Auteur Sujet: Sur le seuil  (Lu 1176 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Sourcedésert

Sur le seuil
« le: 05 septembre 2016, 23:36:58 »
Milieu de la 9eme décade d'été 1484

"Bon, Elbereth, tu es prête?"

La question était rhétorique, les deux femmes le savaient. Elles avaient passé le printemps et le plus fort de l'été à K'Sheyna, pour former Elbereth aux fusions magiques, un exercice délicat difficile à mettre en œuvre à Haven. Pas que le Collegium de Haven soit mauvais. Source avait été très médisante envers le Collegium à une époque, mais elle en était revenu. L'école de Haven n'avait pas l'hyper raffinement et l'hyper spécialisation des équipes Tayledras, mais le melting-pot  donnait une éducation très intéressante à leurs élevés. Sourcedésert se félicitait d'avoir pris Elbereth sous son aile. Elle avait proposé son enseignement à deux autres élèves, mais ils avaient décidé d'aller voir ailleurs, n'arrivant pas à s’intéresser. chacun son truc.

La jeune Compagnon avait maintenant atteint la limite de ce que le clan pouvait lui apprendre sans l'intégrer au clan, aussi avaient-elles décidé de rentrer à Haven. Source était un peu triste de quitter de nouveau le confort de la vallée, mais bon. Elle sentait que sa place était toujours à Haven. Et pas seulement a cause de Pluiechantante et Cielété.

Elles avaient donc fait leurs adieux et elles étaient en ce début d’après midi sur la place de portail de la vallée. Elbereth était sur son cheval, le cheval de Source était accroché au chariot de Solys. Sachant pertinemment que l'élaboration du portail de retour à Haven la viderais de son énergie, elle s'était installé confortablement au milieu des affaires de Solys (qui contenant certes des trucs pour elle, mais bon. Ce lézard jouant à la poupée avec elle, une partie des vêtements prévus pour elle faisait partie des affaires du lézard, zut).

Sourcedésert prit une grande inspiration et se concentra sur l'arche de pierre. Elle entrepris de tisser le très complexe sortilège autour de l'arche de pierre. quand son sortilège sur parfaitement ajusté sur l'arche de départ, elle entrepris de créer contre lui une seconde structure. elle ajusta ensuite cette structure à l'arche de pierre au située dans à l’extérieur des murs de Haven (il était interdit d'ouvrir un portail intra-muros. Une mesure de sécurité assez logique pour un pays en guerre. Les portails en formations étaient détruits sans scrupules par les mages locaux). C'était une étape délicate. Elle devait adapter parfaitement le sortilège à sa cible afin que quand elle lâche le sortilège, il aille pile là ou elle voulait. De l’extérieur, le seuil du portail se remplis de lumière, cachant les arbres derrière l'arche.

Son sortilège ajusté, elle ancra le portail pour Haven à ses boucliers et connecta les deux arches magiques au vide entre les portails. Elle sentit le sortilège se réveiller. Connecté au vide, l'arche magique de Haven tirait pour rejoindre son double réel. L'adepte vérifia maniaquement les derniers détails puis d'une pensée assurée, elle trancha le lien qui la reliait au sortilège. Aussitôt, l'arche magique traversa l'espace pour se fixer sur l'arche idoine du Collegium. Plus que l’éloignement, la magicienne sentit l'arrachement de son énergie. C'était elle qui fournissait l'énergie nécessaire au voyage et Déesse, elle le sentait bien.

Dans le chariot, la magicienne se laissa tomber dans les balles de tissus. Devant eux, le seuil de l'arche montrait désormais la campagne Havenoise.

"On y va, Elbereth..."
« Modifié: 24 septembre 2016, 13:20:18 par Thalyana »
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re : Sur le seuil
« Réponse #1 le: 08 septembre 2016, 22:26:39 »
Elbereth prit une grande inspiration et hocha la tête.

-Oui je suis prête. On y va quand tu veux.

C’était un long voyage qui se terminait. Quasiment trois saisons complètes loin de Haven. A vrai dire, cela a avait été bénéfique pour la jeune femme, d’un point de vu personnel. Elle avait mûri et les blessures s’étaient peu à peu cicatrisées. Elle avait retrouvé son entrain et sa joie de vivre au fil des décades et ces quelques saisons passées à voyager lui avaient apporté ce qui lui manquait dernièrement. Bien sûr Eoghan était toujours présent dans un coin de son esprit, mais comme un souvenir agréable, ça ne faisait plus aussi mal qu’avant.

La première année que les mages avait passée à Haven avait été plutôt éprouvante. La restauration de la pierre-cœur avait demandé beaucoup d’énergie mais Source avait bien aiguillée la Compagnon, malgré ses humeurs changeantes au fil de sa grossesse. Elles avaient fini par y arriver. L’année suivante avait été de la même trempe, avec quelques décades sur la décontamination des champs de bataille, du temps passé à la capitale et quelques petits voyages d’étude. Tout ça était passionnant et Sourcedésert se révélait être un excellent professeur, avec qui Elbereth apprenait beaucoup. Cependant, le fait de ne pas passer le statut de Maître la travaillait. Elle redoublait donc d’effort pour progresser au mieux, ce qui semblait être du goût de l’Adepte.

L’hiver 1484 fut sensiblement le même que celui de l’année passée, à ceci prêt que la jeune femme fut beaucoup plus autonome dans son travail, Source se contentant d’observer et de corriger de temps à autre. La mage gagnait en assurance et en patience au fur et à mesure que son travail se faisait plus précis et plus professionnel. Mais quand Elbereth essaya à plusieurs reprises d’aller chercher de l’énergie vers une source plus puissante, les nodes, Sourcedésert la ramena à chaque fois vers les lignes, qu’elle connaissait bien. Encore une fois cela lui posait question, mais la mage se dit que son professeur devait savoir ce qu’elle faisait.

Et leur dernière étape du voyage avait été des plus intéressantes. En effet, l’Adepte l’avait emmenée dans un clan K'Shayna, où elle avait passé seize décades à apprendre les techniques de décontamination des sols, en groupe cette fois-ci. Elle avait aussi découvert un mode de vie totalement différent de ce qu’elle connaissait et rencontré de nouvelles personnes qu’elle avait fortement appréciées. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et voilà qu’il était l’heure de rentrer.

Son professeur installée confortablement pour prévenir l’après-portail, elle la regarda ouvrir une porte sur la campagne de Haven, avec admiration et envie. C’était un niveau qu’elle n’avait pas encore acquis et une telle difficulté de mise en place que ça demanderait sûrement encore des années d’entraînement. Lorsque Source se laissa retomber, donnant le signal de départ, elle hocha la tête en souriant et mis son cheval au pas, ouvrant la marche, tandis que Solys suivait avec Sourcedésert, ses affaires et sa monture.

En inspirant, elle passa sous l’arche magique. Ce moment désagréable ne dura qu’une fraction de seconde, pourtant il fallut un peu de temps à Elbereth pour se remettre de l’aveuglement magique qu’elle venait de subir. C’était un sortilège puissant, et le portail une porte ouverte entre deux mondes. Mais voilà, elles y étaient. Haven. Enfin.

La jeune femme se tourna vers son professeur qui arrivait à son tour :

-Tout va bien Sourcedésert ?

Sourcedésert

Re : Sur le seuil
« Réponse #2 le: 21 septembre 2016, 22:32:20 »
Le passage d'un portail était quelque chose d’étrange pour un sans don. voyager si vite était un peu au delà de la compréhension humaine, mais ce n'était pas inconfortable. Un télépathe (entraîné) avait une légère désorientation, du fait du déplacement de son ancrage.. Un Mage, sensible a l'environnement magique était plus franchement gêné. Mais alors une personne doté du don de la terre subissait de franches nausées, du fait de leur attachement fort et inconscient à la terre.

Alors passer un portail qu'elle avait créé quelques minutes plutôt était probablement un des trucs que Source détestait le plus au monde. Une forte nausée la saisit au passage du sortilège et si elle n'avait pas tant craint l’inquiétude de Solys, elle aurait vomis sur ses balles de tissus. Au prix d'une sévère auto discipline, elle se retint (pis Solys était trop chiant quand elle était malade) et se força à répondre a son élève:

"Ca va, ca va."

Quelques instants de plus lui permirent d'éloigner complètement son malaise.

"Ne regrette pas de ne pas pouvoir faire de Portails, Elbereth. C'est vraiment désagréable."

Source parlait rarement à Elbereth du potentiel qu'elle voyait en elle, pour ne pas la brider, mais là, ça lui avait échappé. Solys lui mit une barre de céréales dans les mains, et elle commença a manger sans appétit.

"Contente de rentrer?"
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re : Sur le seuil
« Réponse #3 le: 04 octobre 2016, 17:50:47 »
L’estomac un peu en vrac, Elbereth n’osait même pas imaginer ce que devait ressentir son mentor. D’ailleurs elle était un peu pâle et semblait au bord du vomissement. Mais non, elle garda contenance et lui répondit à l’affirmative. Il faut dire qu’ainsi, elles s’étaient épargnées un long et fatiguant voyage et pourraient dormir dans leur lit  le soir même.

Un sourire s’afficha sur ses lèvres à la remarque de l’Adepte et elle acquiesça amusée :

-Oui je vois ça… Mais quand même c’est pratique ! Enfin, je sais qu’il faut beaucoup de travail et de temps pour arriver à un sort aussi complexe.

Tandis que Source reprenait des forces, le visage de la compagnon se fit plus grave et elle posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis plusieurs décades déjà :

-Dis-moi Source, j’ai bien senti que je n’étais pas aussi libre que je l’aurais voulu dans ma pratique… Je n’ai pas un Don assez… puissant pour passer Maître ou même Adepte, n’est-ce pas ?

Même si elle était un peu déçue à cette idée, Elbereth savait que tout le monde n’atteignait pas ce statut et que bon nombre de mages s’en sortaient très bien même en étant compagnon ou maître. Leur travail n’était pas le même ou à la même échelle en tous cas. Donc si c’était le cas, et elle le pressentait, la jeune femme se ferait à cette idée.

La nouvelle question de la mage fit grimacer la compagnon, qui jeta un regard à sa Liée, restée silencieuse jusque là, se remettant sans doute aussi du passage du portail, pourtant présente dans son esprit comme une présence réconfortante.

-Pour tout t’avouer, ça m’angoisse un peu… Je n’ai personne à retrouver à Haven, Del’ et toi avez été mes plus proches amies ces deux dernières années. J’ai peur que le voyage me manque vite et la routine me pèse. Mais bon on verra.

Retrouvant un semblant de sourire, elle enchaîna :

-Et toi ? Tu dois être impatiente de retrouver Pluiechantante… Et Cielété ! Comme il doit avoir grandi !

Sourcedésert

Re : Sur le seuil
« Réponse #4 le: 09 octobre 2016, 11:30:20 »
"Si tu ne te sens pas libre c'est que je suis une mauvaise enseignante. C'est possible, hein, tu es ma première élève, tu le sais. Mais non, tu ne sera jamais Adepte. avec un entraînement soigneux et prudent, tu sera peut être Maître. Tu as le potentiel."

La Magicienne soupira longuement.

"Elbereth, il ne faut pas être déçu de ça C'est comme être grand ou petit. C'est comme ça Et les petits peuvent faire des choses que les grands ne peuvent pas faire. tu aura un peu moins de puissance, tu ne touchera jamais un node, a moins de vouloir mourir, mais tu pourra faire des choses incroyables. Si tu te sens limitée, c'est que tu force trop. Ne force pas vers le haut. Explore ce qui est à ton niveau. Sur les cotés. Tu devrais parler avec certains de Maîtres, au Collegium. Ils pourront te montrer. Plus un mage est puissant plus il agit avec brutalité. Les mages moins puissants sont plus parcimonieux et font des sorts magnifiques. Tu te souviens des sorts d'Orchidéematin? Comme ils étaient beau et précis?"

Le silence s'installa un moment avant qu'Elbereth ne mentionne le fait qu'elle ne retrouvait personne.

"Si tu veux repartir tu peux tu sais. Tu n'est pas lié indéfiniment au Collegium. Ou même à moi. Personnellement, je pense que j'ai encore du travail à Haven. Je ne pense pas que nous ayons neutralisé tous les mages ennemis, il y a 3 ans."

C'était surtout pour ça qu'elle revenait. Pluie et son Cielété... C'était encore autre chose.
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re : Sur le seuil
« Réponse #5 le: 09 octobre 2016, 15:23:36 »
La jeune femme se mordit la langue craignant d’avoir employé les mauvais mots et tenta aussi tôt de se corriger en secouant la tête :

-Non ce n’est pas que tu m’as bridée Source, juste, j’ai bien vu que je ne pouvais pas accéder aux nodes  quand je voulais essayer de m’y diriger. J’ai vraiment beaucoup appris grâce à toi et je ne te remercierai jamais assez.

Elle acquiesça quand ses doutes se confirmèrent, écoutant les sages paroles de son mentor. Effectivement, ça n’était pas parce qu’elle ne deviendrait jamais Adepte qu’elle ne pourrait pas être un bon mage. Et puis Source voyait encore du potentiel en elle et la jeune femme se promit de travailler au mieux pour exploiter son Don dans son ensemble. Elle finit par répondre :

-Oui je me rappelle de ses sorts. C’est vrai qu’il avait un talent certain dans le lancement de ses sorts. Je ne suis pas déçue. Enfin, bien sûr on rêve tous de grandeur, mais en fait je voulais surtout savoir où j’allais. Je parlerai avec des Maîtres, tu as raison. Mais… de toute façon on va continuer à travailler ensemble non ? Tu vas continuer à m’apprendre ? Ou tu as peut-être d’autres missions qui t’attendent une fois à Haven ?

Elle réfléchit ensuite aux paroles de l’Adepte. Si elle partait, où irait-elle ? A Iftel, dans sa famille ? Cela faisait trop longtemps maintenant que les ponts étaient coupés. Et puis elle ne s’y sentirait plus vraiment chez elle. Elle haussa donc les épaules :

-Non, le Collegium c’est mon foyer maintenant. Je repartirai je pense, mais si on m’envoie en mission, où s’il faut que j’aille encore apprendre comme on a pu faire. J’aime ce pays et j’ai envie de m’y rendre utile. Il est devenu le mien avec les années. Et je veux t’aider à coincer les mages encore en liberté qui ont tenté de détruire la Pierre-Cœur.

Elle frissonna à ce souvenir, tant ça avait été difficile… ça aurait pu être catastrophique. Heureusement ils avaient réussi à s’en sortir et aujourd’hui tout était beaucoup plus serein, si on omettait les quelques attaques ici et là qui avaient encore lieu. La compagnonne remarque que Source n’avait pas répondu à sa question concernant Pluiechantante et Cielété, et décida de ne pas insister. Si elle avait envie d’en parler, elle le ferait, c’était Source.

Sourcedésert

Re : Sur le seuil
« Réponse #6 le: 09 octobre 2016, 16:04:45 »
Le cœur de Source plongea dans sa poitrine:

"T'AS ESSAYÉ DE TOUCHER UN NODE? Punaise, Elbereth, tu aurait pu griller! Des mages ont perdu leurs don, et parfois la vie en essayant de maîtriser des nodes sans précaution. Des adeptes! Des gens qui avaient le pouvoir de les manipuler mais pas la connaissance. Tu n'a ni l'un ni l'autre!"


Avec Elbereth, qui avait su s'infiltrer au delà de la carapace de Sourcedésert, les accès de colère ne duraient pas. D'autant qu'elle n'était pas fâchée pour Elbereth, mais inquiète et surprise. Mais apparemment la jeune fille s'était fait une raison. Bien. avec un peu de bon sens, elle ne retenterais plus un truc aussi stupide.

Mais elle semblait inquiète que Sourcedésert l'abandonne.

"Tu sais, Elbereth, je... je ne prend pas d'apprentie à la légère. Tu es mon apprentie, ma sœur d'aile, je ne vais pas te rejeter comme ça. De plus, comme j'ai participé à ta formation, tu es probablement la mage avec qui je travaille le mieux à pas mal de lieux à la ronde, désormais. Moi je veux te garder."

Sourcedésert offrit un sourire à son élève, puis reprit:

"Mais tu dois réfléchir à quelque chose Est ce que toi tu veux me garder? A partir de maintenant ce que je peux encore t'apprendre sera très lié aux pratiques spécifiquement Tayledras. Cela va t'orienter beaucoup vers une partie très spécifique de la magie. Il faut que tu réfléchisse à si tu veux te diriger dans cette voix ou si tu veux être une mage plus orientale, plus polyvalente. "

Elle s'était refusée à exposer la chose à Elbereth avant leur retour. Elle voulais que l'orientale puisse réfléchir à la question dans son environnement familier, et pas au milieu d'une vallée. Elle n'aurait pas exposé le problème tout de suite, mais puisque la Compagnonne en parlait...

"Eh bien, si tu as la bougeotte, déjà, il y a encore eu des combats cet été. Il serait bien de repurifier les champs de bataille. On peut y aller ensemble, mais tu es autonome sur la question. Un jour, cette guerre finira et il y a d'autres sorts que l'on pourra utiliser pour finir correctement le travail. Et Haven aime effectivement envoyer ses gens aux quatre coins du monde pour résoudre les problèmes de toute la terre. Y a pire comme attachement pour un Mage qui a la bougeotte."
« Modifié: 20 octobre 2016, 13:56:45 par Sourcedésert »
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re : Sur le seuil
« Réponse #7 le: 09 octobre 2016, 17:58:55 »
La compagnonne se ratatina sur sa monture, se faisant toute petite sur sa selle. Elle rougit quand Source la sermonna, même si elle avait raison de le faire. Après tout ça aurait pu être très dangereux et la jeune femme avait agi dans un moment d’insouciance et peut-être d’orgueil mal placé aussi.

-Je suis désolée… Je voulais voir si c’était à ma portée, mais avec Del’, on a vite compris que non, rassure-toi. Et je n’ai pas réitéré l’expérience. Et je ne le referai pas.

La jeune femme se sentait comme une enfant prise en faute, mais elle savait que l’énervement passager de son mentor était plus dû à de l’inquiétude pour son élève que de la colère. C’était sa manière à elle de lui montrer qu’elle l’aimait bien, et si elle était toujours un peu intimidée, elle s’y était habituée. D’ailleurs, elle était déjà passée à autre chose, lui répondant sur ce qui allait se passer une fois à Haven. Depuis quelques temps elles étaient Sœurs d'Ailes Elbereth avait prêté serment pendant son séjour dans le clan de Source. Ce qu'elle lui dit alors lui toucha le cœur et elle répondit, le sourire revenu sur son visage  :

-Merci Source. Je suis heureuse de t'entendre dire ça. Je ne me verrai pas particulièrement travailler avec quelqu'un d'autre non plus.

Après tout, autant qu’elle sache tous les tenants et aboutissants de tout ça, avant de savoir où elle allait se diriger. Elle aimait bien Sourcedésert, elle n’avait pas forcément envie d’aller apprendre avec quelqu’un d’autre. D’autant plus qu’elle avait sûrement reçu la meilleure formation qu’on puisse lui donner cette dernière année.

-Oui Source, je veux que tu restes mon mentor, je veux apprendre tout ce que tu as à m'apprendre. Et au contraire, je trouve la façon de faire des Tayledras vraiment fascinante, je serai heureuse de savoir faire.

Elle sourit à la dernière réplique de l’Adepte et acquiesça :

-Effectivement, il y a pire. On verra pour les champs de bataille selon les besoins, je me proposerai sûrement. Mais je suis quand même contente de retrouver ma chambre… Même si la vallée était vraiment agréable à vivre, je dois bien l’avouer !
« Modifié: 04 novembre 2016, 16:28:16 par Elbereth »

Sourcedésert

Re : Sur le seuil
« Réponse #8 le: 07 décembre 2016, 13:09:07 »
"Soit prudente, oui."

La Magicienne fit rouler son épaule droite. Lors de la bataille magique pour la Pierre-Cœur, elle avait dévié une attaque en déviant une décharge vers son bras. Prudente, Sourcedésert n'avait jamais présumé de ses forces (Elle avait trop peur de Pierre-Lune faut dire), mais de ce qu'elle en savait, le manque de contrôle d'un node s'apparentait à cette blessure. Une vague de magie pure qui vous traverse de part en part, sans aucune pitié. Source se revoyait après la bataille. Voir son bras entier et intact l'avait profondément surprise, persuadée qu'elle était qu'il avait brulé.

La Conversation se porta ensuite sur l'avenir d'Elbereth, Source répondit honnêtement aux questions de son élève.  Apparemment, celle-ci était décidée à rester sous son aile pour le moment. Cela convenait à Source, pour le moment.

"Très bien, nous resterons donc ensemble pour le moment."

Epuisée par l'effort et bercée par le cheminement du chariot, Sourcedésert s'endormis avant que la conversation ne reprenne.

[Ça te vas d’arrêter là?]
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re : Sur le seuil
« Réponse #9 le: 16 janvier 2017, 11:21:24 »
La mage acquiesça au dernier conseil de Sourcedésert. Prudente. Oui ça n’était parfois pas son fort et elle pouvait avoir tendance à agir d’abord et réfléchir ensuite. Mais elle avait déjà fait de sacré progrès par rapport à son arrivée à Haven et devenait une jeune femme plus mûre et plus réfléchie, plus posée aussi, que la jeune Elbereth qui avait débarqué au Collegium sans une once de formation en matière de magie. De plus, ce qu’elle avait vu à la fois pendant le sauvetage de la Pierre Cœur et sur les champs de bataille lui avait ôté l’envie d’être trop aventureuse ou insouciante, surtout en ce qui concernait la magie. Et puis elle avait Dellaria aussi, qui l’aidait de son mieux à adopter la bonne conduite en fonction des évènements.

Son mentor eut l’air satisfaite de garder son élève auprès d’elle et Elbereth ne put que s’en réjouir. Elle sentait qu’elle pouvait encore apprendre auprès de la jeune femme et avait hâte de poursuivre son enseignement. Et puis au-delà de ça, la Iftélienne appréciait la compagnie de Source, et la personne qu’elle était, franche et sans manières, avec sa façon à elle de montrer son amitié. Un sourire s’afficha sur le visage de la compagnonne, satisfaite de ce qui se profilait à l’horizon. Lorsqu’elle tourna la tête pour parler de nouveau à son mentor, la jeune femme se rendit compte que la création du portail l’avait fatiguée. Elle s’était endormie.

Elbereth continua donc à chevaucher en conversant tranquillement avec Dellaria, en direction de Haven, du Collegia, de son foyer, heureuse à la fois de rentrer et de ce qui s’annonçait dans les décades à venir. Elle avait hâte.

[RP CLOS]