleures méthodes pour cultiver. C'est normal, après tout. Nous devons être les représentants du peuple, tout autant que leurs protecteurs. Or, comment comprendre le peuple si tu ne partages pas un minimum de leurs connaissances et de leurs aspirations?»
« Modifié: 11 avril 2020, 08:18:07 par Héraut Wylan »

Sou

  • Pages et Domestiques
  • Messages: 145
    • Voir le profil
  • Fiche: Suivre la voleuse
  • Âge: 11 ans
  • Langues: Valdemaran
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #19 le: 20 septembre 2017, 20:44:49 »
Sur les toits Sou est incapable de tenir en place. Être sous le ciel sans aucune pression est agréable. Pas besoin de se faire toute petite. Pas de crainte qu'une sentinelle ne la voit et donne l'alerte. La fillette semble parfois ne connaitre que deux positions : L'attente concentrée et la libération d'énergie. Elle pirouette comme une gymnaste sur sa poutre. Une partie seulement de son cerceau écoute les explications de Wylan. L'autre est à l'écoute de ce que le vent lui apporte, de ce que l'air lui transmet, des sons qui lui parviennent.

Elle se tourne vers Wylan, un grand sourire sur le visage. Bras dans le dos, aussi souple qu'une liane, elle demande avec une fausse candeur.

"Alors toi tu as décidé d'être le Héraut des Vilains Voleurs et de leurs amis les Bandits en Tout Genre."

Sou n'est pas idiote. Depuis ce matin Wylan ne cesse de lui démontrer que les hérauts ne sont pas que des hommes en blancs symbole de tout un tralala ésotérique (pour l'enfant s'entend). Ils ont du pouvoir. Une forme de pouvoir. Bien au delà des dons qu'on leur prête. Et des connaissances qui dépassent les siennes. Cela doit demander beaucoup de travail tout ça. Même si en bonne fille des villes elle ne voit aucun intérêt à apprendre la culture ou la construction de pont. Ils ont quand même des idées bizarres ces Hérauts. Après un fils de paysan apprenant ce genre de chose est apte à aimer ce type de chose, surement.

Un doigt appuyé sur les lèvres la fillette réfléchit un peu à tout ça. Heureusement qu'un fils de constructeur de pont ne devient pas automatiquement un constructeur de pont. Et une fille de voleur, une voleuse. Mais ça devient quoi dans ce cas ? Ce qu'elle veut bien être, suppose l'enfant. Mais quand on sait pas ce qu'on peut ou veut devenir. Sou regarde le paysage sans mot dire. Ba ! Elle a bien le temps.

Héraut Wylan

  • Hérauts
  • Héraut aux mille visages
  • Messages: 461
    • Voir le profil
  • Fiche: Masque et reflets...
  • Compagnon ou Familier: Kyra
  • Âge: 41 ans
  • Langues: Valdemaran, Rethwellan
Re : Cours d'architecture dérobée
« Réponse #20 le: 22 septembre 2017, 08:42:14 »
Wylan regardait l'enfant enchaîner les acrobaties. Aucun doute à avoir, la petite était une monte-en-l'air talentueuse. Elle avait dû donner du fil à retordre à plus d'un garde. Lui-même n'avait jamais faire preuve d'autant d'agilité. Mais il avait appris sur le tard, et certaines compétences ne pouvaient réellement se développer que pendant l'enfance.

«On peut dire ça comme ça. Après tout, il faut bien un Héraut pour les défendre, eux aussi.»

Même si Wylan les défendait assez peu, en somme. Il était trop souvent en vadrouille. Mais il s'arrangeait pour se tenir au courant. Cela lui permettait de sauver les petites voleuses. Elles étaient bien plus utiles en travaillant pour lui qu'en travaillant dans une quelconque ferme. Et bien souvent, les éloigner de leur milieu suffisant à les faire rentrer dans le droit chemin. Personne ne volait par goût, et si on leur présentait une autre voie, la plupart des gens choisissaient d'arrêter.

Le Héraut continua d'observer l'enfant jouer. L'air était doux, le panorama superbe, comme toujours. Bientôt, il faudrait redescendre pour accomplir ce qui devait l'être. Mais pour le moment, il n'y pensait pas. Il préférait rêvasser.

[RP CLOS]