Auteur Sujet: [Barrn] Dépôt de plaintes  (Lu 1286 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
[Barrn] Dépôt de plaintes
« le: 27 septembre 2014, 14:09:22 »
Milieu de la 4e décade d'été 1481 - Salon de réception de l'ambassadeur de Valdemar

Aénor occupait pour la journée le rôle de secrétaire auprès de Barrn, tandis que Raimon prenait des airs de garde du corps. En effet, elle avait confié à Isabeau et à Fiersaule la délicate mission de ramener dans leur camp certains non-humains égarés. Du coup, le kyree avait besoin d’un autre secrétaire. En effet, il devait recevoir un groupe de marchands qui rencontraient des problèmes à Iftel.

Être ambassadeur, c’était à la fois représenter son pays, mais aussi les ressortissants dudit pays. Or il semblait que les valdemarans rencontraient des difficultés croissantes à Iftel. Cela renforçait l’inquiétude de Valdemar, mais aussi de la faction pro-ouverture. Les marchands que Barrn devait rencontrer étaient victimes d’insultes, parfois de vols, mais surtout de discriminations flagrantes. Au marché, on leur accordait les étals les moins bien situés. Dans les accords commerciaux, ils étaient systématiquement désavantagés par rapport aux marchands locaux. L’ancien ambassadeur s’était révélé incapable de mettre fin à cet état de fait. Ils espéraient donc que le nouveau serait capable de trouver des solutions.

Aénor espérait que leur mission mettrait fin à ce climat délétère entre ifteliens et étrangers, valdemarans en tête. En effet, elle et Barrn avaient discuté avec les ambassadeurs d’autres nations, et il semblait que seuls les ressortissants de Rethwellan trouvaient grâce aux yeux des ifteliens. Sans doute parce que la faction qui organisait un coup d’État à Ka’Ven’Ush’Ta était liée d’une manière ou d’une autre à ceux qui avaient pris le pouvoir à Petras.

Aénor rappela l’essentiel à Barrn.

« Rappelez-vous, pour eux, vous êtes le vrai ambassadeur. Alors, agissez comme tel. Écoutez attentivement, commentez les faits, posez-leur des questions, mais ne promettez rien. Proposez-leur par exemple d’envoyer Raimon les accompagner pour leur prochaine transaction, afin de servir de témoin. Ou Isabeau d’ailleurs. Une femme sera peut-être moins perçue comme un risque. Je suis certaine qu’il y a beaucoup à apprendre de ces hommes. Ils sont la preuve que l’emprise de cette faction opposée est très forte déjà. »

À peine finissait-elle de parler qu’un serviteur entra dans le salon de réception et annonça l’arrivée de la délégation des marchands valdemarans. Aénor alla s’installer en retrait de Barrn, une tablette de cire en équilibre sur les genoux. Puis la porte s’ouvrit à nouveau et trois hommes pénétrèrent dans le salon.

« Monsieur l’ambassadeur, je suis le marchand Fidus, membre du cercle de la guilde des marchands de Haven. Voici Bratan et Ridon, aussi membres de la guilde.»
« Modifié: 28 juin 2016, 09:32:05 par Conteur »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re: [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #1 le: 03 octobre 2014, 09:21:24 »
Barrn, assit droit comme la justice, écoutait attentivement les paroles d’Aenor. Il tentait de retenir tout ce qu’il pouvait afin d’éviter de faire un faux pas. Sa queue, sagement enroulée autour de ses pattes, trahissait ses craintes. Malgré tous ses efforts, elle s’agitait nerveusement. Il n’avait pas l’habitude de ces situations, il n’avait jamais eu à gérer des relations où un faux pas pouvait mettre son pays dans une mauvaise position. Chacune de ses apparitions publiques, depuis une quinzaine de jours, était une épreuve, et Barrn commençait à peine à trouver ses marques.

