Auteur Sujet: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)  (Lu 2124 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Héraut Jalena

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 142
    • Voir le profil
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #15 le: 10 avril 2014, 22:00:57 »
[justify:1xu25izg]Jalena sourit à Raimon et lui adressa un clin d'oeil, avant de reprendre la parole de manière collective :

"Je ne prends pas les choses à la légère, contrairement à ce mon comportement peut laisser croire. Irmingarde, j'ai parfaitement conscience de ce que des flammes peuvent faire."

Son ton était devenu très sérieux, d'un coup. Elle lui lâcha l'épaule et s'éloigna d'un pas, changeant de pied d'appui pour pouvoir observer tout le monde :

"Les Dons, quels qu'ils soient, sont dangereux. Prenons le mien, par exemple : je peux parler par l'esprit à plusieurs gens en même temps, briser des boucliers pour m'imposer dans l'esprit de mon interlocuteur afin d'être entendue. En passant par le réseau auquel les Hérauts sont liés, je pourrais parler à tous les Elus en même temps. Ca semble chouette, n'est-ce pas ? Que se passerait-il le jour où je murmurerai quelque chose à quelqu'un, en permanence, afin de le conditionner, ou pour le persuader de quelque chose ? Qu'en est-il de l'empathe qui peut projeter ses émotions et influencer celles des autres ? Tous les Dons ont un potentiel qui les rend extrêmement dangereux. Vous n'y pensez pas parce que vous êtes de futurs Hérauts, et que notre condition de Héraut nous empêche de mal utiliser nos Dons."

Elle laissa quelques secondes de silence, le regard sur les flammes qui se déchaînaient, avant de fixer Irmingarde :

"Ton Don a un impact sur le monde physique, et c'est pour ça qu'il te semble plus dangereux. Il ne le sera que si tu le souhaites ou qu'il échappe à ton contrôle. Raimon a raison : tes émotions du moment influencent ton Don - c'est aussi le cas pour nous tous, mais c'est moins visible. Tu ne feras de mal aux gens que si tu le souhaites ou que tu as peur de ton propre Don. Si c'est important pour toi et que tu ne veux pas de mon humour, très bien : mais alors au travail, et étouffe moi ce feu, sinon tu risques de tous nous blesser. Tu as envie de bruler tes amis, Irmingarde ? Respire, et calme toi. Tout ira bien."

Elle donna un léger coup du bout du pied dans le seau d'eau, à côté de la Grise, pour lui rappeler son existence : c'était juste au cas où, même si Jalena voulait croire qu'elle ne l'utiliserait pas. (Note : je te laisse décider de l'échec ou de la réussite. Cependant, tu éprouves une certaine difficulté à maîtriser ton Don, tu as du mal à t'y "connecter".)

Se tournant vers Raimon, elle l'observa s'appliquer à ses exercices, tout en réfléchissant à ce que Keryne lui avait dit à propos de son Don.

"Pas mal, Raimon. Maintenant, j'aimerai que tu contactes quelqu'un que tu ne connais pas, mais un Héraut. As-tu déjà entendu parler du Réseau ? J'aimerai que tu tentes de le visualiser, ou de sentir le lien qui relie les Hérauts, et de contacter... Mmmh, tiens, le Héraut Cristina, elle en mission de probation. Je ne te dirai pas où. Trouve-la." (Idem : je te laisse décider si tu y parviens ou non. La trouver est difficile, et tandis que tu parcours la distance, tu as un léger vertige, et tu dois pousser ton Don un peu plus pour l'utiliser)

Elle se pinça les lèvres et se retint d'ajouter un "Bonne chance !". Cristina n'était pas si loin que ça, mais elle n'aimait pas les contacts mentaux, et se protégeait sous de nombreux boucliers qui la rendait parfois difficile à détecter. En un battement de cils, Jalena demanda à Sakura de parler au Compagnon de Cristina pour la prévenir malgré tout.

"A nous deux."

Jalena sourit à Keryne et se frotta les mains.

"Comme je ne connais pas ton Don, j'aimerai savoir si Kaya accepterait de se joindre à nous. J'aimerai que tu essayes de refaire comme le soir de ton élection, et chercher à la revoir comme elle était avant. Ce sera plus facile avec ton propre Compagnon, et en plus, ça nous permettra de renforcer votre Lien - c'est important au début. " (Tu appelles ton Compagnon qui vient... Tu vas tenter, mais tu as beau te concentrer, il ne se passera rien de plus qu'une vague forme floue à côté de Kaya)

Il ne restait qu'Isabeau. Celle ci ne quittait pas Irmingarde, aussi Jalena partit-elle prendre le parchemin pour le lui donner. Elle ne voulait pas qu'elle quitte son amie, mais il fallait quand même qu'elle bosse.

"Allez, essaye de me traduire ça si tu peux."

