Auteur Sujet: Partageons nos microbes  (Lu 730 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Héraut Arthon

  • Hérauts
  • Roi des Violettes
  • Messages: 1317
    • Voir le profil
  • Fiche: Charte royale
  • Compagnon ou Familier: Ryis
  • Âge: 40 ans
Partageons nos microbes
« le: 12 novembre 2015, 17:11:09 »
2ème décade d'automne 1481

Atchoum!

L'éternuement résonna dans le couloir et une minute plus tard, Arthon faisait irruption dans la grande salle des cuisines. Il se dirigea sans hésitation vers le placard à épice et commença à sélectionner des herbes à tisane. Il aurait pu en demander aux guérisseurs mais ceux-ci avaient tendance à les choisir bien dégoûtantes. Il en était à faire bouillir l'eau quand son Compagnon Ryis le prévint qu'une amie allait se joindre à lui.

"Tu ne pouvais pas dormir non plus...?" demanda-t-il alors que la porte s'ouvrait et se refermait sur quelqu'un, sans avoir à se retourner.

Il agita un sachet en direction de la personne:

"Je t'en fais une tasse aussi? A moins que tu ne préfères du lait..."

Petite blague entre amis. Seule comprendrait celle qui venait d'entrer.

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Partageons nos microbes
« Réponse #1 le: 22 novembre 2015, 16:41:24 »
C'est une Isabeau au visage grincheux qui entra dans les cuisines. Mais elle sourit en voyant le roi à l'air presque aussi frai qu'elle (ok, il avait l’air dans un état pire, mais c'était juste qu'il était vieux). La grise eu une ombre de sourire moqueur pour la bleue ivre d’ascension sociale qui avait un jour rencontré le prince. L'ancienne elle aurait fait une crise d'apoplexie en entendant le roi ce soir. Elle en avait fait du chemin...

"Salut Arthon. Ouais, j'ai bossé sur une traduction hier... ce soir. avant d'aller me coucher, quoi, et j'ai manifestement trop tiré sur mon don."

Elle secoua à l'attention de son ami le sachet de tisane anti-migraineuse.

"Nan nan, la tisane ce serait super, merci. Mais j'ai besoin juste de l'eau, j'ai mes herbes."

Elle gloussa, tout en se massant les tempes dans l'espoir de faire diminuer la migraine:

"Dire que je gronde Messire Barrn quand il abuse. Heureusement qu'il ne me voit pas!"

La Grise ouvrit un placard et en sortit deux tasses, des cuillères et, après réflexion... chipa deux petits gâteaux dans une boite cachée au fond d'un autre placard.

"Tu n'as jamais vu ces gâteaux. C'est sans doutes des pages qui les ont volé..."

Elle mit un couvert rudimentaire sur un coin de table:

"Qu'est ce qui t'amène, toi?"
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Arthon

  • Hérauts
  • Roi des Violettes
  • Messages: 1317
    • Voir le profil
  • Fiche: Charte royale
  • Compagnon ou Familier: Ryis
  • Âge: 40 ans
Re : Re : Partageons nos microbes
« Réponse #2 le: 23 novembre 2015, 12:49:46 »
Arthon avait entendu la porte s'ouvrir et quelqu'un entrer. Un bref coup d'oeil suffit à lui prouver qu'il ne risquait pas d'être importuné puisque le hasard amenait une amie dans ces cuisines. Il se montra alors plutôt chaleureux et elle répondit de même. Le Roi hocha la tête à l'énoncé du problème.

"On fait trop travailler nos Hérauts ces temps-ci... Heureusement que des gens comme toi existent. Mais je suis désolé qu'on t'use jusqu'à la trame comme ça. A te voir, on croirait que tu as dix ans de plus..."

La dernière phrase fut dite un ton plus bas, avec une inflexion d'excuse. Il ne se moquait pas: il prenait note d'un fait réel.
L'eau commençait à frémir dans la casserole alors qu'Isabeau montrait son précieux sachet de tisane.

"D'accord, je vais préparer ça dans un bol."

Arthon se détourna de la cuisinière pour aller chercher deux bols. Il les remplit généreusement d'eau frémissante et s'écarta pour que la jeune Héraut puisse se faire son propre mélange alors que lui-même triait ses feuilles.
Isabeau venait de piquer une bonne ration de gâteaux, et Arthon hocha vertueusement de la tête:

"Bien sûr, des pages."

Voyant qu'elle s'était déjà installée à table, Arthon lui apporta son bol d'eau chaude puis refit un aller retour pour prendre son propre récipient où infusaient déjà ses herbes. Il s'assit et renifla:

"J'ai pris un coup de froid... Je me soigne comme je peux sans faire appel aux Guérisseurs sinon ils vont encore essayer de m'empêcher de travailler comme je le dois."

Réflexe acquis depuis longtemps au sein des Collegia: un rhume se passait de Guérisseur jusqu'à... ce qu'il ne s'en passe plus.

"Et puis j'avais besoin de réfléchir un peu à tête reposée. Comme Saskia dort déjà je ne voulais pas la réveiller par mes ruminations. Ni toi, d'ailleurs. Tu vas bien, malgré tous les évènements?"

La porte s'ouvrit à ce moment de nouveau. Apparut la petite tête endormie... du fils adoptif d'Arthon, puis celle, mécontente, de la nourrice en charge du petit. Dès le premier coup d'oeil, elle sut qu'elle était dans de mauvais draps. Elle prit les devant pour s'excuser:

"Il vous a vu sortir de chez vous et je n'ai pas réussi à le ramener au lit avant qu'il soit sûr que vous alliez bien... Désolée Sire."

Arthon se leva et regarda Isabeau:

"Ca te gêne s'il reste un moment avec nous?"

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : Partageons nos microbes
« Réponse #3 le: 27 décembre 2015, 12:50:07 »
Isabeau fronca les sourcils en voyant le Roi s'assombrir. Alors qu'il avait l'air si joyeux un peu avant ! Isa devait avoir une vocation de héraut du roi, car elle ne put s’empêcher de faire le pitre pour dérider son ami.

« Arf... c'est pas l’héraldique qui me vieillit. C'est la préparation du mariage ! Tes beaux parents sont terribles, certes. Mais au moins, tu n'a pas subit la traditionnelle guerre Mère/Belle-mère sur l'organisation de la cérémonie ! Cela dit, j'ai de la chance. C'est un mariage arrangé, elles se sont choisis, donc ça va, ça pourrait être pire. Mais imagine si j'avais ramené moi même un fiancé à ma Mère... C'eut été mille fois pire... Et je te parle pas d’enlèvement, mais pire : de choisir quelles couleurs décorerons la salle : De Girier ? D’Armentières ? Or des Orfèvres ? Blanc Héraldique ? L'Hor-reur. Si ça continue, Raimon et moi on va finir par devoir trancher. T'imagines ? Décider de son propre mariage ? C'est si... Petit bourgeois... »

Secouant la tête devant toutes ces bêtises qu'elle racontait, la jeune femme sortit de sa poche une boule à infusion et y dosa soigneusement la quantité nécessaire d'herbes pour faire passer son mal. Arthon déposa un bol d'eau chaude devant elle pile au bon moment et elle put mettre à infuser le remède. En attendant, elle chipa sans vergogne des biscuit, renvoyant un grand sourire de gamine. (Qui lui fit perdre au moins deux ans. Elle n'en faisait plus que 8 de plus que son age, youpi !)

« Ah ça, ils abusent un peu, c'est sur... Mais abuse pas non plus, on a besoin d'un Roi actif. J'adore Saskia, mais je suis pas persuadée de ses capacités de régente, dans l’immédiat. »

Mais la jeune femme n'insista pas plus. A Barrn, elle en aurait fait des caisses, et l'aurait harcelé jusqu'à ce qu'il se repose (chose qu'elle faisait fréquemment sans une once de remords). Mais elle n'était pas Héraut du Roi. C'était pas son boulot de materner Arthon. Et son rôle d'Amie était de le soutenir, ce qu'elle faisait.

Mais très vite, la conversation bascula sur elle. Isabeau fronça les sourcils.

« Étonnement bien. Oh j'ai toujours peur, mais je commence a m'y faire. Et ma décision de me marier a grandement amélioré les relations avec mes parents. Même si... enfin bref. »

Elle touilla sa tisane pour se donner une contenance.

