Auteur Sujet: [Héraut Chroniqueur en second] Isabeau d'Armantières  (Lu 2223 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
RECENSEMENT DU ROYAUME
Valdemar



Nom de jeune fille: De Girier
Nom : d'Armantières
Prénom : Isabeau
Age : Née le 3eme jour de la 5eme décade du printemps 1460: 16 ans a son arrivée au Collegium, 24 ans, maintenant

Région d’origine : Haven
Métier/Vocation: Héraut, assistante Chroniqueuse


Description physique :

Cheveux : De couleur brune, elle les porte long, souvent attachés serrés.
Yeux : Brun
Teint : plutôt clair
Taille : 1m68
Corpulence : normale
Attitude : Travailleuse, amicale et ouverte. En général habillée d'un uniforme un peu amélioré (meilleur tissus, legeres broderies ton du ton...), la jeune fille porte cependant toujours l’une ou l’autre des créations de son père, tant par gout personnel que par pure publicité. Si elle doit porter une robe de cour hors service, elle choisira plutôt des tons chauds, vivants.


Description comportementale :

Isabeau est ambitieuse. Cela fait plusieurs années qu'elle sait précisement quel poste elle veux occuper: Celui de Héraut Chroniqueur. Pour cela elle est extrêmement appliquée et assidue. Ado, elle n’etait jamais sure d’être vraiment a sa place au Collegium, parfois a cause de son lignage très approximatif, parfois a cause de son sexe. Elle enviait beaucoup les Hérauts  parce qu’eux avaient une place toute désignée.e A cause de cela, elle gardait toujours une certaine réserve, même si, plus superficiellement elle était très sociable.

Plusieurs années et une élection plus tard, Isabeau est parfaitement sur de sa position et de ses envies. Elle reste anxieuse, parce que ce n'est pas un trait de caractere qui disparait par magie, mais elle le montre peu, le réservant à son cercle intime. Elle est devenue plus franche et directe, n'hésitant que rarement à servir leurs quatres vérités aux gens.

Elle reste d'une fidélité qui confine parfois a l'absurde, d'abord au pays et à ses intimes, puis à sa famille éloignées. Meme si elle aime toujours autant critiquer la partie noble de son arbre généalogique.

Spoiler: Avant • montrer
Isabeau est ambitieuse. Elle rêve de faire une brillante carrière au service du Roi. Pour cela elle est extrêmement appliquée et assidue. Elle n’est jamais sure d’être vraiment a sa place au Collegium, parfois a cause de son lignage très approximatif, parfois a cause de son sexe. A cause de cela, elle gardera toujours une certaine réserve, même si, plus superficiellement elle est très sociable.
Elle envie beaucoup les Hérauts  mais elle ne saurait pas exactement l’expliquer. Peut être  parce qu’eux ont une place toute désignée, peut être pour leurs compagnons peut être pour tout autre chose

Et depuis?

Isabeau est toujours aussi ambitieuse, mais de manière plus ciblée. Elle s'est bien imaginée une fois ou deux prendre la succession de Barrn, mais elle craint que cela ne soit à trop long terme. Non, elle veut être Héraut Chroniqueuse. Elle est toujours aussi appliquée et assidue, mais d'une manière moins désespérée qu'elle ne l'a été à une époque. Elle est désormais sur d'elle et de sa place au sein du cercle héraldique.

Vraiment...?

En réalité, Isabeau est une jeune femme à la fois humble et snob. Arrogante, malgré des difficultés à se considérer elle-même à la hauteur de certains camarades ou de certaines personnes plus nobles qu'elle. Elle est excessivement protectrice avec sa Kyree, Rinnerl, qu'elle materne sans répit. Cela, plus les projets matrimoniaux montés par ses parents, l'a convaincu d'épouser Raimon d'Armentières. Elle ne l'aime certes pas d'amour, mais ils ont noué une forte amitié qui sera une base idéale pour un mariage. Isabeau reste tout de même timide quand elle est seule avec lui.


Qualité principale : Patiente et obstinée, quand elle a un but en tète, elle sait envisager le long terme, éroder peu a peu les obstacles…

Défaut principal : Isabeau est beaucoup trop susceptible. Peut être a force de vivre dans ce foutu panier de Crabe. Elle ne supporte pas les gens qui la regardent de haut sous prétexte que son père est Orfèvre. Surtout que ca vient souvent de gens qui portent les créations de son Père !

Don ordinaire : Belle écriture, Isabeau a des capacités certaines pour être scribe ou archiviste. Elle à la fois une écriture soignée et la patience nécessaire a la copie d’un ouvrage.

