Auteur Sujet: [Mina/Beltran] A song of ice and fire  (Lu 2365 fois)

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 531
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: [Mina/Beltran] A song of ice and fire
« Réponse #15 le: 27 juin 2012, 11:27:04 »
Beltran n’était pas un pro des relations stables. Il papillonnait en général quand il en avait envie - ce n’était pas les femmes intéressées qui manquaient. Il se posait parfois quelques temps avec l’une d’elle, qui finissait en général par le haïr ou par devenir une amie et plus une amante. Riannon, c’était un peu ça. Son amie. Plus son amante. DEpuis son adolescence, le Capitaine n’avait pas ressenti ce qu’il éprouvait à ce moment pour Irmingarde. Mais il savait une chose: il n’était pas prêt à tout donner par amour. Les concessions, comme en stratégie martiale, c’était parfois plus prudent.

“Ce n’est pas un concours, mais un partage. Personne sur terre ne donne sans attendre un minimum de retour. Même si ce n’est qu’un sourire.” rétorqua-t-il donc à la demoiselle très sérieusement.

Puis il sourit à sa remarque:

“Ca fait déjà un point commun non?”

S’ensuivit quelques promesses, quelques efforts supplémentaires. Ils ne s’en sortaient pas si mal pour deux débutants. Finalement Irmingarde rompit le contact physique qu’ils avaient enfin établi, et le Capitaine lui proposa un verre. Il fut étonné qu’elle accepte de l’alcool mais lui sourit et alla les servir. Il cligna de l’oeil:

“Mes armoires ne servent pas qu’à ranger des armes et des papiers.”

D’une des petites armoires du fond, il sortit une carafe fermée qui contenait un liquide ambré. Il sortit aussi deux petits verres en crystal et ramena le tout sur son bureau. Il les servit en répondant:

“Je t’en sers très peu alors, juste pour que tu goûte. Je te préviens que tu risques de trouver le goût horrible.” plaisanta-t-il en lui tendant son verre, rempli d’à peine quelques millilitres de whyski. “A la tienne.”

Il leva son propre verre et but à la santé de leur réconciliation, tout en observant sa réaction.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1526
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re: [Mina/Beltran] A song of ice and fire
« Réponse #16 le: 28 juin 2012, 22:11:43 »
Personne sur terre ne donne sans rien attendre en retour...
Irmingarde tordit sa bouche dans une grimace ironique et secoua la tête.

"Je suis quelqu'un de lucide, atrocement terre-à-terre et pas très optimiste, mais je crois que tu es pire que moi! Mon Compagnon me dit que ce n'est pas grave, que ça permet de mieux apprécier les surprises que font la vie!"

Sur cette réflexion, elle lui adressa un grand sourire, un peu forcé, pour le dérider, et le payer de ses efforts, puisqu'il considérait ce geste comme une récompense.

"Quand vous aurez moins peur l'un comme l'autre de vous-même, de vos réactions et de recommencer à vous hurler dessus, ça deviendra plus naturel..."
"Oh, oui, c'est vrai que tu es une professionnelle des relations humaines car tu observes[/b]
!" Le verbe avait été pensé avec une ironie non dissimulée.
"Tout à fait, libre à toi de me croire ou pas..."

La jeune femme leva les yeux au ciel puis reporta son attention sur le Capitaine occupé à leur servir de quoi boire.
Elle se sentait soudainement projetée dans l'intimité de Beltran a le voir ainsi vaquer dans son bureau, une drôle d'impression d'ailleurs.

"Et ce n'est que le début..."


La remarque d'Ezarell n'étant pas pour la rassurer du tout sur toutes les implications qui découleraient d'une relation "amoureuse" entre adultes consentants, elle ferma provisoirement son esprit à son Compagnon, tout en veillant à ce qu'elle ne le prenne pas mal, lui faisant comprendre qu'elle avait besoin d'être seule dans sa tête pour profiter comme elle le pouvait de ces instants avec Beltran.
Quand il la prévint de faire attention au goût du breuvage qu'il lui tendait, son état d'esprit la poussa à faire une remarque de circonstance:

"Il faut bien commencer un jour, j'ai l'impression que je vais au devant de tas d'expérience nouvelles!"