Jalena lui offrit un sourire, tandis qu'elle préparait sa vision magique pour voir comment son Don fonctionnait. (Isabeau : quelque chose ne va pas avec le parchemin : les symboles sont trop différents pour faire partie d'une langue unique : sans doute Jalena a-t-elle recopié au hasard des symboles trouvés dans plusieurs livres, pourtant, tu tentes quand même de faire appel à ton Don. Tu as une légère migraine qui pointe assez rapidement, et la traduction met du temps à s'imposer à ton esprit.)[/justify:1xu25izg]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1420
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 23 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #16 le: 12 avril 2014, 17:00:35 »
Irmingarde avait une chance insolente. La chance d'être aussi soutenue alors qu'elle risquait de faire cramer tout le monde. Et elle n'avait rien fait pour ça!
Isabeau choisissait sciemment de désobéir au professeur pour rester avec elle. Raimon, avec qui pourtant elle n'entretenait pas forcément de rapports plus amicaux que la normale intervint lui aussi pour lui donner des conseils - d'ailleurs, il faudrait qu'elle travaille ses boucliers vu la facilité avec laquelle il rentrait dans sa tête!
Et il y avait le Héraut Jalena qui essayait de faire son possible pour l'aider également, à sa façon, sa manière bien à elle. Ses méthodes étaient si... originales qu'elles devaient se révéler efficace sur le long terme, puisque c'était un professeur reconnu.

Mais... il fallait croire qu'elle ne s'en rendait pas compte, ou du moins, qu'elle n'était pas très reconnaissante. Elle ne dut qu'à son respect de la politesse de ne pas hurler à Raimon "Qu'est-ce que tu sais toi, tu te contentes de parler aux gens à des centaines de lieues, pas de mettre le feu! T'es qu'un porte-voix géant...".
Non, elle se mentait. Il n'y avait pas que la politesse. Il y avait aussi son amitié pour sa fiancée, Isabeau, la réprobation manifeste d'Ezarell, ainsi que l'explication de Jalena sur la dangerosité des dons que chacun avait.

L'idée de rendre ses flammes dangereuses selon leur cibles et son état d'esprit était parfaitement juste en plus, si on y réfléchissait. Dans la forêt, ce jour-là... elle avait attaqué Elryk mais son feu n'avait pas réellement blessé Beltran. Oui, l'hypothèse se tenait. Et était d'autant plus effrayante.
Tant que Mina n'aura pas de maîtrise sur elle-même, elle n'en aurait pas sur ses flammes.

"C'est ce que je me tue à te dire depuis des mois mon élue..." réagit Ezarell, gentiment néanmoins.

Puis la provocation de Jalena fouetta le sens de l'honneur d'Irmingarde.
Au travail ma grande, arrête un peu de te morfondre et te dire que tu n'es pas capable de le faire! Essaye, et flatte-toi, si ça échoue, d'avoir au moins essayer!
Et puis, au cas où, il y avait le sceau d'eau.

"Ca c'est le retour de la personne que j'ai élue!" l'encouragea son Compagnon.

Alors, Mina essaya de trouver à nouveau le bouton, le levier dans son don qui lui permette d'en retrouver le contrôle. Ce qui la rendait folle de rage - et par conséquent, nourrissait ses flammes - c'était qu'elle ne le trouvait pas, alors qu'habituellement, quand elle s'entraînait à allumer un feu dans une cheminée, cela se faisait presque sans y penser, comme si elle utilisait un interrupteur pour le lancer, l'éteindre, le relancer, l'éteindre...
Elle finit par cerner quelque chose, mais de si lointain qu'elle avait peur de ne jamais l'atteindre. Sa seule certitude, c'était d’écoper d'une intense migraine juste après.
Enfin, à force d'effort, elle réussit par avoir une très légère maîtrise sur ce levier et à réduire un peu la force du feu qu'elle avait allumé. A bout de force mentale, elle craqua et attrapa le sceau pour achever d'éteindre les flammèches trop résistantes.

Brutalement, elle se déconnecta de son don et gémit quand son crâne lui donna l'impression d'être coincé dans un étau brûlant. Et elle se rendit compte qu'elle était trempé. Mais pas par l'eau, non, elle avait juste intensément transpiré.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #17 le: 16 avril 2014, 19:55:43 »
[Bon, quoi de mieux pour mon retour qu'un petit cours de don ! À moins que cela dérange, je vais prendre en compte que mon personnage à continuer à traveiller son don et qu'il a évoluer en plus d'un ans.]

Enora était assise loin du groupe, le dos contre un arbre, elle pouvait maintenant trouver son don même lorsqu'il y avait du bruit, et que sa concentration était déranger, elle avait travailler très fort pour cela lors de la dernière années, mais maintenant ce qu'elle voulait essayer de faire, c'était de tester la limite de distance.  Aller le plus loin possible, trouvé ses limites et les défénir.  Si on avait besoin d'elle pour voir loin, elle voulait savoir jusqu'à quelle point.

Elle pensait très bien maintrisé son don désormais.  Elle avait conserver peu d'amis au fil du temps, car la plupart de ceux qu'elle s'était fait autrefois était désormais ailleurs.  Andra était parti à la poursuite d'une piste, et la séparation avait fait mal.  Il était devenu un grand frère pour elle, mais, heureusement, elle corespondait avec lui fréquement, c'était déjà cela.  Les bleus qui était au collégium avec elle lors de son arrivé était pour la plupart devenue des nobles à part entière.  Soit reparti dans leur famille, soit avec des postes à la cours.  Elle continuait de fréquenté certain, mais sur une base beaucoup moins régulière.

Il y avait Saskia aussi, mais elle était si occupé que les deux jeunes femme ne se voyait presque plus.  Leur horraire respective ne le permettait plus autant qu'avant.  Bien que leur amitié des premiers jours soit devenue plus forte.  

