Auteur Sujet: Kyree courage (Isibeal)  (Lu 881 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Kyree courage (Isibeal)
« le: 23 septembre 2016, 22:40:58 »
4e jour de la 1ere décade d'automne,

Barrn avait mal à la patte. Une douleur atroce qui l'empêchait de poser la patte par terre, le forçant à boiter tandis qu'il prenait la direction la plus sûre où il saurait pouvoir trouver un guérisseur, à défaut de trondi'irn. Sa démarche claudicante le ralentissait, lui arrachant des marmonnement intérieurs pleines de paroles qu'il ne faudrait pas laisser entendre à de jeunes oreilles (heureusement, elles n'étaient audibles pour personne).

Le trajet jusqu'à la maison de la guérison fut beaucoup trop long au goût du kyree qui souffrait affreusement chaque fois qu'il se voyait contraint de poser sa patte par terre. Alors qu'il approchait du bâtiment, un jeune élève, sûrement en retard, passa en courant non loin. Barrn fit un écart pour l'éviter et poussa un jappement de souffrance quand tout son poids se trouva sur la patte atrocement mutilée. L'impertinent l'ignora. Il semblait au bibliothécaire qu'il l'avait déjà vu, il saurait se souvenir de lui si jamais il se trouvait de nouveau en sa présence. Il ne pouvait pas laisser un tel crime impuni.

Enfin, il arriva près du bâtiment et avisa une jeune femme habillée de l'uniforme des Guérisseurs. Aussitôt, il l'interpella mentalement comme il en avait l'habitude, sans se méfier de son Don d'empathie qui ne lui était pas encore tout à fait familier.

S'il vous plaît, aidez-moi.

Il s'assit sur son arrière train pour soulager la patte avant droite qu'il maintint au dessus du sol.

J'ai une énorme épine entre les coussinets.
« Modifié: 23 septembre 2016, 22:45:39 par Barrn »

Isibeal Greenfield

Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #1 le: 24 septembre 2016, 11:41:50 »
Aujourd'hui était un jour spéciale. Il marquait le première jour de sa nouvelle vie de guérisseuse confirmée et sa prise de fonction  à la maison de guérison du palais. Le choix de son lieu de travail avait été prit en rapport avec la présence de son père en ville, elle était certaine de le croiser beaucoup plus quotidiennement à Haven  qu'ailleurs dans le royaume. Sinon, très certainement qu'elle aurait rejoins une maison de guérison proche des terres Greenfield pour passer du temps avec le reste de sa famille. Alors qu'Isibeal s’apprêtait à pénétrer à l’intérieur de la bâtisse, elle fut interpellée par une voix mentale qu'elle connaissait fort bien à force de fréquenter la bibliothèque du palais.

- Maître Barrn !

La jeune femme vient le rejoindre sur le champs, s'accroupissant à ses côtés afin de se retrouver à la hauteur de la patte blessée. Délicatement, elle prit cette dernière entre ses mains pour l'examiner comme elle en avait l'habitude avec les animaux de la ferme lorsque cela survenait. L'unique différence, était que son patient du jour pouvait s'exprimer.

- Comment est-ce arriver ?
« Modifié: 24 septembre 2016, 11:46:07 par Isibeal Greenfield »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #2 le: 24 septembre 2016, 21:03:40 »
Lorsque la guérisseuse se retourna, Barrn constata qu'il connaissait ce visage pour l'avoir déjà vu traîner dans sa bibliothèque avec un uniforme plus clair.

Ah Isibeal.

Ainsi donc, la jeune fille avait obtenu son uniforme. L'élève était désormais guérisseuse. Même si ce n'était pas la première que le kyree voyait obtenir son habit, il était tout de même heureux pour elle. C'était toujours gratifiant de voir les jeunes générations grandir.

Confiant, Barrn la laissa prendre son membre douloureux, bien que le moindre mouvement éveilla la douleur entre ses coussinets martyrisés. Elle n'était pas trondi'irn à ce qu'il savait, mais elle saurait bien retirer cet énorme morceau de bois fiché dans sa patte.

Hé bien, j'ai besoin d'user mes griffes voyez-vous, et je dispose pour cela d'une bûche. Il semble que cette fois-ci elle n'a pas apprécié et s'est défendue.

La honte colorait sa voix. L'accident était trop idiot et atteignait autant sa patte que son égo.

Isibeal Greenfield

Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #3 le: 26 septembre 2016, 22:55:15 »
En présence d'un animal ordinaire, Isibeal n'aurait pas hésité un seul instant à retirer l'épine de la patte à l'aide d'une pince d'un coup sec. L'affaire serait déjà réglée ! Avec un non-humain par contre, bien que l'opération semblait si simple, en raison de leur métabolise particulier cela pouvait être dangereux d'agir à l'aveuglette. Après tout, elle n'était pas trondi'irn et ne connaissait rien de la manière de procéder avec les différences races de non-humain.

- Si je comprends bien, bûche 1, Maître Barrn 0. Dit-elle malicieusement pour taquiner le bibliothécaire honteux de la situation. Moi même, j'ai été victime d'une attaque similaire de la part d'une chaise il y a deux jours à peine. Contrairement à vous, nous les humains avons la fameuse association pouce/indexe pour nous permettre de soigner ce genre de désagrément.

Puisqu'elle savait faire souffrir Barrn lorsqu'elle manipulait sa patte, Isibeal essayait de limiter ses gestes.

- Je n'ai pas vraiment de formation de trondi'irn ! Une simple pince devrait faire l'affaire mais, est-ce que je devrais savoir quelques choses de particulier avant d'agir ?

Il était toujours plus prudent de se renseigner avant d'effectuer la moindre action.
« Modifié: 26 septembre 2016, 22:56:48 par Isibeal Greenfield »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #4 le: 29 septembre 2016, 21:34:03 »
Barrn replia les oreilles en arrière en entendant la remarque. Il se sentait déjà suffisamment piteux sans que la jeune guérisseuse n'ait besoin d'en rajouter. Ce n'était pas gentil de se moquer de lui ainsi, alors qu'il était blessé et dans l'incapacité de se défendre. Sa remarque sur la chaise redonna cependant un peu de fierté au kyree. Certes elle se moquait de lui mais son geste n'avait rien de méchant. Alors il se prit au jeu, et tant pis pour sa fierté, il irait la récupérer plus tard. Au point où il en était...

Alors nous devons même nous méfier des objets inanimés ? Le monde deviendrait-il si dangereux ? Heureusement pour moi, j'ai ma fameuse association mâchoire supérieure/mâchoire inférieure pour me défendre contre lui.

La guérisseuse manipulait son membre avec délicatesse, ce dont le kyree lui fut reconnaissant. La pointe de bois glissée entre ses coussinets était atrocement douloureuse dès qu'elle avait l'idée de bouger dans sa chair.

Ma patte n'est guère différente de celle d'un autre félin, il n'y a pas de danger mortel à la manipuler. Si je n'ai rien pu faire moi-même c'est simplement parce que l'épine s'est logée trop loin pour que je puisse la saisir avec mes crocs.

Ce n'était pas faute d'avoir essayé… et d'avoir enfoncé le clou.

Isibeal Greenfield

Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #5 le: 10 octobre 2016, 19:00:36 »
Un rire léger s'échappa des lèvres d'Isibeal à la suite de la remarque du Kyree. Le bibliothécaire pensait sans doute plaisanter mais, seulement un cercle restreint de privilégiés prenait conscience que de nombreux objets de la vie de tout les jours pouvaient se révéler dangereux.  Prenez l'exemple d'un simple crayon, avec la bonne force de pénétration et l'angle idéale, il pouvait être mortel.

- Ne trouvez-vous pas que cela pimente notre quotidien ? Ces dangers pouvant survenir à n'importe quel instant de notre journée.

Les mâchoires de Maître Barrn étaient certes impressionnantes. Était-ce néanmoins la dentition bien aiguisée du Kyree ou son haleine qui faisait fuir ses adversaires ? Isibeal ne savait que choisir .... une chose était certaine, c'est que la demoiselle écoutait les informations attentivement.

- Je vais pouvoir vous retirez cette écharde assez rapidement en ce cas. Accordez moi juste le temps nécessaire pour aller chercher le matériel indispensable pour cela. Je serais revenu dans quelques secondes.

A quelques centimètres près, elle aurait pu le faire à l'aide des ses doigts mais, l'épine s'était logée trop profondément dans la peau. La fille de Wylan disparut à l’intérieur du bâtiment pour réapparaître moins d'une minute après. S'installant à genoux sur le sol, elle prit à nouveau la patte du Kyree entre ses mains.

- Vous êtes prêt ?

Question rhétorique puisqu'elle extirpa la vilaine écharde dans la foulée. 

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #6 le: 16 octobre 2016, 13:13:55 »
Pimenter le quotidien ? Je m'en passerais volontiers.

Non, sans façon. Le danger, Barrn n'en était pas friand le moins du monde. Si la nature l'avait doté d'armes d'une efficacité prouvée, il n'en avait pas moins choisi une vie bien plus paisible. La compagnie des livres lui suffisait amplement, et même l'idée de s'en prendre un sur le museau ne l'attirait guère. C'est ainsi qu'il ne chercha pas à se montrer courageux lorsque la jeune femme s'en alla sur la promesse d'un prompt retour. Il l'attendit patiemment, sans bouger, sa patte maintenue contre lui sans toucher le sol. Il avait hâte d'en retrouver l'usage !

La Guérisseuse tint parole et revint vite, armée de la miraculeuse pince qui le délivrerait du mal. Barrn rendit sa patte sans rechigner. Mais alors que la Guérisseuse lui demandait s'il se sentait prêt, elle lui arracha l'épine sans prévenir, d'un coup sec qui arracha un jappement au kyree. Et lorsqu'il s'adressa à Isibeal, son Empathie fut de la partie pour émettre sa douleur.

Vous auriez pu prévenir se plaignit le mauvais patient.

Son regard tomba alors sur l'énorme morceau de bois qui avait si profondément meurtri sa patte. C'était un véritable épieu !

Merci, tout de même, bougonna-t-il car elle venait de lui retirer une grosse épine du pied.


Spoiler: HRP • montrer
L'épine n'est bien entendu pas si grosse que Barrn ne voudrait le faire croire. Monsieur est juste douillet.

Isibeal Greenfield

Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #7 le: 03 novembre 2016, 18:14:53 »
- Les goûts et les couleurs de chacun ne se discutent pas selon l'adage.

Sur cette simple phrase qui n'appelait pas de réponse, Isibeal clos se sujet là pour ce concentrer sur le reste.

Etant-elle même empathe, Isibeal ressentit la douleur émit par le Kyree lorsqu'elle retira l'épine d'un coup sec. Il faisait partie de cette catégorie de personne à faire une comédie pour pas grand chose. Un peu comme un petit enfant couvert de fourrure. Contrairement au Sieur Barn, la fille de Wylan contrôlait parfaitement son don d'empathie ce qui lui permit de conserver secrète l'hilarité intérieur qui la prit soudainement  en découvrant la taille ridicule de l'épine reposant sur la paume de sa main.   

- Prévenir aurait-il changer l'intensité de la douleur ?

Il était évidement que la réponse la plus logique était "non" ! Mais après avoir cerné l'énergumène qui se trouvait en sa présence, Isibeal se doutait qu'elle n'aurait pu retirer l'épine si facilement en décomptant depuis trois. Elle l'imaginait parfaitement retirer sa patte au moment de passer à l'action pour éviter une possible douleur supplémentaire.

- C'est tout naturel Maître Barnn ! Je peux me rendre encore utile auprès de vous ?

S'enquit-elle avec politesse tout en désignant du regard, la porte de la maison de Guérison pour lui signifier qu'elle était attendue pour sa prise de service.

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #8 le: 06 novembre 2016, 10:52:57 »
Barrn fronça le museau lorsqu'Isibeal le rabroua.

Non, certes concéda-t-il.

Cela n'aurait peut-être pas changé la douleur mais sa sensibilité en prenait un coup. Et il n'aimait pas que l'on touche à son orgueil. Dans sa patte, la douleur battait au rythme de son cœur, encore bien présente, quoi que différente à présent. Il se sentait tout de même soulagé, à présent, il devait bien le reconnaître, malgré l'indélicatesse de la guérisseuse.

Comme elle lui demandait si elle pouvait encore l'aider, Barrn regarda sa patte. Là entre les coussinets, un petit trou montrait encore où le pieu s'était planté. Vide désormais, il ne risquait plus rien, la plaie allait cicatriser toute seule, il ne lui resterait qu'à la garder propre, mais pour cela nul besoin d'une guérisseuse. Un trondi'irn l'aurait probablement accablé avec des précautions à prendre, la guérisseuse elle ne savait guère plus. Cela arrangeait le bibliothécaire qui savait prendre soin de lui.

Je ne veux pas vous retenir plus longtemps. Vous avez sans doute d'autres choses à faire, tout comme moi.

Un bataillon de livres à ranger, des élèves à surveiller et une entrevue à demander au nom de la délégation kyree. Une journée bien remplie les attendait tous les deux.

Isibeal Greenfield

Re : Kyree courage (Isibeal)
« Réponse #9 le: 02 décembre 2016, 16:17:04 »
Puisque la mauvaise foi ne faisait partie des défauts du maître bibliothécaire et qu'il ne semblait au final n'avoir besoin d'aide supplémentaire, Isibeal prit donc congé !

- Je vous souhaite de passer une excellente journée Maître Barrn. Je reste à votre disposition ultérieurement dans le cas où un accident de se genre devait se reproduire.

La jeune femme s'inclina respectueusement avant de disparaître à l’intérieur du bâtiment.