Auteur Sujet: [Isabeau] Diplomatie horticole  (Lu 1943 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
[Isabeau] Diplomatie horticole
« le: 22 décembre 2014, 09:19:51 »
Milieu de la 4e décade d'été 1481 - Jardins du Palais

« On m'a dit que Prercion, le chef de la délégation Tyrill, se promenait souvent dans les jardins chaque jour à la même heure. C'est l'occasion idéale d'engager la conversation sans donner l'impression qu'on lui court après!»


Étonnamment, ces mots avaient convaincu Aénor qui avait accepté que Fiersaule et Isabeau se "promènent" par hasard dans les jardins en même temps que le chef des Tyrills. Ils ne manqueraient pas de le rencontrer, puis d'engager la conversation, avec pour but de la diriger vers un sujet bien précis, la politique extérieur d'Iftel. Et si on leur demandait ce qu'ils faisaient tous les deux dans les jardins à une heure où ils devraient servir leur ambassadeur, Fiersaule expliquerait que Rinnerl avait grand besoin de se dégourdir les pattes et que c'était l'occasion idéal pour lui de vérifier qu'elle grandissait bien.

Fiersaule avait déjà le sujet tout trouvé pour engager la conversation avec le Tyrill. Il avait entendu parler de ses articulations douloureuses et avait dans l'idée de discuter des différents traitements. Isabeau, assistante d'un kyree arthritiques, serait elle aussi de très bon conseil.

Au milieu de la matinée, Isabeau, Fiersaule et Rinnerl descendirent dans les jardins. On envoya vite la jeune kyree s'amuser et les deux humains déambulèrent en discutant jusqu'à tomber - par hasard évidemment - sur Prercion.

« Conseiller Prercion, bonjour! J'espère que vous allez bien! C'est une belle journée pour se promener, n'est-ce-pas?»
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #1 le: 22 décembre 2014, 09:44:28 »
Isabeau avait intérieurement grincé des dents en apprenant qu'elle devrait discuter de tout et de rien avec Fiersaule. Pas qu'elle l'aime pas, mais... Si, totalement, elle l'aimait pas du tout, le crétin que personne lui avait indiqué comme aide lors de la petite enfance de Rinnerl. Mais bon. Ravalant son mécontentement, elle s'était soumise au plan du Trond'irn qui, bien que basique, était sensé.

Ils discutaient donc depuis un moment, attendant que le chef de la délégation non-humaine se montre. Isabeau tout en discutant gardait un oeil machinal sur Rinnerl et son léger boitillement, du a une épine plantée dans sa patte la veille. Rien de grave ou qui nécessite une guérison magique, mais bon, Isabeau était quelqu'un d'anxieux par nature.

Finalement, Ils croisèrent enfin le vieux lézard et l’exubérant Fiersaule engagea immédiatement la conversation tandis qu'Isabeau exécutait un petit salut à l'attention du parlementaire.

"Conseiller."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #2 le: 22 décembre 2014, 09:54:51 »
Le conseiller Prercion n'eut l'air surpris, ni dérangé par la présence des deux représentants de Valdemar. S'il se promenait chaque jour,  c'était à la fois pour sa santé, et pour donner l'occasion ceux qui voudraient lui parler de pouvoir le faire en dehors des occasions officielles. La stratégie idéale pour être mis au courant de tout sans avoir à faire d'efforts.

«Très bien, mersssi. Il est agréable de profiter d'un sssi beau sssoleil quand il fait encore frais.» Il fit une petite pause. « Je ne crois pas connaître vos noms, vous êtes de la délégation de Valdemar, n'est-ssse-pas? »

« Tout à fait. Je suis le trondi'irn Fiersaule. Et voilà Isabeau de Girier.»

« Un trondi'irn dans une délégation diplomatique? Comment sss'est amusant! Et vous, jeune fille, qu'est-ssse qu'une jeune apprenti Héraut vient faire ici? »

Fiersaule aurait parié que le vieux Tyrill savait parfaitement qui ils étaient. Alors pourquoi demander? Pour l'entendre de leur bouche?
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #3 le: 22 décembre 2014, 10:12:39 »
Avec un petit sourire Isabeau agita ses mains aux ongles legerement bleuis par l'encre, marque courante des scribes dans un monde ou l'on ecrit à la plume.

"Je suis les mains de Messire Barrn, Conseiller. Je fais partie des valises de l'ambassadeur."

Ca y est, elle avait le sourire diplomate vissé au visage.

"Par ailleurs, il est toujours passionnant de decouvrir de nouvelles choses autrement que dans les livres et j'étais ravie de decouvrir votre beau pays. Votre systeme politique me fascine, il me semble a la fois tellement distant du notre et proche en meme temps. Mais je m'emporte! Vous avez autre chose a faire que de discuter de cela avec une petite secretaire."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #4 le: 22 décembre 2014, 10:29:00 »
« Mais les secrétaires ont sssouvent de très bons avis, jeune fille.» Il sourit. «Oui, nous vivons dans une sssystème égalitaire où chacun a la posssibilité de sss'exprimer par la voix de ssses représentants à la Chambre des peuples. À Valdemar, sssi je ne me trompe pas, sss'est le roi qui décide de tout en fonction de ssses conssseillers. Or un homme ssseul peut parfois ssse tromper... »

« Un groupe de personnes aussi... si elles sont induites en erreur par des gens dont les intérêts vont à l'encontre de ceux du pays...»

« C'est en effet posssible. Mais sssi la majorité prend une désssision, même si elle est mauvaise, on peut essstimer qu'elle représente l'avis de la population. »

« La population aussi peut être induite en erreur...»

Fiersaule jeta un coup d'œil un peu désespéré à Isabeau, comme pour lui demander de l'aider.

Fiersaule n'était pas certain d'être vraiment la personne idéale pour parler de la sorte par sous-entendus. Et il n'avait pas prévu que la conversation viendrait sur un sujet aussi délicat aussi rapidement. Il tenta donc de la diriger sur le sujet qu'il avait prévu. Heureusement pour Fiersaule, le Tyrill se tenait de manière tellement raide qu'il n'était pas nécessaire d'être un Guérisseur pour comprendre qu'il souffrait.

« Mais, Conseiller Prercion, votre dos a l'air de vous faire énormément souffrir. Serait-ce l'orage de cette nuit qui aurait nu à vos articulations. Peut-être pourrais-je vous conseiller un remède ou l'autre? Isabeau, aurais-tu par hasard sur toi les huiles pour maître Barrn? »
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #5 le: 22 décembre 2014, 10:58:54 »
Isabeau capta impassiblement le coup d'oeil désespéré de Fiersaule et repris les commentaires que son approche naive et d'apprentissage ui permettaient

"Mais notre Roi n'est pas seul avec ses conseillers, il est soutenu et guidé par tout le cercle heraldique, venu de tout le pays et de toutes les classes de population. La voie du peuple est moins directe, mais elle n'est pas moins forte, car le Roi fait partit de notre cercle.

Isabeau reflechit un instant.

"Votre parlement est un porte parole interressant du peuple, mais je crains un peu que le systeme de representation et de vote ne dilue la responsabilité. Si une mauvaise decision est prise chez moi, elle repose sur les epaules de mon roi et il fera tout pour l'eviter a l'avenir, mais chez vous, n'y a t-il pas le risque qu'on accuse untel d'avoir bloqué le vote, mais qu'un tel accuse unautre d'avoir bloqué le projet sur tel detail et ainsi de suite, et qu'a la fin, chacun soit sur de son bon droit et innocent de la faute en question? "Le peuple" me semble une entité trop vague pour etre responsable des erreurs de gestion."

Docilement, Isabeau suivi la diversion du Trond'irn et son masque de mondanité disparut pour montrer sa compassion pour le vieux lezard.

"Si, bien sur, attendez..."

Elle attrapa sa sacoche et farfouilla dedans, ecartant les huiles de soins du poil  et la lotion pour les gencives de Rinnerl (ses molaires "de douze ans" commencaient à pousser) pour enfin sortir les huiles de massages legerement chauffantes et surtout anti-inflamatoire. Elle la passa à Fiersaule:

"Ca c'est l'huile de massage et..."

