Auteur Sujet: Héraut Jalena, Professeur de Dons  (Lu 1204 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Héraut Jalena

  • Hérauts
  • Messages: 142
    • Voir le profil
Héraut Jalena, Professeur de Dons
« le: 12 septembre 2011, 23:18:14 »
RECENSEMENT DU ROYAUME
    Valdemar

   

    Nom :
    Prénom : Jalena
    Age : 22 ans

    Région d’origine : Un village rural de Valdemar.
    Métier/Vocation: Héraut Confirmée depuis un an et demi. Elle est devenue professeur au Collegium, désireuse d'aider les Gris à apprendre à connaître leur Don Héraldique, et de les aider à l'apprivoiser.

    Description physique :

    Cheveux : Blonds et longs.
        Yeux : Ils changent avec le temps : vert clair par beau temps, vert émeraude par temps sombre...
        Teint : Clair, une peau pâle.
        Taille : Dans la norme, un mètre soixante trois.
        Corpulence : Pas très épaisse. Ce n'est pas faute de manger, pourtant, mais Jalena brule la graisse très rapidement.
        Attitude : Amicale et ouverte, surtout avec les gris. Elle n'est pas à l'aise avec les enfants. [/list]

        Description comportementale :
      Jalena est une jeune femme très sociable, qui aime aller vers les autres et les aider autant que possible. Pourtant, elle peut être dérangeante, pour certaines personnes : Jalena est muette. Elle ne parle pas le langage des signes pour autant, puisqu'elle n'hésite pas à parler par l'esprit avec tout le monde. Pendant très longtemps, elle a été vue comme une anomalie de la nature, et battue. Mais si elle en garde des séquelles, Jalena est passée à autre chose. Elle est du genre à penser qu'il faut vivre avec, et que c'est fini. A Haven, et avec Sakura, elle a trouvé des gens pour lui offrir tout l'amour dont elle a manqué. Affectueuse, elle n'en reste pas moins distante avec les enfants, avec qui elle est souvent mal à l'aise... Elle même ne peut expliquer pourquoi elle n'arrive pas à s'en rapprocher.


        Qualité principale : Sa sociabilité.
        Défaut principal : Ses cordes vocales défectueuses... Les gens n'aiment pas qu'on s'introduise dans leur esprit pour leur parler... Mais aussi sa franchise, et sa façon de penser qu'il vaut toujours mieux s'attendre au pire pour ne pas être déçu.

        Don ordinaire : Une bonne mémoire et une excellente concentration : il faut au moins ça pour ne pas s'emmêler les pinceaux quand on tiens quatre conversations mentales et indépendantes en même temps !
        Don Héraldique : La plupart des Dons sont équilibrés. Pas celui de Jalena. Elle possède la Parole par l'Esprit, et la Parole à Distance. Très puissant en émission, elle peut même aller jusqu'à briser des boucliers pour se faire entendre de quelqu'un. De la même manière, elle peut Parler à quelqu'un qui est très éloigné d'elle. Bien entendu, elle ne peut combiner ces deux spécificités. En réception, son don est tout à fait dans la moyenne.


        Compagnon : Sakura est un Compagnon femelle. Elle a Choisi Jalena alors qu'elle était âgée de trois ans, et son Elue en avait onze.


        Description Historique :
      A l'est de Haven, à plusieurs kilomètres de la frontières avec Hardorn, une ferme. Assez grande pour devoir être gérée par plusieurs familles, dans un ranch immense. Ici, tout le monde met la main à la patte, et on privilégie l'éducation à coups de bâtons plutôt qu'avec force de câlins. On ne les bat pas, mais seulement, le travail des champs ne se fera sans un minimum d'éducation à la dure. Pourtant, dans cette ferme, est née une petite fille qui effraya sa mère à la naissance, alors qu'elle ne pleurait pas, ou du moins, qu'elle ne proféra aucun son. Jalena était la, muette comme une tombe. Une "anomalie de la nature" toute frêle et maigrichonne qui ne bosserait sans doute jamais dans un champ... Qu'on ne s'étonne pas si son paternel la mit à l'écart.

      Et si la petite Jalena était choyée par sa mère, la seule à la prendre pour une personne normale, ce ne fut pas le cas de ses frères et soeur, au nombre de quatre, et tous ses aînés. Si sa soeur était assez naïve pour bêtement suivre et obéir aux trois garçons, les frères de Jalena étaient eux, motivés par leur seule méchanceté. Car ils voyaient le dégoût dans le regard de leur père, pour cette fille qui ne parlait pas... Et qui ne pouvait pas se plaindre des coups de vache qu'on pouvait lui faire. Trop jeune pour écrire ses malheurs, Jalena subit en silence, trouvant le réconfort auprès de sa mère.

      Mais ce qui était de la simple et pure méchanceté d'enfant se métamorphosa en concours malsain : au premier qui réussirait à faire parler leur cadette. Tous les coups étaient permis... Et bien entendu Jalena ne pouvait rien dire, sous la menace de subir pire si elle caftait à leur mère. Il suffisait de sous entendre qu'on pourrait trouver le poison qui aurait tué des vaches de la ferme dans sa chambre pour s'assurer son silence - ha ha.

      Le jeu trouva son apothéose le lendemain de son anniversaire. Jalena avait onze ans, et s'occupait de nourrir les poules quand le plus âgé de ses frères, Ethan, s'approcha par derrière avec une barre de fer chauffée presque à blanc... Il l'applique rapidement au creux des reins de sa cadette, un instant qui dura une éternité pour la gamine.

      Et sans doute aussi long pour tout ceux qui entendirent le hurlement qu'elle poussa dans leur esprit.

      C'est aussi le moment que choisit une puissante jument blanche aux yeux bleus pour faire irruption dans la cour où Jalena était roulée en boule, sanglotant en silence. Du poitrail, elle poussa Ethan et se plaça devant la fillette muette, dans une attitude défensive et menaçante envers quiconque voudrait l'approcher. Personne n'eut ce culot, et Sakura se pencha pour toucher du museau la tête blonde. Un murmure, que Jalena entend encore aujourd'hui. Une voix douce, pleine de d'amour.

    "Jalena, je suis Sakura. Je t'ai Choisie, et à partir d'aujourd'hui, plus personne ne te fera du mal. Jamais. Viens avec moi."

    Et la jeune fille ne comprenait pas ce qui se passait. Oh, bien entendu, elle savait ce qu'était un Compagnon, et un héraut. Mais que ça lui arrive à elle ? Impossible. Jalena bougea les lèvres, forma les mots dans sa tête, toujours en pleurs.

    "Noble Compagnon, tu dois te tromper. Je peux pas devenir Héraut."

    Et comble de la surprise, Sakura lui répondit, comme si elle avait entendu ce que la petite fille disait dans sa tête.

    "Oh si, tu peux. Sinon, je ne serai pas là. Tu préfères rester ici... ?"

    Et Sakura, la traîtresse, envoya une vague d'amour à sa toute jeune Elue pour la convaincre. Mais elle n'aurait pas eu besoin de le faire. Jalena pleurait toujours, mais de joie : quelqu'un venait de lui répondre. Un "cheval", certes, mais on lui avait répondu. Elle aurait suivit Sakura jusqu'au bout du monde, ou se serait même pendue si elle le lui avait demandé. En tout cas, avant même d'y avoir réfléchi, Jalena avait sauté sur le dos du Compagnon, à cru. Seule sa mère eut le droit à un regard qui signifiait "Au revoir".

    Et le voyage fut long. Parce que Jalena n'était jamais monté sur un cheval, et qu'elle n'était pas à l'aise, encore plus à cru... Elles n'auraient du mettre que quatre jours pour rejoindre Haven, elles mirent plus de deux semaines. Et voilà que la petite campagnarde se retrouva dans la grande ville, terrorisée par tous ces gens qu'elle pouvait entendre autant autour d'elle que dans son esprit. C'est Sakura qui la protégea de boucliers temporaires.

    Jalena allait de surprise en surprise. Ici, personne ne leva la main sur elle, ou ne la traita de monstre. En fait, elle rencontra plusieurs personnes qui lui parlèrent directement dans son esprit, sans bouger les lèvres, et à qui elle pouvait répondre. Ici, elle était entendue. C'était assez exceptionnel pour que les premiers temps, Jalena passe son temps à pleurer, heureuse.

    Et très vite, elle fut prise en charge par le Collegium. Elle avait des tas de choses à apprendre : lire, écrire, utiliser son Don si précieux pour communiquer... Et c'est régulièrement une jeune fille habillée de Gris qui s'occupait d'elle. Lize, qu'elle s'appelait. Et elles devinrent amies, très vite, bien que très opposées. Avec le temps, Jalena préférait le calme d'une salle de classe, alors que Lize était du genre à avoir besoin de se dépenser physiquement, tout le temps. Inutile de dire qu'une fois avec son uniforme blanc, elle partit sur le terrain. Cependant, elles ne perdirent jamais tout à fait le contact : Jalena et elle restèrent en contact par le biais du Don de la jeune fille muette, Lize lui servant de cobaye pour repousser les limites et la distance de sa télépathie.

    En tout cas, dès sa dernière année d'étude, Jalena savait ce qu'elle voulait : enseigner, à son tour. Son Don permettait de se faire entendre de tout le monde. Sans doute aurait-elle pu prétendre à bien d'autres postes, mais non : elle veut être là pour des gamins perdus comme Lize et d'autres Hérauts ont été là pour elle à son arrivée. Sa mission de probation fut assez catastrophique, pour être honnête... Jalena a tendance à appeler un chat un chat, et sa franchise ne plaisait pas à tout le monde - tout comme le fait qu'elle ne puisse proférer le moindre son. Elle fur pourtant validée, et aide à présent certains hérauts dans l'apprentissage des Dons aux Gris qui arrivent.

    Côté sentimental... Il lui est arrivé d'avoir quelques relations par ci par là... Mais jamais rien de bien sérieux. D'ailleurs, une chose est sure, et que personne ne s'y méprenne : Lize a été bien plus qu'une simple amie par moment, et si on voit la jeune femme en compagnie des deux sexes, elle est plus souvent en compagnie de filles... Mais pour l'instant, elle n'arrive ni à se décider, ni à vouloir se poser avec quelqu'un...
    [/list]


        Hors-jeu :
        Que désirez vous faire de votre personnage ? Professeur spécialisé en Don Héraldique.


    PS : Il manque le don ordinaire... Je n'ai pas trop d'idée pour le moment, je rajouterai aussi vite que possible !
    « Modifié: 20 avril 2020, 20:46:42 par Héraut Wylan »