Auteur Sujet: [Barde] Yvelin  (Lu 2055 fois)

Yvelin

  • Bardes
  • Barde
  • Messages: 155
    • Voir le profil
  • Fiche: Partitions
  • Âge: 21 ans
[Barde] Yvelin
« le: 03 septembre 2014, 17:18:01 »
RECENSEMENT DU ROYAUME
Valdemar

Prénom :Yvelin
Age :21 ans (8e jour de la 5e décade de printemps 1464)

Région d’origine: Haven
Métier/Vocation: Barde ; étudie pour passer le rang de Compagnon.

Description physique:

Cheveux: Yvelin a une abondante chevelure châtain bouclée, qu'il a de la peine à coiffer.
Yeux: Ses yeux sont très bleus et lui donnent un air innocent. Il porte des lunettes pour lire.
Teint: Comme il ne sort jamais, sa peau a la couleur du lait fraîchement tiré.
Taille: 1m96
Corpulence: Yvelin est vraiment tout en bras et en jambes. On peut être surpris d'entendre une voix aussi profonde que la sienne sortir d'un corps si mince. Cependant, depuis sa tournée de Barde Itinérant, il possède une joie musculature fine et ne semble plus aussi maigre qu'avant.
Attitude: Yvelin a toujours l'air très concentré sur ce qu'il fait, ou alors il a l'air complètement ahuri et perdu, selon le contexte. Même intensément plongé dans un ouvrage, il ne semble pas savoir que faire de ses bras et de ses jambes.
Signe particulier: Son oreille gauche est percée, et il porte un grenat monté sur une base d'or ouvragée délicate, offert par Micha.

Description comportementale:
Yvelin a toujours le nez plongé dans un livre ou une partition. Il semble avoir développé la faculté de marcher sans jamais regarder devant lui, évitant machinalement les obstacles et les gens. Les collisions sont très rares, et quand elles surviennent, il lève la tête d'un air ahuri, remonte ses lunettes et s'excuse.
Quand il est forcé de poser sa lecture, il arbore la tête de quelqu'un qui se demande perpétuellement ce qu'il fait là. C'est d'ailleurs la question qu'il se pose régulièrement, car il se retrouve souvent dans des endroits bizarres et dans des recoins inconnus.
Si Yvelin est un compositeur honorable, il est un interprète exceptionnellement doué. Sa chaude voix de baryton se mêle avec élégance au son désuet de son théorbe ou de son luth. Il affectionne les chansons sans prétention parlant du quotidien, des gens simples, plutôt que les récits épiques.
À côté de la pratique de la musique, ses deux grandes passions sont l'histoire et les vieilles balades oubliées. Il passe des heures à la bibliothèque générale, ainsi qu'aux archives des Bardes. Il adore raconter dans les détails sa dernière découverte en matière de musique, ou l'épisode obscur de l'histoire valdemarane pour lequel il se passionne. Il s'anime alors de manière spectaculaire et assomme son interlocuteur d'un babillage incessant jusqu'à ce que celui-ci crie grâce et s'enfuie. Il peut aussi lui arriver de jouer les "Monsieur-je-sais-tout", face un interlocuteur dans l'erreur.
Il est très appliqué, et en tant que fils de papetier, il a une affinité particulière pour le papier. Il adore faire des pliages, qu'il utilise comme marque-page, ou qu'il offre autour de lui. Son père lui fournit des chutes pour qu'il n'abîme pas de "belles feuilles".
Depuis sa période en tant que Troubadour Itinérant, il est devenu bien plus doué socialement. Il a fini par découvrir que les compétences utiles à la scène étaient assez proches de celles utiles dans la vraie vie. Généralement de bonne composition, il lui arrive parfois de s'énerver. Pendant ces épisodes fort rares, il montre sa capacité à insulter avec élégance et à recourir aux coups bas.


Qualité principale: Sa mémoire prodigieuse
Défaut principal: Son manque d'empathie

Don ordinaire: Il peut déchiffrer à peu près n'importe quelle écriture, calligraphiée ou non.
Don spécifique: Don des Bardes (fort), Talent (faible), Créativité (fort)

Langues parlées :Valdemaran, Impérial ancien, Hardornais

Description Historique:

Yvelin est le troisième enfant d'une famille d'artisan du quartier de la Terilee à Haven. À sa naissance, sa sœur aînée Clarisse était déjà âgée de douze ans, et elle quitta la maison à l'âge de dix-sept ans pour épouser un facteur d'encre. Quant à son frère, né cinq ans avant lui, il mourut d'une maladie enfantine peu de temps après sa naissance. Il fut donc élevé presque comme un enfant unique.

C'est peut-être parce que son père est fabricant que papier qu'Yvelin s'est intéressé tout petit aux livres et aux parchemins. Il apprit très tôt à lire et passa dès lors tout son temps le nez dans la masse de vieux papiers que son père conservait. C'est sa mère, relieuse, qui lui apprit à lire. Elle lui transmit son amour pour le beau papier, le beau cuir et l'encre fraîche.