La timidité naturelle d'Enora, ainsi que son désir de bien faire, son perfectionnisme l'avait ammené à passé le plus clair de son temps à ses études de Héraut qu'à se faire des nouveau amis.  Tous ses temps libre était passé à perfectionner ou apprendre quelque chose d'utile.  Elle s'entrainait 3 fois par jour aux armes, elle travaillait avec Jorel au moins une heure, elle étudiait et travaillait les langues qu'elle connaissait en plus du Valdemarien, elle parlait maintenant courament le Shin'a'in, et elle avait ajouter le Karsite à son cursus.  L'histoire et la loie la fascinait toujours autant, bien qu'elle ne s'y consacrait plus que légèrement, vu son emplois du temps chargé.  Malgré tout, et surtout parce qu'il y avait toujours tellement à faire, elle avait pris l'habitude de dormir moins poour avoir le temps de tout faire, et son corps y était désormais habitué.  

Ainsi donc, aujourd'hui, maintenant qu'elle maitrisait le comment utilisé son don, elle voulait tester, et peut-être même pousser ses limites.  Elle s'était donc isolé du groupe pour se concentrer le plus facilement possible, et ne pas dépensé d'énergie à le rester.  Elle entendait quand même le reste du groupe, les petits bruit et tout, mais c'était quelque chose de facile à oublié désormais.  Elle avait une main posé sur Grabuge, son énorme chat noir qui n'en faisait toujours qu'à sa tête (ou presque), et ce malgré les années.  Aujourd'hui entre autre, il avait décidé de l'accompagné et rien ne l'avait fait changer d'idée.  Il était trop intelligent pour son bien, et malgré qu'il sache obéir à Enora lorsqu'il le voulait, et c'était quand même souvent le cas, il avait son caractère bien à lui, et semblait avoir un don pour toujours comprendre quand il devait obéir, et quand il pouvait se prendre quelque liberté.

La jeune femme ferma donc les yeux, oubliant tout autour d'elle, le groupe, Jalena, son chat, et l'arbre contre lequelle elle était adossé, et trouvat son centre, elle tentat de projeter sa vision le plus loin possible.  Essayant de visualisé des lieux connu en premier, et de visiter de ceux qui était de plus en plus loin du Collégium.

Elle ne vit donc, ni ne se rendit compte de rien de ce qui eu trait au feu.  Elle s' en voudrait probablement énormément plus tard.  Surtout qu'elle eutant de ddifficultés à utiliser son don.  Plus elle forçait,  plus la zueur perlait sur son front, et ce pour ce qui semblait être un résultat médiocre.
« Modifié: 17 avril 2014, 01:42:05 par Enora De Lolryn »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #18 le: 17 avril 2014, 01:00:46 »
Enfin, suite à l’intervention opportune de son fiancé, Jalena traitait la situation avec sérieux. La tension qui raidissait les épaules d'Isabeau se relâcha d'un cran. Apres que la prof ai fini son explication, la jeune bourgeoise posa doucement une main sur l'épaule de son amie. Elle murmura sur un ton que seule mina aurait pu entendre:

"Tu vas y arriver, je sais que tes flammes ne bruleront personne. Je n'ai pas peur."

Ok, si, elle avait peur. Mais Isabeau savait très bien enfermer sa peur à double tour pour foncer tête baissée. Dans le domaine de ses sentiments, elle savait très bien se mentir à elle-même et aux autres. Parfois, d'ailleurs... La réalité se conformait à ses mensonges. Des années, elle avait rebattu les oreilles de tout le monde du fait qu'elle deviendrait héraut. Elle n'avait aucune chance d'y arriver, mais elle l'avait fait. Elle était élue. Elle serait héraut. Ce n'était qu'une question de temps. Ça ferait pareil. Les flammes ne bruleraient personne. Point.

Et, effectivement, les flammes finirent par s'étouffer, avant que Mina n'achevé les quelques malingres survivantes a grand coup de seau d'eau. Isabeau attrapa alors son amie pour la serrer contre elle, sans prendre en compte la sueur qui recouvrait son amie.

"T'es la meilleure, je le savais."

Finalement, Isabeau prit le parchemin que lui tendait Jalena et retourna s'assoir. Rinnerl grimpa sur le banc dans un mouvement souple et posa la tête sur la cuisse de sa liée. Avant de se plonger dans le texte, la Fille au Kyree se souvint en un éclair de sa "première rencontre" avec Raimon. De son récit, du moins, puis qu'elle n'était pas vraiment là. Il l'avait rencontrée dans un rêve, lisant avec Rinnerl à ses pieds. Si ce n'était pas un signe de la Couleuse, ça...

Le texte était... étrange. De morceau de trucs, de bidules et de machins... plusieurs écritures, manifestement. Ça se voyait aux différents taux de lettres de chaque mot. En tous cas, elle ne connaissait pas ces langues. Mentalement, Isabeau mit les "lunettes" psychique qui représentaient pour elle son don. Elles étaient floues... brouillées... c'était...

"C’est plus facile, normalement."

