Auteur Sujet: Flagrant délit(ce)  (Lu 1754 fois)

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Flagrant délit(ce)
« le: 12 mai 2020, 09:06:59 »
9e jour de la 6e décade d'Été 1485 - chambre d'Irmingarde

Méra avait dû se lever aux aurores. Jarhindel dispensait un cours extraordinaire aux jeunes Hérauts en vue de l'attaque qui aurait lieu bientôt. Or, s'agissant d'une leçon qui n'était pas prévue par dans les plannings, il avait été forcé de l'organiser à la première heure du matin.

Quand Méra lui avait demandé la nature du cours, il avait parlé de leur enseigner le combat en duo ainsi que contre plusieurs adversaires simultanément. La brunette avait proposé de l'assister, mais le maître d'armes s'était déjà trouvé un assistant spécialisé dans le domaine pour l'aider - en l'occurrence Wylan. La jeune femme se retrouvait donc désœuvrée pour le moment.
 
Après avoir profité de traînasser au lit - un bon quart de marque, au moins - elle avait commencé à s'ennuyer. Elle avait donc rejoint le réfectoire. À cette heure, seuls les plus matinaux étaient là. Et la plupart bâillaient à s'en décrocher la mâchoire. Méra, elle, n'avait jamais aucun problème à se réveiller. À peine sortie du lit, elle était aussi exubérante qu'en pleine journée.

Elle discuta joyeusement avec Joald qui était tombé du lit. Puis d'autres Hérauts vinrent les rejoindre. Et on commença à se partager les dernières rumeurs en date. Puis quelqu'un mentionna Mina. Méra écouta religieusement, de plus en plus amusée. Puis elle se dépêcha de finir son assiette avant de littéralement voler jusqu'à la chambre de son ancienne pupille. Elle donna un rapide coup sur le montant de la porte et n'attendit pas pour entrer.

«Mina, tu devineras jamais...»

Elle s'arrêta net. Mina était au lit avec un homme. Et d'après ce qu'elle voyait de sa plastique et de ses boucles, il s'agissait de Wilfried. Celui-ci leva vaguement la tête et lui adressa un sourire endormi.

«Ah si... je pense qu'en fait, tu devineras très bien!» Elle dut contenir un éclat de rire. «Très bon choix, Mina!»

Wilfried esquissa une petite courbette. Elle aussi avait en son temps connu quelques délices dans les bras du beau bouclé.
« Modifié: 12 mai 2020, 16:54:17 par Héraut Méra »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #1 le: 12 mai 2020, 16:05:57 »
Mina n'était pas du matin.
Enfin, elle était tout à fait capable de se lever aux aurores et d'amputer sa nuit de quelques heures de sommeil, seulement, dans ce cas-là, il ne fallait pas lui demander d'être aimable. Mera, avec son exubérance constante dès qu'elle posait un pied hors du lit le savait très bien, et s'en moquait éperdument. Sous prétexte qu'elle avait l'habitude de faire avec - souvenir de sa probation - elle continuait de le faire.

Ce n'était pas censé être un problème ce matin. Épuisée par ses journées d'entraînement, et sa soirée où elle avait un peu abusé de tout, Mina avait prévu de faire une grasse-matinée, pour une fois. Et elle dormait comme une souche quand elle entendit la voix de sa mentor la tirer bien trop brutalement du sommeil.
Elle mit du temps à remettre les mots dans l'ordre et plus encore à leur donner un sens. Quand son cerveau émergea, et ses sensations aussi, Mina réalisa alors qu'elle était à moitié nue dans son lit - juste sa tunique et sa culotte - avec un homme presque totalement nu lui -en simples caleçons. Un homme qui n'était pas Beltran. La présence de Mera était anecdotique. Sous la surprise, elle glapit et poussa l'homme à ses côtés qui dégringola par terre.
Enfin, elle se souvint alors que Wilfried geignait:

"Merde, Mina, c'est plutôt brutal comme réveil..."
"Par les Dieux Wilfried je suis désolée!"

Elle se leva pour l'aider mais gémit de douleur. Elle avait mal au crâne. Elle n'avait pourtant pas abusé sur l'alcool, mais elle le supportait mal, elle le savait. Elle tendit la main à Wilfried et il fit semblant de s'en servir pour se relever.

"Bonjour sinon." plaisanta-t-il.
"Mhh..." gromela-t-elle.

Elle se tourna vers Méra en enfilant le bas de son uniforme tant bien que mal.

"Sérieux tu peux pas attendre qu'on t'ouvre? T'as jamais l'impression de déranger?!"

Wilfried récupéra ses vêtements au sol et rejoint Méra à qui il fit une bise sur la joue. Puis il lui fit un sourire enjôleur:

"Je vais me laver, t'as pas envie de laisser ta pupille se réveiller et venir me tenir compagnie?"

Irmingarde ne put vraiment retenir un sourire amusé.
« Modifié: 12 mai 2020, 19:04:37 par Héraut Irmingarde »

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #2 le: 12 mai 2020, 18:38:56 »
«Déranger, moi? Jamais. Et au pire, je m'en fiche. J'assume.»

En fait, Méra adorait déranger. Elle aimait bousculer, mettre mal à l'aise, remettre en question les habitudes des gens. Elle assumait parfaitement son côté emmerdeuse, n'en déplaise à Mina.

Elle profita pour admirer la plastique de Wilfried quand il se leva. Celui-ci, d'ailleurs, vint lui proposer de le rejoindre pour ses ablutions. Elle lui rendit son baiser qu'elle ponctua d'une petite tape sur les fesses.

«Mmhhh... ce serait avec plaisir, mais Jarhindel est du genre jaloux. Tu es certain de vouloir prendre le risque qu'il te provoque en duel?»

De fait, ce n'était pas du tout le genre de Jarhindel. Par contre, Méra avait rapidement compris qu'il était très rethwellanais dans sa conception du couple, et qu'il n'accepterait jamais qu'elle puisse coucher avec d'autres que lui. Pour le moment, cela lui convenait. Elle était, malgré tout, très amoureuse.

Méra regarda Wilfried s'éloigner, son regard s'attardant sur ses fesses. Puis elle reporta son attention sur Mina.

«Dis voir, toi, quand tu te lâches, tu ne fais pas les choses à moitié. Tu as réussi à choisir un des hommes les plus sexys du Cercle.»

Elle vint s'asseoir sur le lit de la jeune femme repoussant les draps froissés pour se faire de la place.

«Et? C'était bien?»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #3 le: 12 mai 2020, 21:45:13 »
"Tu sais qu'assumer quelque chose ne le rend pas moins pénible?

Elle fini d'ajuster à peu près son uniforme - elle aussi devait se doucher, mais elle attendrait une heure plus creuse, fichu douches communes ! - et ajouta:

"Bien sûr que tu sais..."

En bien des aspects, Méra était le contraire de Mina. Elle, par exemple, détester positivement déranger autrui. Mais elles s 'entendaient bien grâce à leurs différences.
Le bref échange entre Wilfried et sa mentor lui fit soupçonner une aventure antérieure entre eux. Pas que toucher les fesses d'un homme avec qui elle n'aurait pas couché embarrasse le moins du monde Méra, mais il y avait un truc dans l'air. Ce que le Héraut confirma:

"Dommage, ça nous aurait rappelé le bon vieux temps. J'aurai essayé. Tu penses bien que j'ai appris pour toi et le maître d'arme. Je ne t'imaginais pas si exclusive..."

Il fit une moue charmante. Cet homme savait diablement jouer de sa séduction naturelle. Le traître.

"J'aimerai bien savoir quand même ce qu'ont en plus ces hommes d'armes pour attirer à eux les plus jolies femmes du Cercle ! Je suis terriblement curieux, et jaloux. Mais pas au point de les provoquer, je tiens bien trop à moi!"

Sur cette déclaration, il sorti, semblant assez fier de lui. Wilfried était un homme aux manières un peu rustres, mais il s'aimait beaucoup, très conscient de son charme animal.

Mina n’espérait quant à elle même pas que sa mentor la laisse tranquille, aucune chance, elle devait jubiler d'être arrivée à cet instant. Que rêver de mieux en effet que de surprendre sa pupille si coincée au lit avec un autre ?!

Elle attrapa son peigne pour commencer à démêler sa crinière. Elle avait oublié de les tresser avant de dormir, grossière erreur ! Ils étaient plus court qu'avant, pour des raisons pratiques - leur entretien était un luxe au Front, et les cheveux... ça prenait très facilement feu! - mais demandaient quand même des soins.
Elle ne savait pas trop comment répondre à Mera qui semblait dans l'attente de révélations croustillantes. Elle allait probablement la décevoir, et même sur un sujet si trivial, elle détestait l'idée de la décevoir. Habitude de pupille à mentor, certainement. Enfin, heureusement qu'elle ne cherchait pas se reconnaissance jusqu'au point de suivre tous ces conseils en matière de relations amoureuses...

"C'était... probablement bien moins captivant que ce que tu imagines Méra. Je suis même certaine que tu sais mieux que moi à quel point Wilfried est bon amant."

Elle donna de grands coups de peigne rageurs pour venir à bout d'un nœud.  Finalement elle rajouta, comme un cadeau qu'elle lui faisait :

"Même si j'ai eu un aperçu très agréable de ses talents."


Interlude, ou les talents du Héraut Wilfried - ! Alcôve !

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #4 le: 13 mai 2020, 08:06:08 »
«Mmhh... je ne peux pas répondre pour Mina, mais dans mon cas c'est évident. J'adore être dominée physiquement. Donc il me fallait soit une armoire à glace, soit un homme aux compétences martiales suffisantes pour me maîtriser.» Elle lui fit un clin d'œil. «Mais rassure-toi, ce n'est pas mon seul critère quand je choisis un homme.»

Elle lui adressa un sourire qu'elle savait à la fois ravageur et carnassier

«Et je ne suis pas "exclusive". J'ai suffisamment de respect pour Jarhindel pour ne pas vouloir lui faire du mal si je peux l'éviter. Or, tout se sait toujours très vite dans le cercle...» Tant qu'elle était coincée à Haven, il était hors de question qu'elle ait une aventure. «Et je suis très amoureuse.»

:Combien de temps tiendras-tu quand tu seras à nouveau envoyée en mission?:
:Aucune idée. Et je n'ai pas envie de me poser la question maintenant. Nous verrons bien le moment venu.:


Wilfried s'esquiva enfin et elles se retrouvèrent seules. 