A peine les recommandations furent-elles terminées que les marchands entraient pour la mise en pratique. Barrn les salua d’un mouvement de tête.

Soyez les bienvenus, messires.

*au moins quelqu’un pour le leur souhaiter sincèrement*
songea le kyree avec amertume.

La situation dans laquelle ils se trouvaient était délicate. Bien sûr, leur fausse ambassade était là pour régler le problème, ou au moins tenter d’y remédier, mais les marchands ne se doutaient pas des chemins qu’ils emprunteraient pour ça.

On m’a parlé de certaines difficultés que vous rencontrez. Voulez-vous bien m’en parler plus en détail ?


Après tout, ils étaient là pour ça, s’ils ne le faisaient pas, ils pouvaient tout aussi bien faire demi-tour. Barrn quant à lui se remémorait : écouter, commenter, question, mais surtout ne rien promettre.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re: [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #2 le: 18 octobre 2014, 12:25:59 »
Fidus acquiesça et commença à expliquer les problèmes qu'il avait rencontrés.

«Ça a commencé à la frontière déjà. Les gardes, ils étaient presque trop zélés, ils ont regardé notre chargement en détail. Ça a pris beaucoup de temps. On aurait dit qu'ils cherchaient une raison de pas nous laisser entrer. J'ai fini par demander s'ils avaient une raison d'être aussi prudents, si quelque chose était arrivé. Et là, ils nous ont enfin laissé passer, sans rien dire de plus.»

«J'ai eu le même problème» commenta Bratan.

Fidus reprit la parole.

«Et ici, dans la capitale, quand on est arrivé pour vendre nos produits, on a eu toutes les peines du monde à avoir un étal décent. Par contre, je n'ai eu aucun problème à écouler mes stocks en gros, auprès d'autres marchands. Le problème, c'est vraiment au niveau des responsables du marché, qui eux ont tout fait pour nous empêcher de vendre. Ils ont d'ailleurs assez bien réussi.»

Riton intervint.

«À nous, ils ont tenté de nous imposer une taxe totalement disproportionnée. Heureusement, j'ai quelques amis dans le coin qui m'ont soutenu et finalement, ils ont renoncé à nous taxer. Mais j'ai bien senti que le but c'était de nous faire repartir.»

Puis Bratan ajouta:

«Sinon, moi j'ai remarqué que les soldats tournent souvent autour de mon stand. Comme s'ils cherchaient un prétexte pour nous arrêter. Alors que les clients, eux, ils se comportent comme d'habitude. J'ai pas senti d'hostilité de leur part.»

Fidus acquiesça et continua.

«Et ils sont toujours derrière nous. Si on ouvre trop tôt, ou trop tard, si une caisse dépasse de notre étal, etc., les responsables du marché nous tombent dessus.» Il soupira. «Mais on est pas les seuls. Les Hardornais aussi ils ont des problèmes.»

Aénor prenait des notes sur sa tablette et attendit les commentaires de Barrn.
« Modifié: 28 juin 2016, 09:34:26 par Conteur »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #3 le: 27 juin 2016, 20:55:54 »
Le kyree écouta attentivement les marchands sans les interrompre. Il prenait note mentalement de chaque détail, comme il avait l'habitude de le faire grâce à son excellente mémoire. Les problèmes venaient des forces de l'ordre du pays. Manifestement, la population n'avait rien contre les valdemarans, les ifteliens leur faisaient bon accueil tandis que les autorités jouaient sur la frontière entre le zèle et l'accomplissement assidu de la tâche qui leur revenait. C'était là une méthode mesquine qui pourtant fonctionnait depuis des temps immémoriaux pour faire comprendre qu'on ne voulait pas d'une peuplade quelque part. Une méthode insidieuse contre laquelle il était plus difficile d'agir, car il était impossible de prouver quoi que ce soit. D'ailleurs, il eut été facile à Barrn de ne pas ajouter foi aux soupçons des marchands, mais le kyree savait bien que ses interlocuteurs ne se leurraient pas. La dernière précision, Barrn ne savait comment la considérer. Il ne pouvait guère se réjouir, mais que le problème se répéta également pour les hardornais montrait qu'il ne s'agissait pas là d'une attaque personnelle contre Valdemar mais bel et bien contre les étrangers en général. Iftel avait été longtemps un pays isolé, l'on pouvait aisément comprendre les difficultés que le gouvernement pouvait rencontrer, néanmoins, cela dépassait nettement la diplomatie, ici il s'agissait clairement de xénophobie.