Ah si, ça venait. Tandis que la migraine était tenue en respect par Rinnerl, Isabeau lut mécaniquement les mots du parchemin.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #19 le: 17 avril 2014, 06:56:18 »
Nom du PNJ: Raimon d'Armentières
Age: 29 ans

Irmingarde sembla peu à peu reprendre le contrôle d’elle-même. Raimon put donc se mettre  à la recherche du Héraut Cristina à travers le Réseau. Il sentait de plus en plus stupide. Il n’avait aucun problème à sentir le Réseau. Ce qui le dérangeait, c’était de devoir toucher tant d’esprits pour trouver le bon. Cela le dérangeait. C’était un problème de fierté - il détestait errer mentalement de la sorte - et d’éthique - il avait peur de lire des choses qui ne le regardaient pas. Elle aurait au moins pu lui indiquer une direction… Même en situation critique, on avait toujours une vague idée de l’endroit où se trouvait la personne : nord, est, sud, ouest. Le Héraut Jalena s’amusait sans doute de ses réticences et de ses habitudes de soldat. Être élu si tard dans sa vie ne lui avait pas facilité la tâche. C’était toute son éducation, toute sa formation qu’il devait remettre constamment en question. Et il n’avait pas l’habitude de devoir questionner les choses.

Il sentait la présence muette d’Edriss à ses côtés. Elle n’interviendrait pas, évidemment, mais sa présence rassurait Raimon. Il était certain de ne pas déraper. Il pouvait donc effleurer successivement tous les esprits qu’il croisait pour trouver le bon. Cependant, malgré ce soutient, il ne parvenait pas à trouver Cristina. Il commençait même à avoir mal à la tête. Il devait fournir plus d’énergie que d’habitude pour parcourir le Réseau, et cela lui donnait le tournis. Il força tant et si bien son Don qu’un rideau noir et multicolore lui tomba devant les yeux (qu’il avait pourtant fermés!) et qu’il se retrouva étendu sur le côté. Il était heureux qu’il fut assis par-terre, car sinon il aurait pu se faire très mal.

« C’est rien… Juste une baisse de pression… »

: Tu aurais peut-être dû manger un peu avant de venir… C’est bizarre quand même, tu n’as pas ces problèmes d’habitude. :

: Je sais, mais j’ai l’impression d’être englué dans… dans… je sais pas pas, mais quelque chose de gluant, et cela fatigue mon esprit.:

« Professeur, je suis désolé, mais aujourd’hui, j’ai beaucoup de peine. Peut-être suis-je en train de tomber malade? »

[Comme je suis pas là la semaine prochaine, vous pouvez sauter mon tour en disant que je me repose un moment pour attendre que mes vertiges passent. ]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Keryne

Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #20 le: 17 avril 2014, 21:07:24 »
[justify:1z9y7s4q]Finalement, leur professeur était bien un professeur. Ses paroles rassurèrent Keryne, qui commença à s'inquiéter de ce que son Don pouvait avoir de dangereux. Il est vrai que le fait qu'ils soient Elus réduisait largement la possibilité d'utiliser sciemment leur Don de mauvaise façon. Mais elle se disait qu'elle devrait d'autant plus apprendre vite, contrôler, pour ne pas être à la merci de son Don et qu'il soit un danger pour les autres. Elle ne voulait pas pouvoir faire de mal à ses pairs, même sans faire exprès. En tous cas, ses paroles eurent l'air de faire de l'effet sur Mina, qui réussit, avec beaucoup d'efforts, à réduire les flammes. Le seau d'eau lui servit, mais il n'était plus nécessaire. Elle lança :

-Bravo Mina !

C'était sincère et enjoué. Elle était contente pour son amie. Son Don ne devait pas être facile à porter et elle lui tirait son chapeau d'avoir autant de maîtrise d'elle-même. Isabeau récupérait le parchemin, Raimon avait ses exercices, une autre apprentie, Enora il lui semblait, avait l'air de travailler aussi... Il n'y eut plus qu'elle. Et Jalena avait l'air très enthousiaste de découvrir un nouveau don, plus qu'elle, même. Elle hocha la tête à ses directives :

-Oui je l'appelle.

Kaya...
Oui mon Elue ?
Le Héraut Jalena souhaiterait tu te joignes à nous pour l'exercice.
Très bien, je suis là.


Le Compagnon s'adressa donc aussi au professeur :

Bonjour Héraut Jalena. En quoi consiste donc l'exercice ?
En fait, je dois essayer de faire comme le soir où tu m'as Elue, de te voir... avant.
Très bien, lance toi ma chère, n'aies pas peur surtout.


Keryne sourit, un peu penaude et se concentra. Tenta de faire comme elle avait déjà essayé auparavant. Mais elle n'avait jamais vraiment fait ça de manière voulue, les quelques fois où c'était arrivé, c'était plutôt sans faire exprès. Enfin, le résultat était loin du compte. Elle recommença donc, se concentra tant qu'elle put, mais rien n'y fit. Elle n'obtenait qu'une forme floue, à côté de sa Liée. Vraiment rien à voir avec le soir de son élection. La jeune fille grimaça :

-Je crois que c'est pas très bon, désolée...

Elle se sentait un peu nulle, de ne pas réussir, alors que tous les autres, même si c'était un peu difficile, avaient l'air de mieux y arriver. Cette fois, Kaya ne s'adressa qu'à elle :

Oui mais chérie, tu es Elue depuis à peine un mois... Eux ont eu le temps de travailler leur Don beaucoup plus que toi...
Mais c'est frustrant, j'aimerai bien y arriver...
Doucement, ça viendra, ne t'inquiètes pas.