Sur ce, Mina le regarda dans les yeux dans le but de faire passer quelque chose de... complice? sentimental? voire un peu plus?
Mais être entreprenante était tellement contraire à sa nature, tout du moins inconnu et effrayant, elle ne tint que 2 secondes, finit par rougir,baisser les yeux, et pour se donner contenance leva son verre dont elle avala le contenu d'une seule gorgée.
Grossière erreur! Le liquide lui brûla la gorge. Elle eut l'impression que le goût lui remontait jusque dans le nez tout en descendant jusque dans son estomac à la vitesse du son. Elle manqua le recracher - par la bouche et par le nez - pour finalement tousser à s'en plier en deux et en avoir les larmes aux yeux.
Elle prit une minute pour s'en remettre tout en espérant secrètement que cela ne présageait pas que toutes ses prochaines expériences seraient aussi déstabilisantes et secouantes.

Posant son verre un peu fort sur la surface lustrée du bureau du Capitaine, elle passa son index sous son nez, le pouce sous son menton, pour prendre le temps de respirer avant de dire d'une voix un peu cassée:

"Par les dieux Beltran, c'est abominable, comment fais-tu pour boire ça comme si ne rien n'était?! Sois honnête, tu n'offres pas de verre pour signer des accords, mais pour assassiner tes partenaires?"

Irmingarde secoua son doigt dans un geste réprobateur amusé et rajouta:

"Tu y va un peu fort en sachant que je n'ai jamais gouté d'alcool, toi qui vient à peine de promettre de me ménager et d'être doux. Quoique tu m'as aussi promis d'être un idiot. Qu'ais-je accepter là encore?!"

Elle s'approcha à pas léger de son bureau où reposait la carafe d'alcool et passa un doigt sur le verre poli du cabochon tout en parlant:

"Depuis que je suis à Haven, encore plus depuis que je suis une Grise et fréquente donc mon cercle réputé pour être... comment dire... assez libéré, j'ai vu des tas de gens au comportement altéré par l'alcool..."


Elle tourna sa tête vers Beltran et continua:

"... mais toi Capitaine, as-tu déjà bu au point d'en perdre le contrôle?"

Elle l'avait vu au naturel, pendant leurs cours, concentré et sérieux, quand il organisait leur mission hors du royaume, et quand il se battait... Le souvenir de son combat contre Elryk et de son intervention incendiaire lui noua un peu le ventre et la fit perdre le fil de ses pensées. Avec du recul, elle s'étonna de constater qu'elle avait gardé d'autres images que celle de la panique qui l'avait possédée toute entière en se jetant à son secours. Elle se souvenait de l'allure qu'il avait, arme au poing, avec l'intention de tuer. De cette force virile qu'il dégageait alors. Son ventre se noua encore, mais d'une façon toute différente.

Oui, elle l'avait vu agir dans des tas de circonstances différentes, mais jamais, à part les quelques minutes de leur dispute, elle ne l'avait vu perdre son précieux contrôle.
L'image d'un Beltran désinhibé l'amusa et elle était heureuse d'être occupée à admirer les reflets de la lumière dans le whisky, ainsi, même près de lui, elle ne lui faisait pas directement face et il ne voyait pas son expression rêveuse, enfin elle l'espérait.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Beltran

  • Gardes et Mercenaires
  • Même à poil sans reproche
  • Messages: 531
    • Voir le profil
  • Fiche: Rapport de troupe
  • Âge: 40 ans
Re: [Mina/Beltran] A song of ice and fire
« Réponse #17 le: 09 juillet 2012, 18:44:06 »
" Il parait que je suis un peu déprimant." admit le Capitaine avec l'ombre d'un sourire pas vraiment ironique.

Il avait complètement oublié le Compagnon de la demoiselle, et citer Ezarell le ramena au temps présent alors qu'il allait s'envoler pour des contrées de souvenirs moins terre à terre de gens qui lui avaient tenu quasiment les mêmes propos. Il revint à leur situation et leurs efforts communs. Il répondit avec chaleur au sourire de la Grise, presque aussi forcé qu'elle mais il y mit du coeur. Pour éviter de retomber dans les affres de l'angoisse (rester debout à se regarde sans rien dire met rarement très à l'aise), il s'occupa de les servir en alcool. Il leva son verre pour un toast et eut les indications de précaution d'usage pour les novices en alcool fort. Il haussa un sourcil amusé et hocha doucement la tête.

"Moi aussi."

Bref, rapide, concis. Du Beltran tout craché. Son cerveau était un peu court-circuité par le regard direct de Mina. Il le soutint le temps qu'il fallut - il n'allait tout de même pas lui laisser la main-mise totale sur lui ! - et s'efforça de ne pas rire quand elle finit par céder elle-même pour se réfugier dans l'alcool... ce qui ne lui réussit guère. Là où Beltran pouvait avaler un verre sans broncher, une seule gorgée eut raison d'Irmingarde qui s'étouffa. Il l'avait prévenu, mais il savait qu'une inculte en alcool ne se douterait pas du potentiel d'un liquide à l'apparence si inoffensive. Il lui offrit un mouchoir et un verre d'eau du broc qu'il avait toujours sur son bureau. Il lui répondit en lui tendant un nouveau verre:

" Ils sont en général encore plus rompus que moi à ce genre d'exercice. Le premier qui divague ou cède a perdu, parfois. Et je t'avais prévenue." finit-il par hausser les épaules avec un sourire. "Tu as accepté de mettre un peu d'épices dans ta vie. Mais promis je ne t'embêterai pas plus pour aujourd'hui."

Plus sérieusement il ajouta:

"Quand tu perds une ou deux fois réellement le contrôle avec l'alcool... si tu es intelligent, tu évites de te retrouver encore dans cette situation. Oui quand j'étais plus jeune, j'ai bu à me battre dans la boue avec des inconnus, ou à insulter des chèvres. Mais c'était un bouc et il l'a mal pris..." s'égara-t-il volontairement avant de reprendre: "Bref, je l'ai fait une ou deux fois, et ça ne m'arrivera théoriquement plus."

Il ne comprenait pas trop la tête étrange que sa compagne avait fait jusque là, et il secoua la sienne doucement:

" Je connais mes limites sur ce point-là, maintenant. Je suppose que l'expérience vaut mieux que les paroles, mais s'il doit t'arriver de vraiment boire à ce point, assure-toi d'être bien accompagnée, d'accord?" fit-il très sérieusement cette fois.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »

Héraut Irmingarde

  • Hérauts
  • Flamme humaine
  • Messages: 1526
    • Voir le profil
  • Fiche: Chaud devant!
  • Compagnon ou Familier: Ezarel
  • Âge: 24 ans
  • Langues: Valdemaran - Karsite - Rethwellan
Re: [Mina/Beltran] A song of ice and fire
« Réponse #18 le: 09 juillet 2012, 23:40:08 »
Lui aussi? Aller au devant d'expérience nouvelles?
Irmingarde avait bien envie de faire une réflexion sur le fait que vu leur différence d'âge, elle ne pensait pas qu'il ait encore des choses à apprendre dans le domaine qu'elle sous-entendait, mais elle avait peur qu'il se sente insulté, qu'il pense qu'elle le traite de vieux crouton. Et comme elle considérait qu'il y avait eu assez de mal-entendu depuis le début de leur entrevue, elle décida de ne pas tenter les démons.

"Sage décision..."
valida mentalement son Compagnon.

Puis elle s'étouffa, et accepta avec soulagement l'eau que lui tendait Beltran. Il avait eu la gentillesse de ne pas se moquer d'elle. Elle lui sourit.

Quand il lui raconta ses excès de jeune homme, elle éclata de rire en l'imaginant. Ce n'était peut-être pas vrai, mais c'était bien raconté! Beltran avec une démarche d'ivrogne poursuivant du bétail! L'image était cocasse.
Enfin il la mit en garde contre les dérives de l'alcool et Mina hocha la tête, un peu vexée qu'il se comporte en donneur de leçon, mais touchée qu'il s’inquiète de ça.

"Je doute d'en arriver à ce point là vu ma première expérience Beltran. Mais je me souviendrais de tes sages conseils, oh mon ainé"
ironisa-t-elle.

Elle tendit le verre d'eau dans sa direction comme pour porter un toast, fit une moue amusée et but "cul-sec" ce qui restait dedans, puis fit claquer sa langue de satisfaction.

"Le marché est donc conclu Capitaine!"

La jeune femme posa son verre sur le bureau puis ajouta:

"Je dois rentrer au Collegium maintenant."

Elle n'avait rien de particulier à y faire mais elle ne savait pas trop quoi rajouter, quoi lui dire après tout ça, mieux valait pour elle s'en aller et se calmer, respirer un bon coup, laisser ses jambes trembler en paix, penser à tout ça, plutôt que de rester alors qu'elle ne savait pas où se mettre.
Elle avait besoin de son Compagnon, elle avait besoin de l'avis d'Isabeau aussi.

Mina était ravie d'être ici avec Beltran mais il y avait une telle tension dans la pièce que c'en était palpable et presque inconfortable.

Embêtée, elle croisa ses mains devant elle, ne sachant comment lui dire au revoir. Finalement, elle se pencha pour lui faire la bise, ou plutôt se redressa puisqu'il était plus grand qu'elle, et posa sa main droite sur son épaule en embrassant sa joue gauche doucement.
« Modifié: 01 janvier 1970, 01:00:00 par Guest »