Auteur Sujet: Campagne, Première Manche  (Lu 9035 fois)

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 546
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Campagne, Première Manche
« le: 13 avril 2010, 20:35:41 »
[Vous chevauchez vite et longtemps, pour rattrapper Beltran le plus vite possible. Celui-ci a reçu entre temps des ordres et conseils de Haven, et un autre Mage est arrivé par une autre route pour secourir l'armée. C'est un Adepte aussi, spécialiste de l'attaque lui, mais moins puissant que toi, Manuchan. Tu ne le connais pas.
Chantdétoile, en arrivant enfin au camp, c'est la première personne que tu vois près de la tente du Capitaine. Tu le connais, puisque c'est une connaissance de ta mère. Ils ne se supportaient pas, et il te regarde comme s'il reporte cette animosité sur toi.
Manuchan, quant à toi, tu es observé avec un sourire amical puis tu es abordé directement par Beltran qui sort de la tente et te regarde attentivement:

“Bienvenue dans notre armée, …?”

L'homme a l'air fatigué, et inquiet. Les nouvelles reçues de Connor ne sont pas bonnes, et tout le campement est sur le qui-vive: une attaque risque d'être menée très bientôt.
Vous n'êtes plus très loin de marche, et tous les soldats et mercenaires sont près à se battre. Il manque juste les Mages, et vous êtes maintenant deux.
Dès le lendemain (nous sommes en début de soirée), vous partirez tous à la guerre, en espérant récupérer Connor et les autres au passage. ]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Lamétoile

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • *
  • Messages: 205
    • Voir le profil
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #1 le: 13 avril 2010, 20:42:03 »
Chantdétoile a pressé le groupe, pas trop pour éviter de crever les montures si jamais un autre départ s'imposait lorsqu'ils auraient rattrapé l'armée, mais suffisamment pour espérer pouvoir les rattraper avant la nuit. Sur le qui-vive, la jeune mercenaire reste en alerte, attentive à son entourage et à tout ce qui pourrait survenir. Heureusement, le voyage se passe sans encombre. Une fois arrivé, elle fait signe aux trois gardes qui lui reste d'aller se reposer et se restaurer.

Elle aimerait en faire autant, mais elle sait qu'elle n'aura pas le temps tout de suite, elle doit voir son chef pour la suite et surtout, elle a remarqué un homme qu'elle aurait aimé ne pas revoir. Car s’il lui arrivait de contester certaines décisions de sa mère ou de les questionner, elle n'a jamais mis en doute son jugement et sa mère n'a jamais apprécié le mage qui se tient près de la tente du Capitaine. Elle lui adresse malgré tout un bref salut, parce qu'elle sait qu'elle devra travailler avec lui, s’il refuse de se montrer poli, au moins montrera-t-elle qu'elle ne fait pas preuve de tels enfantillages.

Elle cherche sa tente du regard, espérant que Loyal n'aura pas été trop difficile sans elle, en attendant ses ordres de Beltran, laissant ce dernier faire connaissance avec le mage qu'elle ramène.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Mages
  • L'homme à la mèche... Prof à temps plein
  • Messages: 650
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
  • Fiche: Adepte Manuchan
  • Âge: 42
  • Langues: rethwellan, valdemaran, bases de tayledras
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #2 le: 14 avril 2010, 01:24:46 »
Le mage se sentait beaucoup moins fatigué physiquement malgré le trajet, il avait pu se détendre suffisamment pour récupérer. En arrivant au campement, il remarqua un autre mage qu'il identifia aussitôt comme étant un Adepte lui aussi.

*Hmmm, je ne le connais pas, je me demande de quelle école il vient, les montagnes bleues peut-être? De toute façon, vu ma façon de vivre ces dernières années, il pourrait être de ma propre filière que je ne saurais pas qui c'est*

Sortant de ses pensées, il vit un homme robuste et, bien que manifestement très fatigué, rempli d'une autorité naturelle. Il supposait qu'il s'agissait là du fameux Capitaine Beltran dont il avait entendu parler.

L'homme s'approcha de lui pour lui souhaiter la bienvenue, Manuchan descendit de sa monture et tout en tenant la bride, vint lui serrer la main.

"Je me nomme Manuchan. Vous m'attendiez je crois? Je sais que vous avez sûrement beaucoup de choses à faire et je comprendrais si vous ne souhaitez pas m'écouter maintenant, mais dès que vous aurez un moment, il y a plusieurs points dont je souhaiterais vous parler. Des hypothèses et des questions qui me laissent perplexe quant à notre ennemi. J'ai vu qu'un autre mage était déjà présent, si l'entretien se déroulait en sa présence, ça n'en serait que mieux car il pourrait donner son avis sur la question"

L'Adepte regardait le Capitaine dans les yeux, en attendant sa réponse, il ne souhaitait pas le brusquer mais il était évident à sa voix que ces questions le taraudaient.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 546
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #3 le: 15 avril 2010, 22:00:24 »
Le Mage salua Chantdétoile avec un drôle d'air. Son interêt pour Manuchan était flagrant aussi. Son regard détailla l'Adepte avec un sourire appréciateur, mais n'eut pas le temps de parler que déjà Beltran arrivait et monopolisait l'attention.
Le Mage observa son pareil et écouta sa présentation.
Beltran répondit en lui serrant la main en retour:

“En effet nous vous attendions. Votre collègue est arrivé il y a une heure. Êtes vous venu seul?”

Il était bizarre qu'Haven ne puisse les aider plus, mais on ne pouvait forcer la capitale à se défaire de ses Mages au cas où elle essuyait une attaque de revers.
Le Capitaine regarda Manuchan dans les yeux et s'adressa aux deux Mages:

“Vous viendrez tous les deux dans ma tente dès que j'aurais parlé à Chantdétoile, et vous poserez toutes les questions que vous voulez.”

Il se tourna ensuite vers Chant, alors qu'Ellia inviter les deux hommes à entrer. Il la regarda sérieusement et demanda:

“Rapport, s'il te plait?”
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Lamétoile

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • *
  • Messages: 205
    • Voir le profil
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #4 le: 16 avril 2010, 19:54:10 »
Chantdétoile reporte son attention sur son capitaine dès qu'il se tourne vers elle. Elle s'attendait à devoir faire son rapport et remisa donc son inquiétude pour son jeune animal en arrière-plan, la mission passée avant.

"Nous avons trouvé sans incident le mage et sa jeune apprentie. Ils ont subi l'attaque de créature que le mage à appeler Wyrsa. L'apprenti a été sévèrement blesser durant l'attaque et j'ai dû laisser le guérisseur et une garde avec elle pour la ramener à la capitale."

Le résumer était succinct, mais complet.

"Le mage semble savoir se défendre, mais il faudra le surveiller parce qu'il m'a aussi semblé avoir un peu de difficulté à gérer le stress ou la responsabilité qu'avoir d'autre vie entre les mains peut amener. Il semble aussi un peu trop imbu de lui-même, comme la plupart des mages."

Elle n'aimait pas devoir dénigrer quelqu'un qui n'était pas là pour se défendre, mais elle se devait d'informer son chef pour le comportement du mage quand elle était arrivée. Ce genre d'information pouvait être capitale dans une stratégie comme la leur, car il ne fallait pas que le mage craque au mauvais moment. Elle n'avait pas l'impression d'avoir été trop dure avec lui, mais elle changeait tranquillement pour laisser l'adolescente et l'enfant qu'elle avait été derrière elle. Cette mission était en train de la forger comme une forgeront fait une arme. Une fois rendus sur place, son mental et son être seraient aussi forts que de l'acier tremper.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Mages
  • L'homme à la mèche... Prof à temps plein
  • Messages: 650
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
  • Fiche: Adepte Manuchan
  • Âge: 42
  • Langues: rethwellan, valdemaran, bases de tayledras
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #5 le: 17 avril 2010, 14:58:50 »
Manuchan tournait en rond en attendant que Chandétoile ait terminé son rapport et de pouvoir voir le capitaine.

 L’autre Mage semblait aussi calme que Manuchan était impatient. Nombre de questions lui trottaient dans la tête depuis sa rencontre avec Robin dans les faubourgs de Haven.

Sa curiosité naturelle lui souffla tout de même de faire connaissance avec son « collègue » ne serait-ce que pour assurer une meilleure collaboration.

« Bonjour. Je ne me suis pas présenté à vous, mais vous avez dû m’entendre lorsque j’ai salué le Capitaine. Je me nomme Manuchan, je suis des Vents Blancs. Et vous-même ? »

L’Adepte rethwellan souriait en se présentant. Après tout, il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas rencontré d’autre mage, et encore plus longtemps qu’il n’en avait pas rencontré pour autre chose que pour un duel !
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 546
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #6 le: 17 avril 2010, 23:35:44 »
Beltran écouta Chantdétoile avec attention.

"Très bien. Tu peux aller te reposer, profites-en, nous n'allons pas tarder. Nous n'avons pas de nouvelles de Connor depuis la dernière missive où il partait aider ses hommes. Nous rejoindrons le reste de son équipe dans la soirée."

[ Chant, tu retourne vers ta tente, mais alors que tu t'occupe de Loyal, un homme vient te prévenir qu'un cavalier seul arrive vers le campement ]

---

Beltran rejoignit la tente où l'autre Adepte acceptait l'approche de Manuchan avec un peu de suspicion. Il n'était pas sûr que Manuchan ne le teste pas, mais choisit de lui laisser le bénéfice du doute:

"Je suis Glenn, Adepte de l'école des Montagnes Grises. Je viens d'arriver à Valdemar, je suis de Rethwellan."

Il sourit en retour au jeune Mage et l'observa avec un oeil appréciateur: beaucoup plus agréable que la fille de sa non-amie.
Ellia était retournée à ses cartes, et quand Beltran entra, releva la tête pour les regarder tous:

"Maintenant que vous êtes là, nous allons tout vous expliquer."

Beltran fit signe aux deux hommes: ils pouvaient s'asseoir, et ils commenceraient. Sans attendre, il expliqua, une fois de plus la situation.

"Nous avons un problème et vous êtes là pour règler le problème. Une armée de renégats de compagnies mercenaires, de l'armée régulière de Karse - et peut-être même de Valdemar- que nous savons désormais conduits, ou tout au moins soutenus, par des Mages, sûrement un Adepte au minimum... s'est réunie dans le Col. Ils essayent de se créer un royaume dans les Marches, on ne sait pas trop ce qui leur prend. Surtout vu les habitants des Marches..."

Beltran s'arrêta.

"Mais cessons les disgressions. Ces horreurs ont massacré des villages... et prit des enfants en hotage. Ils nous narguent en tuant un gamin de temps en temps. Au dernier campement, quelqu'un a sans doute ouvert un portail, ça puait la magie... Nous avons trouvé deux enfants mutilés, et une flèche de Héraut brisée. On cherche à nous faire courir vers les fautifs, nous craignons donc un piège. Vous êtes là pour vous occuper des mages si vous le pouvez. Nous nous occupons des hommes normaux."

Il soupira:

"Il faut savoir qu'il y a surement un traitre dans l'armée. On a tiré une flèche empoisonnée magiquement sur notre autre Capitaine, le Capitaine Rudy, des Fléaux. Au fait voilà Ellia, des Etincelles. "

CEtte derniere prit la relève:

" CErtains de mes mercenaires ont été enlevés parmi les éclaireurs envoyés devant. On nous a rapporté l'existence d'un Mage. Connaissez vous un certain Cerath?"

---

[ Kley : Alors que tu te diriges vers Valdemar, tu vois des traces visibles d'un campement proche. Puisque c'est sur ta route, tu t'y rend mais tu es acosté par deux soldats visiblement énervés qui t'interpellent et te demandent qui tu es... Ils ont l'air prêts à en découdre, et seule l'arrivée d'une jeune femme, (Chantdétoile), les empêche de chercher la bagarre. ]

TOUR DE JEU: Beltran, Chant, Manu, Kley.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Lamétoile

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • *
  • Messages: 205
    • Voir le profil
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #7 le: 18 avril 2010, 00:29:56 »
La tayledra salua son capitaine et fit ce qu’on lui avait conseillé. Elle retrouva avec un certain soulagement son jeune ami attaché à sa tente. Ce dernier l’accueillit à renfort de ronronnement et de frottement. Pendant qu’elle mangeait ce qu’un soldat avait eu la gentillesse de lui apporter, un homme entra dans la tente pour l’avertir qu’un cavalier seul approchait. Chant se leva sans perdre de temps et attacha la longe de son félin à sa ceinture, n’ayant pas le temps de le rattacher au montant de la tente.

En arrivant, elle découvrit une scène qu’elle n’aima pas du tout. Les soldats, deux hommes visiblement, charger de la sécurité de cette partie du campement semble prêt à en découdre avec un homme à l’air perdu. Elle s’avance donc avant que les choses ne s’enveniment et posa la main sur l'épaule de celui qui semblait le plus belliqueux et regarda les deux hommes directement dans les yeux et pour les empêcher de protester, elle s'adressa directement à l'homme.

« Bonjour, puis-je savoir ce qui vous amène ici? »

La jeune femme portait les couleurs de la Garde de Valdemar, le bleu et l’argent, mais non l’uniforme. Ses vêtements étaient plus d’un style mercenaire passe-partout que l’uniforme habituel des gardes. Pourtant, son grade était visible à la façon dont les gardes s’étaient écartées à son arrivé et au nombre d’armes qu’elle portait sur elle, plusieurs dagues, deux épées courbe et une épée longue dans le dos. Ses cheveux noirs comme les ailes d’un corbeau étaient coiffés en une tresse compliquée faite pour le combat et ses yeux gris en amande ne quittaient pas le nouveau venu du regard. Et dans ce regard, on pouvait lire une farouche détermination et une force de caractère peut commune au jeune âge qu’elle semblait avoir, guère plus de 16 ou 17 ans.  Elle était suivie par le plus gros chaton que Kley n’ait jamais vu, dont la longe était attachée à la ceinture de la femme. Dans les tons terreux, il semblait joueur et intelligent.

Elle savait que la politesse dans ce genre de situation faisait beaucoup plus que l’intimidation et son instinct lui disait que l’homme en face d’elle n’était pas un danger immédiat. Cet instinct qui ne l’avait jamais trompé. Sa voix était donc restée neutre, mais ferme.  Son attitude dépendrait de la réponse fournie.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Mages
  • L'homme à la mèche... Prof à temps plein
  • Messages: 650
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
  • Fiche: Adepte Manuchan
  • Âge: 42
  • Langues: rethwellan, valdemaran, bases de tayledras
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #8 le: 20 avril 2010, 10:38:33 »
Glenn semblait  plutôt séduit par l’apparence de Manuchan au vu des regards qu’il lui lançait. Cela faisait bien longtemps que l’Adepte des vents blancs n’avait pas eu de relations amoureuses… ou autres. Mais, l’heure n’était pas à la bagatelle. Pour le moment, Manuchan ne voyait l’autre mage que comme un allié dans le combat et avait beaucoup trop de choses en tête pour penser à la séduction.

Alors que Beltran expliquait la situation qu’il connaissait déjà, ou du moins en grande partie, Manuchan récapitulait mentalement tout ce qu’il avait à dire ou demander.

La mention du nom de Cerath le fit tiquer.

*N’aurais-je pas déjà été provoqué en duel par lui dans le passé ? Hmm, je n’en suis pas sûr toutefois…*

« Je crois l’avoir déjà affronté, mais je n’en ai aucune certitude. Si c’est bien qui je crois, il est plutôt vicieux et très sûr de lui. C’est d’ailleurs son point faible. Ses sorts peuvent être très puissants et il aime s’en servir sans vraiment tenir compte de l’énergie qu’il dépense et j’ai pu en retourner un contre lui. La fatigue qu’il a ressenti suite au sort m’a laissé le temps de le vaincre sans trop forcer. Je n’ai pas pour habitude de tuer ceux qui me provoquent, sans quoi, beaucoup de mages seraient morts. Cependant, si c’est bien lui, je n’hésiterais pas. »

Manuchan avait dit ce qu’il savait mais était toujours préoccupé.

« Capitaine, j’ai beaucoup de questions à vous poser en rapport à notre ennemi commun, si vous le permettez. J’aurais aussi des commentaires à faire sur votre lieutenant, qui me semble nécessaires. »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Anonymous

  • Invité
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #9 le: 20 avril 2010, 11:52:53 »
Le vieil ermite lui avait bien conseillé d'éviter les rencontres hasardeuses et les gens en armes, mais le campement, su proche de la foret de son vieux maitre le laissait perplexe. Il se laissa donc guider par sa curiosité, et se dirigea directement vers l'entrée du camp.

Arrivé là deux soudards l'accueillirent froidement, lui ordonnant de mettre pied à terre sans lui laisser le choix et l'occasion d'en placer une. L'un des gardes tenta même d'agripper les brides du vieux cheval, ce qui ne laissa d'autres choix à Kley que de saisir son épée afin de se défaire de cette situation, quitte à l'envenimer. La patience n'était pas son fort, surtout quand il parlait à un mur.

Puis il vit du coin de l'oeil une très jeune femme se diriger vers le groupe, d'un pas décidé, mais ne montrait aucune agressivité, ce qui le dissuada de dégainer son arme. L'intervention de l'inconnue lui donna raison, et Kley fut soulagé d'entendre sa question, visiblement elle avait assez d'autorité sur les soldats pour maitriser leurs humeurs, mais il ne savait toujours pas à quoi s'attendre. Il mit enfin pied à terre, après avoir relâché le pommeau de son épée pour montrer qu'il n'avait pas de mauvaises intentions, et prit la parole :

«Bonjour... J'habite dans une forêt alentour, et je me questionnais de l'existence d'un tel rassemblement de troupes. Y a-t-il une guerre qui menace la contrée? Veuillez excuser d'avance mon ignorance.»

Kley fixait du regard la jeune femme, se surprenant à admirer ses courbes, puis se reprit, et détourna les yeux sur la vieille carne de son maitre qui piaffait d'impatience, tentant de la calmer en lui flattant l'encolure. L'homme était très grand, et ses vêtements simples, ternes et très amples, masquaient sa corpulence athlétique. Ses cheveux, coiffés en bataille, étaient noirs comme le jais, et une lueur étrange brillait dans ses yeux de la même couleur. Était-ce l'appréhension? Ou tout simplement le gout de l'aventure, et il en fallait pour arriver comme une fleur à l'entrée d'un campement inconnu.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 546
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #10 le: 20 avril 2010, 21:54:11 »
Glenn n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que Beltran rentrait déjà et que les deux mages se concentraient sur ce qu'expliquait le Capitaine.
Beltran eut un regard très intéressé vers Manuchan quand il se trouva que le Mage avait peut-être une idée de qui était Cerath.

" Tout ce que vous savez sur ce Mage peut nous être utile. "

Le regard du blond tomba sur Glenn qui haussa les épaules et avoua ne pas connaitre ledit Mage noir. Mais il affirma que qui qu'il soit, il était prêt à le combattre. L'Adepte regarda Manuchan, cette fois avec sérieux, pour confirmer qu'ils travailleraient en bonne intelligence pour vaincre les salauds qui torturaient des enfants.
Beltran regarda Manuchan:

"Posez moi toutes vos questions. Et vous pouvez parler devant votre collègue de mon assistante: s'il y a un problème, je dois le savoir, et Glenn le saura tôt où tard. Nous sommes en guerre, pas de pincettes. "

-----------------

Les deux soudards s'excusèrent de mauvaise grâce et allèrent prendre leur poste plus loin, laissant Chantdétoile s'occuper de l'intrus.
Loyal alla renifler Kley, et soudain se mit à ronronner du plus beau ronronnement qu'il ait jamais fait depuis que tu l'as, Chant. Et Kley, quelque chose te dit que tu as déjà entendu ce genre de bruit. Que quelque chose vient à la limite de ta mémoire Le grand chat se frotte contre toi, affolant un peu le cheval, et la mémoire repart aussitôt sans délivrer son message.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Lamétoile

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • *
  • Messages: 205
    • Voir le profil
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #11 le: 20 avril 2010, 22:29:03 »
Malgré sa politesse, la jeune Lieutenante restait méfiante. Mais elle avait pour principe de garder ses ennemies proches pour pouvoir les observer. Pendant que les deux gardes reprenaient leur poste, elle se promit de mentionner ce comportement à Beltran, car si ils commençaient à se comporter ainsi, ils ne vaudraient bientôt pas mieux que ceux qu'ils combattaient, et cela, elle ne le permettrait pas ou partirait.

En retournant son attention vers le nouveau venu, elle remarqua que Loyal s'approchait de lui et décida de le laisser faire, elle avait remarqué qu'il avait un des meilleurs instincts qu'elle lui avait vus et son propre instinct lui soufflait qu'elle pouvait lui faire confiance. Quand il se mit à ronronner, elle se permit une remarque.

"Si mon chat vous apprécie, alors vous ne devez pas être si mauvais que cela. Je suis désolée pour l'accueil, mais vous devez vivre très reclus pour ne pas avoir entendu parler des Marches."

Elle ne tenait pas non plus as en dire trop. Loyal pouvait adorer le nouveau venu, elle resterait malgré tout d'une certaine méfiance, après tout, elle ignorait tout ce que la magie pouvait faire et en conséquence, elle préférait paraitre un peu brusque que de mettre leur mission en danger.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Mages
  • L'homme à la mèche... Prof à temps plein
  • Messages: 650
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
  • Fiche: Adepte Manuchan
  • Âge: 42
  • Langues: rethwellan, valdemaran, bases de tayledras
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #12 le: 20 avril 2010, 23:28:08 »
Manuchan appréciait grandement que Glenn se soit ressaisit. Il ne voulait pas avoir à éconduire et sermonner son collègue alors qu’ils venaient de se rencontrer.  

« Malheureusement Capitaine, je n’en sais pas plus sur lui que ce que je vous ai déjà dit »

Le mage réfléchissait en même temps qu’il disait cela.

*Non, vraiment je ne vois rien…. Peut-être quelque chose me reviendra-t-il plus tard.*

« Pour ce qui est des questions que je voulais poser, elles sont les suivantes : Comment des hommes manifestement sans morale aucune ont-ils pu se réunir en grand nombre sans se faire remarquer ? La plupart doivent être connus pour leurs forfaits, on ne devient pas criminel et encore moins assassin d’enfant sur un coup de tête ! Ensuite et plus important en ce qui concerne mon collègue et moi-même, que font des mages avec eux ? De ce que j’ai pu voir ils comptent au moins des maîtres dans leur rang et au minimum un Adepte étant donné que deux portails ont étés ouverts sur le trajet que Perle et moi avons effectué et qu’une meute de wyrsas, modifiés pour attaquer les mages est venue à notre rencontre. Je suppose que vous savez ce que sont ces créatures, sinon, je vous l’expliquerais. Dans tous les cas , un mage de tel niveau ne s’achète pas ! Il peut avoir ce qu’il souhaite par lui-même la plupart du temps. »

*A moins que le commandant de cette troupe soit un mage plus puissant ? C’est une possibilité*

« Il est possible que le commandant de leur armée soit un mage très puissant qui aurait mis les autres à sa botte par des sorts d’asservissement, tout comme Ancar, un ancien ennemi de l’alliance, le faisait. »

Manuchan bénissait son école et surtout, la bibliothèque de son école !

Parti sur sa lancée, Manuchan préféra finir ce qu’il avait dire, même si cela ne concernait plus la magie, mais  le comportement du lieutenant de Beltran.

« J’en ai terminé avec mes questions. Maintenant pour ce qui est de votre lieutenant, je vais vous raconter ce qu’il s’est passé ainsi que le pourquoi de mes doléances à son égard. Perle était blessée gravement. Elle et moi avions affronté la meute de wyrsas dont je vous ai parlé et nous ne devons notre survie qu’à une intervention divine. »

L’Adepte regarda Beltran et Glenn tout à tour pour observer leur comportement à cette annonce.

« Lorsque votre lieutenant, Chandétoile je crois, est arrivée, elle m’a parlé sèchement, comme au dernier des mercenaires les plus incompétents, sans même prendre le soin de se présenter. Vous devez être conscient qu’un mage autre que moi aurait pu la mettre en pièce pour cet affront, plus particulièrement en prenant en compte l’état de nerfs dans lequel  j’étais après les évènements et l’inquiétude que je ressentais pour celle qui m’accompagnait. Qui plus est, ne sachant pas à qui j’avais affaire, j’aurais pu la tuer sans autre forme de procès car rien mis à part l’uniforme ne m’indiquait qu’elle était une alliée. Son comportement laissait à penser que je n’étais en aucun cas nécessaire à cette guerre, or il me semblait pourtant que l’arrivée de mages vous était indispensable. Je ne demande pas une grande déférence, mais un minimum de politesse. Son excuse fut le manque de temps car nous étions en guerre, je veux bien accepter cela, mais toutefois, si vous prenez le temps de m’écouter, elle avait le temps de se présenter. »

Manuchan fit une pause pour prendre une longue inspiration, il s’était un peu énervé dans sa diatribe et s’en rendait compte. Une fois de nouveau calme, il reprit.

« J’ai pratiqué un enchantement de vérité sur elle afin de savoir avec certitude à qui j’avais affaire. J’espère que vous ne m’en voudrez pas pour cela, mais je pensais que c’était nécessaire dans ce cas. Sachez que je ne lui en veux pas malgré tout, elle est jeune et impulsive et a probablement vécu des choses très dures. Il faudrait juste qu’elle comprenne qu’elle n’est pas la seule dans ce cas. »

A nouveau, Manuchan se tut, mais il restait une dernière question.

« Capitaine, excusez moi de vous demander ça mais…. Pourriez-vous faire en sorte d’avoir des nouvelles de Perle ? C’est une apprentie qui m’a été très précieuse. Elle est douée ça ne fait aucun doute et c’est à travers elle que l’intervention divine à eu lieu. »

Manuchan s’en voulait un peu de montrer sa faiblesse ainsi. Il espérait qu’en faisant l’éloge de Perle -tout à fait méritée au demeurant – Beltran accepterait d’envoyer un messager à Haven.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Anonymous

  • Invité
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #13 le: 21 avril 2010, 12:28:11 »
Concentré sur son compagnon de route, il vit qu'il fixait intensément du regard quelque chose dans son dos, et faisait preuve de nervosité. Kley tourna la tête, passablement énervé, pensant que les gardes revenaient à la charge, puis fut surpris de voir l'énorme chat se frotter à lui, ronronnant magistralement.

Le jeune homme lâcha la bride de son cheval de surprise, ressentant un sentiment étrange, confus. Son esprit était tout absorbé par l'affectueux animal, tendant le bras pour le caresser, lorsqu'il fut ramené à la réalité par un hennissement affolé de sa monture qui se cabra. Aussitôt Kley s'enquit de le calmer, et de reprendre la bête en main, pour éviter de blesser la jeune femme ainsi que lui même, et ne pas plus se faire remarquer.

« Hola! Vas tu te calmer oui? Tu en as vu d'autres, cette bestiole ne va pas te manger!... »

Il tourna distraitement la tête vers la jeune femme, ayant toujours à l'oeil son cheval, et arriva enfin à le maitriser.

« Excusez son comportement, il est très nerveux lorsqu'il est loin de sa paillasse et de son paturage... » Plaisanta-t-il.

Son regard se porta de nouveau vers le chat, il venait d'aiguiser sa curiosité, il avait pris la route pour celà, et avait finalement eu raison de s'attarder près du campement. Le jeune homme fixa du regard la guerrière.

« Les Marches?... »

On pouvait lire la surprise sur son visage.

« J'ai vécu comme un ermite ces dernières années, que se passe-t-il donc dans la région? »

Inexorablement il contempla de nouveau le félin, intrigué par ce qu'il avait ressenti, et se hasarda à changer de sujet :

« Quel étrange animal vous avez là, comment et pourquoi fait-il ce bruit? Ce ronronnement... »
« Modifié: 23 avril 2010, 18:34:39 par Anonymous »

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 546
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: Campagne, Première Manche
« Réponse #14 le: 21 avril 2010, 22:55:48 »
Beltran restait très concentré. Ellia, qui se faisait discrète, n'en perdait pas non plus une miette.
Le capitaine grimaça:

"Le peu que vous en savez, si c'est bien lui, nous aidera déjà. Vos questions...?"

