Auteur Sujet: [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.  (Lu 3889 fois)

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 680
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
2e décade printemps 1483
arrière poste dans l'ouest du pays, près du front.

La nuit n'allait pas tardé à tombé, Enora revenait du front, elle et Jorel galopait à travers une brume épaisse qui s'était lever quelque minutes plus tôt quand la pluie s'était enfin arrêter. La nuit s'annonçait froide et humide, mais au moins, il ne pleuvait plus. Cela faisait trois jours que le ciel crachait par intermittence une pluie froide et lourde partout à la ronde. Sur le front, les soldats tentait de se garder au chaud tant bien que mal, Enora n'avait pas vraiment pris le temps que de livrer ses missives avant de repartir. Elle espérait se rendre à un relais avant la nuit et ne pas être un poids ou une bouche de plus à nourir au front. Ce n'était pas sa place non plus. Elle serait mieux, et tranquille, dans un relais.

Sauf que avec cette satané brume, c'était presque impossible de galloper à pleine vitesse. Elle ne forcerait pas Jorel à le faire. Elle ne connaissait pas encore parfaitement la région, mais il lui semblait avoir mémorisé qu'il y avait un arrière/avant poste de la garde quelque part sur cette route. Avec un peu de chance, il réussirait sans doute à le rejoindre à temps.

Comme elle ne pouvait pas communiqué par la pensée avec son compagnon, elle se pencha sur son encolure et lui murmura à l'oreille.

"Je vais essayer de localiser l'avant poste avec ma vision à distance, ralenti le pas, et essaie de voir si tu peut contacter d'autre compagnon dans les environs. Il y en a peut-être de stationner dans cet arrière poste."

Elle caressa doucement le coup de celui qui partageait sa vie depuis plus de 6 ans. Malgré les inconforts, la peur, la vie difficile sur la route, elle n'imaginait pas autrement sa vie. Tant que Jorel partagerait serait sa moitié, elle serait heureuse.

Elle ferma alors les yeux, et se projeta vers le haut, essayant de distinguer quelque chose à travers la brume, se projetant de plus en plus loin. La route était difficile à suivre, vu la brume, mais elle devenait assez bonne pour suivre une direction et utilisé son don.

***

Jorel se projeta dans la toile pour tenter de trouver un compagnon près d'eux qui n'était pas au front. Il avait lui aussi une vague idée d'où était l'avant poste qu'Enora avait mentionner. Il savait aussi qu'il y avait un Héraut basé là-bas, il lui suffisait de localiser son compagnon.

:: Ici Jorel, compagnon d'Enora. Nous sommes en mission de flèche et aurions besoin d'un endroit où dormir et nous réchauffer cette nuit. La brume est trop épaisse pour nous permettre de rejoindre le relais que nous avions prévu. Pouvez-vous préparez notre arrivé s'il vous plaît ?::
« Modifié: 16 avril 2020, 21:23:24 par Héraut Enora »

Tristan Alzur

  • Hérauts
  • Héraut en charge des régions de l'Ouest
  • Messages: 22
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Compagnon ou Familier: Eryk
  • Âge: 39
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #1 le: 18 avril 2020, 08:47:52 »
Eryk agitait son oreille droite, signe qu'il y avait du mouvement sur le CDC (Canal de Discussion privé des Compagnons). Il gratta ensuite la terre calmement du sabot, ce qui voulait dire que les nouvelles n'étaient pas urgentes ni capitales. Le Héraut quitta son compagnon du regard et se replongea dans l'analyse de la carte de fortune qui se trouvait devant lui. Il attendait des informations précieuses pour pouvoir préparer une vue d'ensemble de la situation avant de la transmettre à Hayden.

Regardant par la fenêtre, il frissonna. Comment Eryk pouvait rester à brouter tranquillement avec un tel brouillard et une humidité à lui faire friser la crinière! Les Compagnons étaient décidément des êtres exceptionnels! L'arrière poste stratégique se trouvait dans une petite ferme qu'ils avaient réquisitionnés, mettant leurs occupants et les bêtes en lieu sûr. Quelques gens de la région s'étaient pourtant proposés de rester pour aider les Hérauts dans l'intendance et le soin aux Compagnons. Ainsi, il y avait toujours un feu dans la pièce principale de l'habitation et un repas chaud qui les attendaient. Derrière la salle principale se trouvait une autre pièce, plus petite et qui donnait sur l'arrière de la ferme et les champs où se reposaient les compagnons lorsqu'ils n'étaient pas au chaud dans la grange.

C'est cette pièce que Tristan avait transformé en bureau personnel. Une grande table avec des missives, des cartes et pas de chaises. Non Tristan réfléchissait en marchant en rond, au grand plaisir d'Hayden qui se moquait de lui... Un braséro de fortune lui permettait de profiter de la chaleur d'une flamme et en s'en rapprochant, il tenta d'établir le contact mental avec son aimé.

: Quel temps! Je n'aimerai pas être à la place du héraut du Maréchal sous une tente dans les sous-bois... Pauvre homme!
: Ce pauvre homme préfère s'imaginer un beau blond bien au chaud dans une petite ferme qui l'attend et je ne mentionnerai ni la paillasse fraiche ou il espère le retrouver ni ce qu'il compte y faire... Tu rougirais! Comment vas-tu Tristan?
: Aussi bien que possible. J'attends des informations d'Alyss pour terminer mon rapport que je te ferais parvenir. Et toi?
: Oh, rien ne m'excite plus que la perspective d'une bonne guerre afin de gagner les laurier de la gloire et de la victoire!
: Tsss... Laisse-en aux autres aussi, ils vont finir par te détester de toujours leur voler la vedette
: Ou m'ériger une statue, qui sait?

La discussion légère et sarcastique des deux hérauts fit du bien au moral de Tristan. Il aurait souhaité continuer mais il sentit le contact d'Eryk et s'excusa auprès d'Hayden.

: Pardon de vous interrompre mais Jorel et la Flèche Enora vont arrivés. Ils ont été surpris par le brouillard et ne peuvent pas atteindre le relai. Je leur ai promis un repas chaud, du foin frais ainsi qu'une paillasse et une grange  au sec!
: Très bien, merci Eryk! Je vais m'occuper de leur arrivée.

Il quitta son bureau pour retourner dans la grande salle ou 3 hommes discutaient autour d'une cervoise et se dirigea vers l'âtre ou se trouvait l'intendante.

"Rosmertha? Il risque d'y avoir du monde ce soir. J'attends l'arrivée d'Alyss d'un instant à l'autre ainsi que de la Flèche, Enora. Je pense que toutes deux seront ravies de se réchauffer le corps avec ta délicieuse cuisine!

- Oh mais oui 'Sieur Tristan! J'vais préparer de quoi ragaillardir ces d'moiselles! Mais c'est-t-il pas malheureux de faire courir l'pays à des jeune femme par un temps pareil..."

Tristan sourit et laissa Rosmertha à ses jérémiade. Il avait déjà tenté de lui expliquer que Héraut n'était pas un métier mais une vocation et que les "demoiselles" étaient aussi intrépide et téméraire que les hommes mais pour certaines personnes, difficile de faire changer les idées reçues... Surtout à une matriarche de 50 ans, mère de 5 garçons et bientôt 13 petits-enfants!

Au moins, ce soir, Tristan aurait des héraut avec lui pour discuter et n'aurait plus l'obligation courtoise d'écouter Rosmertha lui raconter la vie de sa progéniture...

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #2 le: 18 avril 2020, 15:06:08 »

Héraut Alyss

Finalement, la guerre avait assez peu changé le quotidien d'Alyss. Elle continuait à rendre la justice dans les régions reculées de Valdemar, comme avant. Sauf qu'on lui avait modifié sa zone de tournée. Sa région avait été confiée à un jeune Héraut et elle avait écopé du sud-ouest, une zone fortement bouleversée par la guerre.

Pour elle, le changement était minime. Les histoires étaient les mêmes, qu'on habite à Errold's Grove ou à Trevale. La seule différence était qu'avec la guerre, le nombre d'affaires impliquant des soldats allait croissant. Visiblement, la troupe n'hésitait pas à se servir directement sur les arbres des paysans, à réquisitionner du matériel souvent peu essentiel ou à simplement perturber la calme vie d'un village.  Elle devait aussi signaler les mouvements de population étranges ou toute activité qui lui semblerait suspecte. Pour une fille de paysan comme elle, c'était très facile. Elle connaissait le travail à la ferme pour l'avoir elle-même effectué jusqu'à son élection.

Son dernier jugement rendu, elle quitta la petite bourgade qui l'avait maintenue occupée ces deux derniers jours. Il était temps qu'elle rejoigne l'arrière-poste où Tristan officiait. Elle avait un rapport à lui faire.

Le brouillard et la brume rendirent le trajet pénible, mais n'ayant pas de raison de se presser, elle laissa Krys galoper à son rythme. Tous deux étaient plutôt fatigués et ils profitaient du silence bienvenu, après deux jours à entendre continuellement des plaintes et des accusations.

Enfin, elle arriva à la ferme. Malgré sa lourde cape, elle était trempée. Heureusement, par contre, l'air était plutôt doux. Elle démonta au milieu de la cour et immédiatement un adolescent trop vite grandi vint l'accueillir. Il guida Krys jusqu'à l'étable et indiqua d'un geste la porte de la ferme.

Elle se débarrassa de sa cape et de ses bottes sur le pas de la porte. Elle hésita même à retirer sa tunique pour la mettre à sécher immédiatement, mais elle n'était pas certaine que le adolescent se remettrait de la voir en vêtement de dessous. Finalement, la maîtresse de lieux lui mit la main au collet et la conduisit d'autorité devant un feu. Elle lui donna une vieille tunique d'homme pour qu'elle puisse se changer et une serviette pour sécher ses cheveux.

Sans trop savoir comment, en quelques instants, Alyss se retrouva assise sur un tabouret, une tasse fumante entre les mains et habillée de sec.

«Euh... je dois faire mon rapport au Héraut Tristan...?»
«Bien sûr, bien sûr. Mais réchauffez-vous un peu, d'abord, ou vous allez attraper la mort.»
«Très bien... par contre, je réalise que j'ai oublié mes documents dans ma sacoche... sur ma selle.»
«Jimmy va s'en occuper, vous inquiétez pas, dame Héraut.»
«Très bien...»

: Euh... Tristan? Je suis coincée dans le séjour avec une tasse de bouillon...:

Krys ricana dans un coin de son esprit.
: Moi j'ai reçu de la bouillie d'avoine chaude! Quel luxe!:
« Modifié: 23 avril 2020, 07:46:41 par Conteur »

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 680
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #3 le: 18 avril 2020, 22:24:10 »


Quelques minutes après avoir fait sa demande à Jorel, elle eu l'impression qu'il était satisfait, il lui renvoyait d'ailleurs en image, un bon feu dans une cheminés. Il devait avoir réussi à prévenir les gens de l'arrière-poste. Il lui envoya ensuite l'image d'une ferme, probablement l'endroit qu'elle devait tenter de trouver. Ce n'était pas un mode de communication idéal, mais la paire avait fini par s'y faire et se trouver des trucs pour fonctionner sur les routes.

Enora serait heureuse de passer la nuit dans un endroit chaud où elle n'aurait pas à allumer elle-même le feu ou cuisinier, puis manger, sa propre nourriture. L'avoine des relais, c'était nourrissant, mais pas tellement bon au moral. On s'y fait avec le temps, et la jeune héraut n'était plus difficile comme autrefois, mais elle était toujours heureuse de savourer un vrai repas.

On ne voyait quasiment rien à travers la brume, et si la pluie avait cessé, la jeune femme était complètement trempé, ainsi que son compagnon. Au moins, la chaleur de son corps les réchauffait un peu tous les deux. Après plusieurs journées en selle sans jamais se sentir au sec, elle fut vraiment heureuse de percevoir une lueur à travers la purée de pois autour d'elle.

Elle projeta son esprit en avant, et oui ! Houra ! C'était bien l'arrière-poste. Elle se contint pour ne pas presser Jorel, ce n'était pas le temps pour qu'il se blesse. Il n'irait pas plus loin pour la nuit de toute façon. Quelques minutes n'y changeraient rien, elle pouvait être patiente.

Finalement, ils pénétrèrent dans la cours et Enora descendit de son compagnon, lui octroyant une caresse affectueuse et déposant un baisé sur le bout de son museau.

"Merci mon ami, tu vas enfin pouvoir te réchauffer dans une vraie écurie, et manger autre chose que ce que je peux cuisiner avec les rations des relais."

En attendant qu'on vienne les voir, elle détacha la sacoche de selle qui contenait les missives précieuse, cachées dans des flèches, qu'elle ramenait du front. Ses dernières ne quittaient ses yeux et son entourage immédiat que pour rejoindre les mains de celle à qui elle était destinée.

Entendant des pas, elle se retourna pour saluer la personne qui venait à sa rencontre.

Tristan Alzur

  • Hérauts
  • Héraut en charge des régions de l'Ouest
  • Messages: 22
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Compagnon ou Familier: Eryk
  • Âge: 39
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #4 le: 22 avril 2020, 18:20:18 »
Informé mentalement de l’arrivée d’Alyss, Tristan posa ses cartes et ses missives, un sourire aux lèvres. La jeune femme s’était faite surement happée par la matrone qui devait sans doute lui tourner autour comme une poule autour d’un plat de grain.

: J’arrive, ne t’inquiète pas !

Et c’est une Alyss réchauffée, séchée, nourrie et réconfortée qui attendait son frère de Cercle. Il s’avança vers elle et s’assit près d’elle en souriant.

« Bonjour Alyss ! Heureux de te revoir ! Comment se passe ta tournée ? Tu as fait bonne route ? »

Rosmertha s’avança avec un plat de nourriture fumant et deux cervoises pour les Hérauts. Elle était heureuse de pouvoir s’occuper d’eux et ils comprirent que ce n’était que le début des hostilités…

« As-tu des nouvelles pour moi ? Je tente de rassembler ici toutes informations utiles pour Hayden afin de lui donner une vue d’ensemble de ce qui se passe dans la région… »

Alors que les deux hérauts discutaient, Jimmy, dans la cour, s’occupait d’accueillir un autre Compagnon et son héraut.

« B’jour ! Bienvenu à vous. Rosmertha m’a dit que vous alliez arriver ! Venez, rentrez ! Ils sont dedans ! J’m’occupe de vo’tre Compagnon !»

Bien que Jimmy travaillât depuis quelques temps ici pour aider l’arrière-poste, il lui avait fallu du temps pour ne plus avoir peur des Compagnons. Enfin, une peur mêlée de respect et de crainte. Pour les communs du mortel, les Compagnons avaient quelque chose de mystique… Alors qu’Enora quittait Jorel pour rentrer dans la ferme, elle put apercevoir du coin de l’œil que Jimmy fit même une petite courbette devant l’équidé…

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #5 le: 23 avril 2020, 08:04:20 »

Héraut Alyss

Tristan la rejoignit dans la pièce à vivre. Alyss n'osa cependant pas se lever; la maîtresse de maison la surveillait du coin de l'œil et ne tolérerait sans doute pas qu'elle quitte le tabouret où on l'avait installée.

«Mmhh, normalement les nouvelles devraient arriver. Elles étaient dans mes sacoches de selle, lesquelles, je crois, sont dans les mains de l'adolescent qui s'occupe de l'écurie.» Elle soupira et but un peu de bouillon.«Mais pour résumer, je dirais qu'il ne se passe pas grand chose sortant de l'ordinaire, sauf quand il y a des soldats dans le coin, vu qu'ils ont une certaine propension à se croire tout permis. J'ai eu des plaintes, dont une petite partie était réellement légitime.»

Elle avait de tous les rapports de jugement dans ses sacoches, de toute manière. Ils seraient toujours plus précis que ses souvenirs, même si elle avait une très bonne mémoire.

: Jorel et son Élue arrivent.:
: Ah? Merci pour l'information. :


«Je ne savais pas que tu attendais encore quelqu'un. Encore un peu, et on pourrait se croire de retour à Haven.»

Le tout était dit du ton très pince-sans-rire qui faisait la réputation d'Alyss.

«Et toi? Pas trop perturbé de devoir vivre chez l'habitant? Et comment va Hayden?»

Alyss avait bien conscience à quelle point leur relation était importante pour Tristan. Elle-même n'avait jamais éprouvé grand intérêt aux affaires de cœur. Elle avait bien eu amoureux, à l'époque où elle était Grise, mais elle s'était rapidement rendue compte qu'elle n'éprouvait pas les sentiments attendus et avait vite rompu. Depuis, elle était seule, ce qui lui convenait parfaitement.

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 680
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #6 le: 23 avril 2020, 08:31:05 »
Enora salua l’adolescent d'un sourire chaleureux. Le pauvre était presque comique dans sa vénération craintive de Jorel, mais elle commençait à y être habitué, et n'avait-elle pas ressenti se même genre de sentiment envers eux avant d'être choisi ? Si sa mémoire était exacte, oui.

- Merci beaucoup, il s'appelle Jorel et je crois qu'il sera très heureux de vos soins.

Elle ne pouvait certes pas parler avec lui à proprement dit, mais il commençait à bien se connaître malgré tout. Jorel aimait bien poser un peu pour ses admirateurs, mais comme tous les compagnons, il avait bon fond et en quelques sortes méritait bien un peu d'admiration. Elle se retint de rire du pauvre garçon quand il fit une révérence, il en faisait un peu beaucoup, mais cela ne méritait pas qu'on en rie. Elle garda donc son sérieux et s'en fut vers l'intérieur de la bâtisse. Sortir de l'humidité et du froid serait bienvenue. Elle n'aurait pas dû se sentir aussi heureuse de ne pas faire autant de route que prévu ce soir, mais elle devait bien avouer apprécier cette petite pause. Ce en serait que partie remise et le duo devrait sans doute rattraper le temps perdu dans les prochains jours, mais malgré tout, elle était heureuse de manger autre chose que des rations de relais et avoir un endroit vraiment chaud pour dormir.

Le pluriel l'intrigua un peu. Elle savait qu'il y avait un héraut à résidence ici, mais n'aurait pas pensée rencontré plusieurs de ses collègues. Combien étaient-ils ? Elle espérait que ce n'était pas des blessés, ou autre chose de grave, mais seulement un heureux concours de circonstance qui les réunissaient ce soir.

Elle pénétra à l'intérieur, son regard curieux scrutant les alentours pour identifier l'uniforme très reconnaissable qu'ils portaient tous. Un homme et une femme, tout en blanc comme elle, se tenait près du feu. Enora leur sourit et fit son chemin jusqu'à eux.

- Bonsoir à tous les deux. J'espère que tous va bien pour vous. C'est un plaisir de croisé d'autre membre du cercle de temps en temps, mais j'espère que notre rencontre n'est que fortuites.

Le feu ! Ça faisait un bien fou, elle n'avait plus rien de sec à mettre dans son sac, mais le simple bonheur de se réchauffer aux flammes était agréable. Elle comptait bien en profiter et vivre le moment présent pour une fois. Elle ne se présenta pas, se doutant que son compagnon l'avait déjà fait pour eux. C'était en tout cas ce qu'il faisait habituellement, vu qu'elle ne pouvait parler par l'esprit pour s'annoncer d'avance elle-même.

Tristan Alzur

  • Hérauts
  • Héraut en charge des régions de l'Ouest
  • Messages: 22
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Compagnon ou Familier: Eryk
  • Âge: 39
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #7 le: 25 avril 2020, 08:15:46 »
Trempant ses lèvres dans sa cervoise, il écouta Alyss lui faire un bref résumé de la situation et son impression générale fut malheureusement partagé par le Héraut en charge de l'Ouest...

"Tu n'es malheureusement pas la seule à me rapporter de tels comportements... Je vais en parler à Hayden et faire remonter l'information plus haut également... Nous devons veiller au comportement irréprochable de nos soldats car le soutien de la population est indispensable... Que se passera-t-il le jour ou la guerre éclatera et que nous aurons besoin de fermes comme celle-ci pour y soigner nos blessés? Ces mêmes blessés qui se seront permis plutôt de porter préjudice aux fermiers... Non, la situation est trop risqué, il faut que cela cesse. Je prendrai connaissance de tes rapports et je ferais le nécessaire..."

Tristan bu une autre gorgée, pensif puis la voix d'Alyss le sorti de ses pensées. Il appréciait son coté pince-sans-rire et ne manqua pas de sourire à sa remarque sur l'arrivée de la Flèche avant de répondre sur un ton tout aussi sarcastique.

"Que veux-tu? Je ne sais pas encore si les gens viennent ici pour la nourriture de Rosmertha ou pour moi et mon coté volubile et extraverti! Mais oui, Enora et son Compagnon Jorel ont été pris par le brouillard et comme ils ne connaissent pas bien la région, ils vont devoir supporter un feu, une paillasse sèche et un repas chaud en notre compagnie."

Bien qu'habitué à travailler seul et à ne partager que peu d'intimité avec les autres héraut, Alyss faisait partie des rares collègues qu'il appréciait sincèrement et qu'il avait plaisir à voir lorsqu'elle passait dans les parages. Partager une soirée avec elle le réjouissait et encore plus si Enora se joignait à la troupe. Aux moins, Tristan ne serait pas tout seul pour faire la conversation...

"Hayden? Oh il va bien merci! Tu sais comme il est, quand il peut faire le paon au milieu de soldat... Pour le moment le seul danger immédiat qui semble le guetter est un rhume! Quant à cette endroit, il est tenu d'une main de maitre par Rosmertha qui veille sur toutes les personnes qui franchissent le pas de la porte! "

Sachant qu'elle devait surement trainer dans les parages, il ajouta mentalement

: Je la soupçonne d'agrandir mes uniformes la nuit pour ne pas que je me rende compte que je grossi...

Ils échangèrent un regard complice puis la porte s'ouvrit pour laisser la jeune Enora faire son entrée. Le Héraut de l'Ouest l'avait déjà croisé une fois ou deux lors de ses rares visites à Haven aussi il était heureux de pouvoir faire sa connaissance. Il se leva pour l'accueillir alors que déjà Rosmertha accourait avec des couverts en plus, à boire et à manger.

"Bonjour Enora et bienvenue! Je suis Tristan Alzur, Héraut en charge des régions de l'Ouest. Nous nous sommes déjà croisés je crois à Haven mais c'est un plaisir de t'accueillir ici. Si tu souhaites te changer avant de venir t'assoir avec nous n'hésite pas! Je crains que si tu ne le fasse pas de ton plein gré ce soit la matrone de l'endroit qui t'y oblige... "

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #8 le: 25 avril 2020, 09:19:01 »

Héraut Alyss

Alyss avait déjà trop chaud. Elle était habituée à la vie au grand air, au froid et au vent; or il faisait très chaud dans la pièce, selon ses standards. Elle reposa la tasse de bouillon et entrouvrit un peu le col de sa tunique.

«Je dois avouer que je m'étais plus inquiété des problèmes légaux que cela posait. Et aussi, peut-être, de la mauvaise image que cela donne du pouvoir dans ces régions reculées. La guerre et ce qui va autour, ce n'est clairement pas mon rayon. Bouseuse j'étais, bouseuse je resterai.»

Elle avait évidemment suivi les cours obligatoires de stratégie pendant ses études. Mais il avait été très clair, dès le départ, qu'Alyss ne ferait pas carrière. Elle se débrouillait raisonnablement avec une épée, suffisamment pour protéger sa vie, mais elle n'avait pas la fibre martiale. Malgré ses airs revêches et son ton parfois sec, elle aimait le contact avec les gens, l'ambiance des villages, l'exotisme de certains coins reculés.

Tristan lui annonça le nom de l'Élue de Jorel - Krys n'avait pas pris cette peine - et Alyss dut fouiller dans sa mémoire pour tenter de se rappeler son visage. Non, rien à faire. Elles ne s'étaient jamais rencontrées.

«Ça lui fera sans doute du bien de se faire chouchouter par la dame des lieux, à cette petite. Elle n'a sans doute pas souvent l'occasion de goûter à la vraie hospitalité. Ça se perd, je crois.»

Même si elle-même ne passait que très rarement la nuit dans un relais, elle savait qu'il n'en allait pas de même pour les autres. Mais les paysans reconnaissaient en elle une des leurs, malgré les années et l'éducation du Collegium. Elle savait parler des bêtes et de la terre, elle connaissait le quotidien des gens de la terre, elle savait l'importance qu'ils avaient pour tout le pays. Ce qui expliquait l'empressement qu'on mettait à lui proposer une paillasse près du feu ou dans la grange, parfois même un vrai lit.

Alyss était certaine d'intéresser Tristan en lui parlant de son aimé. Et en effet, son visage s'éclairait alors qu'il lui donnait des nouvelles.

«J'espère pour lui que cela continuera ainsi. Malgré tout, nous avons déjà perdu trop de gens. Des Hérauts, des soldats... même de simples pâtres qui n'avaient pas conscience qu'ils pouvaient représenter une cible...»

Enfin, la nouvelle venue arriva et Alyss lui fit un signe de la main.

«Bonjour Enora. Je ne pense pas que l'on se soit déjà rencontrées. Je ne suis jamais à Haven et je suis sûre de ne jamais t'avoir vu dans mon secteur.»

Enfin, Jimmy arriva avec ses sacoches de selle. Alyss profita de l'occasion de se lever - elle trouvait le tabouret très inconfortable - et reprit ses affaires des mains de l'adolescent. Il les avait visiblement séchées. Quel brave garçon!

Elle sortit l'étui rond de cuir épais qui contenait tous les rouleaux de ses jugements récents.

«Tiens. Amuse-toi bien.»
« Modifié: 07 mai 2020, 08:02:05 par Conteur »

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 680
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #9 le: 03 mai 2020, 08:10:35 »
Enora sourit un peu honteusement à la remarque de Tristan. Avant qu'elle ne puisse répondre cependant, le jeune palefrenier s'avançait vers sa collègue pour lui remettre ses sacoches de selles. Elle en récupéra des papiers qu'elle remis à Tristan. Comme cela ne la concernait pas, Enora se contenta d'en profiter pour se réchauffer un peu au bord du feu. Elle était bien contente aussi, de croisé des gens qui n'avaient que faire de son apparence. Les gens éduqué n'avait que peu de réaction devant elle, mais parfois, certain villageois ou fermer avait des réactions un peu superstitieuse devant son apparence. Son uniforme et son Compagnon aidait à ce que se soit majoritairement des réactions positives, mais c'était toujours un peu agaçant pour la jeune femme. Avec des collègues du cercles, cela n'arrivait pas. On n'avait que faire du fait qu'elle était trop blanche ou différente. Ses frères et sœurs ne regardaient pas de quoi elle avait l'air.

"Bonjour à tous les deux." Elle tenta de fouiller sa mémoire pour mettre un nom sur leur visage, mais n'y arriva pas. Elle avait déjà croisé l'homme, et lui semblait se souvenir d'elle, mais elle était certaine de ne pas avoir croisé la femme. "Par contre, vous me voyiez à un désavantage, Jorel et moi ne pouvons communiquer par la parole, je ne connais donc pas vos noms."

Elle fit un sourire d'excuse. Elle en était venue à accepter ce fait depuis quelque temps, mais il n'en restait pas moins que ça rendait parfois les choses un peu plus compliqué, comme maintenant. Elle n'aimait pas trop non plus faire étalage de ce qui la rendait différente. Cependant, caché ce fait aurait été malvenu et non professionnel.

"Et pour ce qui est des vêtements, je crains de n'avoir rien d'autre de sec à mettre, avec la pluie des derniers jours et le rythme que Jorel et moi avons du maintenir, je n'ai plus rien de vraiment acceptable dans mes sacs. Le feu me suffit de toute façon, mon uniforme s'en remettra."

Elle leur sourit, il n'y avait pas d’apitoiement dans sa voix, seulement le ton de quelqu'un qui était habitué à se genre d’inconvénients. Ça faisait partie du travail et des aléas d'être une Flèche, tout simplement.

"Quelles nouvelles de votre côté ?"

Tristan Alzur

  • Hérauts
  • Héraut en charge des régions de l'Ouest
  • Messages: 22
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Compagnon ou Familier: Eryk
  • Âge: 39
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #10 le: 05 mai 2020, 11:28:50 »
Il n'en fallut pas moins à Rosmertha pour profiter de l'occasion et bondir telle une louve sur la dernière venue! Tristan savait que la bonne dame avait tendance à avoir plus qu'une oreille qui trainait surtout lorsqu'il s'agissait de demoiselles détrempées...

"Oh ma mignonne! Restez pas là comme une branche toute raide! Vous z'inquiétez pas pour vos habits, je vais m'en charger et demain matin ils seront tout sec! En attendant tenez! Vl'à quelque chose de sec et de confortable! C'est pas chic hein mais ça vous f'ra du bien! Allez asseyez-vous près du feu!"

Rosmertha laissa une tunique à la jeune fille et lui indiqua l'endroit ou mettre sa tunique mouillée. Sans laisser personne discuter ses ordres, la matrone disparu en cuisine ce qui laissa un court repos au petit groupe avant l'arrivée du repas.

Tristan secoua la tête et profita que la Flèche se change pour jeter rapidement un oeil aux différents documents qu'il venait de recevoir. Lors qu'ils furent tous réunit, il laissa les missives sur son bureau et revient lui aussi dans la pièce principale près du feu, l'air un peu ailleurs.

"Mmh... Les nouvelles sont inquiétantes... je vais les analyser rapidement et faire un rapport à Hayden. Il doit prévenir le Maréchal.. Je crains que des mouvements de troupes suspects ne se confirment proche de sa position et visiblement, certains alliés dont nous espérions le soutien tardent à nous rejoindre. Mais je ne veux pas gâcher cette soirée avec mes réflexions stratégiques! Pour une fois que j'ai la compagnie de deux collègues! Alors Enora, parle-nosu un peu de toi, profitons de ce moment pour faire plus ample connaissance! Et toi Alyss, qui as-tu croisé de notre cercle durant ta tournée?"

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 334
    • Voir le profil
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #11 le: 07 mai 2020, 08:48:10 »

Héraut Alyss

Alyss regarda Enora entrer et s'excuser de ne pas connaître leurs noms. Elle ne voyait pas où était le problème. Des tas de Hérauts ne pouvaient pas parler avec leur Compagnon. Ce n'était ni une tare, ni une honte.

«Alyss, Élue du Krys.»

Heureusement pour le bon déroulement de la soirée, Rosmertha intervint rapidement quand la jeune Héraut décida de jouer les martyrs en restant dans ses habits mouillés. Quelle idée! Alyss était persuadé que Tristan aurait prêté sans sourciller une de ses tuniques, si Enora avait pris la peine de demander. Mais visiblement, il était plus conforme à l'image des Hérauts de grelotter dans un vêtement détrempé et de tomber malade.

:Alyss, sois un peu plus patiente. Elle est toute jeune, elle se décoincera.:
:Mais je suis patiente. Je n'ai rien dit. Et tu me connais, je serais restée muette comme une tombe.:
:Oui, mais ta réprobation silencieuse est plus bruyante que la moindre de tes remarques.:


Tristan sembla ravi de redevoir ses rapports et il s'empressa de les compulser. Puis quand Enora fut enfin sèche, il revint et la conversation s'engagea.

«J'ai croisé Wilfried. Nous avons échangé nos constatations. Lui était en mission pour Clara, ton homologue en charge du Sud. C'était plutôt malin de sa part de demander un deuxième Héraut pour la seconder. Comme ça, elle peut se concentrer sur le plus urgent, et lui l'aide à gérer les affaires un peu moins importantes. Sinon, pour être honnête, je n'ai pas vu grand monde. Les Hérauts un tant soit peu compétents dans les armes sont sur le front ou aux alentours. Enfin, ceux qui n'avaient pas de postes importants à tenir, évidemment. Et la dernière fois que j'étais à Haven remonte au Solstice d'Hiver, quand j'ai ramené ma pupille de sa mission de probation. Là, j'ai croisé notre cher Attitré, qui m'a forcé à prendre une décade de repos avant de me renvoyer en Tournée, mais dans ton secteur. Arthon semble toujours aussi peu à l'aise avec lui. Enfin... non, c'est pas vrai. Je l'ai même vu rire. Mais leur relation est très différente de celle qu'ils avaient, Aranel et lui. Faut dire qu'ils ont été éduqués ensemble. Par contre, je n'ai pas vu le troisième membre de l'ancien trio, Wylan. Aucune idée de ce qu'il fiche celui-là. Il est sans doute sur le front.» Elle le connaissait plutôt mal, même s'ils avaient fait leurs études en même temps. Un jour, il l'avait laissée sans voix en lui parlant avec aisance de la culture des arbres fruitiers et des différents types de céréales qui poussaient dans sa région natale. Elle avait été surprise de découvrir qu'un noble pouvait aussi être un paysan. «Enfin... Je vais arrêter de radoter et laisser la parole aux plus jeunes. À la plus jeune, plutôt.» Elle s'étira. «Et toi, Enora, du spécial en chemin?»

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 680
    • Voir le profil
  • Fiche: Dossier de Héraut
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 23 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : [Flashback] Tout en blanc, brume, chèvre comme héraut.
« Réponse #12 le: 30 août 2020, 00:31:52 »
Enora se sentait à la fois flatter et embarrasser par l'attention des deux Héraut expérimenter.

"Je suis enchanté de faire votre connaissance à tous les deux."

Elle alla ensuite se changer rapidement loin des regards, elle n'arrivait toujours pas à apprécier son physique et elle avait garder une bonne partie de l'a pudeur qu'on lui avait inculqué très jeune. Elle ne vit pas, ni ne ressentit, donc la réprobation silencieuse de Alyss, heureusement, car il n'en fallait pas beaucoup pour mettre la jeune fille encore plus mal à l'aise et l'a culpabilisé.

Elle revint pour la fin du rapport informel d'Alyss. Elle prit un instant pour ordonner ses pensées avant de prendre la parole. Elle sentait encore intimidé en présence des deux autres héraut plus vieux qu'elle. Elle n'était pas très expérimentée encore, et se sentait mal à l'aise.


"La température semble rendre les choses difficiles pour beaucoup, mais mise à part ça, je dois avouer que je me déplace souvent trop rapidement pour vraiment rencontrer des gens, ou prendre le pouls des différents villages. Par contre, il est clair que beaucoup ont peur, ou se prépare. Les villages semblent se fortifier avec tout ce qui leur tombe sous la main, même assez loin des combats. J'ai aussi croisé beaucoup plus de bandits qu'avant la guerre, mais ce n'est pas une surprise. C'est triste, par contre, de ne pouvoir rien faire, mais je connais mon devoir. Quand j'ai eu la chance, je me suis occupé de ceux qui ont croisé mon chemin, mais j'aurais aimé ne pas avoir à le faire avec des flèches."

Enora se tue alors, elle n'avait pas à vider son sac à ses ainé et elle ne voulait pas avoir l'air de se plaindre non plus. Elle réalisa qu'elle ne savait en fait pas trop comment avoir une conversation normale avec eux. Elle avait vraiment négligé le côté amitié et tous ça. Elle savait très bien entretenir une conversation superficielle avec des nobles, mais pas s'engager dans de vraies conversations avec d'autres collègues.