Elle hocha la tête intérieurement, un petit air contrit sur le visage.[/justify:1z9y7s4q]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Jalena

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 142
    • Voir le profil
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #21 le: 21 avril 2014, 18:14:41 »
Jalena salua Kaya d'un hochement de tête et observa de manière externe la façon dont Keryne précédait. Il est vrai qu'elle était la seule vraie débutante ici, et sans doute que Jalena lui proposerait, plus tard, des cours particuliers... Sans doute avec un groupe doué de Vision à distance, car elle supposait que c'était sensiblement la même façon de fonctionner, même si Keryne ne regardait pas plus loin, mais sur un autre plan, sans doute. Du moins Jalena interpréta-t-elle cela de cette manière, dans un premier temps. Après, il faudrait qu'elle observe, tout simplement.

Mais chaque chose en son temps : Isabeau s'installa, la kyree à côté d'elle, et tandis que tout le monde semblait concentré, il lui sembla que le moment était opportun pour changer sa propre vision, et voir comme ses élèves travaillaient sur le plan magique. Elle commença par observer Raimon, et fronça les sourcils : il semblait dépenser beaucoup trop d'énergie pour un exercice que Jalena estimait simple - mais dès qu'il s'agissait de Parole à distance, tout lui semblait très simple. Son regard porta alors sur ses autres élèves, un à un : pas étonnait qu'Irmingarde ait perdu le contrôle de ses flammes ! Quelque chose semblait perturber tous leurs Dons. Sourcils froncés, elle fit signe à Enora de rejoindre leur groupe - elle ne l'avait pas vue plus tôt, mais avait remarqué et senti l'utilisation de son Don, tout proche. Elle dit à tout le monde :

"Arrêtez tout. Et mangez, il ne faudrait pas que vous fassiez un malaise..."

Trop tard pour le malaise ! Raimon se laissa tomber au sol. En temps normal, Jalena aurait gloussé et l'aurait aidé à se relever, avec une boutade du genre "Debout, soldat !" mais son humeur s'était brusquement assombrie. La source du pouvoir héraldique était assez flou, pourtant, elle pouvait sentir que quelque chose n'allait pas.

"Sakura ?"
*Oui ?*
"Tout va bien pour toi ?"
*Evidemment, pourquoi ça n'irait pas ?*
"Je ne sais pas... Mes élèves du jour semblent avoir du mal à utiliser leur Don. Quelque chose semble les perturber... Je vais faire quelques tests..."

Jalena s'assit par terre et commença à manger le morceau de pain aux fruits qu'elle n'avait pas lâché depuis le début. Elle ferma les yeux, et laissa son Don partir. Elle savait qu'elle pouvait, assez facilement, aller jusqu'à la frontière. Tout naturellement, elle chercha donc son contact habituel, un sourire au coin des lèvres.

"Lize ?"

Et l'écho de sa propre voix résonna dans sa tête, la faisant sursauter. Elle chercha le contact le plus proche de sa "position" et trouva l'esprit d'un héraut... Qui devait être à 2 jours de la frontière - 2 jours en lançant son Compagnon au galop et en ne s'arrêtant que le strict minimum nécessaire ! Jalena ouvrit les yeux trop vite, et fut prise d'un vertige. Elle attendit que les étoiles qui dansaient devant ses yeux disparaissent, tout en mâchonnant sans conviction - et surtout, en utilisant trop d'énergie - le reste de son morceau de pain.

Il s'était écoulé une bonne dizaine de minutes, et Jalena frissonna, se rendant compte combien elle avait soudain froid. Elle se frotta les bras et prit autre chose à manger, espérant que ses élèves en avaient fait de même.

"Je crois que quelque chose nous empêche d'utiliser nos Dons comme on le souhaiterait ! Il y a une interférence, mais je n'ai pas les capacités pour voir où ça se passe..."

Jalena soupira. Se tuer à la tâche, ça ne la dérangeait pas : elle ne pouvait pas forcément demander la même chose à ses élèves. Faire des tests, des observations, c'était son truc en temps normal. Elle se leva.

"Je pense ajourner la séance d'aujourd'hui. Je vais voir si ma Parole fonctionne mieux ailleurs, et essayer de déterminer l'épicentre de la perturbation. (et après une hésitation, elle ajoute) ou bien, je peux tenter de nous faire trouver cette perturbation : celles douées de Vision pourraient chercher dans le monde immatériel, et les autres dans le monde physique... Je ne veux pas vous tuer à la tâche ! Vous êtes libre de partir vous reposer si vous le souhaitez - je ferai appeler des Guérisseurs pour qu'ils vous donnent un truc avant d'aller vous reposer."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Keryne

Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #22 le: 27 avril 2014, 20:26:03 »
[justify:1jhx8is1]L'apprentie-héraut attendait un commentaire, des conseils, des exercices... Mais au lieu de ça, leur professeur dévisagea chaque élève du cours. Raimon se sentait mal, Isabeau n'arrivait pas à déchiffrer, Mina avait eu du mal à contrôler son feu et... Enora semblait concentrée, on ne savait pas trop si c'était positif ou négatif. Arf. Ils étaient tous fatigués aujourd'hui ou ? L'ordre qui émana de Jalena surprit la jeune fille qui ne sut pas trop quoi faire. Elle avait l'air inquiète, comme s'il y avait un truc pas normal dans l'air.

Tu sais ce qu'il se passe toi ?
Non, pas vraiment, c'est assez étrange en fait.
Y a quelque chose qui cloche ?
On dirait bien oui.
Oh...
Mais mange toi, elle a raison, tu as dépensé plus d'énergie que d'habitude, pour un résultat plus médiocre.
Ah euh.. mais j'ai pas faim moi.
Mange je te dis tête de mule ! Regarde Raimon.
Bon bon bon, d'accord.


Keryne abdiqua et se saisit d'un morceau de pain et de fromage, jetant un œil inquiet sur ses camarades, se rapprochant d'eux, prête à aider au besoin. Elle regardait leur professeur qui avait les yeux fermés, l'air très concentrée. Et les minutes s'écoulèrent, très longues. Elle ne leur avait rien dit sur ce qu'elle était en train de faire et la jeune fille se demanda s'il ne faudrait pas essayer de la ramener à un moment donné... Enfin, au bout d'un long instant, elle ouvrit les yeux. Mais loin d'être en pleine forme, comme au début du cours, celle-ci sembla hébétée, comme sonnée. Elle mit quelques temps à revenir parmi eux. Enfin elle leur annonça qu'effectivement, il y avait un problème. Ah.

Quand elle parla de couper cours à la leçon, Keryne grimaça, en effet ils n'étaient pas vaillants. Mais elle leur proposa aussi de rester et de l'aider. Effectivement, son don pourrait s'approcher de la Vision dans le plan immatériel. Oui, sauf qu'elle était pas douée.

Mais dis pas çaaaaaaaaaa...! SGROGNEUGNEU de Nom d'un Compagnon !
Pardon pardon pardon ! J'ai rien dit, rien pensé !
Mouais. Attention hein.


Bon, que faisait-elle. Après tout, elle ne perdait pas grand chose à rester, même elle gagnait en expérience, à la limite. Mais d'abord voir si la Héraut voudrait bien d'elle. L'apprentie proposa alors d'une petite voix :

-Euh moi je veux bien rester aider... Mais je ne sais pas si je serai d'une grande utilité... Enfin, je veux dire, vu l'avancement du contrôle de mon Don... Mais euh, si vous croyez que je peux aider quand même, je reste.

Oula, oui, on avait vu plus convaincue. Elle observa alors le reste des apprentis, pensant bien que d'autres se proposeraient également pour aider. Et finalement, elle espéra ne pas être trop nulle pour pouvoir être elle aussi, un peu utile.[/justify:1jhx8is1]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #23 le: 27 avril 2014, 23:00:42 »
Si ce n'était de Jorel, Enora aurait sans doute continué de forcé, mais l'inquiétude sincère et grande de son compagnon la sortit de sa transe.  Elle remarqua alors les trait inquiets de chacun, et particulièrement Jalena, qui lui fit alors signe de venir rejoindre le groupe, et leur ordonna a tous de mangé.  Quelque chose n'allait définitivement pas.  Elle remarqua alors les traces de brûlure et cela ne fit qu'accroitre son malaise grandissant.

Elle se leva, mais du se retenir à l'arbre pour ne pas tomber.  Un vertige venait de l'assaillir, heureusement, il fut de courte duré et elle put rejoindre le reste du groupe sans trop de difficulté, si ce n'était qu'elle avait l'impression d'avoir travailler pendant des heures et non quelque minutes.

Puis Jalena énonça son hypothèse et formula son désir d'ajourné, cependant, elle leur offrit de rester pour aidé, ce dont l'albinos ne se fit pas prier.  Elle se contenta cependant de rester à sa place et de hocher la tête en direction de Jalena.  Si elle pouvait aidé, elle ferait de son mieux.  Elle était cependant inquiète pour Raimon qui semblait s'être évanoui, ainsi que pour Mina qui n'avait pas perdu le contrôle de ses flammes depuis longtemps.  Son regard s'attarda donc sur eux deux en particulier avec inquiétude.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #24 le: 28 avril 2014, 13:31:03 »
A l'instant même ou Jalena lança son avertissement, Isabeau relâcha son effort et les mots redevinrent collection de lettres sans aucun sens. Elle leva le nez, tout en sentant la migraine poindre. Étonnement forte d'ailleurs. Elle avait à peine travaillé avec les problèmes de Mina. Rinnerl se frotta contre sa cuisse et la migraine baissa à un niveau supportable. Isabeau ne remerciât même pas sa compagne parce qu'elle venait de voir son fiancé tomber.

Elle laissa parchemin et Kyree sur place pour se précipiter vers son Raimon. Mais, heureusement, à peine était-elle à côté de lui qu'il se réveillait déjà. Ok, elle avait l'air ridicule à s'être alarmée de la sorte. Mais s'eut peut être pire, elle aurait pu crier son nom d'une manière dramatique...

La grise posa une main néanmoins un peu tremblante sur l'épaule de son futur époux:

"Reste allongé quand même, d'accord? Je vais te chercher à manger."

Aussitôt dit, aussitôt fait. Isabeau tendit à Raimon une gourde (d’eau, je vous vois venir, vous, là-bas), une tartine de miel et un morceau de pain au fruit que, personnellement, Isabeau trouvait étouffe-croyant.

Une fois vraiment rassurée sur l'état de l'ancien soldat, elle reporta un peu d'attention sur Jalena:

"Dans le monde physique? Vous voulez que nous cherchions dans le palais?"
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #25 le: 28 avril 2014, 14:06:42 »
Le cœur de Raimon  fit un saut périlleux dans sa poitrine quand il réalisa que Isabeau s’était précipitée à son secours. Alors qu’il envisageait de se redresser, il préféra obéir à sa fiancée visiblement inquiète. Elle revint rapidement avec de quoi manger. Il se redressa un peu pour manger la tartine au miel, puis s’assit correctement pour finir le reste de son encas.

