Auteur Sujet: Retour au bercail  (Lu 805 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Retour au bercail
« le: 20 août 2018, 20:14:38 »
La vue de Heaven au coucher du soleil était magnifique. Enora ne se laissait jamais de ce spectacle, ou peut-être que c'était la nostalgie d'être toujours sur les chemins qui faisait battre son coeur à la vue de ce qui était devenu synonyme de maison. Alors que Jorel les rapprochait lentement de la ville, la Héraut laissait son regard vagabonder et s'abreuver des couleurs dansant sur la ville.

Elle était heureuse de revenir au bercail après de si long mois sur la route. C'était un temps de paix, mais il n'y avait pas vraiment de repos pour les flèches... la seule différence étant le contenu des lettres et des paquets qu'elle transportait. Des courriers spéciaux et urgents, mais plus aussi critiques. Néanmoins, la jeune femme avait une grande conscience professionnelle et elle s'acquittait de sa tâche avec autant de diligence qu'en temps de guerre.

Revenir à Haven lui rappelait aussi, presque à chaque fois, tout ce qu'elle avait vécu depuis son arrivée à la capitale. Elle serait heureuse de revoir la Reine si cette dernière pouvait faire un peu d'espace dans son horaire charger. Leur amitié datait de leur adolescence, mais leur devoir respectif les avait éloignés beaucoup. Pas que leur amitié soit moins forte, mais elle ne se voyait plus autant, et Enora ne connaissait plus les ragots de la court et n'y avait plus sa place non plus.

Il faudrait aussi qu'elle pense à répondre aux dernières missives de Ann'dra, il y en aurait certainement quelques-unes qui l'attendaient dans sa chambre après avoir été loin de la capitale aussi longtemps. Le Kal'enedral lui manquait, son frère de coeur, plus proche que ses propres frères et soeurs... mais c'était normal au vu de la différence d'âge qu'elle avait avec ses frère et soeur de sang. Il faudrait quand même qu'elle planifie une petite visite éventuellement. Elle les aimait bien quand même. Et puis, elle devait avoir un nouveau neveu ou une nouvelle nièce maintenant. Sa soeur la plus proche était enceinte lors de sa dernière visite... ce serait son ou sa quatrième. Comme le temps semblait filer vite quand on était occupé.

Elle sourit alors qu'elle arrivait en vue de la porte de la ville. Elle serait heureuse de renouer avec ses collègues hérauts qui seraient présents au collégium. Avec la bibliothèque aussi, elle avait beaucoup négligé de travailler les diverses langues qu'elle connaissait, au contraire de son entrainement à l'épée qu'elle ne négligeait jamais. Peut-être qu'elle pourrait s'acheter quelque petit livre à emporter avec elle pour moins perdre la main. Ce n'était pas comme parler et pratiquer, mais elle garderait son esprit aussi entrainé que son corps.

Elle sortit de sa rêverie quand elle remarqua quelqu'un qui semblait venir à sa rencontre.

Riannon

  • Bardes
  • Diapason de la cour
  • Messages: 201
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Âge: 35 ans
Re : Retour au bercail
« Réponse #1 le: 23 août 2018, 12:16:29 »
La guerre avait détruit tant de vies... mais grâce à la déesse ou aux autres dieux, la paix était enfin de retour. En tant que résidente du palais, Riannon avait enfin le droit de sortir sans escorte, juste pour profiter de l'été et de l'air moins lourd qu'au palais. elle avait donc sellé un cheval, son préféré, et elle s'était enfuie sur les routes entourant Haven pour chercher l'inspiration pour la ballade sur la déesse qu'elle composait...

A peu près à mi-chemin de ce qu'elle avait prévu, elle aperçut de loin une silhouette bien reconnaissable: la blanche héraut Enora. Trop tard pour se cacher, donc la doyenne se dirigea vers la jeune femme.

"Bienvenue à haven, héraut." sourit Riannon. "Vous revenez de loin?"

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : Retour au bercail
« Réponse #2 le: 24 août 2018, 02:43:23 »
Énora reconnut la cavalière qui semblait venir vers elle, la doyenne des bardes Riannon. La héraut connaissait peu la virtuose, mais elle avait eu affaire à elle quelquefois quand elle était encore une élève et elle avait beaucoup de respect pour la femme autant que ses oeuvres. 

"Bonjour Doyennes, merci de votre accueil." Elle sourit avec une pointe d'humour en répondant à la question. "Je dirais que d'un peu partout dans le royaume. Je crois avoir fait toutes les baronnies depuis mon départ de Haven."

Elle fit mine de regarder partout autour d'elle.

"Qu'est-ce que vous faites par ici ? Vous me cherchiez ou c'était une tentative d'évasion ?" Depuis ses années d'écoles, elle avait développé un peu son sens de l'humour.  Et elle espérait quand même qu'on n’avait pas besoin d'elle. Elle n'aurait rien contre une balade dans les alentours de la ville, mais elle espérait ne pas reprendre du service sitôt arrivé.

Riannon

  • Bardes
  • Diapason de la cour
  • Messages: 201
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche
  • Âge: 35 ans
Re : Retour au bercail
« Réponse #3 le: 26 août 2018, 12:49:41 »
Riannon était presque aussi reconnaissable que la jeune femme qui venait à sa rencontre. qui n'avait jamais vu la grande compositrice? qui ignorait que sa fille était un cas à prendre avec des pincettes? Même en étant allée sur son trjet parmis les barronnies, Enora ne pouvait ignorer qui Riannon était. D'ailleurs elle le prouva en interpellant la doyenne par son titre. Riannon eut un grand sourire:

"c'est mon plaisir" répondit-elle. "je crois que je vous envie de partir ainsi sur les routes. l'envie de partir va de paire avec mon envie de composer. peut-être devrais je faire comme vous? mais vous devez être épuisée? "

L'humour de la jeune blanche héraut fit sourire de nouveau la Doyenne.

"je suis là pour vous accompagner jusqu'aux bains que vous avez mérité!"

Un clin d'oeil plus elle donna sa vraie intention:

"maintenant qu'on a le droit de sortir de la ville je profite de chaque moment de relâche pour me promener un peu. c'est un peu une tentative d'évasion comme vous dites. et elle est bientôt fini. Si vous voulez je vous raccompagne aux écuries? Votre... Jorel c'est ça? doit avoir beaucoup de kilomètres dans les pattes."


la doyenne salua poliment jorel d'un signe de tete.

Héraut Enora

  • Hérauts
  • Mignonnette blanc sur blanc
  • Messages: 549
    • Voir le profil
  • Compagnon ou Familier: Jorel
  • Âge: 21 ans, 1ere Déca automne
  • Langues: Valdemarien | Shin'a'in | Hardonien | (oral) Karsite | (oral) Tayledras
Re : Retour au bercail
« Réponse #4 le: 11 septembre 2018, 17:39:14 »
Enora sourit quand Rhiannon lui exprima pensée partir sur les routes. Elle comprenait ce qu'elle voulait dire au moins un peu. Elle n'avait rien d'une musicienne ou d'une poète, mais malgré la vitesse à laquelle elle voyageait en tant que flèche, elle était toujours enchantée par les paysages et les gens de Valdemar. Elle ne se lassait jamais de regarder défiler devant ses yeux le pays qu'elle aimait tant.

"Ce n'est pas une mauvaise idée, il y a tant de belle chose à voir et de gens intéressants à rencontrer en dehors de la capitale."

Elle hocha la tête quand Rhiannon affirma que la jeune héraut devait être fatigué. Elle était épuisée.

'Après tous ses mois sur la route, oui, Jorel et moi sommes fatigués, et je rêve d'un bain depuis quelques jours." Elle sourit avec amusement. "Néanmoins, ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas épuisés au point de nous endormir en chemin. Et vous êtes la bienvenue pour nous accompagner jusqu'au Collégium, mais je ne voudrais pas vous empêcher de vivre votre escapade non plus... À moins que vous n'ayez envie d'avoir des nouvelles du reste du pays, j'imagine ?"

Après tout, les bardes n’étaient pas les seuls à entendre les rumeurs et savoir ce qui se passait en dehors de la capitale. En tant que flèche, il y avait des choses qu'elle ne pouvait révéler, mais les petits potins et anecdotes amusants n'en faisaient pas partie.