« Qu'est ce qui te tracasse ? Raconte »

Mais bientôt, la cuisine fut envahie par un tout petit et une nourrice penaude. Isabeau éclata de rire.

« Pas de soucis ! L'époque ou Rinnerl me suivait partout n'est pas si lointaine, je sais ce que c'est ! »

Elle se tourna vers le petit. Depuis qu'ils l'avaient trouvé, dans la clairière, Elle s'était grandement détendue vis a vis de lui. Mais... Mais elle ne touchait pas ce gamin qui la mettait mal a l'aise. Même si c'était un grand copain de Rinnerl

« Bonsoir mon Grand. Alors ? Peur d'avoir perdu ton Papa ? Je te promet, tout le monde ici en prend soin, il risque rien ! »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Héraut Arthon

  • Hérauts
  • Roi des Violettes
  • Messages: 1317
    • Voir le profil
  • Fiche: Charte royale
  • Compagnon ou Familier: Ryis
  • Âge: 40 ans
Re : Re : Partageons nos microbes
« Réponse #4 le: 28 décembre 2015, 08:25:16 »
Arthon eut le temps de tout préparer pour eux deux alors qu'Isabeau le rassurait sur la charge de travail qu'elle avait à accomplir. Le Prince ne s'étonna guère d'entendre que le futur mariage d'Isabeau prenait encore plus de temps qu'elle n'en avait de libre. La famille de Girier était bien du genre à se battre sur les plus petits détails d'un évènement si conséquent. Arthon haussa les épaules:

"Je te plains. On n'entend guère parler de mes beaux-parents et c'est tant mieux. Mais on dirait que ton mariage demande encore plus d'investissement que le mien n'en a nécessité! Je devrais peut-être te donner du travail en plus pour que tu échappes aux disputes?" plaisanta-t-il.

Les deux infusions étaient quasiment prêtes, les biscuits étaient sur la table, ils pouvaient donc s'attabler pour discuter plus agréablement malgré le mal de tête de l'une et la grippe de l'autre.
Isabeau se posta en défenseure de l'opprimé royal et Arthon sourit largement:

"Je ne vais pas laisser un simple refroidissement m'abattre... Saskia n'a pas encore les capacités de régente comme tu dis. Mais cela viendra. Ca me fera bizarre de régner à deux. Deux fois plus de travail, si ça se trouve!"


Isabeau quant à elle semblait aller bien malgré la fatigue et le mal de tête.

"On dirait que ce mariage te fait peur mais te soulage en même temps. Je me trompe? Même si quoi?"


La de Girier s'enquit de ce qui tracassait le roi. Mais avant que celui-ci ne puisse répondre, la porte s'ouvrit sur Adrian et sa nourrice. Arthon sollicita le droit pour son fils de se joindre à eux, et alors qu'Isabeau acceptait gentiment, Arthon se leva et alla prendre le petit garçon dans ses bras pour le ramener à table avec lui. Il rassura la nourrice et lui promit de lui ramener le petit Modifié le plus tôt possible au lit. Elle salua et s'en alla, un peu ébranlée.
Arthon retourna s'asseoir et mit son fils sur le banc à côté de lui.

L'étrange petit garçon tourna toute son attention vers la "maman de Rinnerl". Il la connaissait surtout grâce à la petite kyree. IL n'en avait donc pas peur et il répondit en zozotant un peu:

"Il dort pas alors je dois voir pourquoi. Il risque d'oublier de revenir."

Arthon eut un petit rire:

"J'en doute fort. Entre toi et Kelian, j'ai beaucoup trop envie de rester que de m'en aller encore."


Il savait que son tour à la guerre avait inquiété grandement Saskia et ses conseillers, mais encore plus ses enfants, trop jeunes pour comprendre ce qu'un tour à la frontière voulait dire à part que ça faisait s'inquiéter les adultes. Depuis son retour du front, les enfants demandaient plus d'attention encore qu'à leur habitude.

"J'ai peur que cette guerre ne s'arrête jamais..." soupira le roi. "Un mariage nous fera du bien.
- Qui se mariage?
- Isabeau et Raimon.
- Et c'est bien?
- Oui!
- Je peux rester avec les Blancs?"

La demande habituelle d'Adrian ne surprit pas son père qui répondit de demander la permission à la jeune femme en face d'eux.