J'entends vos doléances, et je puis vous garantir que tout cela ne sera pas sans conséquence. Néanmoins, je ne suis pas en mesure de vous promettre que la situation s'arrangera bientôt. Si nous allons faire notre possible pour que cette situation ne perdure pas, je ne saurais trop vous recommander d'ici là de faire montre de prudence. Et dans l'immédiat, nous pouvons faire en sorte que la situation ne s'envenime pas.

La proposition faite par Aenor n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. A entendre le récit des marchands, le kyree approuvait largement l'emploi d'un Gris pour faire valoir la présence de Valdemar. C'est pourquoi il ajouta :

Un élève Héraut se joindra à vous pour vos prochaines transactions. Il veillera à ce que tout se passe au mieux dans les circonstances actuelles.

Le bibliothécaire se prenait presque au jeu de la comédie. Aux yeux de tous il était certes ambassadeur mais dans les faits, jamais il n'avait eu à assumer une telle responsabilité, et rien ne l'y avait prédisposé. Pourtant, il aurait pu y croire. Presque.

Sur un plus long terme, cette affaire sera réglée en d'autres lieux, sachez seulement que vous ne serez pas oubliés.

D'un regard grave, il appuya ses propos auprès des marchands. Puis demanda après une courte pause :

Voyez-vous quelque chose à ajouter ?

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #4 le: 28 juin 2016, 10:26:28 »
Les trois marchands buvaient les paroles de Barrn. Ils avaient besoin d'entendre que quelqu'un faisait quelque chose pour eux. Ils avaient connu tant d'ennuis ces derniers temps.

Fidus eut cependant l'air un peu déçu quand l'ambassadeur parla d'envoyer un élève-Héraut.

«Un élève Héraut seulement?» Il eut l'air gêné.«Je veux dire, c'est déjà bien, un élève Héraut, mais un vrai Héraut, ça aurait été plus impressionnant.»

Bratan sembla hésiter quelques instants avant de prendre la parole.

«Et puis... Il m'est arrivé un drôle de truc l'autre jour. À Valdemar, j'aurais pensé que quelqu'un m'a fait une mauvaise blague, mais ici... ici c'est trop bizarre. J'avais un lot de magnifiques placets brodés avec des scènes champêtres. Et, l'autre jour, alors que je les montrais à une cliente, j'ai réalisé que les scènes avaient été changées. Je les ai pris avec moi pour vous montrer.»

Il sortit d'un sac de jute quelques placets brodés de couleurs vives.

«Là, regardez.»

Aénor s'approcha pour jeter un coup d'œil. Sur la première pièce, on pouvait voir une jolie scène champêtre, avec au premier plan une jolie vachère et en arrière-plan des... des monstres? Là où on aurait attendu des vaches se trouvaient un troupeau de créatures modifiées du genre qu'on pouvait trouver dans les Pélagirs. Elle eut un mouvement de recul inconscient quand elle crut voir une de ses horreurs tourner ses yeux fous vers elle.

«Quelle horreur! Ils sont tous comme ça?»

«Regardez, dame Héraut.»

Il montra la seconde broderie. Sur celle-ci, des ouvriers travaillaient dans des champs et en arrière-plan, un moulin se détachait sur le bleu du ciel. Mais dans les champs en arrière-plan, les plantes n'étaient plus d'une espèce normal. C'était des épis d'un jaune maladif, tordus, presque menaçant. Et les pales du moulin se révélaient être déchirées.