Méra, malgré le plaisir évident qu'elle avait pris à surprendre Mina dans une position compromettante, voyait bien le malaise de sa pupille. Laquelle entreprit de se démêler les cheveux à grands coups de peigne rageurs.

«Un aperçu uniquement?» Elle poussa un soupir exagérément long. «Tu arrives à mettre dans ton lit un des deux Hérauts les plus séduisants du cercle et tu parviens à simplement avoir un "aperçu" de ses talents? Je ne sais pas si je dois être admirative ou juste totalement incrédule. En fait... tu m'impressionnes. Tu dois avoir un sacré contrôle de toi-même.»

Méra, lasse de voir Mina maltraiter ses cheveux, lui prit le peigne des mains et la fit asseoir sur le lit. Elle se releva et entreprit de les lui peigner avec douceur.

«Que s'est-il passé, sincèrement?» Contrairement à Mina, elle ne s'acharnait pas avec force sur les nœuds. Elle utilisait ses ongles pour défaire les cheveux les plus emmêlés. «Tu aimes encore bien trop Beltran, n'est-ce pas?»
« Modifié: 13 mai 2020, 08:13:07 par Héraut Méra »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #5 le: 13 mai 2020, 11:55:26 »
L'explication de Mera amusa beaucoup Wilfried et elle entendirent l'écho de son rire puissant rebondir contre les murs du couloir.
Mina était habitueé à entendre sa mentor parler de ses préférences sexuelles comme elle évoquerait la météo, aussi ignora-t-telle sa remarque et jugea-t-elle inutile de répondre. Elle fut plus surprise d'entendre Méra déclarer combien elle était amoureuse.

Comme prévu, l'assistante du maître d'arme la morigéna, mais plutôt gentiment, quand elle lui révéla la vérité. Elle ne sut pas quoi répondre tout de suite, et se laissa entraîner sur le lit pour une séance de démêlage en règle, et en douceur. Le genre de chose qu'une mère fait pour sa fille, et que Mina n'avait jamais connu. Elle apprécia tout de suite l'exercice. Et finit par expliquer:

"Je crois pas qu'il faille avoir un grand contrôle de soi-même. Comme si partager un lit avec un homme voulait forcément dire qu'on allait coucher avec, c'est ridicule. Même si Wilfried est... renversant."

Elle se permit un petit sourire qui devait s'entendre dans sa voix.

"J'ai essayé de... m'ouvrir à d'autres horizons. Sincèrement. Wilfried est le seul qui m'a plu assez pour envisager de... enfin tu vois. Il a réussi à provoquer chez moi des choses, je..."

Malgré sa peau mate, sa nuque devait être rouge d'embarras.

"Ce n'est pas juste parce qu'il est beau, même s'il est, non mais tu as vu ces cheveux ?!"

La Boutefeu rit quelques secondes.

"C'est une personne intéressante, avec un charme... ravageur. Je ne sais pas pourquoi il m'a fait tant d'effet. Peut-être parce que ça faisait longtemps que... tu vois quoi. Et c'était bien. Très bien. Sauf que je suis le genre de personne qui a besoin d'aimer pour aller plus loin, ou si loin en tout cas. Je l'ai découvert dans ses bras. Mais il a... comment dire ça... je vais reprendre ses mots tient. Il m'a dit qu'il n'y avait pas de mal à se faire du bien et m'a, mhh..."

Elle passa sa main sur son visage, gênée comme jamais. Puis elle murmura:

"... soulagée. Enfin tu vois quoi ! La preuve que je ne me contrôle pas aussi bien que tu le crois, parce que je peux t'assurer que j'ai complètement oublié qui j'étais à ce moment là."

Elle se racla la gorge pour se ressaisir.

"Mais il n'est pas Beltran. Et oui je l'aime. Trop je ne sais pas, c'est possible ça ? Encore c'est sûr. Je n'ai jamais arrêté. Il a été idiot, et moi aussi. Je n'aurai pas du me braquer autant, et les choses que j'ai dites... Je n'ai pas su comment gérer ça après. Et lui... enfin tu sais bien ce qu'on a entendu dire à son sujet, cette femme qui a ramené chez lui. Il me manque. C'est avec lui que je veux être, et pas un autre. Mais je ne sais même si lui le veut. Si on pourrait se pardonner nos attitudes respectives."

Méra ne pouvait pas le voir, mais elle avait les yeux humides. Elle essaya de plaisanter:

"C'est qui le second Héraut le plus sexy du Cercle ? Noam ?"

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #6 le: 13 mai 2020, 12:22:42 »
«Pour n'importe quel autre homme, en effet, je t'aurais donné raison... mais Wilfried, sérieusement? Il met littéralement le feu aux draps quand il se couche dedans.»

Méra se rappelait avec précision de chacune de ses rencontres avec le beau Héraut. Et elle n'en regrettait aucune.

«Et il te fait de l'effet parce qu'il sait très bien jouer de son corps et de ses attitudes. Là, tu l'as vu quand il essaie de mettre une femme dans son lit. Imagine le même talent au service de la politique, par exemple? Je t'assure que, quand il le souhaite, il est capable de ramener tout le monde à son point de vue. »

Méra ne l'avait vu qu'une fois à l'œuvre. Elle était ressortie bouche bée de la réunion. Aénor savait convaincre les gens par ses arguments et par son charme discret et efficace. Wilfried, lui, usait de son sourire et de son charme ravageur sans vergogne. Sur les hommes, il adoptait une attitude légèrement différente. Mais elle l'avait vu ressortir d'une entrevue bras dessus bras dessous avec son pire opposant.

Mina donna enfin quelques détails sur sa nuit et Méra secoua la tête devant sa pudibonderie.

«Soulagée... bah voyons.» Elle leva les yeux au ciel. «Et tu ne lui as même pas rendu la pareille? Ça ne m'étonne pas qu'il se soit montré aussi entreprenant alors qu'il sortait juste de ton lit.»

Même Wilfried avait normalement la décence d'éviter de séduire une femme sous les yeux de sa précédente partenaire. À la limite, il proposait un plan à trois, si la nouvelle arrivante lui semblait trop irrésistible.

Comme elle l'avait deviné, Mina avoua que c'était bien ses sentiments pour Beltran qui l'empêchaient de profiter de la compagnie d'autres hommes. Tandis qu'elle la peignait, elle sentit la jeune femme se raidir un peu. Puis tenter de détourner l'attention en revenant à un sujet plus léger.

«Évidemment que je parle de Noam. Mais bon... depuis les rumeurs qui ont circulé, il est beaucoup moins volage.»

Méra batailla avec un nœud particulièrement récalcitrant avant de reprendre.

«Qui sait, peut-être arriverez-vous enfin à grandir, Beltran et toi? Je suis désolée de le dire si brutalement, Mina, mais ton couple avec Beltran, jusqu'à maintenant, ne reposait sur pas grand-chose de solide. Il serait temps de le construire de manière plus durable, si vraiment tu veux t'engager avec lui. Sinon, des crises comme celle-là, tu en vivras régulièrement, jusqu'à ce que vous ne puissiez plus recoller les morceaux.» Elle reposa le peigne sur le lit. Puis, elle sépara les cheveux de Mina en trois mèches de taille égale et commença à les tresser. «Une différence d'âge aussi importante, ce n'est pas facile à gérer. Tu découvres à peine la vie, et lui a déjà une fille. Tu es à l'âge où tous les horizons s'ouvrent à toi, et lui à celui on a envie de s'installer.» Elle eut une brève image de Wylan et ne put s'empêcher de glousser. «Enfin... la plupart des gens de l'âge de Beltran ont cette envie.» Elle fixa la tresse d'une lanière de cuir. «Son attitude lors de ce mariage est bien la preuve de cet écart. N'importe qui un minimum au courant de ton passé sait que te parler de mariage c'est courir droit à la catastrophe. Conclusion, Beltran est un idiot et il te connait mal.»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #7 le: 13 mai 2020, 15:24:13 »
Mina écouta avec beaucoup d'attention le portrait que fit Méra de Wilfried. Elle le connaissait trop peu encore pour avoir réalisé tout ça, mais visualisait effectivement tout à fait combien il pouvait faire adhérer les gens à n'importe quelle cause. Un don de persuasion naturel ? Ca expliquait pourquoi tant de monde avait tenu à le voir des son retour pour le fêter.

"Wilfried est définitivement un personnage intéressant."

Puis elle se fit taper sur les doigts pour avoir été si égoïste envers son amant, mais Mina se défendit:

"Je t'assure qu'il y a trouvé son plaisir lui aussi, même si ce n'était pas directement de moi, il n'a pas fini frustré, et il était très fier de lui. Mais si effectivement il se sent spolié parce que nous n'avons pas couché ensemble, je suis certaine qu'il lui faudra peu de temps pour trouver une femme qui consente à partager son lit. Ou même sa douche, va savoir qui il y a trouvé."


Évidemment, elle n'était pas jalouse. Elle n'avait même pas été choquée qu'il fasse du gringue à Méra devant elle, au trois quart nu.

"Les rumeurs, ce poison. A peine relevée de ses couches que La Trevale s'y remet... Elle a même parlé du Barde Yvelin et moi, rien ne l'arrête..."

C'était d'autant plus ridicule quand on connaissait les préférences du jeune homme. C'est cette propension à répandre des bruits à tort et à travers au mépris de toute vérité qui parfois donner un peu d'espoir à Mina par rapport à Beltran. Soudain, elle réalisa que le Commandant allait surement avoir vent de sa soirée et de sa nuit. Si Méra le savait déjà, ce n'était vraiment qu'une question de temps. Misère...

Puis sa mentor lui parla avec un sérieux surprenant en analysant sa relation avec Beltran, et Mina ne pu pas vraiment opposer quoique ce soit à ce qu'elle avança. C'était rigoureusement juste.

"Quand il m'a parlé d'honneur, je lui ai dit que je pensais que s'aimer suffisait, et il semblerai que non, si selon toi ce n'est pas assez solide. Mais je sais. Je n'ai pas fait que bouder, toutes ces décades. J'ai aussi réfléchit. Je me suis voilée la face en pensant qu'on pouvait vivre d'amour et d'eau fraiche. J'ai oublié qu'il était comme il était, même si je l'aime pour ça, et les conséquences que ça aurait. Cette envie de se marier par exemple. J'ai été une idiote de m'en étonner. Et il a été idiot de me proposer ça comme ça. Il connait mon passé. Un peu. Je n'en parle pas beaucoup."

Même huit ans plus tard, son passé était si traumatique qu'elle le gardait sous clef. A Beltran, elle n'en avait parlé qu'une fois, avec difficulté. La blesser lui était insupportable alors il ne la poussait pas à parler plus. Avec Méra, elle avait évoqué quelques bribes de son enfance, et la jeune femme était assez fine pour avoir comprit combien avoir grandit chez les Holds pouvait être difficile.

"Tu parles d'installation, et je passais la majeure partie de mon temps chez lui, mais de ça non plus, nous n'avons jamais vraiment parlé. On ne peut pas vivre au jour le jour si on veut s'engager, c'est ça le message ? Mon âge n'a rien à voir avec la façon dont je vois la vie, avec lui du moins. Je l'aime, et cette nuit a été la preuve que c'est lui que je veux, et pas un autre. Ca me dérange pas de penser que je vais passer ma vie avec lui, tu sais mieux que moi combien on peut pas vraiment s'imaginer vieillir."

C'était un peu déprimant. Et imaginer devoir évoquer toutes ces choses avec Beltran. Par les Dieux, ça risquait d'être terriblement difficile.

"Je crois que je préfère encore me concentrer sur ce qui va nous arriver dans peu de temps, à Haven, avant de régler ça. Si je meurs, je n'aurai plus à m'inquiéter, n'est-ce pas?"

Elle passe une main dans ses cheveux pour apprécier sa tresse de cheveux démêlée.

"Mais je retiendrai que tu es très bonne conseillère quand tu le décides. C'est l'influence de ton amour pour Jar? Je n'avais pas vu que c'était devenu si sérieux."

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #8 le: 13 mai 2020, 17:19:31 »
Fleur de Trevale avait plutôt le don d'amuser Méra. Après tout, ses rumeurs n'étaient pas pire que celles que les Hérauts se racontaient entre eux. Par contre, elle était bien plus stupide, ce qui donnait lieu à des rumeurs particulièrement idiotes.

«Si Yvelin est le barde auquel je pense, je ne comprends pas un instant qu'on puisse croire aux rumeurs. À mon sens, c'est un peu inscrit sur son visage, qu'il est shaych. En tout cas, lors des soirées musicales, il n'a d'yeux que pour ces beaux messieurs. Je pense que sa charmante partenaire pourrait se promener seins nus que ça le laisserait de marbre.» Elle sourit. «Quant à Noam... il s'en remettra. J'ai entendu dire que parmi les Bardes, on se lamentait à grands cris de sa récente abstinence. Combien de temps résistera-t-il encore à leurs charmes?»

Méra avait parlé avec le cœur. Elle aussi avait beaucoup réfléchi à la situation. Elle y réfléchissait depuis qu'on lui avait collé la chérie du Commandant dans les pattes, quelques années plus tôt. Elle s'était immédiatement attachée à la jeune femme, même si elle n'avait guère apprécié les raisons qui avaient poussé Joald à la lui confier. Elle n'avait pas signé pour être la garde du corps de la tocade de Beltran. Elle s'en était ouvert à Wylan qui lui avait dit de se faire une raison et de considérer Mina indépendamment de sa relation avec son cousin. Ce qu'elle avait fait.

«Le problème n'est pas de vivre au jour le jour. Le problème c'est plutôt de ne jamais avoir pris la décision de le faire. Et sérieusement, as-tu la moindre idée de ce dont Beltran a envie? Je le connais plutôt mal, mais le peu que j'en sais me laisse penser qu'il est bien plus conservateur que tu ne l'imagines.» Elle soupira. «Enfin, c'est une conversation que tu devras avoir avec lui.»

Avec un cynisme qui ne lui ressemblait pas, Mina évoqua sa mort prochaine.

«Ne parle pas si légèrement de mourir, s'il te plaît. Tu as encore beaucoup de choses à vivre, que ce soit avec cet imbécile ou sans lui.»

Méra avait beaucoup flirté avec la mort et à dire vrai, elle ne craignait pas de mourir. Mais l'idée de sa pupille étendue, froide, les yeux vitreux lui était insupportable. Mina était trop jeune.

Cherchant sans doute à détourner la conversation, la boutefeu évoqua le relation entre Jarhindel et Méra. Celle-ci commença à répondre, un grand sourire aux lèvres.

«Je...»

Elle se tut.

Quand sa relation avec Jarhindel était-elle devenue si sérieuse à ses yeux? Quand était-elle passée du béguin à l'amour? Cela s'était fait tout naturellement. À force de travailler ensemble, de dormir ensemble, d'être côte à côte au quotidien, les sentiments de Méra avaient grandi. Qu'en était-il pour Jarhindel? L'aimait-il, lui aussi?

Un bref instant, elle eut envie de fuir. Non, le petit couple planplan, ce n'était pas pour elle. Elle voulait repartir sur les routes, retrouver les histoires d'une nuit ou deux. Être libre. Être seule...Vraiment?

Elle se voilait la face. Elle n'avait aucune envie de partie loin de Jarhindel. Si vraiment elle en avait eu marre de cette relation, elle n'aurait eu qu'à accepter l'offre de Wilfried, quelques instants plus tôt, et tout aurait été réglé. Mais cela ne lui avait même pas effleuré l'esprit.

«Je ne l'avais pas réalisé moi-même, pour être honnête.» Elle se força à sourire. «Mais c'est de ton couple, dont tu dois te soucier.»

Sa voix n'était plus si assurée.
« Modifié: 13 mai 2020, 17:45:50 par Héraut Méra »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #9 le: 13 mai 2020, 18:55:18 »
"Ecoute, tu penses bien que moi, je m'en suis pas rendu compte avant qu'il ne m'en fasse la confidence. En même temps, la première fois que je l'ai vu, c'était pour le maudire pour sa chanson sur Beltran et moi, donc bon, j'ai pas tellement fait attention au fait qu'il reluque les fesses des hommes de la fête. Quant à Noam, je le connais trop peu pour en juger."

Même si elle lui accordait volontiers le titre de second Héraut le plus beau du Cercle.
Au sujet de Beltran, Mina choisit d'abord de fuir par la plaisanterie:

"Bien sûr que je sais de quoi Beltran a envie. De moi!"


Son sourire fier se fana et elle ajouta :

"Conservateur? Tu n'as probablement pas tort dans la mesure où il a été élevé comme l'aîné d'un grand nom, et qu'il est bien plus sensible que je le pensais à l'avis de sa mère. Mais il sait très bien aussi qu'il ne pourra pas me transformer en ce que je ne suis pas. C'est lui que j'aime, pas son nom, ni sa famille. Et c'est moi qu'il aime, avec mon passé, mon âge, ma fonction. En parfaite connaissance de cause."

Elle grimaça:

"Ou pas visiblement Mais... je suis prête à faire des concessions si lui en fait aussi. Et s'il n'est pas trop occupé avec une autre".

Évoquer sa mort fit grincer des dents à Mera, mais Mina haussa les épaules:

"Je suis lucide. Désolée si tu n'aimes pas l'entendre. Je te dis les choses comme je l'ai dit à Beltran justement. J'ai une espérance de vie bien plus faible que la moyenne. Et je parle même pas de devoir rester en équilibre sur un Griffon. Je parle de mon Don. Et je ne t'apprends rien, puisque c'est toi qui m'as appris à me défendre face aux ennemis. Je suis une cible. C'est comme ça."

Le résultat de sa remarque sur la relation Jarhindel/Méra furent au delà de ses espérances. Il faut dire qu'elle n'avait jamais du voir sa mentor sentimentale, mais elle savait qu'elle l'avait été au moins une fois.

"Tu ne t'en sortira pas comme ça!"

Elle se tourna en plia ses jambes de sorte à poser son menton sur ses genoux.

"Méra, aurais-tu peur ? A cause de.. Mark ?"
« Modifié: 13 mai 2020, 19:49:31 par Héraut Irmingarde »

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #10 le: 13 mai 2020, 21:06:14 »
«Je pense bien qu'il a envie de toi. Je veux dire, même moi, parfois...»

Elle lui donna une petite tape affectueuse sur l'épaule.

«Honnêtement, je ne doute pas de vos sentiments respectifs. Mais je ne crois pas que Beltran ait un jour réfléchi à l'avenir qu'avait votre couple. Ni toi, d'ailleurs. Enfin, vous vous réconcilierez, si c'est ce que tu désires. Mais je pense qu'avant toute chose, il faudra que vous vous parliez. Réellement, y compris des choses douloureuses. Y compris des choses qui fâchent. Et il serait peut-être temps que tu lui racontes... certaines choses.»

Mina n'avait que peu parlé de son passé, mais Méra n'était pas stupide, elle avait su deviner ce que sa pupille avait tu.

Malgré sa tentative pour détourner l'attention de son propre couple, Mina revenait à la charge. Méra se laissa tomber sur lit, une jambe repliée sous elle.

«Mark? Non... pas vraiment. Avec lui, c'était la catastrophe annoncée, quand j'y repense. C'était passionné et passionnant. Et je connaissais son tempérament. Il n'a pas supporté que je lui tienne tête, que je le remette à sa place. Mes sentiments étaient intenses, mais ils se sont vite évaporés. Ce qui m'a fait le plus mal, ce sont ses mots, les insultes. Pas mes sentiments. À bien des égards, c'était encore une passion d'adolescents.»

Mark resterait sans doute le meilleur amant qu'elle ne connaîtrait jamais. Une telle complémentarité, une telle alchimie entre deux corps était rare. Elle doutait de rencontrer un jour quelqu'un capable de l'exciter comme lui d'un simple regard.

«Non... c'est...» Méra grimaça. «Je ne supporte pas l'idée de ne pas être libre de mes mouvements. D'être enfermée...»

C'est difficile de mettre des mots sur ce sentiment qui l'avait toujours habitée. Elle n'avait jamais supporté de devoir rendre des comptes, d'être surveillée. Elle avait certes des devoirs qu'elle remplissait volontiers, mais une fois ceux-ci accomplis, elle voulait une liberté totale. Personne pour la juger, personne pour l'interroger.

Elle avait une peur bleue de finir en cage... et de découvrir qu'elle aimait cela.

«En fait, tu dois bien être la seule sans doute qui comprendra, même si, je sais que ce n'est pas comparable. Je redoute la servitude volontaire. Je n'ai pas envie d'être une "femme de". Je veux pouvoir partir en mission périlleuse s'il le faut. Je veux profiter de la vie, des opportunités, des aventures...» C'était en tout cas ce qu'elle avait toujours répété. «Mais, en même temps...» Elle soupira.«En même temps, je n'ai jamais connu une relation aussi apaisée que celle que j'ai maintenant avec Jarhindel. À la base... à la base je ne l'ai courtisé que parce que je le trouvais très sexy. Son corps... mais dieux, son corps! Et franchement, aucun doute, il sait manier toutes les armes! Et puis, j'ai commencé à dormir avec lui. Puis à prendre une partie de mes repas avec lui. Et à passer mon temps libre en sa compagnie. Et... en fait, cela ne fait que deux saisons et j'ai l'impression de le connaître depuis toujours.» Elle se prit la tête dans les mains. «Putain, je suis dans la merde. Je crois que je l'aime vraiment.»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #11 le: 13 mai 2020, 22:16:31 »
"Méra!" gronda Mina en faisant les gros yeux.

Une fois déjà, en probation, elle avait du mettre le holà, gentiment, à sa mentor, qui lui avait proposé de trouver une façon agréable de passer le temps durant leur voyage jusqu'au front. Elle avait même poussé le vice jusqu'à avancer que ça lui servirait avec Beltran, et que celui-ci la remercierait. Un des moments les plus embarrassants de sa vie.

"J'ai... occulté pas mal de choses moi-même. Il faudrait que je fasse une..." elle chercha ses mots. C'était dans ces moments qu'elle regrettait son manque de culture. "... intrapection? Mais je vais suivre ton conseil."

Elle se souvenait du récit que Méra lui avait fait de ces aventures avec Mark. Elle avait été curieuse malgré elle de le rencontrer en personne par la suite. Mais elle n'en avait jamais eu l'occasion, ou alors jamais su que c'était lui si elle l'avait croisé.
Mais les peurs de Méra ne venaient pas de là. Elle s'expliqua, et Mina ne peut que comprendre, en effet.

"Je comprends. Vraiment."

Elle ne pouvait pas vraiment parler du corps de Jarhnidel. Pour elle, le maître d'arme était aussi asexué que son épée. Pas dans le genre Kalenedral, c'est juste que dans sa tête, c'était ni un homme, encore moins un potentiel amant, juste... le maître d'arme.

"Tu sais que si tu a été ma mentor, c'est que Beltran a osé s'en mêler, à l'époque. Je l'aurai étranglé. Depuis il sait à quoi s'en tenir. Mais si tu évoques la servitude d'une femme mariée chez les Holds, ça n'a rien de volontaire. Mais prend garde Mera, j'ai aussi commencé comme ça avec Beltran, et je ne l'ai réalisé que récemment. J'ai passé mes soirées avec lui, puis mes nuits, mes matins, mes repas... Et regarde où ça mène. Mais tu l'aimes, c'est cool. Je te renvoie juste ton conseil. Est-ce que tu sais ce qu'il a dans la tête toi?"

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #12 le: 14 mai 2020, 08:24:59 »
«Introspection, tu veux dire? Tu te mets à parler comme Charwin, tiens. D'ailleurs, si vraiment tu as envie d'aller remuer ton passé, je te conseillerais d'avertir un Guérisseur de l'Esprit, qu'il ou elle puisse te surveiller. Ça peut faire de drôles d'effets, et je n'ai pas envie que tu perdes le contrôle ou je ne sais quoi.»

Méra n'était pas très âgée, mais elle avait vécu l'essentiel de sa vie avec des soldats. Elle savait à quel point un homme pouvait perdre pied du jour au lendemain, quand il prenait conscience de certaines choses. Ce qu'on lui avait fait subir, ce qu'il avait fait à d'autres, ce sur quoi il avait accepté de fermer les yeux. Elle n'avait pas envie de voir Mina s'effondrer mentalement.

Son ancienne pupille lui mentionna l'intervention de Beltran dans sa probation. Méra leva les yeux au ciel.

«Oui, je le sais parfaitement. Et j'avoue que je n'avais pas trop apprécié. Je n'avais pas envie de devoir jouer les baby-sitters. Heureusement, on s'est très bien entendue.»

Elle revint au vrai sujet de la conversation avec un soupir.

«Je crois que Jarhindel non plus n'a aucune idée de ce qu'il attend de notre relation. C'était une blague, une histoire de cul! On est aussi largué l'un que l'autre, je dirais. Enfin, je crois. Peut-être que je projette.» Elle fronça les sourcils. «Et à la différence de toi, je sais ce que je ne veux absolument pas dans une relation, j'ai eu l'occasion de tester. Et je l'ai dit. Je suis toujours très claire avec mes amants, sur ce que j'attends, sur moi, sur ma vision de ma propre existence. Tu me connais, je dis les choses sans détour.»

:Sauf quand ça concerne ta peur panique de l'engagement...:
:Je le dis. Je répète assez que je ne supporte pas qu'on me retienne.:
:Mais l'a-t-il compris?:
:Je...:


«Je ne me sens jamais enfermée avec lui.» Elle soupira. «Et il y a une autre différence entre nos deux situations, une différence d'importance: je ne suis qu'une simple Héraut et lui un maître d'armes. Notre relation n'intéresse que le Cercle, et encore. Il n'y a aucun titre à la clef, aucun nom, aucun héritage. Quoi qu'il arrive entre nous, cela n'affectera pas une des maisons nobles les plus puissantes du pays. Je doute que sa famille ait même entendu parler de moi, et même si c'était le cas, ils sont bien trop loin pour avoir leur mot à dire.» Elle esquissa un sourire moqueur. «Et 'Rhindel est beaucoup moins versé dans le drama que Beltran. On peut difficilement faire plus stoïque. Il a quand même suivi le bâtard du roi de rethwellan en exil, il est resté à ses côtés alors qu'Alemdar était possédé et se comportait comme le dernier des connards, et alors qu'il aurait pu repartir dans son pays avec Rafalentha, il est resté ici, parce que sa place était aux côtés d'Alem. Il prend les choses comme elles viennent.»

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1568
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #13 le: 14 mai 2020, 11:03:43 »
"Un guérisseur de l'esprit? Je n'en connais qu'une, Thalyana. Et la dernière fois que je l'ai consulté..."

C'était il y a des années, et pourtant, elle en gardait un souvenir embarrassé.

"C'était avant que les choses ne deviennent sérieuses avec Beltran. Du point de vue... sexuel. J'étais allée chercher de la poudre et elle... par les dieux, elle m'avait conseillé de, de me regarder nue dans une glace pour apprendre à me connaître, et bien d'autres choses encore plus... enfin tu vois quoi."

Enfin tu vois. L'expression préférée de Mina qui lui évitait de devoir dire les choses crûment ou d'user de trop de périphrase un peu ridicule.

Méra semblait réaliser à voix haute tout ce qu'impliquait sa relation et le sérieux que ça prenait en dépit de ses envies de liberté.

"Il n'est plus qu'un simple amant, tu ne crois pas ? Une histoire de cul qui dure depuis deux saisons, c'est pas mal quand même. Va savoir ce que ça peut vouloir dire à ses yeux. Comment ça se passe à Rethwellan dans ces cas-là ? C'est pas parce qu'il est fataliste qu'il n'a pas d'espoir à votre sujet."

:Amusant comme on est plus lucide avec les autres qu'avec soi-même...:
:Ah t'es réveillée toi?:


"Pour Beltran, il a eu une formation de ménestrel tu sais, le drama ressort parfois. En tout cas pour ce qui est de tout le lot de trucs pénibles qui accompagne un grand nom, je crois que je vais aller déranger la seule personne capable de m'éclairer franchement là-dessus. Eloïse."

Étonnant qu'elle n'y ai pas pensé avant.

Héraut Méra

  • Hérauts
  • Amatrice de muscles
  • Messages: 148
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport
  • Compagnon ou Familier: Shirryl
  • Âge: 29 ans
Re : Flagrant délit(ce)
« Réponse #14 le: 15 mai 2020, 08:47:23 »
«Tu veux dire qu'elle t'a conseillé de faire ce que toute femme qui compte s'amuser un peu au lit devrait faire? Brave petite!»

Méra s'amusa énormément à s'imaginer la scène. Elle était persuadée que la Guérisseuse n'avait rien suggéré de réellement scandaleux. Mais cela avait dû sonner comme le comble de la débauche aux oreilles affreusement prudes Mina.

Mina semblait ravie de pouvoir parler d'un autre couple que le sien, pour une fois. À l'entendre, Jarhindel n'attendait qu'un signe de sa part pour lui offrir bague, maisonnette et mouflets.

«Fataliste? Je le décrirais pas comme ça.» Elle réfléchit un instant. «Je me doute bien que là-bas, c'est comme partout ailleurs chez nous. Il finira bien par me parler de mariage. Ou au moins d'une quelconque forme d'engagement: fiançailles, emménagement, un truc du genre. Mais deux saisons, ça reste peu pour s'engager. Et soyons honnête, à l'instant ou Shirryl pourra reprendre la route, je serai sans doute renvoyée sur le terrain. Le pays n'est plus en guerre, mais les bandits du Peigne, eux, n'ont pas cessé leurs activités avec l'armistice.» Elle grimaça.«J'espère juste qu'il a conscience de ce fait... Non, je sais qu'il en a conscience. C'est sans doute le grand avantage de commencer comme une simple histoire de cul. L'engagement est minimal, très clair, et à la limite, on rajoute ce qui manque au fur et à mesure. Enfin...je crois. Raaaaah, tu me fais chier. Ça me prenait pas la tête avant.»

Maintenant, Méra savait qu'une conversation entre elle et Jarhindel serait nécessaire. Mais elle ferait tout pour la repousser. Elle n'avait pas du tout envie de perturber la routine confortable de leur couple. C'était trop tôt, de toute manière. Mais peut-être pourrait-elle au moins laisser entendre qu'elle l'aimait? Après une étreinte passionnée par exemple? Ou pendant une agréable soirée passée à discuter l'un dans les bras de l'autre?

Mina, heureusement, revenait au sujet principal de la discussion. Mais sa conclusion surprit Méra.

«Éloïse?» Elle écarquilla les yeux. «Dieux, je l'avais presque oubliée celle-là! Si tu veux t'inspirer d'elle, on est mal barrées! À moins que tu ne rêves secrètement de devenir la dame de Greenhaven! Bon... c'est vrai que ça ne peut pas faire de mal de lui parler. Mais je ne crois pas que vous partagiez la même vision des choses.»