Son orgueil blessé fut quelque peu pansé par la déclaration de Jalena. Le problème ne venait donc pas uniquement de lui. Il avait juste été plus têtu que les autres, ce qui expliquait pourquoi il avait fait un malaise. Il allait par contre passer son tour pour la recherche. Il n’avait pas du tout envie de se confronter à nouveau à ce qui perturbait son Don. Isabeau, par contre, semblait intéressée par cette chasse. Un peu déçu, il tenta de l’amadouer.

: (Isabeau) Tu ne préférerais pas rester avec moi? Tu n’as pas le don de Vision et avec ton bras encore fragile, ce ne serait pas raisonnable…:

: Profiteur! :

: Pas du tout…: Son ton était légèrement (et faussement) outré. : On a rarement l’occasion de se voir. Un cours qui tombe me semble le moment idéal pour rattraper le temps perdu.:

Il se sentait mieux maintenant que son estomac était plein. Il se leva précautionneusement et se tourna vers Jalena. Il avait mal à la tête maintenant. Ce qui ne lui arrivait jamais.

« Vous comprendrez que je passe mon tour pour cette recherche. Et je doute d’être très doué. Je vais plutôt attendre les Guérisseurs… »

Même s'il le cachait, il était un peu inquiet. Pourquoi était-il tombé dans les pommes? Certes, il n'avait pas mangé avant de venir. Mais c'était habituel. Peut-être était-il plus sensible que les autres à ce qui les perturbaient?
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1420
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 23 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #26 le: 29 avril 2014, 17:54:34 »
Hey, félicitation Mina, tu n'as pas mis le feu à tout le Collegium!
C'est un peu ce qui tournait dans le crâne endolori de la jeune femme à cet instant, même si elle appréciait à sa juste valeur le soutien de ses frères et soeurs de cercle.

Quand Raimon tombant comme une feuille morte d'un arbre, elle voulu l'aider, comme il l'avait aidé plus tôt, mais elle n'eut pas le temps de cligner des yeux qu'Isabeau avait accouru aider son fiancé. Elle les laissa gérer cet étourdissement entre eux, ne voulant pas s’immiscer.

"Mange!" lui ordonna Ezarell.

Sans discuter, Mina saisit distraitement un morceau de fromage qu'elle fourra dans sa bouche en observant Jalena pendant de longues minutes. Elle commençait à devenir inquiète, à l'instar de son Compagnon.
Quand Jalena reprit contact avec la réalité, cela sembla lui être douloureux, mais la Professeur avait trouvé une raison à la difficulté de ses élèves. Une réponse qui provoquait une multitude d'autres questions.
Une interférence? Ca n'était pas bon du tout ça...

Elle fit chorus à la question d'Isabeau sur la nature de l'aide qu'elle pourrait apporter.

"Je veux bien chercher partout, mais sans savoir ce qu'on cherche, ni ce qui pourrait provoquer ça.. Et je ne vais pas essayer de mettre le feu partout pour voir où cela m'est le plus difficile..."

Elle voulait aider, c'était évident, mais le problème semblait si flou que sans point de départ de d'arrivée, ce serait sacrément compliqué!
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Jalena

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 142
    • Voir le profil
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #27 le: 01 mai 2014, 23:44:37 »
[justify:11tjtgtr]"/Sakura/ Je m'attendais à ce que tu te fiches de moi."
*/Jalena/ Moi ? Un noble Compagnon, tu crois que j'ai du temps à perdre pour ce genre de frivolités ?*
"/Sakura/ Excuse moi, Divin Esprit. Je te prenais pour un simple cheval. Mais n'empêche... Tout ça est bien étrange. C'est la première fois que j'ai du mal à contacter Lize."

Jalena fit attention en lançant une nouvelle conversation vers la maison de Guérison. Elle effectua l'exercice comme une débutante, afin de s'assurer que ce n'était pas quelqu'un qui était à l'origine des perturbations. Non, elle n'était pas du tout paranoïaque, pour le coup... Elle demanda de manière polie à son interlocuteur de lui envoyer deux guérisseurs pour des apprentis hérauts fatigués. Jalena tomba sur Fiersaule, avec qui elle parla un peu, apprenant du même coup d'où venait la perturbation. Cela la laissait songeuse...

Jalena s'assura, du regard, que ses élèves se restauraient. S'ils avaient du utiliser leurs Dons plus fortement que de raison, leurs réserves devaient être à plat.

"N'oublie pas de manger, toi aussi, Isabeau. Et oui, je vous aurai proposé de chercher au palais, ou dans les alentours. Mais ce ne sera pas nécessaire."

Jalena baissa le regard : l'air de rien, elle était légèrement en colère ! Si quelqu'un savait que la Pierre Coeur créait des interférences, pourquoi ne pas l'avoir avertie ? Après tout, elle était prof de Dons héraldique, elle aurait aimé être dans la confidence... Sans le savoir, elle avait peut-être mis ses élèves en danger, et elle détestait ça.

*/Jalena/ Jal', ne sois pas trop sévère envers toi-même...*
"/Sakura/ Il ne s'agit pas que de moi, Sakura ! Je donne des cours à des apprentis ! Regarde comment j'ai poussé Irmingarde à contrôler son Don alors qu'elle ne le pouvait pas. Le Boutefeu est assez délicat, je n'ai pas besoin d'ébranler sa confiance en elle en plus. J'aurai du être mise au courant.