Il sortit encore un placet. Sur celle-ci, la modification sautait aux yeux. La pièce aurait dû représenter la famille royale. On aurait dû y voir Arthon, entouré de sa femme et de son fils. Mais à la place d'Arthon se tenait un homme aux traits flous, vêtu d'une robe de mage noire. Et là où aurait dû se trouver une Saskia rayonnante, on pouvait voir un Héraut femme, non identifié clairement, qui semblait tenue en laisse par le mage au centre.

«Je vous jure qu'à Valdemar, ils étaient parfaitement normaux ces placets! Et personne n'aurait osé broder des horreurs pareilles. On a tous beaucoup de respect pour les Hérauts, et pour le Roi.»

Fidus ajouta:
«Le pire, c'est le dernier. À la base, c'est un Héraut avec son Compagnon. Et là, enfle... vous voyez...»

Aénor se saisit du dernier placet. Il lui fallut toute sa discipline pour ne pas montrer son dégoût. À nouveau, le thème de base était un sujet habituel de l'art de Valdemar: un Héraut et son Compagnon, dans une verte campagne. Or là, le Héraut et son Compagnon mâle étaient intimement liés. Trop intimement.

«Objectivement, c'est sans doute le meilleur. La personne qui a conçu ça parvient à critiquer deux aspects de notre culture. Les Hérauts et notre ouverture quant aux orientations sexuelles...»

Elle ne commenta pas la caricature de la famille royale, elle avait parfaitement compris le message. Ces broderies malsaines s'apparentaient presque à une déclaration d'intention, voire à une déclaration de guerre. Quant à l'ennemi, il ne faisait aucun doute pour Aénor.
« Modifié: 03 juillet 2016, 12:15:50 par Conteur »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #5 le: 02 juillet 2016, 21:00:20 »
A vrai dire, corrigea Barrn pour se rattraper, je pensais à une élève Héraut en particulier. Je ne peux malheureusement vous la présenter aujourd'hui mais soyez sûrs qu'elle saura vous soutenir comme il se doit sans évoquer la même menace que la présence d'un Héraut susciterait aussitôt. Vos détracteurs pourraient se sentir agressés par la présence d'un uniforme Blanc.

Isabeau avait son franc-parler mais aussi une éducation noble. Elle saurait jongler comme il faudrait entre ses diverses capacités pour représenter Valdemar comme il se fallait. Barrn lui faisait entièrement confiance là dessus. Et puis, elle avait déjà montré qu'elle était capable de bien plus que ce qu'une simple étudiante devait savoir faire.

La suite cependant était plus importante. Et inquiétante. Le kyree s'approcha lui aussi du marchand et de ses placets. Sur la première œuvre, il se demanda d'abord si l’œuvre n'avait pas tout simplement été créée ainsi, avant de se dire que personne qui soit sain d'esprit ne pourrait avoir l'idée de créer un tel tableau. Les deux suivants confirmèrent sans l'ombre d'un doute qu'il ne s'agissait pas là d'un goût douteux de la part de l'artiste. Aucun valdemaran n'aurait créé cela. Quant au dernier, il était tout simplement révulsant. Barrn le bien-pensant eu du mal à conserver son aplomb. Il se refusa à commenter l'intervention d'Aenor et sa voix était blanche lorsqu'il s'exprima.

Hormis cette cliente, a qui avez-vous montré ces placets ? Étaient-ils visibles de tous ou les aviez-vous conservés pour des personnes précises ?

Par là, Barrn cherchait à estimer d'une part comment les mages (car ce ne pouvait être que de la magie) avaient procédé pour modifier les tableaux, et connu leur existence, et d'autre part quel public avait été touché par la vision de ces… choses. Il en allait tout de même de l'honneur de leur pays.

D'autres choses ont-elles été modifiées depuis votre entrée en Iftel ?