Elle refarfouilla un moment.

"Et cette potion calmante. Mais elle est pour kyree, je ne sais pas si c'est tres bon pour Messire Prercion?"
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #6 le: 22 décembre 2014, 11:26:56 »
« Sssi la Chambre prend une mauvaise déssision, c'est toute la Chambre qui en est ressponssable. Évidemment, ssseux qui ont voté contre pourront se consssoler en se disant que ce n'était pas leur choix, mais ils ssse sssentiront responsssables de n'avoir pas sssu mieux convaincre les autres. C'est un travail collectif, et c'est la responsssabilité de tousss qui est en jeu quand la Chambre ssstatue sur un sujet. Et le peuple demande des comptes à ssses représentants, ssans ssse soucier de leur vote propre, mais du résultat final. Mais je comprends que ssse soit un consssept difficile à comprendre pour quelqu'un qui a grandi dans une monarchie. »

Fiersaule n'avait personnellement pas d'avis sur la question. Il avait grandi dans un système politique très particulier et ne s'identifiait pas tellement au gouvernement de Valdemar. Il ne trouvait pas le système mauvais, au contraire, mais il ne pouvait se résoudre à le défendre contre un système qui lui semblait bien plus proche de celui dans lequel il avait grandi.

Le conseiller réalisa bien vite que la théorie politique n'était pas le sujet de prédilection du trondi'irn, et il ne chercha pas à relancer la conversation sur le sujet. Il laissa Fiersaule changer de sujet sans s'en offusquer et répondit avec une légère grimace à sa question.

« Oui, les orages d'été sssont particulièrement désagréables pour mes vieilles articulasssions. Et malheureusement, je n'ai pas le temps de me ménager en sssette période de... en sssette période particulière. »

Isabeau fouilla déjà dans ses affaires pour lui fournir l'huile de Barrn.

« L'huile peut être utilisée pour tous le monde, humains, kyree, tyrill. La potion calmante, par contre, n'est pas adaptée au conseiller Prercion.»

Il se tourna vers le tyrill.

« Voilà une huile qui soulagera vos douleurs. Il faut masser les zones douloureuses pour activer l'effet chauffant du mélange. Ce n'est pas l'huile la plus optimale pour un tyrill, car elle est prévue pour la fourrure d'un kyree, mais elle saura vous soulager provisoirement. Peut-être désireriez-vous que je vous fasse faire une huile plus spécifiquement adaptée à vous? »

« Oh, oui, sssi celle-sssi ssse révèle déjà efficassse, sss'est avec plaisir que j'accepterai. »

« Isabeau, peut-être peux-tu expliquer comment on applique une telle huile? Tu le fais finalement plus souvent que moi. »

Et cela lui donnerait l'occasion de réfléchir à comment réintroduire un sujet politique, mais de la manière adéquate.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #7 le: 22 décembre 2014, 12:26:56 »
Pour avoir vu fonctionner le panier de crabe qu'était la Cour Valdemaranne, Isabeau n'avait aucune confiance dans le systeme que lui defendait le saurien. Qu'il y ai quelques hommes de bien, oui, mais le pouvoir corromps. Cela dit, Isabeau savait qu'on pouvait alors objecter que le fait que les administrés aient du pouvoir sur leur suzerain avait du bon, mais elle doutait beaucoup que l'homme de la rue ai moyen de savoir toutes les conneries faites par son representant. le noble, lui, etait lié a sa terre et avait interet a la faire prosperer.

Mais bon. Elle savait qu'elle ne convaincrait pas son vis a vis et ce n'était certes pas le but. De plus, soyons honnete, sans les systemes de regulations divins qu'étaient les Compagnons, le systeme valdemaran ne serait pas mieux que l'Iftelien, loin de là. En fait, sans le bon sens du roi Valdemar premier, Isabeau aurait probablement plébiscité le systeme iftelien.

Mais la discussion portait désormais sur les traitements anti rhumatismes.

"On l'applique en faisant bien absorber l'huile par la peau. Ca suffit pour les articulation superficielles comme le coude ou le genoux, mais pour les articulations plus profondes, comme la hanche par exemple, il faut renouveler l'application trois fois à un quart de bougie d'intervalle pour que ça penetre en profondeur.. Et il faut la tenir eloignée des muqueuses, les vapeurs sont assez desagréables. Vous pouvez l'appliquer en cas de douleur aigue, mais il est plus efficace de s'en appliquer deux fois par jour en routine. Il ne faut pas dépasser 4 applications par jours. Ah et n'en mettez pas trop, ca ne sers a rien a part a libérer des vapeurs désagréables."

Isabeau resta silencieuse un moment, hesitant à lui proposer de lui en mettre, mais ce serait plutot tendancieux comme suggestion, tout ca... quand Rinnerl s'approcha d'elle et poussa de sa tete sa main libre. Isabeau se mit a lui gratouiller l'oreille.

"Et je vous présente Rinnerl, ma liée."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #8 le: 22 décembre 2014, 15:06:00 »
Ce qui était certain, c'était qu'Isabeau savait comment traiter les rhumatismes. En tant qu'assistante, elle n'avait sans doute pas eu le choix, mais on voyait l'application qu'elle avait mise à bien retenir les prescriptions des Guérisseurs. Prescriptions qu'elle pouvait maintenant indiquer de tête au conseiller tyrill.

«Merci. Je commencerai le traitement dès que possible. J'espère ne pas priver votre ambassadeur de ses médicaments, mais d'après ce que j'ai compris, vous êtes là, Fiersaule, pour vous occuper de sa santé. J'imagine donc que c'est vous qui vous occuperez de lui fournir ses huiles.»

Fiersaule acquiesça d'un signe de tête.

Alors qu'un silence s'installait, Rinnerl vint s'immiscer dans leur petit groupe. Elle avait sans doute suivi leur conversation de loin et avait eu envie de se montrer.

« Bonjour, Rinnerl. Alors, comment trouves-tu Iftel? »

Une fois que la jeune kyree eut répondu, Fiersaule reprit la parole.

«Comme vous voyez, conseiller Prercion, nous voyageons non pas avec un, mais deux kyrees. Sans compter un dyhéli, deux compagnons et un oiseau-lige. Dans ce pays, nos camarades se font bien moins remarquer que chez nous.»

Kreel, qui volait un peu plus loin dans les jardins, poussa un cri sonore. Il n'appréciait pas du tout qu'on ne le remarque pas.

«Enfin... ils se font moins remarquer. Je crois que cela faisait plaisir à Teren de voir des congénères d'un autre pays. Sans parler de sieur Barrn et de Rinnerl qui vivent plutôt loin des leurs et qui ici peuvent parler de sujet typiquement kyree.»
Il sourit. «Teren m'a d'ailleurs dit qu'il s'inquiétait un peu de voir les dyhélis d'ici devenir par trop conservateurs. Pour le moment, ils se contentent de protéger leurs intérêts, mais il craint que leur réserve naturelle ne les pousse à rejeter tout aide à leur voisin. Ce qui serait malheureux...»

«Et pourquoi donc?»

«Eh bien, parce que d'une part, des congénères à eux vivent à Valdemar. D'autre part, en s'isolant de la sorte, ils courent de risque de ne recevoir aucun soutien extérieur le moment où cela s'avérerait nécessaire.» Il fit une petite pause. «Heureusement, Teren a pu faire pencher la balance en racontant un peu les dernières nouvelles du pays. Enfin... je vous embête avec mes histoires de dyhélis.»
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #9 le: 23 décembre 2014, 10:08:09 »
Contrairement aux suppositions de Fiersaule, Isabeau n'avait jamais rechigné à prendre soin de Barrn. Bon, certes, a Haven, elle laissait ca aux domestiques ou aux guerisseurs, sous pretexte qu'ils étaient plus competents qu'elle, mais elle avait appris sans probleme quand ils avaient du quitter le pays( cela dit c'aurait du etre le boulot du trond'irn. Mais le trond'irn...). Bref. Barrn était son maitre, c'était son boulot que de le soigner.

"Ne vous en faites pas, Messire, il ne s'agit là que de le fiole pour quand il a des douleurs aigues, j'en ai une reserve à l'ambassade."

Rinnerl, qui ne desirait guere plus qu'un gros calin de sa mere adoptive pietina de la maniere caracteristique qui etait l'equivalant kyree du rougissement.

Eurm... C'est euh... Un peu bizarre, y a trop de gens pas humains et euh... y a le meme dieu partout.

Isabeau se baissa pour caresser energiquement sa kyree.

"Elle est plus habituée a Valdemar qui est une société plurireligionnaire et surtout humaine."

Mais sinon, c'est joli!

La discussion devint ensuite plus politique, Fiersaule abordant le sujet avec une subtilité qui ne semblait pas bien plus grande que celle d'Isabeau, a son humble avis. Mais bon... a la fin de la tirade de Fiersaule, elle ajouta une remarque:

"En meme temps, Iftel a tellement longtemps vecu coupé du monde. Cela doit etre difficile de voir au dela des vielles habitudes, malgré tous les signes."
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #10 le: 23 décembre 2014, 10:37:21 »
«Et tu n'aimes pas voir plus de gens comme toi?» demanda le conseiller d'une voix douce.

Puis Kreel vint se poser sur la croupe de Rinnerl et poussa un caquètement ridicule. Il transmit une image mentale à la ronde invitant Rinnerl à jouer avec lui, en le poursuivant à travers le jardin. Il lui mordilla l'oreille avant de s'envoler avec un cri moqueur.

La remarque d'Isabeau sur l'histoire d'Iftel fit sourire le tyrill.

«Oui, Iftel continue à se percevoir comme un monde à part. Nous vivons à côté des autres pays, ou en tout cas, c'est l'image que nous avons. Certains commerçants se plaignent de la concurrence, mais ils oublient qu'à l'époque déjà, les marchands étranges étaient autorisés dans le pays... Et le commerce est encore le moindre des maux. La guerre... personne ici ne veut pas la guerre, encore moins prendre position dans une guerre civile...»

«Guerre civile dans laquelle des gens extérieurs au pays sont très largement impliqués, d'après ce que nous en savons. Ici aussi, j'ai cru remarquer la forte présence d'étrangers aux alentours de la Chambre... C'est un peu paradoxal, de chercher à s'isoler des autres en prenant conseil auprès d'étrangers.»

Fiersaule avait soigneusement répété son texte avec Aénor. Ce n'était pas ses mots, mais ceux que la diplomate avait écrits pour lui. Évidemment, son ton enjoué et ses manières simples rendaient son discours beaucoup moins sérieux qu'il ne l'était. Mais c'était en fait le meilleur moyen de ne pas avoir l'air de faire la leçon à son interlocuteur.

«Mais je comprends les craintes des iftéliens. Ce que j'espère, c'est simplement que l'isolationnisme ne l'emporte pas. Ce serait une catastrophe pour le traité.»

«Une catastrophe... peut-être.»
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #11 le: 07 janvier 2015, 00:43:02 »
L'innocente question du parlementaire plongea soudain Rinnerl dans une confusion angoissée. Aussitot, Isabeau s'agenouilla contre elle, lui envoyant tout son amour et tout son calme. Elle ne savait pas ce qui arrivait à sa protégée, mais la tactile petite (!) créature se trouva tres vite entourée d'un cocon réconfortant émanant d'Isabeau et de Bethaniel.

Non. Quand y en a trop... des gens mauvais arrivent. Et... tuent.


Une vague de panique traversa en une seconde Isabeau et Bethaniel. Bonne Dame, voila que les souvenirs de petite enfance de Rinnerl remontaient. Isabeau calina et gratta Rinnerl encore quelques instants jusqu'à ce qu'elle sente que l'angoisse de la petite était passée.

"Pardon, Messire. La communauté de Rinnerl a été décimée par une troupe de brigands" Apres tout, ce n'était pas faux "C'est comme ca qu'elle est arrivée à ma garde."

Puis la jeune femme repris le cours de la conversation. Conversation qui l'agaca bien vite. Elle savait bien que c'était là le jeu politique, mais serieusement, tant d'aveuglement...

Mais serieusement, ce mec a l'air d'ignorer qu'un traité d'alliance est vachement moins utile quand un des partis refuse de parler aux autres! Evidement qu'un retour à leur foutu isolationnisme romprait de facto le traité!
Calme toi...

Mais je ne comprend pas. Comment vous isoler du monde pourrait-il vous eviter une guerre, surtout civile?"

Le role de Fiersaule était celui du bouffon, celui d'Isabeau de l'eleve.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #12 le: 17 janvier 2015, 09:52:04 »
Le conseiller Prercion n'épilogua pas sur le passé de Rinnerl, un sujet visiblement délicat. Kreel par contre semblait bien décidé à changer les idées de la kyree. Comme sa première tentative d'entraîner la jeune fille dans un jeu avait échoué, il revenait maintenant à la charge, cherchant à titiller Rinnerl en lui tournant autour à grand renfort de caquètements ridicules.

: Jouer avec Kreel! :

Et il s'éloigna à nouveau, espérant de tout cœur que la kyree le suivrait cette fois.

Isabeau ne parlait visiblement pas de la même guerre civile que le conseiller. Elle pensait à celle qui menaçait clairement Iftel, oubliant que peu dans le pays semblaient conscients de la situation. Prercion parlait quant à lui de la guerre civile de Rethwellan, et du refus de son pays de prendre position.

«SSSette guerre sssivile ne nous conssserne en rien. Elle conssserne Rethwellan. Notre pays n'a aucune envie de ssse mêler d'une guerre intérieure. Nous préférons attendre de voir qui sssera sssur le trône au final.»

«Je comprends le point de vue, mais Rethwellan s'est aussi engagé dans une guerre injustifiée comme Valdemar. Or, en vertu du traité, Iftel devrait apporter son soutient...»

«... Mais à qui? Quelle cause est la plus légitime? Rethwellan prétend que vous avez tenté de faire asssasssiné le prince Rafael, tandis que Valdemar prétend au contraire avoir mis la famille royale et le sssouverain légitime à l'abri. Qui croire? Qui sssoutenir?»

«Je comprends parfaitement que ce soit difficile de prendre parti dans ce conflit. Mais Iftel ne s'est pas contenté de ne pas prendre partie... Vous ne pouvez pas ignorer que ces conseillers étrangers qui gravitent autour de la Chambre arrivent tout droit de Rethwellan... Que vous décidiez de rester neutre dans un conflit entre deux membres du Traité me semble être sage. Mais ce n'est pas ce que vous faites...»

«Je... Je ne vois pas de quoi vous parlez...»

Fiersaule lança un regard entendu à Isabeau. Entendre les injustices commises ses derniers temps à l'encontre de ressortissants de Valdemar de la bouche d'une innocente jeune fille serait sans doute plus facile pour le vieux conseiller.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re : [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #13 le: 30 juin 2016, 13:57:02 »
Cette fois, Rinnerl suivit Kreel, encouragée par Isabeau. Et bien lui en pris puis que Fiersaule lui demanda bientôt d'aborder des sujets qu'elle n'avait pas envie d'évoquer devant sa camarade poilue. Elle replongea mentalement dans les récits des victimes de l'usurpateur et commença à raconter, lentement, oppressée par l'horreur de son récit. Elle ne regarda pas le conseiller dans les yeux, de peur qu'il n'y lise sa rage, émotion bien trop agressive.

"De quoi nous parlons? Nous parlons de ces familles décimées sur simple caprice du monarque. De ces familles passées au fil de l'épée qui  sont finalement les plus chanceuses. Parce qu'il y a les autres. Les femmes, les filles, parfois les jeunes garçons violés en réunion sous les yeux de leur famille. Les Peres, les frères, à qui on promet que s'ils observent le supplice de la mère sans bouger la petite sœur sera épargné. Qui ne peuvent retenir leur larmes, condamnant la pauvre enfant à rejoindre sa mère."

L'apprentie héraut ferma les yeux, les points crispés pour s'exhorter au calme. Elle sortit son mouchoir et s'essuya les yeux dont coulaient des larmes de rage, espérant que son geste un peu précieux camoufle la colère qui l'habitait et la travestisse en tristesse. Elle devait jouer l'innocente, pas la harpie. S'étant reprise, elle leva sur le conseiller un regard de tristesse et de fatalisme.

"Et au cas où les survivants n'auraient pas compris, ils volent ou pire, brulent les récoltes en repartant. Parce que la faim, ça éduque, vous voyez. Les puits souillés, ça élève. Et ne parlons même pas des impôts impossibles à payer qui fournissent le prétexte à ces expéditions sanglantes."

Isabeau, très pale, revoyait le quartier des réfugiés, au sud de Haven, ou le héraut du roi lui avait suggéré de se rendre avant de partir en mission, histoire de comprendre vraiment la situation de ces gens et la nécessité de la guerre contre Rethwellan. Elle avait parlé avec une jeune femme, la petite sœur citée plus haut. Elle et son frère avaient survécu au massacre de leur village et avaient fuis coute que coute, malgré les lourdes blessures de la jeune fille, vers le nord et la frontière.

"Je ne suis qu'une jeune secrétaire, messire. Mais je pose la question: un traité ne devrait-il pas moralement lier les peuples plus que les gouvernements? Si Rethwellan martyrise son peuple mais que nous l'accueillons, le soignons et l'aidons, ne devriez-vous pas nous soutenir, quelques soient les questions de légitimité?"
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re : [Isabeau] Diplomatie horticole
« Réponse #14 le: 03 juillet 2016, 11:56:24 »
Tant Fiersaule que le conseiller Prercion furent surpris par le tour que prenait la discussion. Alors que le Trondi'irn avait tenté d'aborder la question des influences extérieures que subissaient le conseil d'Iftel, Isabeau avait continué sur le sujet de la guerre civile à Rethwellan. Si son discours manquait de structure et de rhétorique, le fond en était très clair, et il fit grande impression sur le Tyrill, plus habitué à la langue de bois qu'à celle du cœur.

Le Tayledras ne put retenir un petit rire intérieur. Aucun plan ne résistait jamais à la réalité. Il avait été prévu qu'ils tentent de se renseigner sur les mages rôdant autour des conseillers et de rallier le chef des Tyrills au clan pro-Valdemar. Or là il n'était plus tellement question ni de Iftel ni de Valdemar. Mais si la Grise tenait tant à utiliser la manière forte pour convaincre le conseiller du bien-fondé de la politique extérieure de Valdemar, Fiersaule l'y aiderait de son mieux.

« Vous comprenez maintenant pour chez nous ce sont les Hérauts qui font la loi. Elle soulève un point important. Un pays, c'est avant tout le peuple qui l'habite. Or ce peuple fuit devant les troupes de Thelarson et vient se réfugier chez nous. Cela ne donne-t-il pas de la légitimité à notre position?»

Pour Fiersaule, qui avait grandi dans une société où personne ne détenait réellement le pouvoir, la réponse à cette question était évidente. Si le peuple ne soutenait pas son roi et préférait Valdemar, c'était donc que le roi n'avait aucune légitimité à parler pour lui.

«Présenté comme cela... cela demande à réfléchir. Comprenez bien que je compatis avec ces réfugiés et que je comprends la position de Valdemar. Mais je ne peux prendre la décision ssssseul... en me basant sur la parole de deux persssssones ssseulement, valdemaranes de surcroît.»

«Il est certain que nous sommes moins nombreux que nos détracteurs. Mais nous n'avons pas les moyens d'envoyer une douzaine de mages à Iftel. Ils sont déjà trop rares chez nous. »

Plus habitué que d'autres à lire le visage des non-humains, Fiersaule détecta chez le Tyrill une inquiétude grandissante. Malgré ses paroles, le discours d'Isa l'avait quelque peu ébranlé. Il était facile d'ignorer la souffrance et le malheur quand ils n'étaient que des variables dans un calcul politique, mais cela s'avérait beaucoup plus compliqué une fois que l'on nous avait mis le nez dedans.

Gêné, le conseiller se tourna vers Isabeau.

«Est-ce vraiment aussssssi horrible que vous le dites? L'avez-vous vu vous-même? »