Don Héraldique :
  • Don de Parole par l'Esprit (réception forte, ce qui lui permet d'entendre plus facilement Rinnerl, émission moyenne, facilité particulière avec les non-humains )
  • Lecture par le Toucher mêlé à la Vision dans le Temps (uniquement passé)
  • Don de Traduction (réservé au Sironien et langues anciennes)

Langues parlées :
  • Valdemaran: Maternelle
  • Karsite, Rethwellan, Iftelien: apprises en cours. Niveau correct
  • Sironien: Niveau correct

Compagnon : L'étalon Bethaniel, un Compagnon fier voir légèrement arrogant qui soutient énormément Isabeau. Il gère souvent Rinnerl (à laquelle il est aussi lié), soulageant beaucoup son élue. Il communique généralement avec Isabeau  par répliques acerbes.

    Description Historique :

Maitre Fubos était un des plus riches orfèvres de la cité de Haven, dans le domaine professionnel, la chance lui souriait chaque jour. Dans sa vie Familiale pas contre… Fubos n’avait qu’une fille. Malgré 40 ans de mariage, malgré tout ses efforts, son épouse Thissa ne lui donna jamais qu’une fille, Lucile.

Qu’as cela ne tienne, il en achèterait un d’héritier! Il y avait ce Baronet, De Girier. Lignage impeccable, tout ca tout ca… vielle famille…  Il avait 8 fils et des finances plus que bancales. Pour tout dire, il était totalement ruiné. Son petit dernier, Sertan, allait sur ses 12 ans, c’était juste le bon âge.
Le Maitre artisan proposa donc au Baronnet le marché suivant : Un mariage entre Sertan et Lucile, De Girier fournirait au couple un petit domaine proche (croulant sous les dettes) et Fubos, lui, paierait une grosse somme au père, enseignerait son art au gamin et céderait tout ses bien au couple.

Il en fut ainsi.

Trente ans plus tard, après vingt-quatre ans de mariage, Maitre Sertan, a son tour, connaissait le dilemme de « comment établir sa progéniture ». Lui, contrairement a son beau père, avait un fils, le devenir de sa boutique était donc assuré, mais…

Mais Sertan voulait plus. Plus qu’une petite vie d’artisan (bon, certes, l’un des plus prospères de la ville, mais bon…). Il rêvait depuis tout gamin de briller à la Cour du Roi, cependant, après avoir été vendu a un roturier… Non, pour le moment, il n’y avait pas sa place, sauf si…

Sauf si l’un de ses enfants s’y faisait une place…


Isabeau était la cadette d’une fratrie de deux enfant ; avec son frère Micha, de six ans son ainé, ils avaient étés élevé entre Haven et le manoir de ses parents. Elle éprouvait un léger mépris envers sa mère Lucile, qui était une petite maitresse de maison effacée, toujours derrière l’ombre de son mari. Ce n’était surement pas ce a quoi elle se destinait. Elle voulait vivre par elle-même, faire bouger les choses…

Aussi quand son père commença à se lamenter de ne pas avoir de second fils à envoyer au Collegium, elle lui suggéra de l’y envoyer, elle. Apres tout, elle était tout aussi vive d’esprit  que Micha, qui ne pouvait pas y aller vu qu’il devait reprendre l’atelier. Devant le scepticisme de son père, elle joua sa dernière carte : qui sait si là-bas, un noble ne la demanderait pas en mariage ? Apres tout, elle avait une dot de belle taille, et elle n’était pas plus laide qu’une autre…

L’année de ses 16 ans, Isabeau enfila donc l’uniforme bleu des Non affiliés pour la première fois. Désormais elle devra jouer un jeu serré : à la fois elle veut rester aussi loin que possible de son père et de ses ambitions, de l’autre, c’est tout de même lui qui finance ses études, elle ne peut donc pas trop le snober, sous peine de se faire couper les vivres.

   Et depuis?

Presque dès son arrivée au Collégium, Isabeau a été embauchée comme scribe par le Seigneur Barrn, le bibliothécaire et a partagé son temps entre lui et ses cours. S'étant découvert un don héraldique de traduction, elle a participé au déchiffrage de plusieurs parchemins anciens en rapports avec le mal des compagnons. Un jour, avec d’autres bleus, elle s’est vu confier une petite Kyree, plus si petite, qui ne la quitte plus. En parallèle, elle a fait connaissance de plusieurs camarades au Collégium, Enora, une grise, Mina, une domestique devenue grise, Saskia, une bleue devenue grise et en relation amoureuse avec l'héritier... et elle qui désespérait de devenir grise à son tour... Elle a également noué une forte relation avec une secrétaire Karsite, Enju Rakel.

Bientôt, des missions furent lancées. Isabeau se porta vite volontaire, mais, non sélectionnée au départ, elle s'effondra, désespérée de n'être bonne qu’à un mariage et au service d'un époux. Un époux, ses parents finirent par lui en trouver un et à la veille du départ en mission, elle découvrit son fiancé, Raimon d'Armentiere. Pas ravie (du tout) au premier abord, elle découvrit un jeune homme courtois et soucieux de ses opinions qui lui proposa de faire connaissance pendant leur mission commune (En fait, Barrn avait fait pression pour emmener sa scribe). Elle sauta de joie à l'idée de partir!

La mission fut longue, huit mois, et riche en émotions diverses. Pour commencer, Aanor, la déesse au coeur des probleme, leur apparu pour les mettre en garde, particulièrement contre des traitres dans leurs rangs. Puis ils découvrirent un lieu ayant accueilli une cérémonie de magie du sang. Ils entrèrent la fillette sacrifiée et Saskia Deferiel adopta un très jeune modifié rescapé du massacre. A cela succéda a l'élection de Raimon puis d'une Isabeau déjà consumée de jalousie à l'égard de son fiancé qui, en plus d'avoir le contrôle de son destin, en tant qu'homme, avait la chance d'être élu. Le difficile voyage continua jusqu'à un océan au bord duquel ils rencontrèrent le peuple qui rêverait Aanor. Grace à Rinnerl et Dellaria, apparemment originaire de la région, ils purent établir une communication sommaire avec ces autochtones.

Ces gens les emmenèrent par bateau sur l'Ile de Sironis, centre du culte d'Aanor. La déesse leur apparut et leur confia deux artefacts: un pendentif et une dague. Elle leur dit que le Sombre avait volé son orbe et que cela détruirait bientôt le monde. Qu’il fallait ramener ici l’orbe et la détruire. Elle avoua aussi à Isabeau être a l'origine de l'éveil de son don, bien que ce dernier vienne exclusivement de la jeune fille. Alors qu’ils avaient presque rejoint le bateau, le traitre de l’équipe se révéla, presque à même moment ou Saskia leur annonçait sa grossesse. Isabeau est persuadée d’avoir alors perdu dix ans d’espérance de vie tant elle a stressé, mais le traitre fut bientôt abattu, au prix de la vie de plusieurs autochtone et d’un garde Valdemaran.

Apres une étape dans la cité des autochtones, la mission se mis en route vers Valdemar, accompagné d’une délégation du culte d’Aanor. Le voyage fut un tantinet éprouvant et par ailleurs stressant, le la taille de la maitresse et future épouse de l’héritier s’arrondissant quand même drôlement vite.

Mais le bébé naquit à Haven, après une rapide cérémonie privée qui unit ses parents devant les dieux. Isa fut très touchée d’être choisie comme témoins de cette union. La cérémonie de mariage publique et le couronnement suivirent bientôt. Et depuis ? Depuis la vie d’Isabeau est remarquablement calme. Les cours, la cour que lui fait Raimon… Ils ont d’ailleurs finalement décidé de se marier a l’été suivant.

Leurs projets de mariages ont été bousculé par une nouvelle Mission à Iftel, un mission diplomatique pour convaincre leurs nordiques voisins  de ne pas rompre l'alliance ou pire, de s'engager aux cotés de Rethwellan dans la guerre. ils avaient plutôt bien réussis quand leur principal allié Iftellien fut visé par une tentative d'assassinat. Isabeau et Raimon se précipitèrent et réussirent à exfiltrer le conseiller et Fiersaule qui était avec lui. Isabeau en est sortie choquée d'avoir tué un homme, mais bien plus sure d'elle: en situation de crise, elle avait put tirer son épingle du jeu. Suite à cela, elle fit de très gros progrès en escrime, comme si cela avait annihilé un blocage.

Le mariage eu lieu au printemps, mais tout de suite après, Isabeau reçu son blanc et partit en probation. Malgré les protestations de Barrn et de Raimon, elle est envoyée en circuit avec le Héraut Alyss (voir PNJ). À son retour, elle est nommée assistante du Héraut Chroniqueur Galren. Elle possède donc un appartement dans l'Aile des Hérauts, où elle vit avec Raimon, qui a été nommé Héraut du Maréchal.

Au printemps 1484, Thalyana lui confie sa fille pour rejoindre son mari sur le front. A peu prés au même moment, elle se découvre enfin enceinte. Pile au moment ou elle doit géré une gamine, génial. Et vive les Nourrices.

Dans ses lettres, on peux lire un sacré agacement de la grossesse, manifestement écrit pour faire rire ses amis au front. Elle y incarne tous les clichés de la femme enceinte et s'y amuse beaucoup. En vérité, Isabeau n'arrive pas a dire si elle adore ou déteste être enceinte. elle voulais profondément cet enfant, et ce depuis des années. Elle est souvent euphorique et curieuse. Elle vit la grossesse comme une découverte. Elle ne voit plus le monde comme avant, elle ne peux plus faire les même choses qu'avant... C'est passionnant tout ça.

Mais en même temps... Cette perte de contrôle la terrifie. Elle a l'impression de ne plus pouvoir rien faire, que tout le monde la met dans du coton, tout est différent, elle n'a même plus les mêmes goûts. Elle avale des trucs qui la dégouttaient avant et ne supporte plus ses plats favoris. sans parler de ceux qu'on lui interdit. Et surtout... la manière que les gens ont de la couver l'angoisse profondément. Elle a l'impression de devenir la jument poulinière qu'elle avait peur, ado, de devenir. Ça a provoqué une grosse dispute avec Raimon, qui adorait la mettre dans du coton, jusqu’à ce qu'elle explose et ne lui hurle ses peurs et ses insécurités à la gueule. Loin d’être bête, le Heraut a bien vite appris à laisser sa femme gérer comme il veux, imposant cependant de pouvoir chouchouter le bébé et caresser son ventre. Bref, ils ont trouvé un compromis.

elle compte bien continuer à travailler le plus tard possible. La veille de l'accouchement, genre. Après tout, Saskia est revenu de mission à huit mois et demi de grossesse. C'est pas un peu de secrétariat qui va mettre en danger la vie du futur d’Armentières.




    Hors-jeu :
    Que désirez vous faire de votre personnage ?
Je veux faire d’Isa le héraut chroniqueur.
« Modifié: 01 octobre 2016, 08:48:50 par Thalyana »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!

Isabeau d'Armentières

  • Hérauts
  • Assistante Chroniqueuse
  • Messages: 600
    • Voir le profil
  • Fiche: Fiche de prêt
  • Compagnon ou Familier: Bethaniel - Rinnerl
  • Langues: [ Valdemaran - Karsite - Rethwellan - Iftelien - Sironien ]
Re: [Apprentie Héraut] Isabeau de Girier
« Réponse #1 le: 09 janvier 2014, 22:47:16 »
Bleue:

1478

Printemps

7eme décade
Où l'on croule sous les devoirs [ Isabeau ]

8eme décade
Système de rangement [ Barrn ]
La honte totale Suivi de Séance de Chouping

Eté

1er décade
Traduction et découvertes

3eme décade
[à tous] Marché de la St Jean

6eme décade
Leçon d'écriture [Irmingarde et Barrn]
Traduction... pas instantanée [scenar ]
pourquoi tant de haine ?

9eme décade
Lait Chaud et Miel

Automne

4eme décade
L'enfant d'Artisans a la Curiosité Insatiable

1479

Hiver

4eme décade
Tout le gratin... (sujet commencé en juin 2010, mais la principale consequence pour Isa, l'arrivée de Rinnerl a été revélée en janvier 2011. Etant le dernier perso actif de ce sujet je l'ai donc décalé car tous les sujets precedent ne font aucune allusion a Rinnerl, evidement)
Annonces officielles
Demoiselle Quadrupède en Détresse

6eme décade
Inscription aux missions [ scenar ]

8eme décade
Un moment de quiétude [Libre]

Printemps

1er décade
Annonce de départs en mission (Nobles et Ambassadeurs)
Blue... (Isabeau)

2eme décade
Everything Fades to Gray... (Libre)

3eme décade
Surprise sans paquet cadeau

Mission:

Sonnez trompettes, on va sauver la planète [scenario]
[scenario] En marche vers les Marches
[Equipe 1] Après les Marches, la marche.

1480

Hiver

2eme décade
Un avenir plus gris que bleu, c'est bien ! (Isa)
Dilemme
[ Scenario ] Moment des vérités
[Cours libre] Le Kyree est un loup pour l'homme... ou pas

3eme décade
Confessions Familliales
Oui, je le veux... [Saskia, Mina, Isa, Enora, Elbereth]

7eme décade
Retour à la normale?
Jamais deux sans trois-ductions [Barrn et Isabeau -scenario]

9eme décade
[Irmingarde - Isabeau] L'amour? C'est quoi ça?

Printemps

2eme décade
Isabeau de Girier ou l'aimant à coeurs brisés [Isa - Fleur]
Bucolique après midi

Hiver

2eme décade
Qui a peur du grand méchant Loup?

[spoiler:]eme décade
http://[/spoiler]
« Modifié: 28 août 2016, 13:42:59 par Isabeau de Girier »
Moi, dans ma tete, on est trois. Et on s'étonne de ma consommation d'anti-migraineux...
Je traite la paperasse du heraut du Roi et le la Magicienne Sourcedésert. Par ici les mp!