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #6 le: 03 juillet 2016, 12:39:34 »
Effectivement, choisir Isabeau était peut-être plus judicieux. Elle était noble et fille d'artisans. Et c'était une jeune fille plutôt fine. Beaucoup moins impressionnante que son fiancé en somme.

«Sans compter que cela attirerait peut-être trop l'attention. Et il ne faut pas oublier que nous sommes loin de notre juridiction. Tandis que cette élève-Héraut là a grandi dans une famille d'artisans. Elle ne risque donc pas de faire fuir vos clients par un comportement inapproprié.»

Après avoir examiné ces placets avec les autres, Barrn posa quelques questions auxquels les marchands tentèrent tant bien que mal de répondre. Elle était heureuse qu'il se charge de poser des questions, cela lui simplifiait la vie qu'il joue si bien son rôle. Bratan s'exprima le premier.

«Ils étaient exposés sur mon étal. Vous savez, je vends beaucoup de choses différentes. Ces placets ne sont qu'un article parmi d'autres. J'ai par exemple un magnifique lot de tapisseries Shin'a'in et quelques coupons tayledras.» Il soupira. «Mais je suis certain que quand j'ai mis en place ces placets sur mon stand, ils ne ressemblaient pas à cela!»

Puis Fidus répondit à son tour à la question.

«Comme j'ai vendu une large part de mon stock en gros, je n'ai pas pu vérifier. Mais ce que je vends aurait été difficile à pervertir de la sorte. A-t-on déjà vu des fleurs séchées et des huiles parfumées porter un message politique?»

Enfin Riton ajouta:

«J'espère pas! Je vends du vin... et je ne peux pas ouvrir chaque bouteille pour vérifier que tout est normal. En tout cas, les étiquettes n'ont pas bougé.»

Toujours un peu choquée, la Héraut n'en gardait pas moins la tête froide. Elle continuait d'observer les placets, qu'elle avait maintenant étalés sur la table. Elle en analysait chaque détail. Plus d'une fois, elle sursauta quand il lui sembla qu'un sujet tournait sa tête vers elle. Cette mauvaise blague était définitivement du fait d'un mage. Il s'était arrangé pour la scène se modifie un peu à chaque fois qu'on la regardait.

«Cela semble logique. Difficile de trouver un meilleur support qu'une broderie... et comme c'est à Valdemar qu'on s'en prend, modifier des thèmes shin'a'in n'aurait aucun sens.» Elle se tut quelques instants, comme plongée dans ses réflexions.«Pouvez-vous nous laisser ces objets? Il serait intéressant que de les faire analyser par un mage.»

Le marchand hocha la tête, presque soulagé qu'on le débarrasse de ces horreurs.

«Pas de problème dame Héraut. De toute manière, je ne risque pas de les vendre. Et je n'en veux pas dans mes affaires.»

Fidus, qui avait été le porte-parole des marchands au début de cet entretien, reprit la parole.

«Pensez-vous que nous risquons quelque chose, monsieur l'Ambassadeur? Devrions-nous rentrer chez nous en attendant que les choses se calment?»

Cela signifierait des pertes importantes pour chacun. Depuis le début de la guerre avec Rethwellan, les exportations avaient été réduites d'un tiers, et certains peinaient à écouler leurs stocks. Mais la sécurité passait avant tout, et tous préféraient rentrer chez eux que de risquer leur vie.
« Modifié: 03 juillet 2016, 12:41:15 par Conteur »

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #7 le: 15 juillet 2016, 22:12:36 »
Qu'Aenor approuve sa déclaration assura Barrn dans son attitude vis-à-vis des marchands. Dans tous les cas, les ressortissants valemarans devraient se contenter de ce que leur ambassadeur décidait. Barrn n'avait cependant aucune inquiétude quant à leur approbation, une fois qu'ils auraient vu ladite apprentie Héraut en action.

L'autre problème, passablement dérangeant lui aussi, en vint donc à prendre toute la place dans la conversation. Les placets étaient à la vue de tous. Voilà ce que craignait Barrn. Cela voulait dire que n'importe qui avait pu profiter du spectacle, tandis qu'il était impossible de savoir comment les mages s'y étaient pris pour modifier les œuvres. Le kyree ne savait pas si les auteurs de cette petite plaisanterie de mauvais goût avaient eut la nécessité de voir les objets, de les toucher ou quoi que ce soit d'autre pour les modifier. Il aurait bien aimé savoir à quel point leurs ennemis s'intéressaient à ses concitoyens.

Personne ne s'y est intéressé avant votre cliente ? tenta tout de même Barrn, sans grand espoir.

Pas de problème connu avec les fleurs, le parfum ou le vin. Du moins pour le moment. Un esprit versé dans le verre à moitié vide dirait que cela ne tarderait pas. Rien ne disait que le vin ne tournerait pas au vinaigre tandis que les parfums deviendraient poisons… Mais le bibliothécaire préférait songer que cela n'arriverait pas. Ils allaient résoudre le problème avant qu'un phénomène de ce genre ne se produise. Il était entouré de personnes compétentes qui sauraient s'y prendre.

Le kyree emmagasina dans sa mémoire un détail au passage : si les marchands étrangers de toutes les nationalités recevaient un accueil pour le moins froid, voire hostile, seules les œuvres valdemarannes avaient été ciblées ici. Les Shin'a'hin n'avaient pas subit le même sort. Il ne savait pas si cela était significatif mais sa mémoire saurait bien trouver de la place quelque part pour s'en souvenir.

Aenor pris alors les devants. Barrn avait songé à la même demande que la diplomate, mais Aenor avait été plus rapide. Avec plus de temps, on trouverait peut-être de nouvelles informations grâce à ces objets. En revanche, la question du marchand le mis mal à l'aise. Par prudence, Barrn lui aurait bien suggéré de rentrer à Valdemar afin d'être certain que les marchands seraient tous en vie le lendemain. Pourtant, s'il faisait cela, Barrn avait peur que le départ d'un marchand déclenche une émigration massive. Ou pire, une panique. Aucune des deux n'était souhaitable. Mieux valait que l'ennemi ne voit pas leur avancement et qu'il continu à agir comme il le faisait avant que l'ambassade valdemaranne ne se penche dessus, ainsi il serait plus simple pour eux de les retrouver. Alors le pseudo ambassadeur entreprit de les rassurer.

Qui que soit l'auteur de ces changements, il ne s'en est pris qu'aux objets. Il essaye de décrédibiliser Valdemar à travers vous, si votre réputation en pâtira peut-être durant quelques temps, votre vie elle n'est pas en danger. D'autre part, vous n'êtes plus seuls, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

Quant à moi, je risque d'avoir le sommeil léger dans les prochains temps.
songea-t-il pour lui-même
« Modifié: 15 juillet 2016, 22:14:48 par Barrn »

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #8 le: 19 juillet 2016, 14:19:17 »
Pendant que Fidus remballait les placets pour les confier à Aenor, Bratan répondit à la question de Barrn.

« Oh vous savez, y a plein de gens qui flânent, qui regardant en passant. Je ne sais pas très attention à ceux-là. Je me consacre aux vrais clients, ceux qui ont des chances d'acheter. Si je devais m'intéresser à chaque personne qui s'arrête un instant, je ne saurais plus où donner de la tête. »

Aénor prit précautionneusement le paquet du bout des doigts. Elle voulait y toucher le moins possible, pour éviter de brouiller davantage les quelques traces qui pourraient subsister. Un Héraut capable de Lecture par le Toucher pourrait peut-être encore découvrir quelque chose. Cela pourrait rajouter des informations à ce qu'un mage tirerait de ces broderies.

Elle se dirigea vers un coin de la pièce où avaient été empilés les coffres et coffrets dans lesquels leurs affaires avaient été transportées. Elle prit le plus adapté à son paquet, l'ouvrit, y déposa les placets et le referma, cette fois avec un cadenas. Elle revint ensuite prendre sa place pour finir de prendre (prétendument) des notes sur cet entretien. Un kyree n'avait en fait pas besoin de noter quoi que ce soit, tant la mémoire de cette race était performante.

:Barrn, je pense que nous pouvons clore cet entretien.:

Alors que le kyree mettait fin à leur entretien, Aénor se leva pour les raccompagner à la porte de la suite. Elle revint ensuite d'assoir à côté de Barrn.

«Donc, si je résume. Les marchands ont constaté qu'on leur mène la vie dure. On essaie clairement de les dégoûter, soit par des taxes injustes, soit en faisant tout pour les empêcher de bien vendre. Et finalement, quand enfin ils arrivent à installer leurs étals, un petit malin s'amuse à pervertir des thèmes traditionnellement valdemarans en immondes parodies.»

Elle soupira.

«Le courant anti-Valdemar semble s'être propagé plus loin que je ne le pensais. La question, c'est quel est l'intérêt de le diffuser parmi la garde et peut-être même la population? Donner une légitimité politique à ce même courant au gouvernement? Comme ça quand ils auront pris le pouvoir, ils pourront prétendre l'avoir fait pour le peuple?»

Aénor espérait que les placets leur apporteraient des informations, peut-être même l'identité du mage qui avait procédé à ces modifications. Mais elle ne se faisait pas d'illusion, il était très improbable qu'on retrouve ne serait-ce qu'une poussière magique sur ces broderies. Ils étaient bien trop prudents.


[Je te laisse clore, sauf si tu veux faire encore un tour pour débattre un peu, dans ce cas dis-le moi. Je vais lancer d'ici peu un dernier rp à Iftel, ensuite vous serez de retour]

Barrn

  • Non-Humains
  • Toutou savant
  • Messages: 616
    • Voir le profil
  • Fiche: Parchemin
  • Âge: 30 ans
  • Langues: kyree, valdemaran, karsite, rethwellanais, iftelien
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #9 le: 21 juillet 2016, 21:21:57 »
Barrn ne pouvait pas se prétendre déçu en entendant que quelqu'un avait pu s'approcher des tableaux sans que le marchand ne s'en aperçoive, il s'y attendait avant d'entendre la réponse à sa question. Tant pis donc. Ils finiraient bien par le savoir d'une façon ou d'une autre. Il se contenta donc d'acquiescer à l'attention des marchands puis mentalement à Aenor.

Dans ce cas, je ne vois pas de raison de vous retenir plus longtemps. Vous avez sans doute bien des choses à faire. Quant à moi, je vais m'occuper de cette affaire avec toute l'attention qu'elle mérite.

Il ajouta une formule de politesse pour leur souhaiter une bonne journée puis les laissa sortir de la suite. Sitôt seuls, Barrn perdit son attitude solennelle pour reprendre son air habituel de simple bibliothécaire. Il se sentit aussitôt plus léger. Alors, il put s'entretenir en privé avec Aenor pour un petit débriefing. Son résumé de l'entretien était clair et succinct autant que juste. Barrn n'aurait pas fait mieux. Quant à ses questions, il ne possédait pas les réponses.

Je n'en ai aucune idée. Peut-être voyez-vous juste, ou peut-être est-ce autre chose. À mon avis, nous le saurons trop vite à mon goût.


Bien que sinistre, cette conclusion était la seule qu'il pouvait livrer à cette heure.

Conteur

  • Plume de scénario
  • Messages: 279
    • Voir le profil
Re : [Barrn] Dépôt de plaintes
« Réponse #10 le: 19 août 2016, 08:02:32 »
[RP CLOS]
« Modifié: 19 août 2016, 08:02:49 par Conteur »