Auteur Sujet: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...  (Lu 2600 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Héraut Arthon

  • Hérauts
  • Roi des Violettes
  • Messages: 1317
    • Voir le profil
  • Fiche: Charte royale
  • Compagnon ou Familier: Ryis
  • Âge: 40 ans
5e décade de printemps 1481

Arbretempête K'leshya
Doyen du Collegium des Mages


* Moi pas aimer. Pas aimer, pas aimer, pas aimer. * râlait Aërin depuis qu'Arbretempête était entré dans la salle de travail.

Perchée à distance de la table ronde où se retrouvaient habituellement les groupes, plus à l'aise sur le haut d'une armoire que directement à portée des personnes présentes, l'autour chanteur n'avait rien de musical. Elle houspillait son lié avec mauvaise humeur. Habituée aux travaux magiques de son âme-soeur, elle s'autorisait régulièrement à intervenir quand Arbretempête n'était pas plongé dans les nodes ou dans un cours. Cette fois-ci, alors qu'ils étaient encore les seuls dans la pièce, elle grommelait contre ce que faisait son K'leshya préféré. Il l'ignora un moment avant de la rassurer:

* Je ne ferais pas ça tout seul. Stop maintenant. Calme. Tout va bien.*

Arbretempête s'ébroua. Comme tous les jours, il était venu observer la Pierre-Coeur de Haven. Depuis qu'elle faisait des siennes, il n'avait pas manqué un seul jour de venir jeter un oeil et tenter de comprendre ce qui se passait. Il n'avait jamais vu ça. Le problème semblait d'ailleurs que personne n'avait jamais vu ça. Et pour un homme avec l'orgueil d'Arbretempête, les perturbations de la Pierre-Coeur étaient un affront personnel qu'il se devait de régler. Mais le Doyen n'était pas idiot. Vu l'ampleur des dégats, il ne parviendrait pas à tout arranger seul. C'est pourquoi la quasi totalité des mages compétents de Valdemar - et de plus loin - se penchaient sur la question depuis des mois. Des groupes entiers travaillaient sur la pierre - pour la stabiliser, pour renforcer les boucliers, pour amoindrir les effets secondaires, pour tenter de trouver ce qui se passait. Les résultats étaient pour le moment plus que mitigés... et Arbretempête le prenait donc comme un affront personnel.

Nombre de conseils restreints plus tôt, il avait demandé à tous les Mages présents à Haven de s'occuper du cas de la Pierre-Coeur et de suggérer aux Conseils les idées, même saugrenues, qu'ils pouvaient avoir. Et ils en avaient tenté, des idées bizarres. Certaines même avec plus de résultats que les tentatives "académiques". Mais rien n'y faisait: la pierre-coeur de Haven se mourrait.

Et puis un soir, après avoir travaillé sur des dossiers pendant des heures, Arbretempête avait lu des rapports sur des Mages présents à Haven. Des Mages qui travaillaient parfois ensemble. Même si d'autres ne se connaissaient pas. Mais grâce aux retours des différentes missions, il pouvait convoquer un cercle imposant, avec divers talents. Pourquoi se contenter de magie défensive quand la magie d'attaque pouvait également avoir des effets positifs (ou innattendus). Il le savait bien, lui, c'était sa spécialité. Alors après en avoir discuté avec certains collègues, Arbretempête avait convoqué un cercle de travail bien particulier.

Il avait d'abord choisi Manuchan, l'Adepte des Vents blancs. Celui-ci travaillait autant que lui sur la Pierre-Coeur depuis son retour des missions et il avait beaucoup voyagé, ce qui pouvait amener une approche intéressante. De plus, bien que loin d'avoir la patience d'un professeur, il semblait savoir coordonner ses actions avec d'autres Mages. Il avait notamment travaillé avec un Mage qu'Arbretempête n'appréciait que moyennement, Glenn des Montagnes Grises, également Adepte. L'école des Vents blancs et celle des Montagnes Grises n'avaient pas la même optique mais elles se complètaient bien. Ces deux-là se connaissaient, et malgré les rumeurs de tension entre eux, Arbretempête estimait qu'ils pourraient travailler ensemble pour le bien commun.
Sur sa liste venait ensuite une Adepte Guérisseuse, Sourcedésert K'sheyna. Habituée aux pierres-coeur et au travail avec les nodes, elle avait beau avoir un caractère exécrable, le Doyen ne remettait pas en cause son travail actuel sur la pierre. Elle aurait peut-être du mal à accepter de travailler en groupe soudé, mais elle n'hésitait pas à donner son avis et cela serait sans doute utile. C'était donc tout naturellement également qu'Arbretempête avait demandé le concours du mentor de Sourcedésert, l'Adepte Guérisseur Pierrelune, venue spécialement à Haven pour aider à s'occuper de la Pierre-coeur. Une femme stable et compétente. Elle serait d'une aide précieuse pour encadrer le groupe hétéroclite.

Après avoir discuté longuement des avantages et désavantages d'un tel choix, en plus de quelques professeurs supplémentaires du Collegium, Arbretempête avait fini par sélectionner des Mages non-Adeptes pour participer au groupe. Tout d'abord, parce que ces personnes-là avaient des abilités que n'avaient pas les autres étudiants ou même les Adeptes présents, et parce qu'un esprit jeune et inventif pouvait aider - puisque les méthodes habituelles ne marchaient pas. Arbretempête avait donc convoqué Adrien, un Mage approchant du niveau de Maître, qui pouvait voir clairement les nodes, qui les utilisait et de quelle manière. Il servirait essentiellement d'observateur lors du travail du groupe - un éclaireur-moniteur en quelque sorte. Dans la même veine, Elbereth, une élève Mage du rang de Compagnon, fut convoquée pour la séance. Elle aussi pouvait voir les flux d'énergie et elle semblait particulièrement sensible aux changements de la pierre. Il l'avait pour l'occasion libérée de sa journée de cours pour qu'elle puisse les rejoindre. Il lui avait également demandé d'amener son amie ratha si celle-ci acceptait. L'avis d'un familier pouvait changer la donne. Il avait également demandé à l'amie de Glenn et Manuchan, la jeune Perle de se joindre à eux si elle le souhaitait. Son invitation avait reçu une réponse griffonnée au dos du parchemin: "je serais là.". Ils seraient donc au minimum quatre à travailler même si tous les autres refusaient.

Ainsi donc, en début de matinée, alors que le ciel dehors mettait du temps à s'éclaircir vu les nuages chargés de pluie qui se ramenaient sur Haven, le cercle de travail était appelé à se rejoindre dans la salle de travail de la Pierre-coeur, au coeur du vieux Palais. Si les deux plus jeunes, Elbereth et Adrien, avaient été officiellement convoqués par leur Doyen, les autres avaient reçu une invitation qu'ils pouvaient décliner. Arbretempête était cependant confiant qu'aucun d'entre eux ne lui ferait faux bond. Après tout, ils étaient tous là à tenter l'impossible pour la pierre-coeur et cela ne voudrait rien dire de refuser une occasion de tenter d'autres techniques.

Le Doyen était arrivé en avance pour sa séance de monitorage de la Pierre-coeur. Il avait salué les mages s'occupant de renforcer les barrières et s'était installé dans la salle vide. Il y était resté longtemps, plongé dans la lecture des flux d'énergie, avec un sentiment d'impuissance extrême - ce qui écornait son orgueil. Mais cette fois-ci, se promit-il, ils avanceraient. C'était obligé.

Bientôt, les quelques professeurs du Collegium convoqués vinrent le rejoindre. Il les organisa dans la salle d'à côté: ils assureraient les barrières, et les arrières, du groupe de travail, sans se mêler directement à eux. Vu les potentiels réunis ce jour-là, une arrière-garde à qui il faisait confiance était nécessaire. Un Guérisseur s'était joint à eux, au cas où un accident arriverait.
De retour dans la salle de travail, Arbretempête attendit que le cercle se présente à lui. Cette méthode de travail était un premier essai. Ils pouvaient se tromper. Ou ils pouvaient enfin trouver quelque chose - n'importe quoi. Sinon, ils n'avaient plus qu'à baisser les bras et prier pour que ça s'arrange tout seul. Cette foutue déesse inconnue, cette Aanor, semblait bien se mêler de la vie de ses adeptes. Peut-être qu'avoir trois adorateurs d'Aanor dans l'équipe ferait tourner la roue en leur faveur?