Déjà le Mage posait des questions, et Beltran lui répondit avant de s'intéresser à celles de Glenn:

" Nous ne savons pas d'où viennent ces gens. Il y a des repris de justice, et des brigands qui étaient déjà dans la nature. Ce qui nous étonne le plus, ce sont des mercenaires qui ont brisé leurs serments pour s'affilier aux renégats... NOus avons aussi des soldats assermentés qui ont déserté pour eux... Quant aux Mages... Il y a toujours eu des Mages de sang... Et avec les évènements actuels ( je veux parler d'épidémie et de Compagnons malades), il n'est guère étonnant d'en retrouver plus en vue que d'autres... Apparemment, le fait qu'un Adepte noir soit assez fort et charismatique a réussi à en rassembler plusieurs. Nous ignorons combien."

Ca c'était pour les questions de Manuchan. Beltran grimaça à la supposition de ce dernier et pria intérieurement que ce ne puisse être cela. Mais alors qu'il allait répondre à Glenn, Manuchan en profita pour s'exprimer encore. C'était Beltran qui l'avait autorisé à parler, mais Glenn grimaça, estimant qu'il avait autant le droit à des réponses. Mais il le prit du bon côté et ne dit rien, préférant écouter aussi.
Cette fois, Ellia s'approcha pour écouter.

Beltran s'exclama soudain:

"Une intervention divine? Il faudra m'expliquer cela tout à l'heure, s'il vous plait. Pour le reste..."

Les commentaires de Manuchan recoupaient ceux de Chantdétoile, même si chacun avait sa version. Le Capitaine promit:

"J'en parlerai avec elle. Ce n'est pas la première fois qu'elle fait preuve d'une méconnaissance des règles. Elle apprend vite cependant, et je doute que vous ayez des problèmes avec elle dans les temps à venir."

Son regard avait saisi celui d'Ellia en souvenir au manque de perspicacité de sa petite lieutenante.
Puis, plus doux, le Capitaine accepta:

"Nous enverrons un messager, si vous voulez lui écrire. SAchez que dès demain cependant, nous n'aurons guère de contacts avec l'extérieur. Mais nous passerons chercher votre apprentie dès qu'elle pourra voyager. Nous n'allons pas laisser seule une digne aide à notre entreprise."

Il rendait honneur à Perle, mais ce n'était pas son fort de parler de gamins, et il repassa vite aux réponses à Glenn:

"Nous avions envoyé des éclaireurs et ils ont été enlevés, dont certains par magie. Tout pue la magie ici, et votre aide sera nécéssaire. Je dois vous demander, moi, si vous savez travailler à deux... Êtes vous prêts à donner vos vies pour ça?  Je ne vous demande pas une abnégation de Héraut, cependant."

Après cette disgression, il continua:

" Je vous explique le plan... Nos éclaireurs, aidés de quelques uns de nos hommes, vont faire une entrée éclair dans le camps pour libérer les otages. Nous savons que nous aurons des victimes, c'est pour cela que nous attaquerons en même temps. Les mercenaires d'Ellia passeront par la falaise, et nous par le Col. Nous essayerons de les prendre en tenailles... Vous intervenez à ce moment. Leurs Chefs vont essayer de réagir. Il faut les neutraliser. Je ne veux pas dire les assomer, mais les tuer. Si vous n'en êtes pas capables, dites le tout de suite. Si vous repérez l'Adepte... N'hésitez pas."

Son ton voulait clairement dire: je veux sa tête.

"D'autres questions?"

----

[ Chant, tu sais que selon les ordres, tu dois ramener l'étranger à Beltran ou Ellia. Mais ton Loyal refuse de te laisser approcher. Il ronronne de plus en plus... jusqu'à se coucher sur les pieds de Kley. Il semble te dire de venir te coucher aussi mais ça, ce n'est guère professionnel.
Kley, tu arrives à le faire lever, mais l'animal hésite entre toi et sa maitresse. Finalement, il se place entre vous deux, et vous pouvez enfin avancer.
Vous avez le droit d'avoir une conversation ou des trucs comme ça :) Chant, joue ton rôle de lieutenant aussi :) ]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »