Auteur Sujet: [Trondi'irn] Fiersaule K'Sheya  (Lu 1762 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
[Trondi'irn] Fiersaule K'Sheya
« le: 30 octobre 2011, 22:17:45 »
RECENSEMENT DU ROYAUME
Valdemar



Prénom :Fiersaule
Age :36 ans (8e jour de la 2e décade d'hiver 1448)

Région d’origine : Pélagirs
Clan : K'Sheya
Métier/Vocation: Trondi'irn, Guérisseur et professeur au Collegium des Guérisseurs

Description physique :

Cheveux : Fiersaule a de très longs cheveux noirs, lisses et brillants, qu'il noue parfois en catogan avec un cordon. Beaucoup de ses conquêtes les lui envient.
Yeux : Il a de beaux yeux bleus-gris chaleureux, légèrement en amande.
Teint : Il a la peau matte, et bronze très facilement et volontiers.
Taille : 1m78
Corpulence : Fiersaule fait attention à sa ligne, car il a facilement tendance à prendre du poids. Il en perd quand il est célibataire et en reprend dès qu'il est en couple.
Attitude : Fiersaule est comme son nom l'indique un fier mâle viril, qui ne doute en rien de ses charmes. Il est ouvert et avenant avec tous, et surtout toutes, et ne se gêne pas pour montrer son admiration aux charmantes demoiselles qu'il croise dans les couloirs du Collegium. Il se tient droit, se met souvent dans des positions qu'il pense avantageuses. Il prendre garde à toujours être beau, bien habillé et bien coiffé.

Description comportementale :
Fiersaule est avant tout un homme, un vrai, et rien ne le fait se sentir plus homme que de chasser la donzelle. Il n'a pas les yeux dans sa poche, et passe tout son temps libre à draguer les servantes, les élèves, les professeurs. En dehors de cette passion dévorante pour le beau sexe, c'est un trondi'irn appliqué, mais qui n'hésite pas à bousculer ses patients, souvent pour leur bien. Il adore l'humour des griffons, la tradition orale des kyrees, le cynisme des hertasi. D'ailleurs, ses meilleurs amis sont des non-humains. Il a un faible pour le confort, et particulièrement pour cette habitude valdemarane, à ces yeux, de se poser au coin de feu lors de la saison froide. Il s'adapte facilement aux lieux inconnus et vit sans trop de peine loin de sa vallée natale. A part son côté libertin, c'est un homme plutôt droit, avec des principes -  il ne couchera jamais avec une fille trop jeune, ni ne forcera la main d'une femme. En couple, il est à fois adorable - il fait souvent des cadeaux à sa partenaire du moment - et goujat - il ne se gêne pas pour draguer tout ce qui bouge, même en présence de sa compagne.
C'est un bon professeur, car il est très patient, et se démène pour donner des cours de qualité. Il souhaite que ses élèves puissent rencontrer le plus de non-humains possible, mais il peine à trouver des "modèles" pour ses cours.
Parfois, sa bonne humeur se brise et il devient aussi glacial que la glace. Il parle alors d'une voix tranchante, sans ménagement. Rares sont les personnes à le mettre dans cet état. Il ressemble alors beaucoup à sa mère Pierrelune.

Qualité principale : Amusant
Défaut principal : Obsédé

Don ordinaire : Les animaux l'adorent.
Don spécifique : Empathie (moyen), Guérison (fort), Don du Paroles (faible, réservés aux non-humains)

Langues parlées : Tayledras, Shin'a'in (moyen), Valdemaran (excellent), Iftelien (correct)

Oiseau lige : Caracara huppé - Kreel - mâle


Description Historique :
Fiersaule, qui s'appelait alors Saulenuit, est né dans chez les K'Shaya, d'un père éclaireur, et d'un mère Adepte-Guérisseuse. Sa mère, très occupée par ses fonctions de mage, ne prit guère part à son éducation. C'est surtout son père, Trancheglace, qui l'éleva. Ils vivaient tout deux dans l'ekele de l'éclaireur, car la mère de Saulenuit avait rendu la plume de Trancheglace peu après la naissance de leur fils.
Cependant, Pierrelune, la mère du petit Saulenuit, ne pouvait s'empêcher d'avoir de grands projets de son fils. Et dès qu'il atteint un âge suffisant, elle s'empressa de le tester pour la magie. Elle fut bien vite déçue, car il était déjà clair que jamais il ne deviendrait mage. Il semblait cependant posséder un don d'Empathie assez développé, et surtout un don de Guérison. Mais, aux yeux de Pierrelune, Saulenuit n'avait hérité que de la partie la moins "noble" de son don, et elle ne s'intéressa dès lors plus à son fils.
Trancheglace, lui, continua à s'occuper de son garçon, et le mena sans trop de peine à l'adolescence. Malheureusement, il sembla bien vite évident que Saulenuit ne deviendrait jamais un guerrier, car son Empathie l'empêchait d'envisager même de se battre.
Saulenuit, de son côté, ne savait que faire d'un don qu'il trouvait encombrant, et surtout "féminin". Il se lia fortement avec les hertasi de son clan, et ceux-ci devinrent une famille de substitution. C'est eux qui proposèrent qu'il s'initie à cette profession apportée par leurs cousins K'Leshya, celle de Trondi'irn.
A une époque, il hésita fortement quant à son orientation sexuelle, mais après diverses expériences, il fut certain d'être principalement attiré par les femmes. C'est à ce moment qu'il changea un nom qu'il jugeait trop féminin pour Fiersaule.
Une fois sa formation finie, aux alentours de 22 ans, il décida de quitter l'ekele de son père, et même la vallée de ses parents. Il prit la route avec une Barde venue étudier les chants de son clan, Evelyne, et finit par la suivre jusqu'à Valdemar. Ils devinrent bien évidemment amants en chemin. Arrivé à Haven, il se présenta au Collegium.
Là, il compléta sa formation de Trondi'irn avec celle de Guérisseur. Pendant son année de probation, il fut affecté à l'aile des Ambassadeurs, afin de s'occuper des nombreux non-humains qui y résidaient. Puis, il devint professeur juste après avoir reçu son uniforme, car le Collegium avait grand besoin d'un spécialiste des non-humains. Il resta donc à Haven, mais se sépara de son amie barde assez vite, car celle-ci repartit en mission, et lui n'était pas pas capable de lui rester fidèle pendant des mois. Ils se séparèrent en bon terme, et se sont souvent revu par la suite, pour des discussions amicales, ou des soirées sensuelles.
Il eut de nombreuses conquêtes parmi les élèves autant que les professeurs, chez les Bardes, chez Guérisseurs et même chez les Hérauts. Cela lui a d'ailleurs valu quelques ennuis, autant avec Oesope que les éleveurs de paons du parc.
Il n'a pas formé de nombreux Trondi'irn, mais grâce à lui, les Guérisseurs de Haven savent comment s'y prendre avec leurs nombreux hôtes griffons, kyree, et autres.
Il n'a plus quitté Haven, et étonnement, se plait dans le confort "primitif" du Collegium, surtout en hiver, quand il peut s'assoupir devant une des nombreuses cheminées. Il profite souvent de ses soirées pour aller flirter en ville, mais ne va jamais dans des maisons closes. Il ne comprend pas cette institution, car chez lui, il n'est pas difficile de trouver une couche pour la nuit, et ce, sans avoir à payer quoi que ce soit.

Et depuis?
Fiersaule étant plutôt casanier, sa vie était plutôt tranquille. Puis un jour, la Pierre-Cœur se détraqua et il sut qu'il reverrait sa mère. Il revit d'abord l'ancienne élève de celle-ci, Sourcedésert, à l'encontre de laquelle il éprouvait encore beaucoup de rancune. Ils s'expliquèrent dans un bref entretien mouvementé, et Fiersaule put faire la paix avec elle. Il recroisa évidemment sa mère, mais il la traita si froidement qu'elle renonça. Leurs relations, inexistantes, lui convenait parfaitement.
Puis la guerre commença, apportant avec elle son cortège de problème. Il devint rapidement évident qu'il faudrait envoyer des gens chez les alliés de Valdemar pour tenter de maintenir des relations stables. Fiersaule fut choisi pour partir à Iftel, avec le bibliothécaire Barrn, qui agirait en tant que Kyree, et les trois Hérauts Anéor, Raimon et Isabeau. La mission fut un succès, même s'il dut pour cela endurer un choc électrique si puissant qu'il lui fallut deux décades pour pouvoir à nouveau de mouvoir sans hurler. Il fut heureux de rentrer à Haven et de retrouver ses appartements et sa cheminée.
Au cours de l'année 1482, il réalisa que Sourcedésert était enceinte. Il la surveilla de loin, et prit de ses nouvelles discrètement. Il ne comprenait pas ce qui le poussait à agir ainsi. Peut-être ressentait-il entre la jeune femme et lui une sorte de lien fraternel? Pierrelune était certes sa mère biologique, mais c'est pour la mage qu'elle avait vraiment joué ce rôle. Quoi qu'il en soit, quand Sourcedésert partit en voyage avec son élève, il profita de l'occasion pour se rapprocher de la compagne de la mage, Pluiechantante, et de leur fils, Cielété. Il devint très proche d'eux, jusqu'à être considéré comme le père adoptif de l'enfant tant par Pluiechantante que le bambin lui-même.


Famille
  • Il a commencé à fréquenter Pluiechantante lorsque la compagne de celle-ci, Sourcedésert, est partie en voyage. Il s'est lié à Cielété, le bébé des deux femmes, et est devenu pour lui un père de substitution.
  • La mage Sourcedésert est une ancienne élève de sa mère, et il en a été très jaloux. Maintenant leur relation est apaisée, grâce à Cielété, notamment.


Connaissances et relations
  • Jalena est une très bonne amie, et leur rendez-vous se terminent régulièrement sous la couette.
  • Fiersaule est sorti avec Riannon, mais leur histoire s'est vite terminée.
  • Il ne sait pas pourquoi, mais Kalaïd ne l'apprécie pas, et il aimerait remédier à la situation.
  • Il a pris la jeune Ivy sous son aile, trop heureux d'avoir quelqu'un pour s'occuper de ses patients muets.
  • Il adore se faire draguer par le beau Joald, et il s'est laissé séduire un ou deux fois.
  • Le sieur Barrn a bénéficié de ses soins, et il en garde un souvenir honteux.
  • La mage Sourcedésert est une ancienne élève de sa mère, et il en a été très jaloux.

Hors-jeu :
Que désirez vous faire de votre personnage ? Repeupler le forum ?
« Modifié: 24 septembre 2016, 14:50:47 par Fiersaule »

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
« Modifié: 24 juin 2016, 10:17:33 par Fiersaule »

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re: [Trondi'irn] Fiersaule
« Réponse #2 le: 08 février 2014, 20:30:04 »
1481

Hiver
[Keryne] Rencontres nocturnes - avec Keryne

Printemps
Vieilles rancunes - avec Sourcedésert
Quand la ratha douille [Fiersaule/Elbereth] - avec Elbereth
[Scénario] Sauvons Iftel! - avec Isabeau, Barrn

Été
[Scénario][Scénario] Bienvenue au pays de l'ennui! - avec Isabeau et Barrn
[Isabeau] Diplomatie horticole - avec Isabeau
[Isabeau]Traduction en attente... - avec Isabeau
[Scénario] Mage Attack! - avec Isabeau et Barrn
Automne


En cours - terminé
« Modifié: 01 octobre 2016, 18:25:53 par Fiersaule »

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re : [Trondi'irn] Fiersaule K'Sheya
« Réponse #3 le: 19 septembre 2016, 10:45:24 »
1484

Été
Et arriva la colombe et son brin d'olivier -  RP général

Automne
Famille recomposable - avec Sourcedésert
Sauvons la mini-vallée - avec Sourcedésert
« Modifié: 22 janvier 2017, 22:59:38 par Fiersaule »

Fiersaule

  • Guérisseurs
  • Trondi'irn Gilette
  • Messages: 106
    • Voir le profil
  • Fiche: Pedigree
  • Compagnon ou Familier: Kreel
  • Âge: 36 ans
  • Langues: Valdemaran, Tayledras, Iftelien
Re : [Trondi'irn] Fiersaule K'Sheya
« Réponse #4 le: 22 janvier 2017, 23:00:38 »
1485

Hiver
Je peux pas, j'ai Aqua-Compagnon! - RP général

En cours - terminé