[Sont attendus: Sourcedésert, Manuchan, Pierrelune, Elbereth.]
« Modifié: 16 juillet 2016, 09:26:02 par Thalyana »

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #1 le: 28 avril 2014, 11:19:20 »

Nom : Pierrelune K'Sheya
Profession: Adepte-Guérisseur[/center:2r9zdbqv]

Depuis son arrivée à Valdemar, Pierrelune avait quasiment passé tout son temps auprès de la Pierre-Coeur. Ce que Niel n’avait pas du tout apprécié. Celle-ci avait donc boudé la majeure partie du temps, et était allé se réfugié auprès des autres oiseaux-liges du Palais, dans une zone quelque peu épargnée par les effluves nocives de la Pierre. Là, Niel avait croisé Kreel, l’oiseau débile de son imbécile de fils. Fils qu’elle n’avait d’ailleurs pas réussi à voir. Cela la contrariait. Pas parce qu’elle avait réellement envie de le voir, mais parce que ça allait à l’encontre de ses plans. Pierrelune détestait qu’on lui résiste. Que son mollasson de fils lui file à chaque fois entre les doigts la rendait folle. On le disait dans la salle de classe, le temps qu’elle s’y rende, il avait filé. On l’avait vu entrer dans sa chambre, personne ne répondait quand elle s’y rendait, et la pièce était vide. Elle avait fini par se demander si son fils possédait un Don dont elle n’avait pas connaissance. Puis elle finit par comprendre que Saulenuit, non, Fiersaule - quel stupide nom! - avait des amis parmi les serviteurs du Palais, et qu’on s’empressait d’aller le prévenir dès qu’elle arrivait. Quel affront!

Une fois encore, ce matin-là, elle avait tenté de parler à son fils. Elle y était presque parvenue. Elle l’avait vu tourner à l’angle d’un couloir, s’était précipité à sa suite, mais celui-ci avait déjà disparu. C’était donc une Pierrelune grincheuse qui se dirigeait maintenant vers la salle de la Pierre-Coeur. Elle s’arrêta quelques pas avant la porte, pour prendre le temps de calmer ses nerfs. Seul son fils était capable de l’affecter ainsi. Comble du malheur, elle n’était jamais parvenue à avoir un autre enfant. Elle devait donc se contenter du débile qu’elle avait engendré.

Elle respira lentement. Pas si débile, à en croire ce qu’on disait de lui ici. Certes, ses moeurs Tayledras avaient posé problème au début. Mais il était apprécié à la fois en tant que professeur qu’en tant de Trondi’irn, et on lui faisait confiance pour prendre soin des Ambassadeurs non-humains logés au Palais. Cela lui mit un peu de baume au coeur. Peut-être n’avait-elle pas totalement raté son enfant…

Elle sentit son coeur s’apaiser, son esprit se vider. Elle était prête. Elle franchit donc les derniers mètres la séparant de la porte et entra dans la salle. Des mages qu’elle connaissait, seul Arbretempête était déjà présent. Elle s’approcha et s’installa à ses côtés.

/Tayledras/ « Keren’sel*, Arbretempête. Je suis la première des invités, à ce que je vois. Dis-moi, dans quelle langue communiquerons-nous? J’ai quelques rudiments de Valdemaran, mais je préfère parler dans notre langue, si cela est possible… »

*Que le jour soit lumineux!
« Modifié: 21 juin 2016, 09:38:37 par Conteur »

Sourcedésert

Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #2 le: 28 avril 2014, 16:20:32 »
La nuit de Sourcedésert avait été vraiment chaotique. Solys avait beau se prétendre tout dévoué à la mage et à elle seule, il était très attaché à son ami Tranduil qui avait dû, par mesure de précautions, prendre la route la veille avec ceux de son espèce,  pour ne pas être victime d'un possible problème au cour de la réparation de la pierre. Pour se calmer, le petit lézard bicolore avait nettoyé 4 fois la porte de son domaine dans la soirée et avait été sur le pied de guerre toute la nuit, près à sauter sur Sourcedésert (pour lui rendre service!) à la moindre occasion.

C'est donc une Sourcedésert légèrement sur les nerfs (il était contagieux, ce satané lézard) qui était partit aux aurores faire ses exercices de relaxation au jardin SEULE, SANS biscuit à la framboise.

Rassérénée par les exercices ancestraux, elle passa au petit autel Tayledras du palais, faire une offrande pour demander à Kal'enel de les soutenir dans leur exercice du jour.

C'était le grand jour. Ils allaient tenter de sauver cette pierre. Une grande respiration et la grande perche entra dans la salle.

"Fi'zhai*." Salua-t-elle à la ronde.

"Maitre, si nous devons nous tourner vers le Valdemaran, je peux vous traduire ce qui se dit, je tiens mon Valdemaran d'un Dyléhis."



*vents chauds
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #3 le: 28 avril 2014, 20:19:46 »
[justify:3v6624kq]Bref. Elbereth courrait. Pour changer. Parce qu'elle était ENCORE en retard. Del' était à ses côtés, comme d'habitude. Elles ne se quittaient plus beaucoup ces derniers temps. Mais l'absence d'Eoghan commençait à moins se faire sentir et la douleur se faisait moins forte. La jeune femme retrouvait peu à peu une sérénité certaines. Et du coup, elle était encore plus concentrée et plus appliquée dans ses cours et progressait mieux. Sa troisième année avait commencé et savoir que c'était la dernière motivait encore plus la jeune femme à travailler. De plus, elle espérait bien un jour atteindre le statut de Maître.

Bref. Ses journées étaient bien remplies. Et ses réveils parfois difficiles du coup. Comme ce matin. Evidemment, il fallait que ça tombe ce matin. Aujourd'hui, cette journée, où le Doyen en personne l'avait libéré de ses cours, pour qu'elle vienne travailler sur la Pierre-Cœur. Pierre-Cœur qui lui avait aussi pris pas mal de temps ces dernières dizaines. Enfin, comme à pas mal de Mages. D'ailleurs, elle se demandait bien, ce que elle, pauvre petite Compagnonne pourrait apporter à ces grands Adeptes tout-puissants. Elle avait un peu peur d'être ridicule. Enfin, si elle avait bien compris, il y aurait un autre Compagnon. Elle se sentirait un peu moins seule comme ça.

Bref. Après un réveil en fanfare par sa chère ratha chérie adorée "Réveille toi, t'es en retaaaaaard !", un ou deux grognement et un coup de patte... Elle avait sauté dans ses vêtements, avalé son petit déj' en quatrième vitesse et volait à présent vers la salle de travail. Enfin elle arriva, toute rouge, toute essoufflée, toute décoiffée, toute... elle quoi. Elle entra dans la pièce en lançant très vite un :

-Bonjour ! Oui pardon je suis en retard pardon !

Et vit les trois Adeptes Tayledras. Oups. Elle rougit de son entrée intempestive. Elle eut cependant le temps d'entendre la question de la langue et osa répondre :

-Euh si vous vous voulez, je me débrouille en Rethwellanais, si ça vous arrange, ça ne me pose pas de problèmes...

Derrière elle, plus calme et toujours plus digne rentra Dellaria, qui se contenta d'un

-Bonjour à tous.

Beaucoup plus solennel. Et celle-ci se rapprocha de sa Liée, qui se sentit d'un coup un peu moins effrayée. Elle attendit qu'on lui dise où se mettre.[/justify:3v6624kq]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 632
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #4 le: 07 mai 2014, 17:13:01 »
[justify:sa7ko73j]Enfin les choses bougeaient ! Manuchan avait passé il n’aurait su dire combien de temps sur cette Pierre-Cœur sans arriver vraiment à quelque chose et c’était plus que frustrant ! Bon, bien sûr, il n’était pas accoutumé à ce type d’« être » et n’avait que les connaissances suffisantes pour travailler avec et sur des Nodes, mais quand même, il trouvait que ne rien tenter de plus audacieux était un gâchis des compétences de tous, des siennes comme de celles des autres Mages.

Ainsi bondit-il comme un Chat de feu lorsqu’il reçut la convocation du Doyen. Il l’avait déjà rencontré à maintes reprises puisqu’il arrivait parfois qu’ils se relaient auprès de la Pierre et ne pouvait douter qu’il n’était pas le Doyen pour rien. Et puis, c’était un Tayledras après tout. Sur le coup, il en voulut presque à Airamant de n’avoir pas poussé plus loin son éducation en la matière ! Mais bon, il lui avait déjà appris beaucoup de choses….

L’Adepte rougit un peu malgré lui alors qu’il entrait dans la pièce où étaient déjà réunis quatre de ses « collègues » dont une qu’il connaissait, Aanor en soit louée !

« Bonjour à tous, je suis Manuchan pour ceux ou celles qui ne me connaitraient pas. »

Il avait parlé en valdemaran n’ayant pas entendu ce qui était dit jusque là et tendit un sourire à Elbereth accompagné d’un léger clin d’œil. Il avait entendu parler de son avancée dans la hiérarchie des Mages et était content d’y avoir, même si ce n’était que peu, participé.

Quant aux autres…. Et bien, il semblait que nombre de tayledras étaient présents et d’un certain côté, c’était rassurant, de l’autre, inquiétant. Ce peuple était connu pour ses grandes capacités auprès des Pierre-Cœur et qu’un tel nombre soit nécessaire démontrait l’étendue du problème.[/justify:sa7ko73j]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Glenn

  • Mages
  • Mage
  • Messages: 57
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Âge: 38 ans
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #5 le: 09 mai 2014, 11:56:46 »
Arbretempête attendait, silencieux, absorbé, dans la salle encore vide. Quand la porte s'ouvrit pour la première fois, il réprima un sourire de contentement. Il était certes orgueilleux et très conscient de ses pouvoirs, il n'en était pas moins capable d'apprécier les mêmes qualités chez d'autres Mages... surtout des Mages du genre de Pierrelune. Lorsqu'elle s'installa à ses côtés et le salua, Arbretempête lui répondit avec chaleur:

/Tayledras/"Keren'sel, Pierrelune. Merci de te joindre à nous. Mon coeur s'allège de voir que les plus doués joignent leurs efforts aux nôtres même loin de chez eux. Je parlerais sûrement en Valdemaran aux autres pour les explications générales mais nous sommes plusieurs à pouvoir traduire. J'ai demandé à Sourcedésert de se joindre à nous. Elle m'aidera."

Ladite Sourcedésert ne tarda pas à arriver. Elle salua ses ainées dans la langue de leurs ancêtres. Arbretempête hocha la tête vers la jeune femme:

/Tayledras/"Kerens'el, Sourcedésert. Bienvenue parmi nous. Je suis heureux que tu nous rejoignes... Prends place." offrit-il avec politesse et un brin de chaleur.

L'Adepte offrit tout de suite ses services de traductrice à son mentor. Arbretempête hocha la tête avec gratitude et remercia Sourcedésert pour son aide bienvenue.

A peine quelques instants plus tard, la porte s'ouvrait sur une des seules personnes n'étant pas Adepte. Elle n'était pas si en retard que ça par rapport à d'autres, mais elle semblait avoir bien courru dans les couloirs. Arbretempête écarta ses excuses d'un geste et lui répondit en valdemaran:

/Valdemaran/"Bonjour Elbereth. Prends place. Nous parlerons valdemaran et tayledras, cela sera plus simple. Si tu ne parles pas tayledras, tu n'auras qu'à prendre en compte uniquement la version valdemarane. Nous ne laisserons personne en dehors de la conversation, bien évidemment"

Le Mage salua ensuite Dellaria qui apparut derrière la Compagnonne: /Valdemaran/"Bienvenue, Ratha Dellaria. Enchanté de vous voir parmi nous. Prenez place où vous le désirez toutes les deux, l'ordre importe peu, ce sera un travail de groupe." L'Adepte était un vrai diplomate. Il repassa au Tayledras pour expliquer à Sourcedésert et Pierrelune: /Tayledras/ "Cette Compagnonne a un talent certain qui nous sera utile même si elle est loin d'avoir nos pouvoir. Sa ratha a un Don de Mage latent et une clairvoyance qui pourront être également utile. Un autre Compagnon va nous rejoindre pour les mêmes raisons. Leurs professeurs m'ont conseillé de tester nos idées avec eux."

Manuchan passa la porter. Arbretempête hocha la tête pour le saluer:

/Valdemaran/"Bienvenue parmi nous, Manuchan." répondit-il en valdemaran. "Est-ce que cela vous gêne si nous parlons en tayledras et en valdemaran? Certains d'entre nous ne maîtrisent qu'une de ces deux langues..."

La porte s'ouvrit de nouveau. Une jeune femme entra, une épaule bandée, accompagnée d'un jeune homme qui se glissa plus qu'il n'entra dans la salle de travail. La jeune fille salua poliment tout le monde en valdemaran d'un "bien le bonjour" retentissant avant de s'incliner vers les Tayledras et de se fendre d'un "Fi'zhai" prononcé presque sans accent. Le jeune homme qui l'accompagnait, plus timide, se contenta d'une inclination du torse très polie. La demoiselle se tourna vers Manuchan avec un sourire éclatant:

"Contente de te voir. Tu vas voir j'ai fait des progrès." plaisanta-t-elle. De fait, elle avait dépassé le statut de Maître depuis longtemps et se préparait avec Glenn pour tenter la manifestation d'Adepte.

Perle alla s'asseoir directement près de son Frère et lui flanqua une grosse bise retentissante avant de s'asseoir. Plus timide, le garçon s'installa près d'Elbereth, après un salut poli vers elle et Dellaria.

/Valdemaran/"Je suis Adrien. Enchanté."

Arbretempête se leva. Il posa les mains sur la table et prit son rôle de chef au sérieux.

/Tayledras/ "Je m'excuse Pierrelune, je vais commencer en valdemaran. Sourcedésert te traduira pour le moment. Je suis désolé de ne pas avoir pensé à la langue. Je dois habiter depuis trop longtemps dans ce pays..." Il se tourna vers les autres: /Valdemaran/ "Merci d'assister à cette séance. Pour les présentations, voyons ça rapidement. Pierrelune, Adepte Guérisseur spécialisée dans les Pierres-Coeur. Sourcedésert, Adepte Guérisseuse. Dellaria, Ratha, et Elbereth, Compagnon Mage du Collegium. Adrien, Compagnon Mage du Collegium. Adepte Manuchan, des Vents Blancs. Perle des Montagnes Grises, Maître. Et moi, Arbretempête, Adepte et Doyen du Collegium de Valdemar. Dans la pièce d'à côté, des professeurs monitorent la Pierre et renforcent les boucliers."

Il s'interrompit pour laisser à Sourcedésert le temps de traduire brièvement ses paroles à l'Adepte près d'elle. Ensuite, il reprit:

/Valdemaran/ "L'état de la Pierre-coeur touche tous les non-humains. Les Dyhélis ont dû s'éloigner, les hertasis en sont malades, et ... les Compagnons réagissent également bizarrement. Le nombre de Compagnons malades est stable mais nous avons plusieurs cas de naissances qui se sont mal passées et où le bébé ... n'était pas un Compagnon. Et ce, visiblement depuis que la Pierre fait des siennes. Toutes les tentatives de soin ont jusque là échoué. D'autres idées ont été proposées et vous êtes ici pour tenter une fois de plus de trouver une cause et une solution à tout cela. Nous essayerons des choses qui peuvent paraître étranges voire idiotes mais nos espoirs reposent dans des techniques que personne n'a encore utilisé. Elbereth et Adrien n'ont pas le statut ni les pouvoirs d'Adepte pour le moment. Cependant, ils peuvent voir les courants d'énergie magiques et terrestres et ils nous guideront à un niveau où des Adeptes iraient peut-être trop loin. Il faut penser à ne pas les embarquer trop loin, ils sont sous notre protection." Se tournant vers eux: "Je veux que vous entriez en transe et que vous observiez la Pierre et ses réactions sur nous ou sur tout ce à quoi elle est liée pendant que nous travaillons. Perle est Maître mais elle maîtrise certaines manifestations magiques et divines qui pourraient avoir lieu ici, elle sera votre soutien premier. Dellaria, j'aimerais que tu te lie à Elbereth et que tu la soutiennes comme tu peux. Manuchan, tu es Adepte des Vents Blancs. Je te propose d'aller le premier avec moi tenter de toucher la Pierre. Sourcedésert et Pierrelune nous encadreront et tenteront de stabiliser et purifier la Pierre pour qu'on puisse travailler. Des questions?"

Vers Pierrelune, il demanda en tayledras:
/Tayledras/ "Contiens et soigne la Pierre comme tu le ferais hors de Valdemar. Si tu peux me la maintenir hors de danger et contenir ses émanations un moment, cela nous laissera l'occasion de faire quelques tests potentiellement dangereux. Je compte sur toi et Sourcedésert pour nous prévenir si nous allons trop loin. Je veux savoir jusqu'où va l'influence néfaste de la pierre et surtout si les théories de l'adepte Glenn sont vraies concernant les failles qu'on y trouve..."

Il laissa le temps à chacun de réfléchir à des questions et pour se mettre en condition.

[Les barrières renforcées par l'équipe dans la pièce d'à côté sont très solides. La Pierre-Coeur rayonne à l'intérieur pour tous ceux qui peuvent voir la magie ou la sentir. Les Adeptes sentent parfaitement que l'énergie des nodes est aspirée comme par à-coup par la Pierre. Elbereth, lorsque tu te concentres, tu peux voir les lignes d'énergie pulser vers la Pierre. Tout le monde est plus ou moins conscient que la Pierre va mal et qu'elle envoie des ondes néfastes malgré les heures de travail de différents groupes pour la stabiliser. Lorsqu'Arbretempête étend son esprit pour créer un cercle de travail, tout le monde est inclu sans problème et la Pierre-coeur semble une seconde "retenir son souffle" avant de pulser de plus belle.]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Adepte des Montagnes Grises

Sourcedésert

Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #6 le: 10 mai 2014, 15:35:57 »
Sourcedésert salua cordialement les différentes arrivées, un peu plus chaleureusement Elbereth, qui était une petite avec des idées et une tête bien faite. Puis le Doyen pris la parole en lui confiant effectivement le soin de traduire à Pierrelune. Apres diverses salutations, il fit les présentations.

"Alors... La Ratha c'est Dellaria, Tu connais déjà Elbereth, elle et Adrien sont des compagnons du Collégium, Manuchan est adepte des Vents Blancs, Perle, la gamine, est maitre des Montagnes Grises."

Vu le temps que ça lui avait pris de traduire les présentations, elle avait intérêt à essayer de traduire en simultané la suite...

"Les non humains sont très touchés, Hertasis, Dyhélis, compagnons... Tout ce qui a été tenté a raté, en gros il veut qu'on sorte du tout-venant et qu'on s'aventure dans le bizarre... Elbereth et Adrien doivent garder un œil sur les réseaux magiques, il ne faudra pas les surmener...  Ils seront assistés de Perle et de la Ratha.... Manuchan et Arbretempête vont toucher la pierre, et toi et moi, nous devons l'encadrer, la stabiliser et la purifier."

Mon dieu que l'exercice était complexe! Plus jamais elle ne traiterait les interprètes professionnels de haut, ces gens était de sacrés tronches pour réussir à longueur de temps cet exercice! Heureusement, Arbretempête parlait aussi le Tayledras, il pouvait préciser si elle ratait un point important d'une phrase. Sourcedésert se repassa ce qu'avait dit le doyen en tête... Elle n'aimait pas l'idée qu'un adepte non formé sur Pierres aille en tripoter une comme Manuchan allait le faire. Elle aurait clairement préféré qu'il renforce les boucliers comme les mages d’à côté.... Cela dit, l'école des vents blancs n’était pas vraiment réputée pour ses boucliers. Enfin. Des vrais boucliers. Ils avaient une belle réputation pour les petits pièges vicieux genre boucliers miroirs et autres variantes destinées à faire frire les gens. Mais pour ce qui était d'élever une barrière efficace entre deux choses...

Par ailleurs, elle ne pouvait s'empêcher de s'agacer en se voyant redevenir une simple extension de son mentor. Elle n'avait plus seize ans, merde!

"Des suggestions plutôt. Je n'ai pas besoin de vous dire de ne surtout pas puiser de l'énergie dans la pierre, bien sûr. Mais il serait bon que nos observateur marquent une zone des courants énergétiques purs ou il serait sur de puiser si besoin. Qu'ils la marquent et la déplace selon notre influence sur le réseau magique. D'ailleurs, à propos de réseau, celui des hérauts a été isolé?"

Elle se tourna vers son ainée:

"Pierrelune, j'ai proposé que les jeunes nous marquent une zone sure ou puiser de l'énergie et j'ai demandé si le réseau héraldique était isolé du reste."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #7 le: 11 mai 2014, 13:38:46 »
Nom : Pierrelune K'Sheya
Profession: Adepte-Guérisseur

Sourcedésert arriva juste après elle. En bonne disciple, elle se proposa pour servir d'interprète à Pierrelune, ce qui convenait parfaitement à la mage. Elle ne lui traduirait que les éléments pertinents, lui épargnant ainsi les commentaires stériles.

Pierrelune salua d'un signe de tête l'arrivée de la jeune mage Elbereth. Celle-ci avait entendu sa question et proposait de parler en Rethwellanais, langue que l'Adepte ne maîtrisait guère mieux que le Valdemaran. Elle ne prit donc pas la peine de répondre, Sourcedésert ayant déjà proposé ses précieux services. Pierrelune cependant se demandait encore comment une Ratha avait pu se lier avec une mage de si bas niveau...

Entra ensuite Manuchan, qu'elle avait croisé, et dont Sourcedésert ne disait pas que du bien. Elle le salua d'un geste rapide avant que deux autres personnes n'entrent dans la salle. Une jeune femme blessée et un jeune homme qui semblait ne pas vouloir se faire remarquer. Tous prirent place et enfin les choses intéressantes commencèrent.

Sourcedésert, efficace comme Pierrelune l'avait espérée, lui fit une présentation rapide des protagonistes. Puis vint le programme du jour, qui fit froncer les sourcils de la mage. Arbretempete précisa encore à son intention leur rôles, à elle et Sourcedésert. Elle acquiesça et se tourna vers Sourcedésert, lui parlant à voix basse.

« Penses-tu que ce mage des Vents Blancs soit apte à tenter quoi que ce soit? Et pourquoi veulent-ils faire des tests? La priorité est de guérir la Pierre, le reste...»
Elle eut un geste de dédain. « Je sens bien que cette Pierre se comporte étrangement, mais je préférerais qu'on se dépêche de la soigner au plus vite.»

Elle approuva la proposition de Sourcedésert avant de faire part à Arbretempête de la sienne.

« Autre chose, Arbretempête. Demande si tout le monde a solidement mangé ce matin. Nous en aurons peut-être jusqu'à la nuit, et il ne faudrait pas que quelqu'un s'écroule... sous peine de défaire tout ce qui aura été fait jusque là. »

Pierrelure ne se souciait aucunement de la santé des autres, sauf quand ils travaillaient dans son cercle. Elle ne tenait pas à voir son travail réduit à néant à cause de l'insouciance d'un mage mal nourri.

Quand Arbretempête l'intégra à son cercle de travail , la Pierre sembla réaliser que quelque chose se passait, et retint son souffle... Mais non, une Pierre-Coeur n'était pas consciente de cette manière là. Elle ne pouvait pas s'inquiéter ou se réjouir qu'on travaille sur elle... Les pulsations désagréables reprirent bien vite et Pierrelune se mit en condition pour commencer son travail.

«Sourcdésert, es-tu prête?»
« Modifié: 21 juin 2016, 09:39:13 par Conteur »

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #8 le: 12 mai 2014, 15:38:53 »
[justify:1jrdh0a0]Elbereth acquiesça aux paroles du Doyen, ses joues se décolorant peu à peu. Non elle ne parlait pas Tayledras, donc ce serait la version Valdemaranne pour elle. La ratha salua le Doyen à son tour et une fois les politesses passées, les Sœurs d’Esprit s’installèrent près des autres mages, opérationnelles. Del’ de son côté, avait pris garde à bien se reposer la veille et à bien se nourrir, elle ne voulait pas manquer de force aujourd’hui, ne voulant pas faire défaut à sa Liée. Qui veillerait également au grain afin que Del’ ne s’épuise pas comme la dernière fois.

Et puis Manu débarqua, encore plus en retard qu’elle (héhéhé) et elle lui rendit son sourire et son clin d’œil, heureuse de le revoir, car ils s’étaient un peu perdus de vue ces derniers temps. Bon un autre contexte n’aurait pas été du luxe, mais on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Deux personnes arrivèrent peu après, qu’elle ne connaissait pas. Une jeune fille qui semblait aussi avoir déjà rencontré Manu et un garçon, qui vint s’assoir à côté d’elle. Elle lui sourit et se présenta à son tour, n’oubliant pas sa compagne à quatre pattes :

-Je suis Elbereth et voilà Dellaria, ma Sœur d’Esprit. Enchantées.

Puis le Doyen reprit la parole en présentant chacun rapidement, elle nota que ledit Adrien avait le même statut qu’elle. Du coup elle se sentit un peu moins seule. Et finalement, il n’y avait que lui et Perle qu’elle n’avait encore jamais vus. Mais bon, elle ne connaissait pas personnellement Sourcedésert, Pierrelune et Arbretempête. Elle voyait du coin de l’œil Sourcedésert traduire ce que racontait le Doyen à Pierrelune, l’exercice avait l’air plutôt difficile.

 Mais la jeune femme se concentra rapidement sur les paroles d’Arbretempête. Il présenta l’état, inquiétant, de la Pierre-Cœur. Elle espéra que Del’ ne pâtirait pas trop de ce qu’ils allaient faire, elle ne voulait pas qu’elle soit malade elle aussi. Mais en même temps, ils ne pouvaient pas se permettre d’échouer.  Puis il présenta le rôle de chacun et lorsqu’il laissa la place aux questions, elle demanda  d’une petite voix :

-Vous dites que les non-humains sont touchés par l’état de la Pierre-Cœur. Est-ce qu’elle ne risque pas d’être trop exposée ?Je veux dire, je sais qu'elle est affectée plus que nous par cette Magie, mais jusqu'à quel point cela va-t-il être dangereux ? Je sais qu’elle va nous aider, mais je ne voudrais pas qu’elle puisse être trop affectée par cette opération…

Pour le reste, elle avait compris. Transe, observer, prévenir. Elle écouta la suggestion de Sourcedésert et sa question. Elle acquiesça en attendant la validation du Doyen, tout en pensant que ce serait une bonne idée, ça permettrait d’éviter l’erreur. La jeune femme se prépara à entrer en transe, attendant d’abord les réponses aux questions. Elle commença tout de même à se concentrer, sentant l’énergie magique émaner de l’autre pièce. En forçant un peu la concentration, elle aperçut même les lignes d’énergie qui pulsaient, comme un battement de cœur vers la Pierre, mais trop fort, trop souvent. Les souillures toujours présentes. Elle attendit un peu, mais était prête à commencer le travail. Del et elle lièrent leur énergie.[/justify:1jrdh0a0]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 632
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #9 le: 28 mai 2014, 02:49:19 »
[justify:fnw7zhu9]Manuchan n’eut aucune hésitation à répondre au Doyen que non, cet usage de deux langues ne le gênait aucunement. Il comprenait que trop ce que c’était qu’être en terre étrangère et ce que représentait la barrière du langage. Il omit toutefois volontairement de préciser qu’il avait des bases de tayledras. D’une part, elles n’étaient pas suffisantes pour assumer une conversation, d’autre part, il supposait qu’il ne serait pas forcément bien vu qu’il montre des capacités qu’il ne maîtrisait pas totalement en l’occurrence.

L’Adepte rethwellan s’était à peine installé que la porte s’ouvrit et que ses yeux s’arrondirent. Il ne s’était pas vraiment préparé à revoir sa Sœur mais clairement, elle ne semblait pas avoir vraiment changé.

*Toujours blessée*

Cela désolait Manuchan mais qu’aurait-il put y faire n’étant pas informé des actes de son ancien amant et de Perle. Il restait confondu par la marque d’affection que la jeune fille lui avait prodiguée en s’installant près de lui et rougit même un peu. Il était content de la revoir, il n’y avait aucun doute, mais en même temps, il lui en voulait aussi un peu à elle. Bien sûr, ça n’avait rien de comparable avec ce qu’il ressentait à l’égard de Glenn.

« Je suis aussi content, Perle. » Et il lui sourit pour confirmer ses propos.

Heureusement qu’il était déjà assis lors des présentations sans quoi, il aurait pu tomber à terre à l’entente du statut de sa Sœur. Déjà Maître ? Déesse ! Il n’osait imaginer ce qu’avait dû traverser la jeune femme pour évoluer aussi vite, même s’il ne doutait pas que son potentiel n’était pas des moindres, il l’avait déjà vue en action après tout.

Lors de l’assignation des tâches de chacun, Manuchan fut surpris de voir la confiance que lui faisait Arbretempête en disant son souhait de toucher tous les deux la Pierre en premiers. Il se serait plutôt attendu à ce que le Doyen choisisse l’un des Adepte tayledras présents….

Peut-être le rayonnement de Manuchan y était-il pour quelque chose ? A moins que ce ne soit plutôt le fait qu’il soit lié à Aanor…. Impossible de le savoir, mais dans tous les cas, il n’allait certainement pas reculer, il travaillait sur cette Pierre depuis un bon moment maintenant et même s’il n’était pas le mieux à même de la guérir, il savait plus ou moins « la prendre ».

Aucune question donc, il suivrait et ferait de son mieux tout simplement. Après tout, il ne s’agissait pour le moment que de toucher la Pierre, quant au reste, et bien l’Adepte savait aussi suivre des directives quand c’était nécessaire.

En revanche, s’il était une chose que lui avait enseignée Airamant, c’était l’utilisation et le soin des Nodes. Et manifestement, elles étaient utilisées dors et déjà par la Pierre-Cœur. Bon point pour elle, mauvais pour eux à ses yeux.

Quant à ce qu’elle dégageait…. Rien de bien nouveau en fait,  toujours du mauvais et ils étaient là pour ça au final.

Ce n’était pas la première fois que Manuchan attribuait certains comportements à la Pierre et la légère période de latence qui avait précédé son surcroit d’énergie ne le surprenait guère. Elle devait « sentir » que quelque chose se préparait alors qu’ils mettaient leurs forces en commun.

En tous cas, il ne pouvait douter des compétences et de la nécessité de la présence de chacun, tout cela était trop important. Il partageait un peu l’inquiétude d’Elbereth pour sa liée sans pour autant le signifier, supposant que la réponse viendrait de toute façon. Et puis, une ratha devait, il le supposait, être à même de reconnaître ce qui pouvait lui nuire ou pas.[/justify:fnw7zhu9]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!

Héraut Arthon

  • Hérauts
  • Roi des Violettes
  • Messages: 1317
    • Voir le profil
  • Fiche: Charte royale
  • Compagnon ou Familier: Ryis
  • Âge: 40 ans
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #10 le: 28 mai 2014, 11:37:12 »
PNJ
Nom: Arbretempête K'leshya
Emploi: Doyen du Collegium des Mages

Arbretempête vérifia du coin de l'oreille que Sourcedésert s'aquittait de son nouveau job d'interprète comme il le fallait, prêt à rajouter des informations si nécessaire, mais l'Adepte Guérisseuse s'en sortait très bien. Un poids de moins à gérer pour le Doyen. Il s'occupa tout de même de répéter certaines choses pour Pierrelune, refusant de laisser toute la charge des explications à sa collègue, incluant délibérément les deux Adeptes Guérisseuses dans le cercle via la langue.

Le Doyen savait que sa décision de séparer le groupe en différentes formes de travail ne plairait pas forcément, mais ils étaient là pour tenter ce qui n'avait pas encore été tenté. Un regard neuf - et même des erreurs? - pourraient apporter plus d'informations que d'essayer pour la onze millième fois la même chose. Arbretempête ne fut pas étonné que ce soit Sourcedésert qui émette les premiers commentaires. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche - d'où sa présence quasi-obligatoire dans le cercle. Le Doyen devait avouer que si personne n'avait osé poser une question, faire un commentaire ou une suggestion, il aurait douté de l'utilité d'un groupe de travail si disparate. Il se doutait que les Compagnons n'oseraient peut-être pas élever d'objections, mais Pierrelune et Sourcedésert ne se gêneraient pas, tout comme Manuchan - du moins Arbretempête l'espérait.

"Elbereth et Adrien, faites comme le suggère Sourcedésert. Vous voyez les courants, signalez nous ceux que vous estimez sûrs, en dehors de ceux directement liés à la Pierre. Et oui, le réseau des Hérauts a été isolé mais les Compagnons sont sur le qui-vive et prêts à intervenir si nous trouvons ou déclenchons quelque chose."

Il laissa Sourcedésert répéter leurs paroles à Pierrelune et précisa en tayledras ce qu'il venait lui-même de répondre. Il tendit l'oreille vers ce que soufflait Pierrelune à Sourcedésert mais la disposition de la table ne lui permit pas d'entendre tous les mots. Il décida que si c'était important, Pierrelune l'aurait inclu dans la discussion et il se concentra sur la tâche à venir car Pierrelune donnait à son tour son avis. Arbretempête hocha la tête.

A la ronde il demanda:

"Avez-vous tous mangé et êtes-vous tous assez reposés pour cette tâche? Si quelqu'un sent qu'il va lâcher prise, il faut prévenir de toute urgence les autres membres du cercle pour ne pas craindre de faire quelque chose d'irrévocable. Est-ce bien compris?"

Le dernier commentaire était surtout pour les petits jeunes peu expérimentés qui participaient à l'expérience. Adrien, qui s'était brièvement présenté à ses deux nouvelles compagnes d'un air timide lorsqu'elles s'étaient assises, hocha la tête avec sérieux. Il était paré. Soudain Arbretempête se rendit compte que la Liée de Dellaria osait une question. Il lui sourit gentiment pour l'encourager. Il prit le temps de réfléchir avant de répondre:

"Que Dellaria essaye de travailler avec nous. Son avis pourrait être important justement parce qu'elle ressent plus fortement que nous les oscillations de la Pierre. Elle nous servira... comment dirais-je... de thermomètre. Nous ne l'incluerons pas directement dans le lien avec la Pierre, et les Adeptes Guérisseuses sont là pour vérifier que tout tourne bien. Je doute que Dellaria soit en danger. Mais si elle sent que quelque chose ne tourne pas rond, qu'elle n'hésite pas à en faire part immédiatement et nous prendrons les mesures nécessaires pour sa sécurité. Les barrières sont fortes, elle ne devrait pas être trop touchée. Sa santé nous concerne tous, nous ne la mettrons pas volontairement en danger en tout cas, c'est ma promesse. Est-ce bon pour vous?"

C'était bien qu'une si jeune femme fasse attention au bien-être des autres, surtout de sa Liée, et qu'elle vainque sa timidité pour l'urgence de la situation. Cela rassura le Doyen: pas d'orgueil ou de timidité mal placée quand c'était sérieux. Il fallait espérer qu'Adrien et Perle soient du même genre, et que Manuchan connaisse également bien ses limites.

Manuchan, près de Perle, semblait très sérieux et conscient qu'on l'avait invité à une séance bien particulière et peu ordinaire. Personne ne mettait en doute son sérieux - seules quelques rumeurs sur un caractère un peu difficile étaient parvenues aux oreilles d'Arbretempête. Il s'en moquait tant que l'Adepte savait travailler également avec des gens n'étant pas des amis. Pour tenter quelque chose de spécial, Arbretempête l'avait également choisi pour tenter les premières actions, justement parce qu'il avait du mal à prévoir les réactions du Rethwellan ou à cerner ses capacités. Manuchan ne semblait pas avoir de questions bien qu'il suive les différentes interventions.

Après un regard quêtant l'accord de chacun, Arbretempête initia le cercle. Près de lui, Pierrelune s'enquit auprès de Sourcedésert de si elle était prête. Elle semblait l'être. L'une après l'autre, les connections se firent. La pierre-coeur sembla retenir son souffle avant de recommencer à pulser. C'était comme voir une infection sous-jacente qui faisait pulser douloureusement les bords d'une blessure à vif. Un regard superficiel ne voyait pourtant qu'une pierre-coeur en activité, peut-être un peu moins brillante qu'elle ne l'aurait dû. Un regard plus approfondi, comme l'eurent tous les participants, montrait que l'énergie pulsait malsainement et que si la pierre se nourrissait directement dans les nodes, elle "suçait" l'énergie par à-coup au lieu de l'intégrer fluidement à son processus. En étudiant de près les "lianes" que lançait la pierre-coeur vers les nodes, de petites fractures, presque invisibles, semblaient trembler à chaque à-coup - les provocant ou les amplissant? Sur la pierre-coeur elle-même, quelques failles quasiment invisibles, courraient ici et là.

Arbretempête ne s'embarrassa pas d'une énième phase d'observation - vu qu'il en sortait. Il alla directement vers la pierre et remonta un tentacule en tentant de suivre le dénivellé d'une des fractures. Celle qu'il choisit, venant d'un tentacule plongé dans un node, allait jusqu'à la pierre, disparaissait presque avant de réapparaître dans une des failles de la pierre. L'Adepte s'y engagea doucement, comme un Guérisseur qui touche avec douceur les bords d'une plaie pour estimer la propagation du foyer infectieux. La pierre frémit. Il recommença avec une autre fracture et vit le même schéma de formation.
Il se tourna vers Manuchan. Que tentait l'Adepte des Vents Blancs?

[ Elbereth: toi et Adrien, vous faites ce que Sourcedésert vous a suggéré. Vous délimitez zone par zone, voyant celles qui semblent instables et celles qui semblent saine. Dellaria confirme ton instinct sur certaines zones, te prévient d'un mauvais sentiment sur d'autres. C'est un travail de groupe. Chaque zone "sécurisée" (en tant que Compagnon tu ne peux pas manipuler l'énergie mais tu peux la signaler), tu t'assures que les autres Adeptes puissent y avoir accès pour travailler sans toucher les nodes liés à la pierre - qu'il n'y a pas de dangers ou d'évènements bizarres qui pourraient intervenir quand ils en auront besoin. Est-ce que ta curiosité te pousse à aller regarder la pierre-coeur elle-même ou Dellaria arrive-t-elle à te raisonner pour que non? Réponse par MP, et indications supplémentaires par mp selon ta réponse :)

Manuchan: que tentes-tu? Tu peux soit poster ici soit m'envoyer d'abord un mp. Ton action sera passée aux dés pour obtenir tes taux de réussite.

Sourcedésert et Pierrelune: vous encadrez le tout. Chaque attouchement de la pierre semble la faire frissonner. Quelque chose ne tourne pas rond, comme d'habitude. Mais cette fois, au lieu de tenter de repousser tout ce qui passe à sa portée, la pierre semble juste accélerer le mouvement à chaque fois que vous tentez de la stabiliser. Comme depuis des mois, chaque tentative de purifier la pierre échoue, même si vous tentez de commencer par les "lianes" la liant aux nodes. Vous qui travaillez souvent sur la pierre, vous remarquez que son état s'est encore aggravé depuis la dernière séance de travail. Si vous tentez quelque chose de particulier, comme pour Manuchan, soit MP soit ici et je jouerais vos résultats aux dés.]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Sourcedésert

Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #11 le: 29 mai 2014, 19:51:05 »
"Je ne sais pas... Je ne suis pas tranquille. De ce que je sais, il n'est guère stable émotionnellement."

Quels avaient été les termes de Pluiechantante, l'autre jour? "Celui qui couine tout le temps parce que personne ne l’aime"? Un truc du genre, en tous cas. Ca inquiétait un peu Sourcedésert, tout ça. Elle n'aimait pas l'idée de devoir se reposer sur un homme trop sensible au regard d'autrui. Et qu'aurait-elle dit si elle avait su que l'ex-compagnon du mage était impliqué aussi dans la réparation!

"La petite mage s'inquiète pour sa Ratha... Et Arbretempête lui explique qu'il espère justement que la sensibilité de Dellaria pourra nous aider... Ah, on devra peut-être la protéger en urgence si elle se sent mal..."

Le regard de Sourcedésert se fit vague un instant. Elle dessina mentalement un bouclier qui s'activerait d'une pensée... avant d'effacer sa création. Non. Elle ne pouvait pas se charger d'autre chose que la pierre.

La question de son mentor fit ressurgir dans l'esprit de la magicienne un vieux souvenir. Avec deux mages de son clan, de la même génération qu'elle, ils devaient opérer elle ne savait même plus quelle opération de routine. Madame, qui initiait le cercle, avait posé la même question à monsieur, qui avait répondu d'un bravache "Toujours!...". La réplique avait insupporté Sourcedésert. Un cercle magique n'était le lieu ni du flirt, ni de la prétention... Cela dit, ce n'était pas l'endroit des souvenirs non plus...

"Je suis prête, Pierrelune."


Et ils se jetèrent dans l'exercice.

Au premier abord, elle ne pouvait rater l'état déplorable de la pierre. Pas plus que son comportement anormal. Anormal dans son anormalité d'ailleurs. Habituellement, la pierre s'isolait du monde et ne laissait personne s'approcher. Là, elle emmagasinait toute la puissance possible... Intuitivement, Sourcedésert fit le parallèle entre ce comportement et  l'attitude d'un serpent près à l'attaque. En réponse à cela, elle entreprit alors de refroidir la pierre et ses alentours immédiat, comme si ça pouvait pousser la pierre à un comportement somnolent.*

Effectivement, sous l'effet du froid, la pierre se calma doucement. Elle ne revint pas à un état normal (c'eut été trop beau), mais elle revint peu ou prou a son état avant qu'ils ne commencent. Elle pulsait toujours, mais par rapport à la manière dont elle suçait leur énergie, précédemment, elle avait l'air comme engourdie. Encouragée par son succès, Sourcedésert baissa encore la température**, mais sans effet très notable, cette fois. Elle régla la température à un niveau ou le rapport effet/effort serait optimal et verrouilla le sortilège. Alors seulement, elle informa ses camarades.

"Le froid vient de moi. Le froid vient de moi."



* 1 dé 10. Résultat: 7
** 1 dé 10. Résultat: 3
« Modifié: 16 juillet 2016, 09:28:32 par Thalyana »
Pour les mp, j'ai embauché une secretaire, voyez avec Isabeau de Girier

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #12 le: 31 mai 2014, 07:58:52 »
Nom : Pierrelune K'Sheya
Profession: Adepte-Guérisseur

Pierrelune eut une grimace de mépris.

« C’est le problème de toutes ces écoles de mages. Ils n’enseignent ni la discipline, ni la rigueur nécessaire à la pratique d’un art aussi subtil que le nôtre.»

Pierrelune estimait que la pratique de la magie requérait avant toute chose une très stricte discipline. Le pouvoir ne venait qu’ensuite. Elle ne faisait pas confiance à un mage esclave de ses émotions. Mais elle devrait en l’occurrence s’en contenter. Elle n’avait personne d’autre sous la main.

Elle approuvait par contre l’initiative d’Arbretempête concernant la ratha. Les non-humains étaient plus sensibles à la magie, et elle remarquerait avant eux si quelque chose de mauvais se produisait.

«Très bien. J’imagine que si cela s’avère nécessaire d’intervenir, tu t’en chargeras. Nous ne pouvons être deux à détourner notre attention de la Pierre-Cœur pour nous occuper de cela.»

Habituée à être celle qui dirigeait le cercle, Pierrelune ne pouvait s'empêcher de s'assurer que tout le monde paraissait en forme, et elle écouta attentivement les réponses de chacun quant à sa forme. Elle comprenait juste assez la langue pour distinguer un oui d'un non. Quand Sourcedésert confirma qu'elle était prête, elle approuva d'un signe de tête.

«Moi aussi. Allons-y»

Pierrelune fut surprise de trouver la Pierre-Cœur dans un état pire que celui où elle l’avait laissé. Certes, ils n’avaient fait que quelques maigres progrès depuis qu’elle était arrivée, mais elle avait eu l’impression de comprendre un peu les réactions de la Pierre. Or celle-ci se comportait maintenant encore plus étrangement que d’habitude. Elle pulsait vite, de plus en plus vite, et se chargeait d’un maximum d’énergie. C’était mauvais.

Elle sentit Sourcedésert à ses côtés tenter quelque chose. Elle-même se contenta de maintenir fermement son contrôle autour de la Pierre, pour contenir ses effets néfastes au maximum. Elle se concentrait surtout sur les lignes que la Pierre-Cœur utilisait pour puiser l’énergie du node, cherchant comment limiter le flux pour qu’il s’écoule avec le moins d’à-coups possibles. Elle n’allait pas tenter de la purifier. Cela avait échoué encore et encore depuis qu’elle était là. Elle voulait simplement contrôler la Pierre au mieux, pendant que les autres chercheraient des solutions plus originales. Après tout, elle était là pour soutenir et maintenir la Pierre, pour porter ce cercle de mages disparates.

Ce que fit Sourcedésert sembla fonctionner un peu. La Pierre-Cœur semblait maintenant un peu plus calme, même si elle continuait de tirer de l’énergie par intermittence. D’un geste, elle indiqua qu’elle allait procéder à une manipulation sur la Pierre. Alors qu’elle se concentrait sur les lignes, elle avait étendu son contrôle autour de la Pierre. Il était donc temps de chercher à diminuer le flux d’énergie qui nourrissait la Pierre. Sans déconnecter les lignes - elle ne prendrait pas le risque - elle chercha à les réduire de taille, quitte à diviser les plus grandes. Elle espérait qu’ainsi, la Pierre n’aurait d’autre choix que de puiser l’énergie de manière constante, et que ainsi, elle n’ait pas la possibilité de l’emmagasiner avant de la restituer.

Elle parvint à diviser la plus large des lignes en deux plus petites qu’elle arrima autour du point d’entrée initial. Elle s’attaqua à la ligne suivante, répétant le processus. Puis elle entreprit d’affiner, d’étirer les autres lignes pour limiter le débit. Elle puisait toute l’énergie possible des lignes sur lesquelles elle travaillait, pour assoiffer la Pierre au maximum et tenter de la rendre plus contrôlable*.

Elle fit un nouveau signe pour indiquer qu’elle avait fini ses manœuvres et que les autres pouvaient maintenant tenter ce qu’ils désiraient.

* résultat du dé: 10
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Elbereth

  • Mages
  • Compagnon Mage (et bonne compagnonne)
  • Messages: 457
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Compagnon ou Familier: Dellaria
  • Âge: 26 ans
  • Langues: Iftélien (LM), Valdemaran (B), Rethwellanais (I)
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #13 le: 03 juin 2014, 14:01:04 »
[justify:2clqi3x7]Le Doyen prit d’abord en compte la remarque juste de Sourcedésert et s’adressa à elle et son collègue leur ajoutant donc une nouvelle consigne. Elbereth acquiesça et nota dans un coin de sa tête de penser à marquer les courants, comme demandé. Pour ce qui était de manger et d’être en forme, la jeune femme avait bien pris garde à se nourrir correctement et à passer une nuit complète. Même si à présent elle se sentait un peu effrayée par la puissance qu’ils allaient tenter de vaincre, elle était prête. Del’ lui fit signe que pour elle aussi c’était bon. L’apprentie se contenta donc d’un signe de tête affirmatif en direction des Adeptes.

Puis Arbretempête lui répondit et ses craintes se retrouvèrent un peu apaisées. Sentir que l’état de Dellaria inquiétait l’homme autant qu’elle la rassurait. Elle comprenait le rôle de sa Liée et celle-ci fit comprendre au Doyen qu’elle était prête également, qu’elle avait saisie. Elbereth le remercia et se concentra à nouveau sur le travail. Tout le monde était à présent plongé dans la séance et un silence de plomb pesait dans la salle.

Del’ et Elbereth avaient lié leur énergie et s’étaient ancrées avant toute chose. La Pierre était vraiment dans un sale état et semblait avoir un comportement propre, un comportement dangereux et menaçant, ça faisait froid dans le dos. Lorsqu’elle sentit Adrien qui les rejoignaient, ils se mirent d’accord sur les zones à explorer, pour ne pas se « marcher dessus » en marquant les lignes d’énergie. Les Liées travaillaient de concert. Elbereth avançait doucement demandant à chaque fois l’avis de sa Sœur d’Esprit avant de marquer « sûre » une zone précise. Deux fois Del’ la mit en garde et effectivement, il s’avéra qu’elle avait raison.

Elle prit ensuite une vue d’ensemble sur le travail effectué, s’assurant qu’elles n’avaient rien oublié et qu’elles avaient signalés aussi les nodes dangereux d’où la Pierre puisait son énergie. C’est alors qu’elle sentit cette dernière se calmer, pulser moins fortement. Comme ralentie. Sourcedésert signala que c’était là son œuvre et la jeune femme admira le travail. Puis ce fut au tour de Pierrelune et la Compagnonne vit sous ses yeux les lignes d’énergie les plus grosses se diviser en deux plus petites. La manœuvre de l’Adepte sembla fonctionner. C’était bien, ils avançaient doucement.

 Alors qu’elle tournait autour de la Pierre, elle fut tentée d’aller voir d’un peu plus prêt, celle-ci étant plus calme et potentiellement moins dangereuse. Mais un mot raisonna dans son esprit. « Ashke ». C’était Del. Cela suffit à lui faire penser que ça ne serait pas une bonne idée. Beaucoup dépendait de cette manœuvre et elle ne voulait pas prendre le moindre risque qui pourrait la  faire échouer et mettre en danger un nombre de personne assez conséquent. Elle resta donc sagement autour de la Pierre, continuant d’inspecter les zones autour.

C’est alors que, sur une des lignes d’énergie, elle remarqua un truc bizarre sur une des failles. Ca faisait comme des gouttes d’eau, mais très petites, avaient l’air de venir d’ailleurs, de l’extérieur de la ligne, pour tomber doucement sur la fracture. C’est le scintillement de ces gouttes assombrissant quelque peu la ligne d’énergie qui attira l’œil de la jeune femme. Cependant, alors qu’elle se concentrait de plus près sur la faille en question, elle ne vit plus rien. Elle s’éloigna alors, pensant qu’elle devait avoir rêvé, mais à nouveau cela attira son regard. Elle tenta encore d’observer ce phénomène de plus près… sans succès. On aurait dit que ça disparaissait dès qu’on s’approchait. Après une rapide concertation avec Del’, la jeune femme décida d’en informer le Doyen :

-Arbretempête ? Il… il se passe quelque chose d’étrange, mais je n’arrive pas à déterminer quoi. Dès que je tente de regarder plus précisément, je ne vois plus rien. Mais on dirait comme un goutte à goutte sur cette faille.

Faille qu’elle montra à tous. Il n’y avait que Manuchan qu’elle n’avait pas encore senti agir.[/justify:2clqi3x7]
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Manuchan

  • Inactifs
  • *
  • Messages: 632
    • Voir le profil
    • http://ailesdeterre.forumgratuit.fr/
Re: [Scénario] Si seulement ça se réparait avec de la colle...
« Réponse #14 le: 04 juin 2014, 20:30:12 »
Manuchan avait froncé les sourcils à plusieurs reprises en tentant de comprendre ce que disaient les tayledras dans leur langue d’origine, mais grand bien fit qu’il n’entendit que peu et ne comprit pas ce qu’il se disait à son propos.

Par ailleurs, ces mots n’avaient plus lieu d’être depuis sa rencontre avec Aaron.

Celui-ci d’ailleurs veillait tout autant à son bien-être que l’inverse était vrai et ainsi, le Mage était-il présentement frais et contenté ce qu’il fit savoir à la demande du Doyen.

« Je me suis largement sustenté et suis reposé. Prêt à faire mon possible. »

En effet, pour une fois l’Adepte était réellement reposé. La veille avait été tranquille puisque Manuchan avait passé sa soirée et sa nuitée seul dans ses appartements, à sa propre demande sachant ce qu’il adviendrait aujourd’hui. Il avait également pris un petit-déjeuner copieux mais point trop pour ne pas souffrir de maux d’estomac.

De son côté, Sourcedésert tentait quelque chose qui semblait s’avérer  probant. Le froid agissait apparemment comme un calmant pour la Pierre et Pierrelune n’était pas en reste.

Après que Pierrelune soit intervenue, Manuchan entreprit de la seconder en prélevant également l’énergie des Nodes auxquels s’alimentait la Pierre. Ce fut bien pensé apparemment car la Pierre n’avait plus désormais autant d’énergie à puiser qu’auparavant. Elle serait probablement très affaiblie maintenant.** Le danger était donc limité. Le tout étant de n’en point trop faire, il ne s’agissait pas de détruire la Pierre !

Le moment était à l’action désormais et Arbretempête agit en premier. Manuchan suivit avec intérêt son approche de la Pierre-Cœur. Lui-même n’était que peu à même d’intervenir directement sur la Pierre, il le savait et ne comptait pas présumer de ses capacités. Bien qu’il l’entourât et la maintint régulièrement, il n’avait jamais tenté une approche plus directe ou plus « franche » jusqu’à maintenant.

Une solution s’imposait dans la façon d’agir la plus adéquat à ses yeux. Il allait passer par le Doyen. Puisqu’ils étaient tous reliés, ce ne serait probablement d’aucune difficulté.

« Arbretempête, je vais passer par vous pour tenter quelque chose. Essayez de ne pas interférer pour le moment je vous prie. Vous tous, je vais vous prendre un peu d’énergie personnelle. N’ayez crainte, j’y vais en douceur. Veuillez me laisser faire.»

Il aurait pu user de l'énergie des Nodes, mais si l'on restait logiques, il pensait qu'un sort fait de cette énergie serait par trop facilement absorbé par la Pierre, voire démantelé avant même qu'il ne soit terminé.

Ceci étant dit, plus pour les jeunes que pour les Adeptes présents, Manuchan commença à regrouper une quantité limitée d’énergie prélevée à même des participants et s’en servit en la modelant pour la faire passer à travers leur lien jusqu’au Doyen par lequel il la fit passer. Arrivée près de la Pierre, il entreprit alors de former un bouclier inversé. Celui-ci aurait pour effet – il le souhaitait – d’empêcher l’énergie malsaine envoyée par la Pierre de se propager mais, bien que ce bouclier se révélât efficace, son action restait limitée et n’empêchait pas la Pierre de continuer à prélever l’énergie des Nodes ni de bloquer parfaitement l’énergie malsaine dégagée. *

Ceci étant fait, l’Adepte rethwellan put enfin prendre en compte ce qu’avait dit Elbereth à un moment à propos d’un « goutte à goutte ». Toutefois, il était pour le moment concentré sur la formation et le verrouillage du bouclier inversé. Seulement une fois le bouclier stabilisé, il se permit de se relâcher légèrement pour accentuer sa vision magique et localiser ce dont parlait son ancienne apprentie. Sans succès pour le moment.

* 1D10: 6
** 1D10: 10
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Être shaych, c\'est.... Magique !!