Ce goût précoce pour la lecture explique peut-être pourquoi dès l'âge de huit ans, il dut porter des lunettes pour voir de près. Comme c'était un objet assez rare et plutôt couteux, on lui fournit dès le début des montures adaptées pour un adulte et il dut se débrouiller pour les faire tenir sur son nez. 

Avant de devoir fréquenter l'école du temple, il n'avait pas eu tellement d'amis, préférant rester à l'intérieur plutôt que sortir jouer avec les autres. Mais pendant les leçons dispensées au temple, il se fit vite quelques amis, ou plutôt, des amies, car à sa grande surprise, celles-ci aimaient bien sa présence. Sans doute était-ce parce qu'à cette époque, il ne disait pas grand-chose et abondait volontiers dans le sens de son interlocuteur.

Dès son entrée à l'école, il s'intéressa particulièrement aux récits historiques ou mythiques, et questionnait sans cesse le moindre Barde qui avait le malheur de pointer son nez à la fabrique. Comme il savait déjà lire, les cours obligatoires l'ennuyèrent énormément, et c'est à cette époque qu'il prit l'habitude de jouer avec de petits morceaux de papier pour s'occuper.

Enfant, Yvelin avait une jolie voix de soprano, et il chantait volontiers pour sa mère, pendant qu'ils déchiraient ensemble les chiffons et linges nécessaires à la fabrication du papier. A la puberté, nul n'aurait pu dire si sa voix resterait belle. Mais il gardait une oreille exceptionnelle et un sens du rythme suffisant pour qu'un Barde s'intéresse à lui et lui fasse passer les examens du Collegium. Il les passa sans peine, et fut convié à rejoindre les Bardes.

Sa première joie, quand il visita le complexe, fut de découvrir la taille de la bibliothèque. Il n'avait jamais vu tant de livres rassemblés en un même endroit. Il en fit son premier sanctuaire, avant de découvrir les archives des Bardes, dans lesquels il passait des heures à chercher de vieilles partitions intéressantes. Il finit par connaître mieux que l'archiviste le contenu de la plupart des cartons, tant il les avait explorés jour après jour. Il en oubliait parfois l'heure des repas, et plus grave, l'heure des cours.

Après deux saisons passées au Collegium des Bardes, il se réveilla un matin avec une belle voix chaude de Baryton. Pour l'accompagner, il choisit l'instrument requis par la plupart des anciennes ballades, le luth. Il apprit aussi le théorbe et le tambourin pour pouvoir participer aux petits orchestres que les élèves montaient régulièrement.

Et depuis?

Son ami d'enfance Dunwyd arriva au Collegium. En effet, celui-ci avait le Don de Magie et serait donc formé comme tel. Yvelin n'ayant pas énormément d'amis de son propre sexe cela lui fit très plaisir. Il n'eut malheureusement pas le temps de le voir énormément, et il sentait coupable pour cela.

Il fit aussi la rencontre d'Elke, une mage rethwellane complètement... étrange. Celle-ci était à la recherche de son mentor et se renseignait sur lui partout où elle allait.

Au cours de l'hiver 1483, il partit pour sa tournée de Troubadour Itinérant.

Citer
Les chevilles d'Yvelin dépassaient sous son pantalon désormais trop court. Il avait grandi durant sa tournée en tant que Troubadour Itinérant et il n'avait pas eu l'argent de se racheter des vêtements. Déjà grand à la base, il dépassait maintenant même les gens de haute taille.

Il avait quitté le Collegium une année et demie plus tôt pour accomplir son épreuve de Troubadour Itinérant. Ce n'était qu'à l'issue de celle-ci qu'il deviendrait un Barde confirmé, puis un Compagnon Barde, s'il le désirait. En laissant derrière lui sa petite chambre d'étudiant, sa famille et ses amis, il avait cru qu'il souffrirait beaucoup. Finalement, ce fut tout le contraire! Il avait adoré parcourir le pays en long et en large, pour découvrir les gens et écrire des chansons.

Il était parti au cœur de l'hiver, ce que tout le monde avait trouvé stupide. Mais Yvelin adorait la neige et le silence, et il n'avait écouté personne. Finalement, la pire situation qu'il avait rencontrée, c'était de se retrouver bloqué dans une bergerie avec un vieux pâtre qui lui avait chanté toutes les comptines de son enfance pendant les cinq jours qu'avait duré la tempête.

De Haven, il avait tout d'abord pris la route commerciale de l'ouest. À sa première vraie escale, à Hall, il avait troqué deux jours de musique contre une épaisse et chaude cape doublée de fourrure. Cette cape avait connu des jours meilleurs, mais elle était encore parfaitement utilisable. Mieux vêtu, il avait affronté sans trop de peine l'hiver. Il avait réussi à trouver chaque soir un abri, c'est-à-dire une grange, une auberge, une cabane de forestier.

Au retour du printemps, il avait atteint Deercreek. Il ne s'y était guère arrêté, préférant rejoindre au plus vite des contrées plus sauvages. Il avait continué vers l'ouest, traversé la forêt et avait fini par arriver à Zoé. Il y était resté longtemps. Le peuple du Lac Evendim possédait une culture à part et il avait pris énormément de plaisir à en découvrir les moindres aspects. Il avait même passé plusieurs décades sur un navire de pêcheur, payant sa place en participant activement à la vie du bateau. Sa grande taille l'avait très vite désigné pour la vigie, d'autant qu'il avait toujours très bien vu de loin. Pour la première fois de sa vie, il avait passé plusieurs jours d'affilée sans lunettes et sans livre. Ce fut un Yvelin bronzé et presque blond qui avait repris la route.

L'automne pointait son nez quand il était arrivé à Highjorune. Il avait continué sa route jusqu'à Prytheree Ford. À l'approche de l'hiver, il avait pris la décision de se trouver une place pour l'hiver. Ce qu'il avait déniché dans la demeure des Ashkevron à Forst Reach. Cet intermède lui avait donné le temps de composer ses premières mélodies et de mettre au propre presque une année de notes.

Quand le temps s'adoucit, il avait décidé de bifurquer vers le sud. Il était retourné à Deercreek, puis avait continué sa route vers Exodus. Au début de l'été, il était arrivé à Tindale.

À la fin de l'été, il arriva à Forgebouilloire.

Lors de ses errances, il rencontra par hasard une mage étrangère, qui se révéla être la mère de son amie d'enfance Dunwyd. Celle-ci lui fit par de son intention de revenir à Haven et Yvelin promit de la mettre en relation avec son fils. Depuis, il suit cette histoire de près.
Il eut la chance de rencontrer Micha De Girier dans le hall du Collegium, alors que celui-ci cherchait un Barde pour composer une chanson de naissance. Celui-ci se révéla être Shaych et les deux hommes entamèrent une relation.

Possessions:
  • Un luth
  • Un vieux théorbe un peu râpé
  • Un vieux couteau émoussé lui servant de coupe-papier
  • Une magnifique boucle d'oreille avec un grenat taillé sur une monture d'or ouvragé.

Famille:
  • Liliane et Maric, ses parents
  • Clarisse, sa sœur ainée et son mari Liam, ainsi que leur trois enfants: Jules, Léa et Tim

Relations:
  • Il écrit une chanson pour fêter la naissance du fils d'Isabeau de Girier, qui le terrifiait pendant ses études;
  • Dunwyd est un ami d'enfance et Yvelin l'apprécie beaucoup;
  • il a une aventure avec Micha de Girier, mais cette relation est secrète, car ils sont tous deux "dans le placard" et cela ne risque pas de changer;
« Modifié: 19 avril 2020, 19:59:13 par Yvelin »

Yvelin

  • Bardes
  • Barde
  • Messages: 155
    • Voir le profil
  • Fiche: Partitions
  • Âge: 21 ans
Re: [Élève-Barde] Yvelin
« Réponse #1 le: 03 septembre 2014, 17:18:52 »
1481

Automne

Vandalisation libresque avec Ewenn
[Salle à manger] Qui c'est qu'est là ? - avec Dunwyd
[Dunwyd/Yvelin] Entrez dans la harde - avec Dunwyd

En cours - terminé
« Modifié: 09 janvier 2017, 11:40:43 par Yvelin »

Yvelin

  • Bardes
  • Barde
  • Messages: 155
    • Voir le profil
  • Fiche: Partitions
  • Âge: 21 ans
Re : [Élève-Barde] Yvelin
« Réponse #2 le: 24 juillet 2016, 22:09:56 »
1482

Hiver

[Salle à manger] Rien ne sert de pleurer sur le verre brisé -  avec Elke
Visite guidée - avec Elke

En cours - terminé
« Modifié: 09 janvier 2017, 11:40:56 par Yvelin »

Yvelin

  • Bardes
  • Barde
  • Messages: 155
    • Voir le profil
  • Fiche: Partitions
  • Âge: 21 ans
Re : [Barde] Yvelin
« Réponse #3 le: 08 janvier 2017, 14:51:16 »
1484

Automne
Début de piste... - avec Dunwyd

1485

Hiver
Une lettre tant attendue - avec Dunwyd
Je suis Tonton! - avec Micha de Girier (Fabuliste)
Mêler travail et plaisir - avec Micha de Girier (Fabuliste)
Parler du bon vieux temps - avec Mina
La mélodie de la vie - avec beaucoup de monde
Dompter les ours - avec Micha
À livre ouvert [Yvelin] - avec Enora

Printemps
Quand l'amant rencontre la fiancée - Avec Kateerid
Téléphone karsite - avec Raimon d'Armentières
Acculé - avec Isabeau
Gravé dans le cuir - rp solo

Été
EVG: Éreintantes Vociférations Gratuites avec Micha
Puissent ces mots sur le papier - rp épistolaire
Chassé du placard - rp solo
Jouer avec le feu - avec Mina
Un placard pour deux - avec Micha
Une petite pause - avec Sou
Double croche - avec Fleur
Comédie urbaine - avec Fleur

En cours - terminé
« Modifié: 07 octobre 2020, 09:14:45 par Yvelin »