/A tout le monde/ Des guérisseurs vont arriver. N'hésitez pas à manger pour restaurer vos réserves, même si vous avez l'impression de ne pas avoir faim - je dis ça pour toi, Keryne, surtout. Il y a visiblement un problème avec la pierre-coeur du palais, et elle ne nous permet pas d'utiliser nos Dons comme d'habitude. Je suis désolée, je n'étais pas au courant.

/A Irmingarde seule/ Je suis désolée, surtout auprès de toi, Irmingarde. Je ne t'aurai pas autant poussée si j'avais su qu'il y avait un problème. J'espère que tu me pardonneras pour cette bavure qui ne me ressemble pas."


*Je vous laisse poster encore une fois chacune, et je pense que nous pourrons clore le sujet - sauf si l'une de vous relance la conversation, bien entendu, j'y répondrai à la suite ^^ Jalena ne sait rien de plus, en dehors du fait que c'est la pierre coeur qui est à l'origine des perturbations. Une fois vus par les guérisseurs, vos personnages pourront repartir. Merci pour ce sujet, tout le monde =) (PS : si jamais vous avez des remarques à faire, n'hésitez pas, ma boîte à MP est dispo ^^)*[/justify:11tjtgtr]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Keryne

Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #28 le: 06 mai 2014, 14:02:30 »
[justify:28car9dr]Alors que tout le monde se remettait peu à peu, Keryne vit Enora rejoindre leur groupe, l'air un peu fatigué aussi. Elle lui tendit du pain et du fromage, afin que celle-ci se restaure à son tour. Isabeau prenait soin de Raimon de son côté, qui était revenu à lui et s'était assis pour finir de grignoter. Isabeau et Mina, ainsi qu'Enora se proposèrent également pour rester aider, plutôt physiquement. Elle attendait donc de savoir comment leur professeur voulait s'y prendre.

Mais celle-ci leur annonça finalement que non, il n'y avait plus besoin, elle avait trouvé la source de leurs problèmes. Ah ben ça c'était du service express ! C'était à cause le Pierre Coeur. Ah. Oui. C'était un peu flou encore tout ça pour notre chère petite apprentie héraut en herbe. Mais bref, le cours se retrouvait terminé plus vite que prévu. Elle hocha la tête à ses injonctions et reprit de quoi manger. C'est vrai qu'elle ne se sentait pas particulièrement affamée. Mais elle faisait confiance à Jalena. Peut-être que celle ci pourrait lui donner un cours particulier, afin qu'elle avance, histoire de rattraper son retard. Enfin, cela une fois que la Pierre Coeur ne serait plus un soucis.

Les Guérisseurs arrivait et la jeune fille, un peu réticente au départ, se laissa tout de même examiner. Mais elle put repartir avec comme seul traitement du repos. Elle regarda ses compagnes de cours, attendant de voir si elles allaient bien et si elles repartaient ensemble, histoire de commérer sur ce qu'il venait de se passer.[/justify:28car9dr]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re: Un peu d'entrainement ! (OUVERT)
« Réponse #29 le: 08 mai 2014, 04:18:37 »
Enora remercia gentiment Karyn pour la nourriture. Elle ne connaissait pas beaucoup l'autre jeune fille, mais elle semblait amicale et serviable, elle devrait peut-être remédier à cette situation et faire plus ample connaissance lorsque possible. Elle prit conscience à nouveau à quel point elle s'était laissée isoler des autres durant la dernière année. Elle s'était jetée à corps perdu dans ses études, les langues, les responsabilités, mais elle se rendait compte, avec la froideur d'Isabeau et le manque de fraternité qu'elle avait avec presque tous les autres Héraut sauf Saskia, qu'elle était en train de passer à côté de quelque chose. Elle avait bien eu conscience durant tout ce temps que Jorel avait tenter de lui faire comprendre tout ça, mais elle ne s'en rendait vraiment compte que maintenant.

Elle n'eu cependant pas le temps d'approfondir cette réflexion. Il semblerait finalement que la source du problème ait été trouvé et que l'on n'aurait pas besoin d'eux. Par contre, au lieu de soulager Enora, cela ne fit qu'accroître son inquiétude. Elle ne connaissait pas grand-chose à la magie, ou à comment était censée fonctionner le Coeur de Valdemar, mais jamais dans toute l'histoire de Valdemar, elle ne se souvenait avoir lu que cette dernière ai mal fonctionné ainsi. Et pourquoi est-ce que cela affectait autant les Hérauts ? Étais-ce dû à ce réseau que le légendaire Vaniel avait créé entre eux tous ? Allait-il le perdre ? Étais-ce dû à cette déesse qui se mourait et au mage noir qui aurait volé quelque chose ? L'albinos détestait se sentir inutile, ne pas savoir ce qui ce passait et quoi faire pour aider. Être impuissante était bien la chose qu'elle évitait le plus et qui l'enrageait certainement aussi le plus.

Cependant, elle devait bien reconnaitre que n'ayant aucun pouvoir magique, et n'ayant aucun don utile en de tel circonstance, elle ne pouvait rien faire.  Elle ne voulait pas déranger ceux qui pouvait y faire quelque chose, mais cela n'enlevait rien au sentiment d'impuissance.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »