Auteur Sujet: [Scénario] La valse aux intrigues  (Lu 5813 fois)

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 325
    • Voir le profil
[Scénario] La valse aux intrigues
« le: 05 août 2014, 11:17:06 »
Début de la 5e décade d'été 1481 - Salle de Bal

Il y avait eu de nombreux événements qui auraient mérité la tenue d’une fête ou d’un banquet. Cependant, avec la guerre et les problèmes de la Pierre-Cœur, Arthon n’avait pas eu cœur à organiser quelque chose. Cependant, sieur de Horn, aiguillonné par sa femme, avait insisté tant et si bien que le Roi avait consenti à ce qu’un bal soit donné, à condition qu’on ne lui demande pas de s’en occuper. C’était donc Dame Belinda qui avait pris les dispositions nécessaires, passés les commandes, et fait engager du personnel supplémentaire pour la fête. C’était elle aussi qui avait dressé une première liste d’invités, qui avait ensuite été complétée par diverses personnes.

Sur les cartons d’invitation, on annonçait un bal en l’honneur du nouveau Héraut du Roi, du premier anniversaire de l’Héritier et de celui du jeune Stefenson Jadrevalyn, qui fêtait ses quinze ans. Il n’était question ni de la guerre, qui suivait son cours, ni des problèmes de la Pierre-Cœur, qui étaient tenus secret. Les invitations avaient été généreusement distribuées, aux nobles, mais aussi aux gens importants des différents cercles et même aux officiers les plus gradés. Tous étaient conviés à venir accompagnés.

Le soir du bal, Belinda rayonnait. Malgré son nom, cette soirée était la sienne. C’était son bal. Si la soirée était réussi, la prestige en rejaillirait sur elle.

La salle était décorée de splendides bouquets de fleurs embaumant l’air, de guirlandes et de cotillons. Les  chandeliers avaient été nettoyés et projetaient mille lueurs sur le sol de marbre. Un orchestre d’élèves-Bardes de dernière année assurait la première partie de la soirée. Quand la soirée commencerait réellement, des Bardes professionnels prendraient leur place. Des buffets surchargés de petits fours et de mignardises s’alignaient contre un mur, et des serveurs déambulaient les bras chargés de boissons. Les fenêtres sur les balcons avaient été grandes ouvertes pour rafraîchir l’air.

Par couples ou par petits groupes, les invités se présentèrent à l’entrée de la salle et commencèrent à se répartir, qui au buffet, qui devant l’orchestre. La soirée pouvait commencer!

[Racontez votre arrivée. Vous pouvez déjà décider d'aller parler à quelqu'un, ou attendre le tour suivant. ]

Spoiler: montrer
Liste des invités

Nobles
Sieur de Horn et Dame Belinda de Horn
Sieur et Dame de Girier
Sieur Arkadia
Sieur et Dame de Vaum
Sieur de Brolin
Dame Hilda Allan
Sieur Ashkevron
Kyle Greenfield
Sieur de Westmark
Les princes Stefenson et Jeremahiam Jadrevalyn
Sieur et Dame de Charrière
Sieur de Trière
Dame de Vilier
Et encore des tas d'autres nobles...

Hérauts
Arthon
Saskia
Alemdar
Adam (Doyen)
Joald (Vice-Doyen)
Élève-Héraut Matt (en service)
Élève-Héraut Karl (en service)
Élève-Héraut Lita (en service)


Bardes
Riannon (Doyenne)
Lynn (Vice-Doyenne)
Evelyne
Et les musiciens...

Guérisseurs
Œsope (Doyen)
Alder (Vice-Doyen)
Charwin

Mages
Arbretempête

Autres
Pluiechantante
(Liane, qui n'est pas censée être là)
Pierrelune
Quelques officiers...

En gras les personnes à qui vous pouvez aller parler. En normal ceux à qui vous pouvez tenter d'aller parler, mais qui ont des chances de vous envoyer paître. En italique, ceux qui sont simplement présents mais non disposés à converser.
« Modifié: 30 juin 2016, 07:56:05 par Conteur »

Fleur de Trevale

Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #1 le: 05 août 2014, 15:55:43 »
Fleur ne tenait plus en place. Un bal royal, enfin!
De toute évidence, Dame Belinda de Horn avait réussi à convaincre son époux de convaincre à son tour le roi.

Jamais Fleur n'avait encore pu se rendre à un bal de cette envergure en tant que femme mariée. Logiquement, elle avait donc dépensé une fortune dans sa toilette pour être éblouissante. Éblouissante, mais pas ridicule. Sa robe était pour une fois d'aspect simple, mais d'une coupe parfaite et d'une élégance folle.
En soie parme, le tissus était si fluide qu'il épousait ses formes sans pour autant être outrageusement moulant. Pour souligner son décolleté juste assez prononcé pour ne pas être vulgaire, elle portait un collier de perle de plusieurs rang, cadeau de mariage d'Owen, ainsi qu'une paire de boucle d'oreille et plusieurs braclets assortis. Elle avait relevé ses cheveux dans un ensemble complexe de chignons, de boucles et de tresses, le tout ornée de perle et quelques fleurs blanches.
L'ensemble avait arraché à Owen une expression béate d'admiration, et elle en avait conclu qu'elle était fort jolie.
Pour son époux, il avait été plus difficile d'essayer de le rendre élégant, tant sa silhouette et sa démarche transpirait la lourdeur. Néanmoins, le résultat n'était pas si mal, si on pensait au point de départ. De toute façon, elle ne comptait pas rester collée à lui toute la soirée, car s'il y avait bien un moment et un lieu pour apprendre des tas de potins, c'était dans un bal, et elle avait chapitré Owen pour qu'il se renseigne près des hommes sur à peu près tout ce qui se dirait ce soir là.

Ils arrivèrent ensemble dans la salle de bal qui arracha à Fleur une exclamation ravie. La décoration était exquise. Il y avait également beaucoup de monde, et la jeune femme failli applaudir des deux mains devant la perspective de la soirée qu'elle allait passer.

Owen et elle allèrent d'abord saluer son père, invité évidemment. Celui-ci la félicita sur sa mise et échangea quelques paroles sur les derniers jours. Rien de bien palpitant, Fleur lui rendant visite très souvent.
Puis elle chercha la femme à qui on devait le bal, Belinda. Elle la trouva et la rejoignit avec un grand sourire.

"Dame Belinda, ce bal est une merveille, quel talent vous avez déployé pour le plaisir de chacun!"

Elle lui fit une révérence, suivie par Owen qui ne dit pas un mot, comme à son habitude, et louchait vers le buffet. Il arrêta un domestique et attrapa des verres qu'ils distribua courtoisement,  à défaut de gracieusement, à sa femme et à Belinda. Puis il s'excusa et se rendit près du buffet, où il apercevait quelqu'un avec qui il avait bien envie d'échanger quelques mots.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

PNJ

  • Valdemarans
  • Rôles divers
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #2 le: 05 août 2014, 16:40:03 »

- Owen de Trevale -

Owen aimait manger et boire, sa jolie femme, et dépenser de l'argent. Du coup, le bal était arrivé à point nommé pour rassembler ses centre d'intérêts.
Il avait fait confiance à sa femme pour sa tenue, comme pour tout le reste. La seule chose qu'il ne lui déléguait pas était une tâche pourtant toute féminine, l'établissement des menus avec l'intendante de leur maison. En dehors de ça, il se laissait totalement guider.

Il se sentait tout de même un peu engoncé dans sa tenue, qui le grattait aux entournures. Cela n'arrangeait pas sa démarche, qui n'avait pas besoin de ça.
Sa femme en revanche était très belle, et il se réjouissait de l'avoir rien que pour lui après les festivités. C'était une des grandes qualité de sa femme, elle était toujours enthousiaste avec lui.

Une fois sur place, il échangea quelques mots avec son beau-père concernant sa santé. Puis il salua Dame de Horn, qui l'avait tant régalé chez elle il y a quelques décades. Il reviendrait certainement vers elle plus tard, pour la remercier d'avoir envoyer son cuisinier échanger des recettes avec le sien, mais pour le moment, il avait faim, et il venait d'apercevoir un invité avec qui il avait grandement envie de converser. Kyle de Greenfield, le producteur d'un vin de glace dont tout le monde parlait.

Les choses étant bien faites, celui-ci se trouvait près du buffet. Il le rejoignit et se présenta:

"Bonsoir, je suis Owen de Trevale, vous êtes Kyle de Greenfield je crois?"

Au temps pour les présentations protocolaires...

"Je suis heureux de vous rencontrer, j'ai beaucoup entendu parler de votre vin."

Puis il attrapa quelques feuilletés qu'il commença à manger en laissant quelques miettes tomber sur sa chemise.
« Modifié: 03 juillet 2016, 12:48:42 par Thalyana »

Lucinda Brolin

  • Bardes
  • Barde d'archet
  • Messages: 115
    • Voir le profil
  • Fiche: Partition particulière
  • Compagnon ou Familier: /
  • Âge: 30 ans
  • Langues: Valdemaran (LM), Karsite (Bi) et Hardoran (Bi)
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #3 le: 06 août 2014, 09:24:16 »
Lucinda mit une touche finale de parfum et se leva dans un froufrou de tissu étouffé. Elle se regarda dans le miroir de pied et hocha la tête, satisfaite. Elle avait appris qu'un bal allait être donné à la Cour ce soir-là. De multiples occasions, anniversaires notamment, étaient donnés en prétexte. Mais Lucinda croyait surtout à un moment de détente, un petit échappatoire pour pouvoir mettre de côté tous les soucis, la guerre, la pierre-cœur, ces histoires de déesses... oublier tout ça le temps d'une danse, d'un repas, bref d'une soirée.

Pour l'occasion, la jeune femme avait revêtu sa robe préférée, couleur bordeaux avec des broderies fines d'une couleur dorée, soulignant ses formes et mettant en valeur sa silhouette quelque peu frêle. Ses cheveux étaient relevés en un chignon travaillé, mais comme à peu près toutes les Dames de la Cour. A son cou était accrochée une chaîne en or avec un rubis comme pendentif. Pendue à ses oreilles, des boucles d'oreilles allant de paire avec le collier. Quelques bracelets, mais aucune bague à son doigt cependant. En effet, elle n'avait toujours pas donné sa réponse définitive à Joshua Brolin, même si elle laissait entrevoir un possible oui. Mais ce soir serait sans doute décisif dans son choix.

En effet, la jeune noble l'avait toujours rencontré en privé depuis leur première entrevue, et même s'ils s'étaient vus de nombreuses fois maintenant, elle voulait le voir se comporter en société. Souvent, cela pouvait révéler une face cachée d'une personne. Quoique les apparences pouvaient être trompeuses. Bref, dans sa tête, elle avait déjà sa réponse, mais elle voulait être sûre, ne pas s'engager à la légère. Et puis un bal, c'était toujours l'occasion de rencontrer du monde. Par chance elle n'avait pas été réquisitionnée pour jouer ce soir là et était donc libre de toute obligation, pouvant se rendre à la soirée en tant que Lucinda De Vaum et non en tant que Barde.

En arrivant dans la salle, elle apprécia l'ambiance et la décoration. Le buffet était alléchant et déjà un certain nombre de personnes étaient présentes. Dame De Horn n'y avait été de main morte. Elle avisa l'orchestre de premières années, reconnaissant certains de ses élèves, qu'elle salua avec un sourire. Puis son regard se promena sur l'assemblée. Elle repéra en premier ses parents, vers qui elle se dirigea. Les échanges furent plutôt courts, étant donné qu'ils n'avaient jamais eu grand chose à se dire. Ils lui demandèrent des nouvelles du Sieur Brolin et elle les rassura en leur disant qu'elle allait bientôt prendre une décision. Elle salua de la main Lynn  en lui souriant et aperçut Fleur qu'elle salua de loin également.

Elle allait d'ailleurs se diriger vers elle, lorsqu'elle faillit rentrer dans un homme, enfin un garçon plutôt... Fort heureusement elle réussit à éviter l'accident. Elle leva la tête, les joues un peu rouges et s'excusa :

-Pardonnez-moi... Prince Jeremahiam Jadrevalyn, je ne regardais pas devant moi.

Elle sourit :

-Comment allez-vous ?

Elle ne le connaissait pas personnellement mais l'avait déjà aperçu auparavant et savait donc qui il était. Elle se tenait donc devant un jeune garçon d'environ une douzaine d'année, qu'elle avait failli renversé sur son passage. Ouf, on avait évité l'incident diplomatique. Fleur De Trevale était un peu plus loin, mais c'eût été impoli de planter là le jeune prince. Et il n'y avait toujours pas de Sieur Brolin à l'horizon, elle espérait qu'il viendrait. Elle lui avait fait porter un mot qui disait qu'elle-même serait présente ce soir...
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Joshua Brolin

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Abaque glacial
  • *
  • Messages: 79
    • Voir le profil
  • Fiche: Registres du domaine
  • Compagnon ou Familier: Plume
  • Âge: 35 ans
  • Langues: valdemaran, hardoran
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #4 le: 06 août 2014, 21:29:01 »
Un dernier regard dans le miroir, un léger ajustement, et il fut prêt.

Ce soir, Joshua était légèrement mal à l’aise. Il s’agissait de sa première apparition publique dans une soirée mondaine depuis son changement. Cela faisait une saison qu’il faisait la cour à Lucinda de Vaum et l’apparence de Joshua avait beaucoup évoluée par sa faute. Comme prévu, il avait entièrement renouvelée sa garde robe pour remplacer le deuil par des tenues plus ordinaires, ne conservant au cas où que deux ou trois habits noirs. Il était également plus ouvert et moins austère. On l’avait même vu rire, de temps à autre.
Naturellement, tous ces changements n’étaient qu’apparence, afin de montrer à Lucinda et à la société qu’il passait à autre chose. Ce changement faisait son petit effet, Joshua entendait bien des murmures sur son passage, et on lui avait rapporté quelques rumeurs sur son compte et celui de la jeune femme. Beaucoup de gens semblaient se demander comment Lucinda était parvenu à faire sortir le veuf de son deuil qui semblait éternel. Les supputations allaient bon train, certaines plus charitables que d’autres tandis que certaines mauvaises langues prêtaient des intensions à l’un ou à l’autre.

Mais cela durait depuis une saison, et malgré les manœuvres de Joshua, Lucinda ne s’était pas encore prononcée. Même le sieur Brolin commençait à trouver le temps long alors que le seul à œuvrer dans cette histoire était Joshua. Brolin sénior avait encouragé son fils à donner plus et Joshua avait répondu avec mauvaise humeur que la jeune femme avait son caractère et ses exigences. Il avait reproché à son père de ne pas avoir cherché un contrat avec une femme qui appartenait encore à son père, et non à un Collegium.
Mais Joshua était déterminé. Il savait que la jeune femme serait présente au bal qui s’organisait ce soir à la cour et il comptait charmer la demoiselle durant cette soirée. Si elle ne prenait toujours aucune décision dans les jours qui suivaient, il tenterait une dernière manœuvre. Si cette dernière échouait, alors il abandonnerait et demanderait à son père de mettre fin à l’accord passé avec les de Vaum. Joshua trouverait un autre moyen d’obtenir des terres et surtout de concurrencer les Greenfield, de les faire couler. Ce vin de glace commençait à trop faire parler de lui au goût de Joshua alors qu’il était arrivé depuis peu sur le marché.

Pour l’heure, la demoiselle de Vaum était toujours l’objectif de Joshua. Elle se trouvait toujours sur sa route. Et c’était à cause d’elle qu’il se rendait au bal dans un élégant habit de vert et d’argent finement brodé. Le tout avec une ombre de sourire sur le visage pour chasser son austérité coutumière.
Les soirées mondaines étaient également des moments particulièrement propices à obtenir des informations grâce aux rumeurs qui circulaient en grand nombre dans ce genre de rassemblement. Il fallait seulement parvenir à faire la part des choses et à trier le bon grain de l’ivraie. Joshua était également curieux de voir ces princes étrangers et surtout le nouveau Héraut du roi, à qui ce bal était en partie dédié. Ce dernier était la dernière aberration des Hérauts. Un bâtard royal étranger nommé plus proche conseiller du roi… le royaume partait à vau-l’eau !

La salle de bal était elle en revanche très réussie. Là-dessus, il n’y avait rien à redire, lorsqu’il s’agissait de faire la fête, les valdemarans n’étaient pas les derniers.
En entrant, Joshua salua ici et là sans se mêler aux conversations. Il aperçut ses parents dans la foule, des partenaires commerciaux, des amis, il les salua tous, mais il cherchait une personne en particulier.
Lucinda lui apparut enfin. Mais elle était occupée avec l’un de ces princes Rethwellan hébergés à Haven pendant que l’armée de Valdemar tentait de reprendre le royaume de leur frère.
Joshua n’avait aucune envie d’approcher le jeune homme, aussi se dirigea-t-il plutôt vers le buffet afin d’attraper un verre et de s’occuper le temps que la jeune femme soit libérée. Il veilla à demeurer en vue de Lucinda puis laissa son regard errer sur l’assemblée. Il ne voulait pas paraitre guetter la jeune femme, d’autant que si celle-ci s’en rendait compte, elle pourrait en être mal à l’aise. Il y avait beaucoup d’invités, une somptueuse assemblée et des convives de divers horizons. Non loin de Joshua, une jeune femme pas bien grande et un peu ronde, campée devant les petits fours, observait la foule avec un léger sourire. Si Joshua se souvenait bien, il s’agissait de la Barde Evelyne. Il croyait se souvenir qu’elle s’était spécialisée dans une étrange musique venue des Pélagirs, du peuple Tayledras.
Le prétendant de Lucinda se dit qu’en temps que Barde, elle devait en savoir long sur la cour et qu’il pouvait joindre l’utile à l’utile en profitant de cette attente pour tenter de glaner des informations. Peut-être même pourrait-il avoir des informations sur Lucinda en prime.

Il s’approcha d’Evelyne en accrochant un sourire poli quoique léger sur son visage.

« Bonsoir Ma Dame. » il s’inclina légèrement pour saluer « Ce sont vos élèves ? » demanda-t-il comme il constatait que son regard était rivé sur l’orchestre avant de venir sur lui « Craignez-vous une fausse note ? »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 325
    • Voir le profil
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #5 le: 09 août 2014, 10:38:09 »
- Fleur -

Dame Belinda, en tant qu’hôte informel de la soirée, était continuellement abordée par des pairs venus la féliciter. Elle en était ravie. Elle répondait avec grâce et modestie à tous les compliments qu’on lui faisait, et elle avait les joues roses de plaisir.

Puis Fleur de Trevale vint à son tour la féliciter et Belinda ne put que se réjouir de savoir sa fête si réussie.

« Oh, Fleur, vous me comblez ! »
Ses yeux pétillaient de bonheur. « Mais vous êtes absolument délicieuse ce soir ! Quelle robe splendide ! Quelle teinte ! Elle met en valeur votre teint délicat ! Owen, vous êtes magnifique vous aussi. »

Le jeune noble ne semblait guère à l’aise et s’empressa de leur tendre un verre de vin avant de s’enfuir vers le buffet. Elle prit une gorgée de vin avant de poursuivre.

« Il n’est guère à l’aise ici, à ce que je vois. Ce n’est pas le seul. Regardez, là-bas, dans le coin. C’est le Héraut du Roi. Voyez comme il évite soigneusement la foule. » Elle eut un claquement de langue désapprobateur. « J’aurais pensé qu’ils donneraient des cours d’étiquette à un Héraut si important. Mais visiblement, les us de la cour n’ont pas d’importance à ses yeux. »

— Owen de Trevale —

Kyle de Greenfield se demandait encore pourquoi il avait accepté de participer à cette soirée. Il venait d’arriver à Haven pour affaire quand il avait reçu une invitation, et tous ses clients l’avaient convaincu de rester jusqu’à au bal. Il y avait vu une occasion de parler avec plusieurs clients potentiels et d’entretenir les liens avec les nobles de Haven, et il était donc resté.

Il était venu seul, sa femme était restée à Greenfield comme toujours. Il n’avait donc personne à qui parler en attendant que les invités se mélangent entre eux. Il avait fini par s’installer devant le buffet, à un emplacement qui offrait une large vue sur toute la salle.

C’est là qu’un noble presque obèse de dénicha. Il se présenta et s’enquit de son identité.

« Oui, je suis bien Kyle Greenfield. » Il allait tendre la main pour le saluer de manière plus formelle, mais l’homme préférait serrer la main à un petit feuilleté. Avec un petit sourire, Kyle poursuivit. « De mon vin ? Vous voulez parler du vin de glace produit par ma famille ? »

Sa mère n’aurait pas apprécié qu’on attribue à son fils ses mérites à elle. Après tout, Kyle n’était que l’agent des alcools de la famille. Il ne participait aucunement à leur fabrication.

« Depuis que Sieur de Trière a proposé de m’acheter une partie de la production de cette année, il me semble que tout le monde ne parle plus que de cela. Il en aura sans doute parlé autour de lui. »
Il poussa un soupir faussement las. « Tout le monde m’en réclame. Mais je ne peux pas satisfaire tout le monde. Notre exploitation familiale n’est pas si grande. »

Kyle jouait habilement avec la rareté du produit pour en faire monter la demande, et donc le prix.

— Lucinda —

Jeremahiam était très excité d’avoir le droit de participer à un bal. A Rethwellan, il aurait été considéré comme trop jeune pour être invité. Mais comme il était un hôte de marque, et que tous espéraient qu’ils seraient enfin rentrés chez eux lors de la prochaine réception, il avait été invité malgré son âge. De plus, Stef, son grand frère, était un des invités d’honneur de la soirée. Ça aurait été cruel d’empêcher le jeune garçon de fêter l’anniversaire de son frère.

Les yeux pleins d’étoiles, Jerem déambulait le nez en l’air, tentant de tout voir, de tout entendre. Il admirait les toilettes des dames, fixait avec envie les tenues élégantes des hommes. Il marchant en changeant constamment de direction et ce fut un miracle qu’il ne rentre de personne. Au contraire, une dame manqua de le bousculer. Jeremahiam inclina la tête avec politesse.

« Bonjour, ma dame. Je vais très bien, je vous remercie. Je suis très heureux d’avoir été invité à ce bal. J’espère que vous aussi trouvez la soirée à votre goût. Cependant, il ne me semble pas connaître votre nom, et si je l’ai su, je l’ai oublié, j’en suis fort marri. »


Il répétait avec application les formules que son professeur lui avait apprises, articulant bien chaque mot. Il fronça un peu les sourcils, cherchant à se souvenir où il avait déjà vu la jeune femme.

« Je vous ai déjà vu dans les salles de classe, je crois. Vous êtes Barde, je crois ? »

Jeremahiam ne faisait toujours pas confiance à sa mémoire. Parfois il croyait se souvenir d’évènements qui en fait n’avaient jamais eu lieu, et parfois il oubliait des épisodes importants de sa vie.

— Joshua —

Évelyne avait été entraînée au bal par Lynn, qui craignait de s’y ennuyer. Mais comme il fallait s’y attendre, Lynn avait été assiégée dès son arrivée par une horde de courtisans et d’admirateurs — être dans les faveurs des Doyens était toujours une bonne chose — et finalement Évelyne s’était retrouvée seule.

Fille d’un petit noble, elle avait rarement eu l’occasion de venir à un de ces grands bals, et elle était toujours aussi effarée devant l’étalage quasiment obscène que faisaient les nobles de leur richesse. Chaque robe devait coûter une année de salaire d’un bon ouvrier, chaque bijou pourrait nourrir plusieurs familles pendant plusieurs décades. Elle comprenait qu’il fallait se mettre en valeur et montrer sa richesse, mais ce qu’elle voyait là était bien au-delà.

Elle-même avait passé une élégante robe vert d’eau, qui mettait en valeur sa chevelure relevée en un chignon décoré de fleurs, et son cou s’ornait d’un collier tayledras, qui n’avait pas une grande valeur intrinsèque, mais qui s’accordait magnifiquement à sa robe.

Alors qu’elle observait d’un air absent les étudiants qui jouaient, un homme vint l’aborder.

« Mes élèves ? Non. Je constatais juste que la flûte de ce pauvre garçon doit avoir pris un coup, car elle sonne faux sur les notes les plus hautes. » Elle sourit chaleureusement à l’homme. « Je suis la Barde Évelyne. Évelyne de Zalmon si cela vous parle plus. Je suis heureuse de faire votre connaissance, sieur Brolin. » Elle s’interrompit avant d’ajouter, légère : « Vous semblez éprouver un intérêt grandissant pour les Bardes, récemment. »
« Modifié: 28 juin 2016, 11:06:58 par Conteur »

Joshua Brolin

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Abaque glacial
  • *
  • Messages: 79
    • Voir le profil
  • Fiche: Registres du domaine
  • Compagnon ou Familier: Plume
  • Âge: 35 ans
  • Langues: valdemaran, hardoran
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #6 le: 10 août 2014, 15:17:14 »
Par politesse, Joshua regarda le jeune Barde en devenir, et surtout sa flûte. Mais bien entendu, il ne vit ni entendit quoi que ce soit d’anormal. Il faisait cependant confiance à la Barde, c’était son domaine de compétence et Joshua n’avait pas la prétention de lui apprendre son métier.
Evelyne de Zalmon. Un nom vaguement familier, sans doute une famille d’une noblesse secondaire. Mais une fois au Collegium, les noms ne comptaient plus, n’est-ce pas ? Il suffisait de se pencher sur les origines des élèves pour s’en rendre compte. En revanche, sa remarque concernant son attrait pour les Bardes le surprit. Il ne s’était pas attendu à un tel commentaire. Machinalement, il regarda en direction de Lucinda, avant de se rappeler à l’ordre et de revenir à son interlocutrice. Son regard tomba alors sur un des êtres qu’il détestait le plus au monde. Il ne l’avait même pas remarqué, pourtant il était proche. Cet imbécile était sans aucun doute en train de vanter les mérites de sa chère mère et de son vin de glace. Joshua avait très mal digéré son coup en traitre. Un instant, un fugace éclat de colère passa dans ses yeux avant que Joshua ne se reprenne et afficha un sourire aimable en revenant à Evelyne.

« On peut voir les choses ainsi » avoua-t-il « Bien qu’en réalité mon intérêt se porte surtout sur une Barde. »

Chassant Greenfield et son stupide vin de glace de son esprit, Joshua reprit son masque de convenance. Mais intérieurement, il bouillait de rage. Heureusement pour lui que son éducation lui avait apprit à dissimuler ses véritables sentiments.

« Elle est en effet fort intéressante, c’est une jeune femme pleine de vie et d’une compagnie fort agréable. Ce n’est certes pas, à priori, le meilleur moment pour des fiançailles, avec la guerre et tous ces problèmes qui menacent le pays… »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Fleur de Trevale

Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #7 le: 12 août 2014, 14:26:47 »
Fleur rosit de plaisir au compliment de Dame Belinda sur sa tenue. Elle n'oublia pas, comme lors de leur précédente entrevue, de lui rendre la politesse:

"Merci Dame Belinda, mais je ne fais qu'essayer de suivre l'exemple de votre élégance!"

Owen quant à lui se contenta d'un signe de tête poli, de servir des verres, puis se dirigea vers la buffet, et Kyle Greenfield alors que Belinda commentait son manque de naturel dans une réception de ce genre. Fleur acquiessa:

"Il n'a quasiment vécu qu'à Trevale où les réceptions sont rares, et ce n'est pas un homme public malheureusement..."

Elle suivit le regard de Belinda et eut une expression désapprobatrice en voyant l'air fermé du Héraut du Roi. Avec un tel avertissement directement collé sur son visage, même Fleur ne prendrait pas le risque d'aller lui parler!

"Il n'avait déjà pas l'air avenant avant d'être élu, et devenir Héraut du Roi n'a pas corrigé ce défaut! C'est pourtant essentiel pour lui de savoir tenir son rang..."

Elle jeta un regard circulaire pour trouver une autre cible et aperçut Pluiechantante. Oh, bien! Dans une telle réception, elle pouvait sans risque approcher l'étrangère.
Elle lança un regard entendu à Belinda et d'une démarche souple, elle rejoignit la Kestra'chern et se présenta poliment:

"Bonsoir, je suis Fleur de Trevale, enchantée!"

Elle fit une révérence et aperçut une petite tornade brune courir entre les invité. Serait-ce Liane, la fille de Riannon? De mieux en mieux...
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

PNJ

  • Valdemarans
  • Rôles divers
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #8 le: 12 août 2014, 19:43:07 »

- Owen de Trevale -

Quand Kyle parla de son vin de glace, Owen sourit largement, le genre de sourire carnassier qu'il arborait quand il était question de boissons ou de nourriture.

"Absolument. Il ne se passe aucune soirée que chaque cercle que je fréquente où je n'entende parler de votre vin."


On en disait beaucoup de bien, malheureusement...

"Le succès est tel que je n'ai pas encore eu l'occasion d'y goûter, malgré tous mes efforts pour m'en procurer, aussi je suis ravi de vous rencontrer ce soir!"

Oui, pour un bon vin, Owen savait se montrer bien élevé et améliorer son élocution, même si ça ne durait pas bien longtemps.

"Je suis marié depuis peu de temps avec..."

Il chercha des yeux sa jeune femme, qu'il trouva au milieu de la pièce, se dirigeant vers une femme exotique.

"... la charmante femme que voilà."


Il se perdit quelques secondes à admirer les courbes de Fleur avec une expression tout sauf bienséante et qu'il n'était pas très délicat d'aborder en société. Pour un peu il en baverait.

"Bref, nous aimons recevoir dans notre maison de ville, et je dois dire que s'il manque quelque chose à notre table, c'est bien votre vin. Je pense que nous pourrions faire affaire." proposa-t-il. "Bien sûr, je ne suis pas aussi idiot que Sieur de Trière, je ne cherche pas à vous acheter de telles quantités!"

Entendre Owen affirmer qu'il n'était pas si idiot valait son pesant d'or!

"Juste ce que vous consentirai à me vendre."
ajouta-t-il d'un ton presque suppliant. "Votre prix sera le mien, bien entendu!"

Le problème des Trevale était que le régisseur du domaine demeurait à Trevale et non à Haven. Et l'intendante, qui gérait normalement la négociation avec les fournisseurs de la Capitale, s'était vu déposséder de ce rôle en partie par Owen. Owen qui ne comptait pas quand il désirait quelque chose.
Et ce soir, il voulait ce vin. Et le stratagème de Kyle marchait parfaitement avec lui!
« Modifié: 03 juillet 2016, 12:58:06 par Thalyana »

Lucinda Brolin

  • Bardes
  • Barde d'archet
  • Messages: 115
    • Voir le profil
  • Fiche: Partition particulière
  • Compagnon ou Familier: /
  • Âge: 30 ans
  • Langues: Valdemaran (LM), Karsite (Bi) et Hardoran (Bi)
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #9 le: 26 août 2014, 11:14:27 »
Le jeune Prince était fort bien élevé et parlait couramment leur langue. On sentait son accent bien sûr, mais il n’y avait rien là de choquant. Après tout Haven, et le Palais en particulier était un tel carrefour de nationalités… Ses paroles la firent sourire (qu’est-ce qui ne ferait pas sourire Lucinda ?). En effet, ce devait être une occasion particulière pour un jeune garçon, même un Prince, d’assister à un évènement comme celui-ci. Elle lui répondit donc, enjouée :

-Oui, je trouve la soirée vraiment réussie et j’espère qu’elle vous sied également. Je ne pense pas que vous ayez déjà entendu mon nom, je suis Lucinda De Vaum et votre mémoire est très bonne Prince, je suis bien Barde, professeur.

Levant les yeux un instant, elle aperçut son prétendant dans la foule, se dirigeant vers Evelyne. Tiens, tiens, était-ce une coïncidence ? Ou cherchait-il des informations ? Il n’avait sûrement pas voulu la déranger. Elle-même irait le voir plus tard, elle était pour l’instant occupée avec son interlocuteur. Elle lui sourit :

-Et vous appréciez votre séjour au Palais ?


Elle se disait qu’un invité comme celui-ci devait avoir le droit à pas mal d’égards, même si à son jeune âge on pouvait s’ennuyer facilement. La noble ne put s’empêcher un nouveau coup d’œil discret à Joshua avant de se morigéner et de revenir à la conversation.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 325
    • Voir le profil
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #10 le: 27 août 2014, 09:30:55 »
— Joshua —

Évelyne se demandait ce que Lucinda pouvait trouver à cet homme froid et hautain. Son visage ne se déridait que pour afficher de la colère. On faisait plus sympathique !

« Certes... alors que faites-vous donc à converser avec moi plutôt qu’avec la Barde au centre de vos intérêts ? »

Sans doute était-il venu à la chasse aux informations sur sa promise. Espérait-il que Évelyne trahisse quelque secret pour ses beaux yeux ? Elle n’était si proche de Lucinda, pourtant. Tous les Bardes se connaissaient plus ou moins. Mais Évelyne passait en fait assez peu de temps à Haven. Elle y résidait uniquement pendant les mois les plus chauds. Le reste du temps, elle voyageait entre plusieurs clans tayledras. Elle-même était sœur d’aile du clan k’Valdemar, mais ce n’était pas le seul clan où elle se rendait.

« Vous savez, la vie ne peut pas s’arrêter parce qu’il y a une guerre. Quant aux autres problèmes... je ne suis pas certaine de savoir à quoi vous faites allusion... »

Elle avait bien connaissance du petit vent de rébellion qui soufflait parmi certains nobles. Mais ce n’était pour le moment qu’une petite brise... elle l’espérait en tout cas. Elle comptait profiter de la soirée pour découvrir l’étendue de la menace. En tant que Barde, elle avait cette faculté à entendre tout ce qu’un mot pouvait comprendre de nuances.

« Mais je suis une Barde plutôt itinérante, aussi je suis rarement au courant de toutes les histoires en cours à Haven. »


— Fleur —
Dame Belinda hocha la tête avec compréhension.

« Oui, Trevale est vraiment trèèèèès loin de la capitale. J’imagine qu’il en va de même pour les divertissements. »

Fleur partageait son avis sur le Héraut du Roi, ce qui fit immensément plaisir à Belinda. Par contre, elle était déçue que le Héraut du Roi se montre aussi peu avenant. Elle aurait aimé discuter un peu avec lui. Voire même plus. Enfin...

Fleur la laissa avec de nouveaux arrivants venus la féliciter et elle put recommencer son petit numéro.

***

Pluiechantante ne savait pas trop comment elle avait fini par accepter l’invitation à ce bal. Elle n’avait jamais participé à un vrai bal de la noblesse de Haven. Elle avait bien participé à quelques bals parmi les Guérisseurs, ou même parmi les serviteurs. Mais ils étaient très différents de ces grandes réceptions huppées.

Finalement, elle s’était résignée à mettre une vraie robe de soirée. Elle avait nettoyé et modifié la robe violet-gris qu’elle avait trouvée dans les réserves. Elle avait transformé les manches ballons en manches tombantes et avait ajouté des pans au corset pour l’élargir. Elle en avait ôté les baleines, ainsi que celle du jupon. Elle avait encore déniché dans ses affaires un ancien foulard violet foncé couvert de broderie argentée. Elle l’avait arrangée autour de la jupe, en prolongement des pans de tissus violets ajoutés au corset.

Liane avait poussé un cri de ravissement en voyant sa Tatie dans une robe à mi-chemin entre la mode de Griffon Blanc et celle de Haven, coiffée d’un chignon très compliqué décoré de plumes et de perles qui dégageait ses oreilles parées de multiples boucles d’oreilles. Et Liane avait insisté pour venir au bal. Pluiechantante avait évidemment refusé, mais n’avait pas été étonnée de retrouver sa protégée en train de faire la folle parmi les invités.

Du coin de l’œil, Pluiechantante surveillait la petite fille, de l’autre elle tentait d’observer la soirée. Finalement, une noble vint l’aborder et la Kestra’chern dut renoncer à guetter sa protégée.

« Pluiechantante. De Griffon Blanc. »
Elle savait bien que la particule “de” était signe de noblesse à Valdemar. Mais cela l’amusait beaucoup de jouer sur les mots.

Elle se demandait ce que lui voulait la jeune femme.



— Owen de Trevale —

Kyle Greenfield était ravi de voir le succès de son produit. Même si cela impliquait de devoir discuter avec des balourds tels que Owen de Trevale. Kyle était suffisamment au fait des histoires de la noblesse du pays pour avoir entendu parler de ce drôle de bonhomme à l’intelligence limitée et à la grâce digne d’une vache gravide attendant l’arrivée de jumeaux. Au moins.

« J’espère ne pas vous décevoir, alors, messire. »

Puis il admira poliment la jeune femme que de Trevale lui indiqua. Il espérait pour le bien du domaine qu’elle avait plus de cervelle que son mari. Sans doute avait-elle été choisie pour cette raison même. Mais, quoi qu’il en soit, il ne pouvait qu’admettre qu’elle était en effet charmante.

« Délicieuse en effet. »

Son interlocuteur sembla se perdre dans la contemplation ostensible de son épouse. Kyle attendit patiemment que celui-ci reprenne ses esprits (le pluriel était-il nécessaire ?) et le cours de la conversation.

« Demandé si élégamment, il m’est bien difficile de refuser. Cependant, comprenez bien que, pour le moment, seule la première cuvée est vraiment arrivée à maturité, et elle n’est pas à la hauteur de la deuxième. Sieur de Trière m’a acheté une partie de la production de cette année, mais n’a pas encore été livré, simplement parce que le vin doit mûrir. Les rares personnes qui ont pu goûter notre vin ont bu les bouteilles de la première production. »
Il sourit. « Si vous avez la patience d’attendre, il serait peut-être possible de vous livrer quelques bouteilles cet automne, quand le vin aura suffisamment vieilli. Et comme vous m’êtes bien sympathique, je peux aussi tenter de m’arranger pour vous fournir deux ou trois bouteilles de la première cuvée, afin d’adoucir votre attente. »

Il but une gorgée de vin en attendant l’approbation bruyante du noble.

« Quant au prix, je me dois d’être honnête. Ce n’est pas bon marché. Le processus de fabrication réduit énormément le rendement de chaque grappe, car le fruit attend très longtemps sur la vigne. Les quantités produites sont donc très limitées. Et la demande est très importante. Je me dois de favoriser en premier lieu les clients importants et bénéfiques pour l’entreprise. »
Comprenez riches et de bonne réputation. « Mais pour un homme aussi charmant que vous, je me dois de faire un effort, évidemment. »

Il annonça le prix, fort élevé au demeurant, de 6 pièces d’argent la bouteille. Les meilleurs crus des meilleurs vignobles du pays se vendaient à un prix à peine inférieur.



— Lucinda —

« Ma mémoire... » Sa voix s’éteignit. « Il me semblait bien vous avoir vu. Comme mon frère, j’ai obtenu l’autorisation de suivre des cours avec vos non-affiliés. Ainsi, nous restons sainement occupés et nous bénéficions par la même occasion d’une éducation de qualité qui nous servira une fois rentré dans notre pays. »

L’idée était surtout de les empêcher, son frère et lui, de se faire trop de soucis pour Rafalentha parti à la guerre.

Jeremahiam trouvait très agréable de pouvoir se mêler à des gens de son âge. À Rethwellan, les princes avaient leur précepteur personnel et ne se mêlaient guère aux autres jeunes nobles. Ici, les héritiers étaient éduqués avec des gens de tout milieu. C’était une bonne chose, cela ouvrait l’esprit et invitait à la tolérance.

« Oui. Nous ne rencontrons que gentillesse et compassion. Tous semblent avoir à cœur de nous mettre à l’aise. À défaut de pouvoir remplacer notre vrai foyer, le Palais est un havre de paix. »
Il sourit gracieusement. « Et puis, je vois des Hérauts tous les jours ! » Son ton s’était soudain fait plus enfantin. « Ils sont tellement impressionnants ! Je ne comprends pas certains parmi les nobles ne les apprécient pas ; ils sont si gentils ! »
« Modifié: 03 juillet 2016, 13:02:19 par Conteur »

Joshua Brolin

  • Persos inactifs ou abandonnés
  • Abaque glacial
  • *
  • Messages: 79
    • Voir le profil
  • Fiche: Registres du domaine
  • Compagnon ou Familier: Plume
  • Âge: 35 ans
  • Langues: valdemaran, hardoran
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #11 le: 27 août 2014, 10:44:38 »
La réflexion de la Barde fit rire Joshua. Un rire peu sincère mais qu’il voulait joyeux, comme si elle venait de lui conter une bonne plaisanterie.

« Hé bien, sommes-nous condamnés, elle et moi, à ne nous adresser la parole qu’entre nous ? Ce n’est pas parce que je lui porte un grand intérêt que je souhaite la monopoliser. Elle est occupée et je ne souhaite pas la déranger. Ai-je tords ? Néanmoins, si je vous dérange, je vous demande de m’en excuser ce n’était pas dans mes intentions. »

Evelyne paraissait de marbre face à lui, mais Joshua ne parut pas s’en formaliser. En soit, il s’en moquait, la Barde n’était que d’un intérêt mineur. Son principal attrait portait sur les informations qu’elle pouvait lui offrir concernant les évènements qui se déroulaient à Valdemar actuellement, et peut-être un peu sur Lucinda. En tant que Barde elle devait avoir des oreilles partout.
Allons donc, jouait-elle l’ignorante pour ne pas avoir à lui parler des véritables problèmes du royaume ? Il était impensable qu’elle ne sache pas ce qui se cachait sous les interventions qui avaient eu lieu simultanément à plusieurs endroits de la ville, à peine quelques décades plus tôt. Entre ça et tout ce que l’on cherchait à dissimuler à la population… La Barde ne savait probablement pas tout mais Joshua ne doutait pas qu’elle détenait au moins quelques informations fort intéressantes.

« C’est certain, la vie continu malgré les temps difficiles. Pourtant, ce n’est guère une période agréable et nous pourrions presque nous sentir coupables de vouloir être heureux malgré tout. »

Puis, adoptant un air plus sérieux :

« Naturellement, on ne peut être au courant de tout, mais il est difficile de ne pas entendre certains bruits malgré tout. Ces interventions en ville par exemple, il y a deux décades. J’ai entendu parler de Mages arrêtés. Il est effrayant de voir que la guerre qui est pourtant à la frontière est parvenue jusqu’ici ! »

Il adopta un air inquiet, comme si le sort de la population lui tenait à cœur et qu’il se souciait sincèrement de la sécurité du royaume. En réalité, Joshua déplorait la faiblesse du pouvoir en place et eut aimé qu’un véritable dirigeant mène cette guerre avec une poigne ferme.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Fleur de Trevale

Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #12 le: 30 août 2014, 15:11:37 »
Les politesse d'usage faites, et laissant l'hôte informelle de ce bal recevoir les félicitations comme il se devait, Fleur partit donc à l'attaque de Pluiechantante. La jeune femme était élégamment habillée, même si c'était vraiment très original niveau couleur. L'ensemble aurait pu passer sans sa coiffure totalement... exotique.
Elle se présenta et la Kestra'chern déclina son identité. Fleur n'était pas dupe et savait que son interlocutrice n'était pas noble. Du moins pas ici. Mais elle ne le fit pas comprendre, conscience qu'il n'était pas dans son intérêt de vexer la jeune femme alors qu'elle allait essayer d'obtenir des réponses aux nombreuses questions qu'elle se posait.

L'ennui, c'est qu'elle ne savait pas comment lancer la conversation. Elle finit par commencer avec un compliment:

"Votre coiffure est très originale! Toutes ses plumes, une véritable oeuvre d'art!"


Puis elle enchaîna par une question directe:

"C'est donc vous la personne qui s'occupe de la fille de Riannon, il me semble l'avoir vu courir entre les jambes des invités!"


Elle jeta un oeil alentour et vit son époux en grande conversation avec Kyle Grennfield. Rah, à tous les coups, ils parlaient vin! Elle espérait qu'il réussisse à en apprendre plus que le prix d'une bouteille de vin de glace!
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

PNJ

  • Valdemarans
  • Rôles divers
  • Messages: 34
    • Voir le profil
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #13 le: 30 août 2014, 21:18:07 »

- Owen de Trevale -

Owen avait vanté les mérites de sa femme et apprécia qu'on partage son avis en sachant que la femme en question était à lui, et qu'il n'y avait que lui qui pourrait en profiter. Il était d'un naturel jaloux mais ne se vexait pas qu'on admire son épouse - quoi de plus normal, elle était magnifique - du moment ou l'admirateur en question ne tentait pas de la séduire. Même s'il était peu probable que le futur Sieur de Trevale sache reconnaitre la séduction tant le concept lui était étranger.

Le petit manège de Kyle était très efficace sur le jeune homme. Il avait entendu parler du vin comme étant une merveille, et apprendre que la seconde cuvée serait encore meilleure l'enchanta au plus haut point. Il en resta la bouche entrouverte quelques secondes.
Et il proposait de lui fournir des bouteilles dès à présent! Fabuleux!

"Je pense que j'aurai la patience, oui, je crois même" répondit-il (un peu) bêtement.

Quant au prix, Owen ne tiqua même pas. Il faut dire que le principe de l'offre et de la demande lui échappait totalement. Quand il achetait de la nourriture et du vin de qualité, il ne regardait jamais la facture. Ce qui expliquait l'accueil que lui réservaient les commerçants et négociants des hautes quartiers de Haven.

"Je suis même près à payer un supplément si j'ai la garantie d'acheter plus que quelques bouteilles."


Tout en "négociant", Owen mangeait des feuilletés. Son regard tomba sur le Sieur Ashkevron et il frissonna, n'osant plus poser les yeux sur lui. Dire que cet homme élevait des chevaux, grands dieux!
« Modifié: 03 juillet 2016, 13:08:47 par Thalyana »

Lucinda Brolin

  • Bardes
  • Barde d'archet
  • Messages: 115
    • Voir le profil
  • Fiche: Partition particulière
  • Compagnon ou Familier: /
  • Âge: 30 ans
  • Langues: Valdemaran (LM), Karsite (Bi) et Hardoran (Bi)
Re: [Scénario] La valse aux intrigues
« Réponse #14 le: 01 septembre 2014, 16:00:11 »
L'enfant sembla un instant ailleurs et Lucinda allait lui demander si tout allait bien lorsqu'il reprit la parole. Ils suivaient donc des cours. Pas étonnant alors qu'il l'ait déjà vu au Collegia ! Il était bien à son âge de ne pas être laissé vacant. En tous cas, il parlait vraiment très bien, ce que ne manqua pas de lui faire remarquer la jeune femme :

-Et vos cours portent leurs fruits. Votre manière de parler notre langue est tout à fait remarquable. Bon nombre d'étudiants d'origine valdemaranne ne sont pas capables de construire d'aussi belles phrases. Je vous félicite.

Un sourire doux s'afficha sur son visage, tandis qu'elle écoutait le petit Prince s'extasier sur la qualité de l'accueil puis sur les Hérauts. La Barde répondit alors :

-Vous me voyez ravie de votre bon traitement. Si jamais vous vous trouvez ennuyé de quelque situation que ce soit, surtout n'hésitez pas à venir me voir, je vous aiderai avec grand plaisir. Quant aux Hérauts...

Elle haussa les épaules, tentant d'expliquer simplement le pourquoi du comment :

-Les Hérauts sont effectivement des gens très bien, qui sont là pour servir leur pays. Mais certaines personnes ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas et beaucoup d'entre eux de connaissent pas la Magie et ce lien particulier qu'il y a entre un Compagnon et son Héraut. Et comme ils ont peur, ils préfèrent critiquer. C'est dans la nature humaine.

A ce moment, la jeune noble croisa sa vice-doyenne, qu'elle salua dans un nouveau sourire :

-Lynn, bonsoir ! Comment vas-tu ?


Se tournant vers le garçon, Lucinda lui sourit également en adoptant une petite moue d'excuse :

-Veuillez me pardonner... Je vous souhaite une très agréable soirée cher Prince. Régalez vous surtout, que ce soit les yeux, les oreilles ou l'estomac, profitez en bien !

Puis son attention se reporta sur sa supérieure.

-J'ai entendu dire que Keldran avait encore fait des siennes récemment ?

Ben oui, c'était une femme quand même !
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »